Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Un colocataire plus coquin que prévu

Cela fait quelques temps que je fantasme sur mon beau colocataire. Je l'ai surpris une fois en train de se masturber et depuis son sexe hante mes pensées. Ce soir, je vais tout faire pour qu'enfin il me baise ! Je suis toute excitée...

Proposée le 9/07/2017 par Mouillée

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Je tiens à préciser que dans cette histoire les personnages n'utiliseront pas de préservatifs, mais n'oubliez pas de vous protéger à chaque rapport sexuel que vous avez. Ne gâchez pas votre vie pour une histoire de sexe.

Cela fait quelques semaines que je fantasme sur mon beau colocataire. Tout a commencé quand je suis rentrée plus tôt que prévu et que je l'ai surpris en train de se masturber. Il gémissait et a sursauté de gêne en me voyant et s'était vite caché. Je me souviens qu'en le voyant, mon sexe s'était humidifié. Depuis, son beau sexe hante mes pensées. Il n'est pas très long (la longueur ne fait pas le plaisir, messieurs, je vous rassure), mais plutôt épais.

La vue de son sexe me manquait trop, alors j'ai décidé de rentrer plus tôt à l'appartement, pour, j'espère, revoir son sexe, et peut-être même aller plus loin. Pour l'occasion, je me suis habillée plutôt sexy. J'ai mis une mini-jupe, et un chemisier assez transparent au décolleté en V. Je suis excitée à l'idée de revoir son sexe...

Ça y est, je suis devant la porte de notre studio, et je sens déjà mon sexe trémousser. En arrivant, je me suis dit que ne pas mettre de soutien-gorge pourrait l'exciter encore plus. Je vérifie ma tenue, remets en place quelques mèches rebelles de mes cheveux châtains et constate avec satisfaction que mes tétons pointent sous mon chemisier blanc.

Je franchis la porte, et je me retiens de sauter de joie en l'entendant gémir comme la dernière fois. Je crois qu'il se masturbe tous les jours, le petit coquin !

Je rentre dans le salon, lui lance un regard provoquant tandis qu'il rougit de honte et cherche quelque chose pour se couvrir. Je pose mon sac et fais semblant de faire tomber les clés. Je me penche en avant, de sorte à ce qu'il distingue ma culotte de dentelle. Je me redresse et me tourne vers lui, sourire aux lèvres :
- Tu as passé un bon après-midi, Thomas ?
- Euh.. euh, oui et toi ?...
- Ça a été, merci.
Je sens qu'il dévore mes tétons des yeux. Je m'approche doucement de lui et lui dit, presque en murmurant :
- Tu sais, tu peux continuer ce que tu faisais, tu n'as pas terminé.
- Euh.. je..
Une bosse dépassait du plaid qu'il avait utilisé pour ce cacher. Je sentais mon sexe s'humidifier et frémir d'excitation et d'impatience. J'arrive à côté de lui (il est sur le canapé) et dit encore plus doucement :
- Je peux t'aider à terminer ce que tu faisais Thomas...
Sans attendre de réponse, je me penche et l'embrasse. Il tente de me repousser mais je passe une jambe au dessus de lui et me retrouve à quatre pattes sur lui. Je retire d'un coup sec le plaid qui séparait nos deux corps. Je lui murmure de savourer ce moment. Je me touche les seins :
- Tu veux les toucher ?
Sans répondre, il se jette sur mes seins et les caresse sans hésiter. Il devait mourir d'envie de les toucher. Il presse et masse mes seins de ses mains musclées et douces. Il tire même sur eux. Puis Thomas saisit mes tétons et commence à les titiller, il les fait rouler entre son pouce et son index, les pince, et commence à vouloir soulever mon chemisier. Je le stoppe dans sa lancée en lui disant :
- Pas encore, pour l'instant tu n'as droit de les toucher que à travers mon chemisier.
Il me regarde, à la fois excité et amusé. Il m'attrape fermement le sein droit et le tire vers son visage. Il commence à le lécher, c'est délicieux à travers le chemisier. Puis il lèche mon téton, le mordille, l'aspire. Je gémis doucement et serre les cuisses pour presser mon clitoris entre mes jambes et m'exciter encore plus.
- J'ai toujours eu envie de toi en secret, me glisse-t-il entre deux coups de langue.
Quand je considère qu'il a assez joué avec mes seins, je descends sur son torse nu et embrasse sa peau douce partout où je le peux. Je lèche son nombril et continue de descendre. Je contourne son sexe dur et embrasse sa peau autour. Je forme un cercle de bisous autour de son membre et resserre peu à peu ce cercle. Il est impatient, je le sens. Il murmure même des "allez", "vas-y". J'atteins enfin ce sexe que je rêve de goûter. Je ferme les yeux et goûte à ce plaisir. Je le lèche d'abord un grand coup de bas en haut, lentement. Puis j'atteins son beau gland. Je lui lèche d'abord timidement le gland, puis ma langue s'accélère et finit par danser sur son gland lisse. Je goûte chaque parcelle du gland, appuyant plus où moins sur lui. Il est si délicieux... je mouille de plus en plus. Je lui lance un regard malicieux avant de laisser son gland glisser dans ma bouche humide et chaude. Ma langue lèche tout son gland, et ma bouche l'aspire. Son gland se retrouve lové dans les formes de ma bouches. Je laisse glisser un peu de son large sexe dans ma bouche et le suce avec gourmandise, comme une sucette. J'enfonce de plus en plus de son sexe dans ma bouche, et j'aspire de plus en plus fort. Ma langue glisse partout sur son sexe. Je commence un mouvement de va et vient plutôt lent au début. Ma langue est toujours aussi gourmande. Puis j'accélère au fur et à mesure le mouvement et descends toujours plus bas sur son sexe chaud. Je finis par l'avoir entièrement léché. Je maintiens ce rythme aussi excitant pour lui que pour moi, et saisis ses boules de mes mains. Je les presse et les malaxe au même rythme que ma bouche sur son sexe. Puis ma bouche quitte son sexe et je commence à lécher ses belles boules. Une de mes mains le branle, pendant que je les aspire dans ma bouche pour les dévorer de ma douce langue. Je mouille beaucoup, à tel point que ça déborde de ma culotte. Il es tellement bon ! Il gémit fort, il va bientôt jouir ! Et j'ai envie de tout avaler, car ma gourmandise pour lui n'a pas de limites. C'est pourquoi je continue de masser ses boules mais me remets à sucer son sexe. Peu longtemps après il jouit enfin dans ma bouche, et j'avale tout de plaisir, miam ! Je le regarde et me lèche les lèvres, comme un enfant qui a dévoré un bon gâteau.
- Merci, c'était... incroyable ! me dit-il.
Je lui souris et me demande ce que je vais faire de toute cette mouille. Je me lève et me dirige vers ma chambre et me disant que je vais aller me masturber. Il me retient par la main et me demande ce que je vais faire.
- Je voulais aller me masturber, parce que te sucer m'a beaucoup excitée tu sais.
- Et pourquoi pas le faire devant moi ?
- Mhh, je réponds à son regard coquin, d'accord monsieur le coquin.
Il me laisse de la place et se met prêt à m'observer. Je suis amusée de la situation et commence avec un strip-tease à genou. Je soulève ma jupe dans un mouvement de "j'ai trop chaud" avant de la retirer sous ses yeux excités. Je caresse la surface de ma culotte trempée. Je glisse mes mains sous mon chemisier et caresse mes seins doucement, et retire mon chemisier. Mes tétons pointent énormément. Je le regarde et m'aperçois qu'il bande déjà ! Je saisis mes tétons excités et les roule entre mes doigts. Puis je descends mes mains le long de mon ventre et retire doucement ma culotte mouillée que je lui jette au visage. Il la lèche pour goûter à ma mouille.
- Mhhh, tu es délicieuse...
Voyant qu'il hésite à se masturber en me regardant, je lui dit clairement :
- Si tu veux te branler en me regardant, tu peux !
Sans attendre il saisit son sexe à pleine main et se caresse. Je pose une main sur mon sexe et me rends compte de toute la mouille qu'il y a. À cause de ma position (à genoux), ma mouille coule par filets sur le canapé. Le capuchon de mon clitoris est sorti et mes lèvres sont gonflées. Je glisse deux doigts entre mes petites lèvres et entame un mouvement de va et vient en imaginant la langue de Thomas me lécher. D'ailleurs il me dit :
- Mets toi mi-allongée contre le canapé, face à moi, que je te vois bien.
Je m'exécute et me retrouve mi allongée mi assise, jambes écartées face à Thomas. Je titille mon clitoris d'une main pendant que l'autre joue avec un téton. Je reste comme ça pendant une minute environ, je gémis déjà. La main qui touchait mon sein descend et pénètre mon sexe de deux doigts tandis que l'autre joue avec mon clitoris de plus en plus vite, en intensifiant la pression des doigts. Mes gémissements deviennent des petits cris. Thomas bande comme un fou face à moi. Il m'excite. Je commence à avoir les spasmes signes d'orgasme quand Thomas me demande :
- Hum.. J'aimerais te rendre ce que tu m'as fait tout à l'heure, je veux te faire jouir.
- Alors viens ici, mon Thomas cochon.
Je suis tellement excitée par lui, j'ai hâte que sa langue effleure mon sexe trempé. Il se penche sur moi et m'embrasse langoureusement, puis m'embrasse dans le cou. Je frissone d'excitation. Il descend sur mes seins qu'il attrape cette fois-ci sans chemisier. Il goûte à mes seins en se rapprochant peu à peu de mes tétons. Enfin, il dévore mes tétons. Sa langue chaude les lèche tandis qu'il les fait rouler entre ses doigts. Il les aspire.. mmmhh.. qu'il est bon.. et maintenant il les mordille.. Je libère quelques gémissements. Thomas continue sa descente et atteint enfin mon sexe humide comme jamais. Il commence par deux grands coups de langue de bas en haut, en remontant jusqu'à mon clitoris. Mon excitation fait onduler mon bassin au rythme de sa langue.
- Tu es délicieuse...
Je lui réponds d'un petit cri. Je ferme les yeux pour mieux savourer cet instant.

Sa langue ne quitte plus mon sexe, et il fait un mouvement rapide de gauche à droite avec sa langue apparemment musclée remonte vers mon clitoris. Arrivé en haut de ma vulve, Thomas fait des cercles autoue de mon clito avant de le lecher enfin. Sa langue joue avec mon clito rapidement, il aspire, suce, lèche. Je commence à sérieusement crier, ce qui l'arrête.
- Non, pas encore ma belle.
Il descend vers l'entrée de mon vagin et triture l'entrée avant de pénétrer d'un coup dedans. Sa langue va au plus profond de moi et je sens qu'il avale ma mouille. Sa langue gigote en moi.. je crie. Je ne contrôle plus mes ondulations et mon corps bouge au moindre mouvement de sa langue. D'une main il malaxe mon sein gauche, et de l'autre il appuie sur mon clitoris. Je crie de plus en plus fort. Mon bassin tremble sous les secousses de l'orgasme arrivant. Sa langue me dévore et ses mains jouent avec moi. Je me tords de plaisir et je deviens incontrôlable, mais malgré tout sa longue langue tient bon et reste en moi. Le moindre contact avec mon corps devient une source de plaisir. D'un coup, Thomas lève un doigt vers ma bouche et me demande de le sucer. Je le suce alors en me rendant compte qu'il est couvert de ma cyprine. Je le lèche avec application avant de libérer son doigt. Je hurle de plaisir à présent. Je hurle même son nom. Sa langue me lèche tout mon sexe, suivant mes spasmes. J'ai l'impression que mon clito va exploser tellement Thomas joue avec.

Orgasme.
Thomas remonte m'embrasser en me dévorant du regard. Il glisse ses mains dans mon dos pour mieux m'attirer à lui.
- Je n'ai pas envie de m'arrêter là, me dit-il.
Je comprends ce qu'il veut dire par là et je le repousse doucement pour le mettre en position. Je le mets debout devant le canapé et m'installe une pile de coussins pour m'élever à sa hauteur. Soudain il dit en s'éloignant :
- Je viens d'avoir une idée, je reviens toute suite.
Je suis curieuse de savoir ce qu'il mijote. Quoiqu'il en soit, je me mets en position : allongée sur le dos au bord du canapé, une jambe repliée qu'il choisira de mettre ou non sur son épaule et l'autre jambe au sol. Il revient avec un bol contenant quelque chose qu'il me cache.
- Tu sais que tu m'excites toi, je lui dit malicieusement.
Il se pose devant moi et ne soulève pas tout de suite ma jambe. Cependant il écarte mes cuisses et s'avance vers moi. Son gland chaus entre en contact avec mon sexe bouillant et il le frotte plusieurs fois de haut en bas, en insistant sur mon clitoris, comme sa langue tout à l'heure.

Il me pénètre enfin ! Son pénis presse mes parois et cela me rappelle à quel point son sexe est épais. Il va et vient en moi, doucement d'abord. Puis d'un coup il accélère et me baise sauvagement comme on dit. Je sens que déjà mon point g est stimulé par ses formes. Soudain, il sort de mon vagin et il me demande de fermer les yeux, ce que je fais. Pendant quelques instants il ne se passe rien, et je me demande ce qu'il trafique. Tout à coup je sens quelque chose de glacé sur mes deux tétons.
- Surprise, baby sexy !
Je comprends ! Il a mis des glaçons sur mes tétons.
- Tu es vraiment coquin toi ! Et j'aime ça !
Puis il retire les glaçons de mes seins, j'avoue être un peu frustrée. Je ne le suis plus du tout quand je comprends ce qu'il veut faire : il pose un glaçon sur mon clitoris et l'autre à l'entrée de mon vagin. Avant que je n'ai le temps de lui exprimer mon excitation, il pousse fermement le glaçon en moi avec son sexe. Son gland chaud est à présent mêlé de chaleur et de froid intense. C'est extraordinaire comme sensation ! Il me baise avec énergie pendant que le glaçon sur mon clitoris (qu'il tient avec un doigt, il en profite pour plus ou moins appuyer, le cochon) fond tranquillement. Je crie déjà, le froid en moi se mêle magiquement à notre chaleur... mhh !
- J'adore ça ! Je lui crie.
Il me répond par des râles graves. Thomas met deux glaçons cette fois en moi et accélère son mouvement qui était déjà rapide. Il pose enfin ma jambe droite sur son épaule pour me pénétrer encore plus profondément. Il veut même toucher mes seins, alors il me tire à lui, heureusement que je suis souple. Je n'en peux plus... deux glaçons en moi, son magnifique pénis aussi en moi, ses mains folles sur mes seins, mmhhhh... je vais jouir et lui aussi !

Les glaçons ont complètement fondu et l'eau froide coule dans mon vagin, mais nous sommes tellement excités que nous ne prenons pas le temps de remettre des glaçons. Et après tant de va et vient forts en moi, Thomas jouit enfin en moi, dans mon corps qui se convulse. Son gland réchauffe mon vagin et le froid des glaçons disparaît entièrement. Il sort de moi en se laisse tomber sur moi, allongée.
- On remet ça quand tu veux, baby.
- Avec plaisir Thomas.

Et depuis ce jour, nous nous envoyons fréquemment en l'air, variant les lieux, les positions, les objets... Bientôt même nous comptons essayer le plan à trois. J'ai hâte !


? Merci d'avoir lu cette histoire purement inventée par moi-même. Comme c'est ma première histoire, n'hésitez pas à m'écrire un commentaire, et si ça vous a plu je republierais peut-être quelque chose ! ?


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

cyril
ton histoire m'a vraiment excité, tu raconte vraiment bien sinon le coup du glaçon tu l'a inventée ou cela vientd'une experiene personnelle ?
Posté le 14/08/2017

Petit ange
Félicitations pour un tel début. Je vous souhaite une bonne continuité.
Posté le 23/07/2017

Emilie
Hello =) Superbe histoire <3 j'en redemande =p=p j'ai pas trouvé qu'il y avait tant de répétitions ou alors j'étais trop excitée pour les voir =p continue j'en veux d'autres =)
Posté le 12/07/2017

kalou
alors la .... vous êtes vraiment douée ca m'a fait un tel effet ..... BRAVO
Posté le 12/07/2017

Aramis31
Super histoire ! J'adore ! Super excitant, le seul truc c'est qu"il y a beaucoup de répétitions et ça gache un peu, mais sinon c'est top. Pour le glaçon j"ai déjà testé et c'est super bon !
Posté le 10/07/2017

Philus
Pas d'histoire, rien qu'une scène de baise bourrée de répétitions. Bon, je retiens l'idée du glaçon, l'avez-vous vraiment essayé ? Est-ce si bon que ça ?
Posté le 10/07/2017

Maître steph85
Très jolie histoire... fantasme que beaucoup de colocataires ont, je n en doute pas une seconde. Merci encore.
Posté le 10/07/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une colocataire chaude comme la braise
Trio coquin dans une piscine d'une chambre d'hôtes
Coralie 06 : Changement de cap prévu
Jenna n'avait pas prevu cela


Online porn video at mobile phone


histoire candaulismehistoires porno gaybaise femme marieehistoires erotiques gaysoubrette nuehistoire de feminisation forceerecit 69histoire de sexe annonceshistoire de sexe gayhistoire lesbienneshistoire de sexe vestiairevierge depuceleehistoire de sexe infidelehistoire de sexe revebeberecit femme soumisehistoire de sexe trashhistoire hard de sexehistoire erotique.orghistoire de sexe forceehistoire de bondagehistoire de sexe entre frereshistoire dominatricerecit erotique illustrehistoires sexestante coquinehistoire de sexehistoire de sexe xstorymeres et filles nuesrecit lesbienhistoire de cocufiagesecretaire salopehistoire erotique orglesbiennes sadohistoire de sexe belle merefemme mariee baiseefemme doigte hommesoumise exhibeehistoire de sexe adulterehitoires erotiqueshistoire de sexe bourgeoisehistoires de maris cocushomme soumis a sa femmesex punitionhistoire de sexe en afriquema femme suce un blackhistoire de sexe prise par une grosse bitehistoire de sexe pere et filleje baise ma colocrecit 69histoire de sexe reellehistoire sexe adohistoire de sexe culottewww.candaulisme.frrecits trashhistoire de sexe gros sexehistoire de sexe vieux avec jeuneshistoires tabouhistoire vrai erotiquehistoire erotique cocuje baise ma belle merehistoire cochonne de sexehistoire de sexe entre couplesrecits erotiques doctissimorecit erotiquehistoire de sexe avec ma fillesecretaire soumisex story histoire de sexehistoire de sexe zone rougerecit bondagehistoire sexe hardhistoire de sexe entre amiehistoire de sexe tabouhistoire de sexe amateurhistoire erotique xrecit hothistoire de sexe zoophiliehistoire sexe amateurrecit erotismeon baise ma femme a deuxplage coquinehistoireerotiquebixexuelbaise salle de sporttrans encule hommehistoire erotique cocuvendeuse coquinerecitserotiquesbranlette publichistoire cochonehistoire de sexe frere et soeurreve de sexe histoirehistoire de sexe femme marieepartouze entre amishistoire de sexe harry potterrecit histoire de sexe