Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Partie à trois !

Amandine se voit proposer un fantasme par son ami, l'idée ne lui déplaisant pas, elle lui soumet juste de le modifier...

Proposée le 9/07/2017 par GRONEMOU

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: FHH
Lieu: Hôtel
Type: Histoire vraie

La voiture fendait l’asphalte sur l’autoroute, mon ami conduisait bien, attentif, malgré le peu de circulation à cette heure tardive de la nuit, moi j’étais à ma place lorsque nous faisions de longs trajets : la tête posée sur ses cuisses, la bouche grande ouverte autour de son sexe bien planté entre mes lèvres, suçotant doucement sa belle queue dressée tout en lui caressant les boules !!!
J’aime sucer, je me délecte d’une fellation, alors, n’aimant pas trop les longs parcours en voiture et m’ennuyant vite je m’occupe, au plus grand plaisir de mes amants. Je peux m’occuper ainsi durant de longs moments, jusqu’à ce que l’objet de mon désir coule sur ma langue ou au fond de ma gorge…à moins que son propriétaire ne s’arrête afin de satisfaire une urgence entre mes cuisses ou mes petites fesses, mais en voiture je préfère la première solution, même si je n’ai rien contre une chevauchée fantastique bien au contraire….
J’aimais le garçon dont je m’occupais, pas le « grand » amour certes mais j’étais bien avec lui. Il était beau, amoureux, drôle, et plein de petites fantaisies qui font le bonheur des coquines comme moi….j’avais tout juste 21 ans, lui presque 30…je préfère les garçons plus âgés !!
-« Amandine ! me dit-il, tu es la plus merveilleuse fille qu’un homme puisse connaître, tu n’es pas trop emmerdante (grrr !! merci quand même !!) et au lit c’est le paradis, je sais qu’avec toi je peux tout oser de ce côté-là et j’aimerais te proposer un petit fantasme ! »
-« je t’écoute, dis-je entre deux coups de langues, à la fois intriguée et amusée ! »
« Voilà ! Je t’en parle sans détour, que dirais-tu de faire un plan à 3, 2 filles 1 garçon, qu’en penses-tu ? »
Je n’eu pas besoin de réfléchir longtemps, l’idée me plaisait et j’y pensais depuis longtemps, mais je désirais y apporter une petite touche personnelle….
« Mmmmoui ! Pourquoi pas ! Mais que dirais-tu plutôt de : 2 garçons 1 fille ? »
Je sentis en lui une petite hésitation, son fantasme sera-t-il plus fort que son égo ?
« Mais je te promets qu’une fois celui-ci réalisé, je convaincrai une jolie fille à se joindre à nos ébats ! Alors ? »
Ma bouche se fit encore plus gourmande, ne lui laissant aucune possibilité de se concentrer..
« OK ! Lâcha-t-il entre deux gémissements de plaisir »
Quelques kilomètres plus loin, une douce liqueur chaude et épaisse coula au fond de ma gorge, je m’en délectais aussitôt, plus aucune goutte, je laissais au fond du boxer la tige devenue molle et mon coquin avec un sourire béat !!
La chambre de l’hôtel était superbe, le lit immense et confortable (bien qu’il ne fut pas prévu d’y dormir !). Vêtue d’une tenue de vamp sexy : une longue jupe noire fendue jusqu’en haut de la cuisse, un bustier en dentelle cachant avec peine mes seins rehaussés d’un Wonder Bra, des bottes noires à talons, un petit maquillage léger (rien de tel qu’un rimmel qui coule ou un rouge qui déborde pour vous casser l’ambiance) et juste une petite effluve de Channel N°5 ,j’étais prête.
Le room-service venait de déposer le champagne dans son seau glacé et 3 verres, j’attendais mes « hommes » assise nonchalamment sur un fauteuil en écoutant de la musique, jambes croisées, ce qui laissait apparaitre le haut de ma cuisse presque jusqu’à l’aine et la naissance de mon mont de vénus…envoutante !
Je ne connaissais pas le garçon que mon ami était parti chercher, me laissant la « surprise », mais j’aimais bien l’idée, excitante même ! Mon cœur battait un peu plus fort, mais à la vue de ce que je reflétais dans le grand miroir posé sur un des murs, je ne leur laissais aucune chance de ne pas succomber à ma sensualité !
Petit grattement à la porte qui s’ouvrit sur un athlète, un beau grand brun ténébreux avec des yeux noirs profonds, un bouc superbement taillé et habillé avec beaucoup de goût ….Mmmmmm ! Une surprise comme je les aime…si en plus c’est un « bon coup » la liste d’attente doit être longue, pensais-je !!! Mon ami suivait juste derrière, j’avais devant moi deux beaux garçons rien que pour mon plaisir, quelle petite veinarde j’étais…
Je vis de suite leurs yeux se poser sur ma cuisse nue, puis sur ma poitrine, l’appât avait fonctionné et ils avaient mordus, il ne me restait plus qu’à ferrer !!
Les présentations faites, il s’appelait « Bastien », nous devisions autour de nos verres, mon ami remplissant ceux-ci au fur et à mesure, moi les yeux rivés sur ma « surprise » détaillant chacun de ses gestes me laissant envouter par sa voix et sa stature, si bien que, l’alcool aidant j’étais déjà toute émoustillée lorsqu’ils s’approchèrent ensemble de moi, posant leurs lèvres sur ma nuque et à la naissance de ma poitrine, leurs mains parcourant mon corps, nous dansions ainsi tous les trois lascivement déposant des baisers sur leurs bouches chacun leur tour….
Nous passons quelques danses à nous bécoter, leurs mains me palpaient, me caressaient, me trituraient, j’avais posé les miennes sur leurs entrejambes leur faisant comprendre ce que je désirai, tout en les embrassant goulument, roulant ma langue autour de la leur ! Leurs doigts habiles firent glisser ma jupe et sauter mon bustier si bien que je me retrouvais en soutien-gorge et bottes entre leurs quatre bras, mais celui-ci ne résista pas longtemps…j’étais nue !
J’aime bien ce positionnement, moi nue au milieu d’eux, leurs yeux remplis de désir et leurs mains parcourant mon corps tout en dévorant ma bouche ou le bout de me seins dressés. Une main (je ne sais pas laquelle !) se posa sur mon sexe, un doigt écarta mes grandes lèvres et pénétra ma vulve, une autre s’appuya sur la fente de mes fesses et la aussi un doigt se posa délicatement sur mon anus...j’étais brulante, ces deux beaux garçons pour moi, nue , leurs mains sur moi et en moi, la tête me tournait, à la fois par le champagne et le désir qui montait, je dévorai leurs bouches…Mes jambes fléchir, je me mis à genoux et déboutonnais avidement leurs pantalons me retrouvant vite devant deux sexes dressés dont un majestueux (devinez lequel !) curieusement mon choix premier fut pour celui-ci. Je le contemplais, le caressais, ses testicules étaient rasées, juste une petite toison sur le bas ventre…adorable ! Je le humais, il sentait le musc, le mâle, sans même m’en rendre compte je l’avais déjà pris en bouche et l’avalais presque en entier (presque !) tout en masturbant mon ami…
Je dégustais ce membre, salivant sur sa hampe pour me l’enfoncer le plus loin possible au fond de ma gorge, puis me retirant et l’embouchant à nouveau…mon compagnon s’approcha de moi, je compris qu’il voulait lui aussi profiter de ma bouche. Je les suçais l’un après l’autre, ma tête pivotant de sexe en sexe, je me régalais, j’entendais leurs gémissements ce qui me rendait folle de désir…deux sexes à dévorer, pour une amoureuse de fellation comme moi, j’étais comblée (ne sachant pas encore que plus tard, je m’occuperai de bien davantage, mais c’est une autre histoire !).
J’étais toute à ma tâche et eux me pilonnaient la bouche, Bastien avait posé sa main sur ma nuque et dirigeait ma tête, m’enfonçant au plus loin sa bite, puis se retirant et me poussant sur celle de mon ami, puis me reprenant pour venir à nouveau sur la sienne ! de temps en temps il me prenait la tête à deux mains une sur l’arrière du crâne l’autre sur la gorge et faisait de rapide vas et viens sans que je puisse respirer, dans un bruit de gargarisme, puis il se retirait d’un coup, j’essayai de reprendre mon souffle mais il replongeait entre mes lèvres et recommençait…si bien que mon ami, excité au plus haut point se mit à faire pareil, lui d’habitude plus doux. Je devenais leur chose, leur bouche à pipe, un trou béant pour y plonger leurs sexes…et je me surpris à aimer cela !
Après avoir fini d’ôter leurs pantalons, Ils s’assirent sur le bord du lit, j’en profitais pour poser un coussin devant chacun d’eux, commençant à avoir mal aux genoux et me remis à ma dégustation…Ils étaient à moi, ma bouche se faisant à la fois douce ou gourmande, mes mains les câlinant ou les masturbant avec ferveur, leurs sexes devenaient énormes dont un plus imposant quand même !! Je les aurai sucés durant des heures….
Des bras puissants m’attrapèrent par la taille et me posèrent délicatement au milieu du lit. Qui se mit entre mes cuisses et qui dans ma bouche ? Je ne m’en rappelle plus, mais la langue sur mon bouton de rose et le sexe au fond de ma gorge me donnaient un tel plaisir que j’ouvrais tout en grand ! Je découvrais le sexe à quatre mains, une sensation fantastique, j’étais chaude comme de la braise, mon corps se consumait, je gémissais, feulais comme une lionne, si bien que lorsque le premier d’entre eux me pénétra j’en eu presque un orgasme..
Un sexe dans le ventre, l’autre dans la bouche, les seins et les fesses caressés en même temps, je n’avais jamais rien ressenti de pareil, au bout de quelques instants, je criais ma première jouissance (du moins j’essayais !)… Eux étaient en rut, ils me prenaient chacun leur tour, en levrette ou sur le dos, jambes autour de leur tête et chacun leur tour venaient fourrer dans ma bouche leurs membres épais et longs ou se caler entre mes seins, moi gobant leurs glands rouges sang….J’étais dans un état indescriptible, mon bassin allant au-devant de leurs sexes qui plongeaient en moi…Mon ami me connaissant bien, sut reconnaitre mes désirs en premier et me sodomisa, j’étais au comble du plaisir, une bite dans l’anus et l’autre dans la bouche, je faisais orgasme sur orgasme….Après quelques instants il laissa sa place à Bastien, qui se mit sur le dos et m’allongea sur le dos au-dessus de lui, il souleva mon bassin, son sexe rentra dans mes fesses plus facilement que je ne l’aurais cru, trop facilement même, je vis alors son sourire carnassier lorsqu’il me montra le flacon de lubrifiant dont il s’était enduit , malgré cela son sexe dilatait mon anus à la limite de la douleur, mais trop emportée par la folie du moment j’en éprouvais du plaisir, il faisait de lents vas et viens, c’était bon. Nous restâmes ainsi un bon moment, je ne comptais plus mes orgasmes, puis mon ami se dégagea de ma bouche et vint se placer sur moi, sa verge frottant mon sexe en feu, et me dit : « voilà ce que nous avons convenus dans l’ascenseur de l’hôtel, Bastien et moi » là je compris qu’ils allaient me prendre à deux, j’en éprouvais à la fois de la crainte et de l’envie. Deux gros sexes en moi, j’en avais rêvé tout en étant terrifiée par l’idée, un peu comme les rêves de viol que font parfois certaines femmes, mélange de terreur et de curiosité malsaine..
Il me pénétra doucement, trempée comme je l’étais, nul besoin de lubrifiant, mais la sensation de ces deux sexes en moi se frottant l’un contre l’autre, juste séparés par une fine paroi me mit dans un tel état que je le trouvais presque trop lent. Lorsqu’il fut en moi en entier, ils bougèrent tous les deux en rythme l’un après l’autre…
Je n’avais jamais rien ressenti de tel, après quelques minutes de coups de boutoir en rythme mon cerveau explosa, mon corps se mit à bouger, mon ventre avait des spasmes et je criais mon plaisir (hurlais serait plus juste !), je ne voulais plus qu’ils s’arrêtent. Ils me pilonnèrent ainsi longuement, échangèrent leurs places plusieurs fois, ou venaient se reposer dans ma bouche, je léchais les testicules de l’un pendant que l’autre me sodomisait sauvagement, à en devenir folle tellement mon corps réclamait leurs sexes. Jusqu’à ce que Bastien se retirant de mon vagin dégoulinant de cyprine, vienne exploser dans ma bouche, déposant sa liqueur sur ma langue, pour mon plus grand plaisir, sans savoir que depuis le début de nos ébats je voulais gouter ainsi sa saveur… je sentis les giclées chaudes de mon ami jouissant par saccades au plus profond de moi en grognant de plaisir, moi encore secouée de spasmes…haletante, la tête bourdonnante d’avoir autant jouis et criée…Le gout du sperme de Bastien était bon, plus fort et plus salé que celui de mon ami, je le gardais le plus longtemps possible en bouche, son sexe aussi, puis ils se retirèrent tous les deux, de mes orifices coulait du sperme, ils me prirent dans leurs bras, me serrant fort et m’embrassant partout…
« Waow ! Amandine quel pied ! » Me dit Bastien reprenant son souffle et me caressant les seins de sa grosse main si douce pourtant… « Oh que oui, et merci ma chérie !» fit en écho mon ami, qui déposait de doux baisers le long de ma colonne vertébrale en sueur… « À renouveler quand vous voudrez les garçons !» leur répondis-je en les embrassant tous les deux ensemble sur la bouche, ce qui déplu un peu à mon ami, j’avais juste oublié le sperme de Bastien. Tant pis !…..
Finalement nous avons passés la nuit à trois dans le même lit, moi blottie au milieu de ces deux beaux males, sentant leurs corps nus contre moi, épuisés de stupre, un régal…épuisés ? Pas tant que cela, Bastien se réveilla dans la nuit, me caressa doucement les seins, m’embrassa tendrement dans le cou et me fit sentir sa virilité contre les fesses, j’étais impressionnée par la taille de son membre… il voulait remettre ça, moi aussi, mais pour ne pas réveiller mon ami, et ne pas contrarier sa susceptibilité, je me glissais sous les draps, m’approchant au plus près de son sexe magnifique, la tête posée sur son ventre musclé et lui fit connaître tous les talents que pouvais prodiguer ma bouche et ma langue pour me délecter une nouvelle fois de sa semence, puis je m’endormie entre ses bras, repue…..
Nous avons recommencé tous les trois quelques semaines plus tard, avec autant de plaisir avec juste un petit accessoire supplémentaire : une corde que Bastien avait emmenée……… pour moi ! Entre temps, une jolie fille, trouvée sur annonce vint se joindre à notre couple, pour une escapade à trois dans un lit, je l’avais promis à mon compagnon, il ne fut pas déçu….
Bastien devint mon amant quelques mois plus tard ainsi que mon compagnon durant 2 ans, je n’arrivais pas à ôter l’image de son sexe de mon cerveau, de son corps superbe, mais aussi de ses talents avec une corde………….!!


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
J'adore!!!! Quelle salope!!!! J'en ai mis partout
Posté le 13/07/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Histoires de famille – 1ere partie - Trois vicieuses et un puceau
A trois, on y va !
Soirée à trois
Baise à trois en plein air
Trois filles avides de sexe


Online porn video at mobile phone


blog histoire de sexej'ai senti battre ses couilles contre ma chattehistoire de sexe courteje suis candaulistesexe exhibitionlitterature adulte en ligne gratuitunion histoire de sexehistoire de sexe ovidie streaminghistoire de sexe urohistoire/de/sexeeducation soumiseelle baise avec son gendregangbang candaulisteerotique histoiresexe avec ma tantehistoire erotique incestelesbiennes soumiseshistoires vraies de sexehistoireerotiquehistoire de sexe masturbationhistoire de sexe zone rougehistoire de sexe le filmhistoire de sexe xxx.comsoumise puniehistoire taboue gayhistoire erotique hardhistoire de sexe entre hommeshistoire de sexe xhistoire de sexe jeuxhds erotiquehistoires intimegang bang candaulistebaise femme marieebaise erotiquerecit histoire de sexehistoire erotique cocutextes erotiqueshistoiresgayj'aime me faire enculerhistoire sexe adosoumis a sa femmeechangisme entre amispere fille sexemasturbation erotiquehistoire sexe femme de menagehistoire femme soumisehistoires candaulistenue chez le docteurhistoire de sexe xhamsterhistoires erotiquebdsmvar histoire de sexerecits pornographiquesrecit naturistehistoire de sexe gratuitehistoire de sexe brutalhistoires herotiquestonton baise sa niecehistoire de sexe a lirehistoire de sexe 2015histoire d echangismeil baise sa colochistoire de sexe groupela force du sexe faible. contre-histoire de la revolution francaisewww.candaulisme.frbaisee sauvagementhistoire de sexe de couplecaresse dans le bushistoire de grosse biterecit erotique lesbienfantasmeuril baise une bonne soeurhistoires soumissionhistoire chaude de sexehistoire de soumisehistoire de sexe avec mon beau perema mere veut ma bitefilm histoire de sexeffm engage sportcandaulisme xhistoire de sexe prise par son beau filhistoires libertineshistoire de sexe amateurhistoire de sexe campinghomme soumis a sa femmetexte erohistoires lesbienneshistoires lesbiennestransexuelle activehistoire de depucelagehistoire de sexe film xelle baise son gendre