Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Mon initiation aux plaisirs mâles

Voici l’histoire de ma découverte des plaisirs males, ou comment j’ai été initié de façon géniale.

Proposée le 30/06/2017 par jpbe01

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

J’avais un cousin de 4 ans mon aîné, lui 20 ans, moi 16, il était hyper viril, merveilleusement poilu un torse couvert d’une belle toison qui descendait en colonne vers son nombril avant de s’épanouir sur son pubis et envelopper son sexe, pratiquant le judo il avait une musculature parfaite, ni trop, ni trop peu, je faisais un peu gringalet à côté de lui.

Voilà pour la description, de mon côté j’étais glabre, pas trop de poils au niveau du sexe, mais par contre j’étais fier de mes attributs mâles, j’avais la verge déjà d’un homme de plus de 20 ans avec un gros gland et une bourse bien proportionnée.

J’ai d’aussi loin que je me souvienne toujours été attiré par les hommes, petit déjà je fantasmais sur mon prof en primaire (j’avais 7 ou 8 ans) m’imaginant le voir en slip, le suivant le soir pour le découvrir chez lui nu, bien sûr je ne savais pas que l’on tirait du plaisir avec son sexe, n’ayant pas encore goûté à la branlette.

Mais revenons-en à ce qui s’est passé durant ce fameux weekend entre mon cousin et moi, je l’avais déjà vu nu a maintes reprise et chaque fois je sentais une douce chaleur remplir mon bas ventre et mon sexe durcir, mais jamais, jamais nous, ne nous étions touchés j’étais chez ma tante pour le weekend, mes parents ayant dut s’absenter.

En général nous dormions dans la même chambre ou un ’clic clac’ m’était réservé, soudain il monte à l’étage et j’entends des bruits de déménagement, j’ai pensé qu’il me virait de sa chambre estimant qu’un ado ne devait plus dormir avec l’homme qu’il était devenu, je ne suis pas monté voir, ne voulant pas découvrir de suite et montrer ma déception de devoir le laisser seul, me privant de sa vue et de ses érections matinales qu’il avait du mal à cacher.

Le moment d’aller se coucher étant arrivé, il est monté le premier, au milieu des escaliers il me dit :
« Tu viens » et moi de répondre « j’arrive » vraiment pas pressé, mais c’est là que la première surprise m’attendait en fait il avait rapproché et collé le « clic clac à son lit, les deux recouvert par les draps et les couvertures non pas individuellement mais couvrant les deux lits en une seule pièce.

Mon cœur se mit à battre très fort, j’étais ému aux larmes, il le vit et me dit « c’est mieux comme ça maintenant »

Je m’imaginais plein de choses mais je faisais des efforts pour chasser mes phantasmes, nous nous sommes mis en pyjama, pour une fois il enfila son pantalon assis sur son lit je me demandais pourquoi.

Comme toujours avant de nous endormir nous lisions un peu, moi je ne savais pas accrocher deux lignes tant mon esprit vagabondait, avoir ce superbe mâle à quelques centimètres de moi c’était trop beau.

La lecture de ce jour a été très rapide, il me dit simplement « j’éteins ok ? » « ok » dis-je.

J’étais allongé sur le dos n’osant pas trop bouger, soudain je remarquai un glissement sous les draps, je me dis que je me faisais vraiment des idées, mais non encore ce bruit de glissement, je commençais à trembler et était dur tant j’étais excité, et là je sens une main se coller contre ma cuisse, je tremblais de plus en plus, ne sachant que penser, un geste d’un homme endormit ????

Dans les secondes qui suivirent sa main monta le long de ma cuisse, s’arrêta à nouveau, et enfin plongeant dans la braguette de mon pyjama (nous dormions nu en général sous nos pyjama) il se saisi de mon sexe et le caressa doucement j’étouffais un gémissement mon rêve se réalisait ;

Il sorti sa main de mon pyjama et pris la mienne, il fit le chemin inverse et plongea ma main dans son pyjama, il était lui aussi nu (raison pour laquelle il c’était assis) je pris ce merveilleux sexe en main je l’avais vu maintes fois mais jamais bandant, dur comme le fer, je ne savais où donner de la main, poils, bourse, gland, verge je découvrais tout.

Il se tourna vers moi et me dit « viens en soulèvent les draps, il enleva son pantalon m’obligea à me pencher vers son sexe, je devinais qu’il voulait que je le suce, ma première fellation et avec lui en plus, je léchais goulument son gland recouvert de pré cum, j’y goutais pour la première fois et je savais que j’aimerais ca toute ma vie, je léchais, léchais, il me dit « attend je te montre » il fit glisser mon pantalon et se mit à me sucer, c’était divin sa langue, sa bouche chaude, je gémissais c’était plus fort que moi li me dit « chutttt les parents vont entendre ».

Tout en suçant il me branlait, caressait ma bourse, il s’arrêta soudain moi presque au bord de la jouissance « à toi maintenant » je m’appliquai pour reproduire chez lui la même chose, je le sentais se raidir, soudain il dit « stop il ne faut pas jouir trop vite ».

C’est alors que pour la première fois il m’embrassa, longuement, tendrement, avec passion, on se caressait tous les deux nous étions maintenant complétement nus dans le lit, les draps rejetés nous trémoussant de bonheur, il avait chaud ses poils perlaient de sueur, « on recommence, mais plus dans la même position » encore leçon et c’est là que je fis mon premier 69.

Ses doigts touchaient délicatement mon trou sans y pénétré, je reproduisais tout cela sur lui, à un moment sans prévenir il se cabra très fort et laissa échapper un profond soupir je senti un liquide chaud et un peu amer envahir ma bouche, je fus étonné par la quantité qu’il cracha, évidemment ce là me conduisit à ma propre éjaculation il avait lui aussi gardé mon sexe dans sa bouche et je le senti avaler, je fis de même, quel délice.

Nous nous sommes remis sur le dos je repris son sexe en main je ne pouvais plus m’en passer il bandait toujours un peu, « allez on dort maintenant, demain deuxième leçon ».

La journée me parut interminable j’avais hâte d’aller au lit, je lui dis « on ne lit pas du tout aujourd’hui svp » sa réponse fut « ok ».

Même petit cérémonial que la veille la main qui glisse, la mienne dirigée vers son sexe, mais il avait déjà ôté son pantalon, je me débarrassai du mien rapidement, il ne me demanda pas de le sucer, mais me mis sur le ventre, en m’embrassant dans le cou et en caressant mon dos, mes fesses, je sentis un doigt qui essayait de forcer le passage de mon trou « détend toi, je vais être très doux ».

Son doigt finit par entrer, puis un second, il les retira je senti un genre de pommade m’enduire l’anus, et là il me pénétra, doucement, avec tendresse, il me demandait « ça va ? je sais que la première fois ce n’est pas évident » je ne voulais surement pas le décevoir et même si cela me faisait plus de mal que de bien je sus que ce ne serait que la première fois et qu’en suite le pied.

Il s’appuya sur ses mains, moi toujours plaqué au lit, « soulève un peu ton cul » dit-il ce que je fis « bien hmmmmmmm, tu aimes m’avoir en toi ? » « J’adore » dis-je même si je mentais un peu, il soufflait de plus en plus et je sentis après quelques vas et vient le même liquide que j’avais reçu dans ma bouche la veille couler le long de mes cuisses, toujours en quantité incroyable.

Il s’affala sur moi soufflant, son orgasme continuait « tu es un bon petit amant, et tu mérites toi aussi ta part de jouissance » Il se mit sur le ventre et me dit « fait comme moi d’abord les doigts, ensuite la vaseline et tu y va doucement »

Je n’en revenais pas j’enculais mon cousin adoré, je le sentais gémir dans l’oreiller, je pris peur « je te fais mal » « non continue c’est trop bon, vas-y défonce moi bien » moi non plus je n’ai pas tenu longtemps et j’ai éjaculer comme jamais avec force et violence.

Après nous être nettoyés, nous nous sommes endormis, enlacés comme deux amants, ce que nous étions devenus.

Hélas le weekend se terminait et je quittai mon cousin le cœur gros au bord des larmes, lui me souriait tendrement.

Avant de se quitter il me dit « la semaine prochaine je viens passer le weekend chez toi » le tout accompagné d’un clin d’œil, la seule différence c’est que chez moi j’ai un grand lit………..


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

ricou
cette histoire me rappel ma préadolescence et les vacances avec mon cousin hummmm le bon vieux temps !!!
Posté le 11/05/2019

benoitjura
très joli, a 14 ans, j'ai passé 2 nuits dans le mème lit que un cousin de mon age, mais, hélas ,rien ne s"est passé !
Posté le 20/09/2017

kikoo7340
bravo c'est comme si on, y était et surtout la tendresse et la douceur sont omniprésents cela facilite le passage. Merci
Posté le 2/07/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Mon initiation aux plaisirs mâles 2
Mon initiation aux plaisirs mâles 3
Mon initiation aux plaisirs mâles 4 et fin
Les 1001 perversions de Nathalie (15) - En mal de mâles
Plaisirs indécents


Online porn video at mobile phone


sexe avec le plombierpremier trio hhfhistoire de sexe smje baise la copine de ma femmehistoire de bondagerecit erotique unioncouple sado masohistoire de sexe hopitalhistoire de sexe trioma femme en gangbanghistoires maturesphoto-erotique.orghistoire de sexe raconterhistoire de sexe veuveexhibition de ma femmeconcours de branlettesex punitionhistoire de sexe bdsmhistoire de sexe insolitehistoire de sexe pucellehistoire herotiquehistoire chaude de sexema femme m'enculecandaulisme histoirehistoire coquinepucelles en chaleurhistoire de sexe homme soumishistoire sexe hardhistoire de sexe adulterehistoire de sexe chez le medecinhistoire sexe tabouhistoire de sexe taboueconcours de branletteentre hommes histoire de sexehistoire de sexe infirmierecandaulisme blackhistoire/de/sexehistoire de sexe avec mamanrecit coquinhistoire de sexe vieuxhisoire erotiquehistoire de sexe a plusieurshistoire de sexe avec ma mererecit sexerotique sexhistoire de sexe avecpremiere levretteblog histoire de sexesexe histoirerecit coquinhds histsoumis a ma femmehistoire erotiqurhistoire de sexe trioscenario erotiquehistoire de sexe a la pechehistoire de sexe homme soumishistoire de sexe insolitehistoire de sexe humiliationrecits erotiques gayhistoire sexe gratuiterecits candaulismemlkjhg39recit ero doctihistoire de sexzrecit eroma femme et une salopehistoire de sexe avec mamiehistoire de sexe avec mamanhistoire erotique.orgelle se fait depucelerhistoire de sexe prostitueema femme adore le spermehistoire de sexe?trackid=sp-006histoires gaybelle mere histoire de sexerecit erotiquestreap pockerbranler un inconnuhistoire sado maso