Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Le cinéma

Charles propose un cinéma à Amandine, qui accepte volontiers. Les deux amants se retrouvent, et rester sages dans ce lieu insolite n'est pas dans leur programme...

Proposée le 23/05/2017 par Rafael Morientes

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Cinéma
Type: Histoire vraie

Plusieurs jours se sont écoulés depuis la première nuit torride qui s’est passé chez Charles avec Amandine. Plusieurs jours qu’aucun n’ont de nouvelles. Charles regarde son téléphone toutes les 5 minutes en espérant un message de la belle Amandine. C’était la première fois qu’une femme lui résistait, la première fois qu’une femme disparaissait plusieurs jours après une nuit aussi intense. Il est perdu, il ne sait pas comment réagir face à cette situation. Après 1 semaine sans nouvelles, Charles décide d’envoyer un message à Amandine.

«Salut, j’espère que tu vas bien. Je me demandais si tu étais tentée par un ciné prochainement ? »
Amandine de son côté a reçu le message, le lis, un sourire en coin se forme sur ton visage, puis range son téléphone sans même répondre. Elle, tout comme Charles, était dans l’impatience au cours de cette semaine de recevoir un message de son amant, mais en tant que femme forte et fière, elle attendait le premier pas de Charles. Elle préfère d’ailleurs attendre quelques heures avant de répondre à Charles, après tout, lui ne sait pas qu’elle était dans l’attente d’un de ses messages, même si son envie de répondre un grand « OUI » était énorme. La journée passant, Amandine répondit à Charles avec quelques heures de retard :

« Salut, oui pourquoi pas ? Je ne suis pas dispo avant après-demain. »
C’était faux, mais elle ne voulait bien évidemment pas lui laisser penser qu’elle était à sa disposition. Charles de son côté répondit directement

« Après-demain c’est bon pour moi. Je pourrais t’emmener voir 50 nuances mais c’est un peu cliché »
Amandine se retint d’éclater de rire avant de répondre

« C’est sûr, je te laisse choisir le film »
« Parfait. A jeudi alors, je t’embrasse. »
Et la conversation s’est arrêtée là. Amandine se fait distante à contre cœur, elle n’a qu’une envie, c’est de se glisser dans les draps de son amant pour qu’il continue de la prendre. Durant cette semaine, Amandine s’était souvent touchée en pensant aux soirées passées avec Charles, se rappelant ses coups de reins puissants, la force, ses muscles contractés, l’intensité de ses vas et viens… Elle avait souvent joui au travail et chez elle, tant elle n’arrivait pas à sortir de sa tête les moments intenses qu’elle a vécu avec son amant.

Les deux jours précédant leur rendez-vous paraissent incroyablement longs, les deux amants essayaient tant bien que mal de sortir leurs souvenirs de leur tête. Le jeudi soir arrivant, Charles envoya un message à Amandine disant qu’il passerait la prendre à 19h. Les mots « je passe te prendre » raisonnaient dans la tête d’Amandine, espérant que ces mots prennent tout leur sens une fois qu’ils seraient rentrés. Elle commença à se préparer, comme à son habitude, très élégante, une jolie robe noire, des collants avec une jambe noire et une jambe chair, perchée sur une jolie paire de talons. Charles de son côté est plus décontracté, un jean bleu assorti d’un simple t-shirt blanc et d’une paire de basket. L’heure approche, Amandine en tremble presque, Charles aussi. Il arrive devant chez elle, il sonne. Amandine sort, les deux amants sont comme électrisés de revoir, une décharge les envahit alors que Charles poses ses lèvres sur la joue de sa belle. Amandine sourit discrètement, Charles donne son bras qu’elle s’empresse de saisir jusqu’à la voiture. Toujours aussi gentleman, il ouvre la porte, Amandine s’installe, et attend que son amant entre et démarre la voiture. Ils s’échangent un regard, puis Charles démarre. Le silence n’a pas le temps de s’installer, en effet, les deux amants se bombardent de questions, comment s’est passée la semaine ? Quoi de neuf ? Une question sommeille dans la tête de Charles « Je t’ai manqué ? » mais il ne le dira pas. Ils arrivent au cinéma, se garent, et sortent bras dessus bras dessous jusqu’à l’entrée. Charles avait peur d’être dans le cliché mais toutes les femmes aiment les Disney non ? Alors il avait pris des places pour La Belle et la Bête. Charles adore les Disney, il avoue honteusement connaître ses classiques. Cela fait rire Amandine qui trouve ça mignon. Les deux amants se dirigent vers la salle, ayant au préalable acheté popcorn et boissons. En arrivant dans la salle, Charles remarque que les deux derniers rangs étaient inoccupés, quoi de plus normal en pleine semaine. Charles compte bien rattraper le temps très vite. Ils s’installent au dernier rang, et lorsque le film commence, il n’y a toujours personne aux deux derniers rangs. La salle est plongée dans le noir, et sans attendre, la main de Charles se pose sur la cuisse d’Amandine. Sa main remonte lentement le long de la jambe de son amante. Amandine se mordille la lèvre et serre le bras du fauteuil, elle en a eu envie toute la semaine, elle se revoit se caresser en pensant aux coups de bassins de son amant. Les deux amants regardent fixement l’écran, comme si de rien était, alors que la main de Charles se rapproche de plus en plus de son entre cuisses. Il sent le corps de son amante se réchauffer, son sexe s’humidifier au-dessus de ses sous-vêtements et collants. La main d’Amandine vient caresser la bosse qui se forme sous le jean de son amant, commençant à masser lentement son sexe dur.

Les deux amants se chauffent de longues minutes, puis Amandine prend la décision de retirer discrètement ses collants pour aider les caresses de Charles. Il s’abaisse alors et se retrouve à genoux au sol. Amandine ne comprend que lorsqu’elle voit la tête de son amant passer sous sa robe, avant de décaler lentement son string sur le côté pour pouvoir commencer à prendre son clitoris en bouche. Amandine se retiens de ne pas gémir alors que les coups de langues de son amant accélèrent. Elle saisit les cheveux de Charles et appuie légèrement plus sa tête contre son sexe, il commence alors à sucer son clitoris. La situation l’excitait incroyablement, son amant la prenant en bouche au cinéma, alors que n’importe qui pourrait se retourner et les voir.

Après de longues minutes, Charles se relève et retourne à sa place, mais il emmène Amandine avec lui. Elle ne pensait pas que ça irait si loin, sa raison refuse, mais son envie, plus grande que sa raison, la torture au point d’annexer le monde autour. Charles déboutonne son jean, et Amandine se jette dessus et sors son sexe, avant de commencer à le branler doucement. Charles attrape son amante par les hanches et la maintiens au-dessus de lui, Amandine, elle, décale son string et empoigne la large queue de son amant avant de la diriger vers son sexe trempé. Elle entre doucement le gland de Charles en elle avant de glisser centimètre par centimètre l’entièreté de sa queue en elle. Elle meurt d’envie de gémir de plaisir au fur et à mesure que la queue se son amant la pénètre, mais Charles a masqué sa bouche de sa main pour masquer tout bruit pouvant les faire remarquer. De son autre main il vient saisir la gorge de son amante et commence alors de légers coups de bassins, contractant ses fesses et ses cuisses puissantes pour que son sexe incroyablement dur pénètre Amandine profondément. Amandine traduit son plaisir non pas par le bruit, mais par ses ongles qu’elle plante dans les bras de son amant. Les coups de reins de Charles sont de plus en plus puissants et secs, tout en essayant d’être discret. Amandine serre ses doigts de plus en plus, tout en commençant elle aussi des mouvements de bassins, claquant ses fesses sur les cuisses de son amant. Charles quitte la gorge d’Amandine de sa main et vient stimuler son clitoris en accentuant la puissance de ses coups de reins. Amandine ne rêvait que de ça, que de la queue de son amant depuis 1 semaine, elle essaie tant bien que mal de retenir ses gémissements de plaisir, mais elle est tellement excitée par la situation, la stimulation clitoridienne de son amant et sa queue large pilonnant sa chatte trempée, qu’elle ne peut s’empêcher de jouir, envahie de spasmes, elle serre les bras de son amant de toutes ses forces pour éviter de hurler de plaisir.

Elle s’écroule sur son amant, épuisée, non pas parce que ce fut physique, mais très intense. Charles récupère lui aussi petit à petit, encore dur n’ayant pas joui. Le film continue alors que les deux amants ont regagné leur place et se sont rhabillés. Brutalement, Charles se lève, et prend Amandine par la main, elle se demande ce qu’il a en tête mais le suit, alors qu’elle se rend compte, en traversant les couloirs, qu’ils se dirigent vers les toilettes du cinéma. Une fois dans une cabine, Amandine se rue sur Charles, arrachant presque son jean, pour sortir sa queue encore dure. Elle s’agenouille et prend en bouche le membre de son amant doucement en le regardant dans les yeux. Elle commence à le branler lentement tout en enfonçant de plus en plus la queue de Charles dans sa gorge. Elle quitte la verge dure de son amant pour venir prendre ses couilles en bouche, les suçant tendrement, son regard toujours plongé dans le sien.

Après de longues minutes de caresses buccales, Charles redresse sa partenaire et la fait s’appuyer contre la porte, avant de relever sa robe jusqu’à ses fesses et d’entrer son sexe sèchement en elle. De sa main, il vient appuyer la tête d’Amandine contre la porte, autoritaire comme à son habitude, il commence de puissants et claquants coups de buttoirs dans la chatte de son amante. Il claque fortement les fesses de sa partenaire de sa main de libre, avant de stimuler son anus et d’y entrer lentement son doigt. Amandine ne retiens plus ses cris, et tant pis s’ils sont entendus, elle ne peut plus s’empêcher de traduire le plaisir infini qu’elle ressent grâce à la queue de son amant. Les coups de reins de Charles accélèrent encore, alors que son doigt s’enfonce de plus en plus dans son anus. Il quitte les cheveux de sa partenaire et vient stimuler son clitoris. Les deux amants debout appuyés contre la porte ne se retiennent de gémir, ils avaient tant attendu ce moment, Amandine est stimulée à l’extrême, elle ne peut plus retenir cet orgasme qui commence encore à monter en elle. Elle finit, sous les coups de reins puissants de son amant, par jouir de toutes ses forces, ses jambes tremblent tant son orgasme est puissant, elle jouit sans retenue, hurlant de plaisir.

Amandine peine à tenir debout, et récupère, comme le fait son amant. Après avoir retrouvé leurs forces, les deux amants se dirigent bras dessus bras dessous vers la salle, après tout, le film n’est pas terminé, et qui sait, peut-être remettront-ils ça ?


Merci pour vos lectures n'hésitez pas à commenter et à m'envoyer un mail si vous voulez devenir ma nouvelle muse :)

Rafael.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Rafael Morientes
Devenir ma nouvelle source d'inspiration pour de nouvelles histoires :)
Posté le 29/05/2017

Anonyme
Devenir ta nouvelle muse, c'est-à-dire ? ????
Posté le 25/05/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Cinéma, cinémas...
Cinéma éphémère
Souvenir d’une soirée cinéma



histoire sexe cousinecandaulisme .comforum candaulistesamia nuehistoires sexeshistoire femme soumisedxd histoire de sexehistoire de sexe tabouema femme me godehistoire.erotiqueencule par surprisemon mari est cocuhistoire de sexe grosse bitecam coquineil baise la copine de sa femmelesbiennes soumisesma femme suce un potehistoire de sexe diane et laurenthistoire de sexhistoire de sexe film xhistoire de sexe mots cruma cousine me sucehistoire de sexe hardhistoire de sexe mere filshistoire de sexe avec ma belle soeurhistoire x gayexib magasinil baise sa niecehdsmenuhistoires de sexesrecits etotiquesrecits gayslivre erotique gratuitrecit sexeje baise avec ma tanteerotiqhistoire de sexe zoomere et fille nuesenculee par surpriserecits erotiquevideo histoire de sexehistoire de maturehistoire vrai erotiquehistoire sexe taboulevrette erotiquehistoire fetichiste des piedshistoire de sexe avec belle merehistoire porno gayhistoire erotique incestesoumise puniehistoire de sexe godothistoire de sexe xstoryhistoire de sexe forumhisoire de sexehistoire de sexe(s) (2009)histoire de sexehistoire de sexe avec photoscoquine plagehistoires travestisexhib magasintrio coquinrecit erotiquesil fait enculer sa femmehistoire sexehistoire erotiqueexhib bibliothequehistoire lesbiennesrecit porno incestehistoire de sexhistoire reelle de sexesexe exibhistoire de sexe en afriquehistoire de sexe(s) (2009)il fait enculer sa femmehistoire de sexe vecueshistoire de sexe travestihistoire de soumisehistoires de soumissionrecit bondagemari candaulistehistoire de sexe dans un trainil baise une bonne soeurrecits de sexeil offre sa femme a des inconnustexte erotiquedepucelage garconhistoire erotique travestihistoire de sexe illustreehistoire revebebehistoires tabousrecits erotiquehistoire de sexe courtehistoire de sexe transexuellehistoire erotique vraivideo histoire de sexecandaulismeshistoire de sexe au travailhistoire de sexe grosse bitehistoire x