Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment ma femme s'est dévergondée (12)

Quand je peux enfin faire l'amour avec ma femme, avec nombre de restrictions...

Proposée le 23/05/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

- Il a trouvé comme moi qu'il fallait aussi savoir assouplir ta condition si tu progressais et si tu mettais de la bonne volonté, et savoir aussi quelquefois te faire plaisir sexuellement, tu en as besoin, même si tu as une petite bite.

- Cela dit, ne vas surtout pas te mettre des choses en tête ! Tu es mon "ex" et tu le resteras ! Mon mec, c'est mon amant ! Il faut que tu comprennes ça et que tu ne te mettes pas de faux espoirs en tête… Compris ?

- D'ailleurs, quand je t'ai enlevé l'alliance pour la mettre au doigt de mon mec, je pense que tu as compris ce symbole très fort…

- Oui Mademoiselle… Bien compris. Vous êtes mon "ex", je l'ai bien compris, et vous êtes la femme à votre amant. Je resterai à ma place je vous le jure. Je ne veux pas vous perdre totalement et j'ai besoin des lundis, mardis, mercredis.

- Très bien ! C'est tout ce qu'on te demande ! Continue à réagir comme ça et tout ira bien !
- Mais bon ! Que ça ne te fasse pas oublier ta condition de soumise. Débarrasse vite la table et fais la vaisselle.

J'obéis.
- Allez, à la douche ! Je t'attends au lit pour faire l'amour.

Je prends la douche rapidement. J'arrive nu dans la chambre. Sonia est nue sur le lit.

- Non !! Tu n'arrives pas nu dans la chambre ! Tu me respectes !

- Tu files dans la salle de bains, tu mets une culotte et tu enfiles ton "tue l'amour" ! C'est moi qui te dirai si tu peux l'enlever. Rappelle toi que je ne suis plus ta femme, tu arrêtes les familiarités tout de suite !

- Oh pardon Mademoiselle… Je m'excuse.. Je ne savais pas…

- C'est bon pour cette fois. File à la salle de bains te préparer.

Je reviens en pyjama, la culotte en dentelle sous le pantalon.
Monte sur le lit. Embrasse Sandra dans le cou (je n'ose pas sur la bouche, je suppose que c'est réservé à son amant). Puis je descends sur les seins, commence à lécher et sucer les tétons… Je bande, j'ai envie d'elle…

Je suce longuement chaque téton. Elle soupire, gémit…

-Oui…Continue comme ça… Tu me fais du bien…

Puis je descends, descends…
Et commence à lui lécher la chatte… Consciencieusement… Longuement…

- Ah !!...C'est bon ce que tu me fais… Oui… Comme ça… Ahhh…!

Au bout d'un long moment, je la sens mouiller encore plus… Elle se cabre, bouge, hurle…
Elle jouit. Je lape avidement la cyprine acide qui coule dans ma bouche, puis termine en léchant et suçant le clitoris, lui arrachant des soubresauts…

- Oh salaud… Tu t'es surpassé dis-donc… Tu m'as fais prendre mon pied… Dis donc, tu sais mieux te servir de ta langue que de ta bite on dirait !!!

Elle soupire, gémit. Se repose, allume et fume une cigarette.

- Tu bandes encore, soumise ?

Rien que la voir nue maintient mon érection. Je hoche la tête affirmativement.

- Eh bien, on dirait que l'abstinence te réussit !!
- Je vais me mettre en levrette, tu vas me manger le cul, compris ?

- Oui Mademoiselle.

Elle se met en position. J'embrasse les fesses une à une. Les écarte.
Je vois son mignon petit trou. Mon visage plonge vers lui. Je lèche la rosette. Quand elle est bien mouillée, j'entre ma langue autant que je peux. Puis la sort, lèche et recommence.

- Huuummm… Oui, bouffe moi bien le cul… Continue…

Il se passe bien 20 minutes ou je lui dévore l'anus. Je prends une pause.

- Je t'ai demandé d'arrêter ??? Bouffe moi le cul tout de suite !!

Je me remets à l'ouvrage. Elle jouit. Crie.

- Bon, salope, maintenant, prends moi !!

- Mais tu ne te déshabille pas. Tu sors ta bite de la culotte, tu la passes par la braguette. Tu restes habillée. Et tu n'oublies surtout pas la capote, c'est obligatoire !!

J'obéis. J'ouvre la pochette du préservatif et l'enfile.
La pénètre. C'est délicieux. Ma queue entre doucement, je ne veux pas lui faire mal. Glisse dans son fondement. Je la tiens par les hanches et commence le va et vient…

- Allez, vas-y ! Baise moi ! Plus fort !!!!

Je la prends bien. Puis tout à coup, je ne peux plus me retenir.
- Ahh… Ca y est ! Je jouis…je .. jouis….

Je me soulage dans le préservatif et me retire.
Sommes allongés côte à côte. Je retire le préservatif.

- Vas me jeter ça et vas te laver !

Je fais ce qu'elle me dit. Puis elle prend ma place à la salle de bains.
Revient se coucher à côté de moi.

- Ca t'a fait plaisir, soumise ?

- Oui, énormément. J'avais tellement envie.

- Tu t'es bien occupée de moi et tu m'as bien léchée recto-verso ! Tu fais des progrès, tu m'as bien faite jouir ! Je raconterai tout ça à mon mari !

- Je t'ai un peu senti dans mon cul, mais bon, ce n'est pas la queue à mon mec, c'est sûr !! Et quand tu me prends, n'aies pas peur, vas-y ! Sois un peu plus viril !!!

Nous nous endormons.
Le lendemain matin, je fais ma toilette, change ma culotte.
Sandra prend le petit déjeuner en peignoir.

- Je vais partir travailler Mademoiselle. Nous nous voyons ce soir. Je crois que vous partez chez votre amant ?

- J'irai le rejoindre dès ton départ. Ce n'est pas la peine que je t'attende jusqu'à 17 heures, pour partir chez lui dès que tu arrives. Pas la peine de te faire du mal pour rien.

- Donc je vous dis à lundi, Mademoiselle ?

- Oui, c'est ça, je reviens dans 4 jours, lundi soir.

- Je voulais vous dire… Merci, pour hier soir.

- C'est normal, c'est ta récompense. Tu nous tiendras au courant de l'arrivée des commandes, au fait.

- Oui. Bonne journée, Mademoiselle.

- Merci ! Mais comme tu te doutes, elle va être "agitée" !! Ca 3 jours que je ne me suis pas faite baiser par mon amant, et je commence à avoir sérieusement envie de sa grosse queue et de ses coups de reins ravageurs !!!

Je pars travailler. Ainsi, elle va déjà aller le rejoindre.
Je pense à hier soir. A un moment elle a dit "je raconterai tout ça à mon mari". Dans son esprit, c'est donc définitif : Daniel m'a remplacé. C'est lui désormais son "mari". Je sens les larmes monter alors que je conduis.

Et bien que j'ai aimé la baiser, j'en avais tellement envie, j'aurais tellement aimé qu'elle me fasse une fellation ! Mais que faire ? Demander pour être punie et tout gâcher, et certainement ne pas pouvoir faire l'amour ? J'ai préféré prendre ce qu'elle voudrait bien me donner. J'ai eu peu, mais c'était tellement bon. Je n'ai même pas eu le droit de me déshabiller et ai du garder cet horrible pyjama. Mais ce fût si bon quand même !!

Le jeudi se passe bien, même si j'angoisse de rentrer et trouver la maison vide, et de savoir Sandra tout à côté, dans les bras et le lit d'un autre.

Il a bien su tisser sa toile, le salaud. Depuis un an et demi, il a lui-même avoué qu'il voulait baiser Sandra. Et aujourd'hui il fait même beaucoup mieux. Non seulement il l'a baisée, mais il est devenu son amant, et a décidé se mettre "en couple" avec elle. Et pour parachever le tout, il m'a soumis, et fait de moi un cocu parfait.

Ca va être long, d'attendre 4 jours que Sandra revienne. Surtout le week-end, où je ne travaille pas, et où je la sens si loin et si proche en même temps. De l'imaginer faire l'amour avec lui.
Quand je rentre, je suis amer. J'ai le cœur gros de voir que Sandra n'est plus là.

Je regarde dans les placards, elle a laissé le strict minimum de vêtements.
Je pourrais refaire ma vie, mais je l'aime tellement. Depuis que nous sommes ensemble, ça fait 7 ans, je n'ai jamais regardé une autre femme et n'en regarderai jamais une autre, suis trop amoureux de Sandra.

C'est vrai, même si elle m'a dit le contraire, j'espère secrètement qu'elle me reviendra. Alors je pourrais lui pardonner tout. Oublier son amant, oublier cette épreuve.

Il fait chaud. J'ouvre la porte-fenêtre je les entend parler de l'autre côté. Je me demande si je dois aller sur la terrasse. Ca va me faire mal d'entendre Sandra de l'autre côté. Et ils vont penser que je les espionne.
La soirée se passe ainsi.

Le vendredi, vers midi, SMS ! C'est l'amant.

"Tu passeras ce soir, il y a du ménage à faire, et nous devons te choisir quelques godemichés".

La journée passe. Je rentre. Vais sonner.

- Salut soumise !

- Bonjour Maître.

Je me déshabille tout de suite entièrement.

- Vas voir ma femme sur la terrasse, elle va te dire ce qu'il y a à faire.
Je me rends sur la terrasse. Sandra est en mini-short et t-shirt, hauts talons rouges.

- Bonsoir Mademoiselle

- Tiens te voilà, toi ! Tu as une tonne de repassage à faire ! Allez, vas y !

Je repasse pendant trois heures, de 17 h à 20 heures.
Lorsque je viens dans le salon pour leur dire que j'ai terminé, j'entends des gémissements.
Il sont nus tous les deux. Lui est assis sur le canapé, tandis que Sandra, à genoux sur le carrelage, le suce consciencieusement.

- Euh… Excusez-moi, j'ai terminé le repassage…

- Tu vois bien que nous sommes occupés, bordel…ahh…oui….c'est bon….

- Assieds toi en face et profites du spectacle !!

Je m'assieds juste en face.
Je vois Sandra continuer longtemps la fellation. Il grogne, soupire. Elle prend sa grosse queue en bouche, la lèche, lèche les couilles, titille le gland.
Puis il la fait se relever.

- Viens t'empaler sur moi !

Sandra me tourne le dos, l'enjambe, et se laisse tomber sur le membre.
Il la tient aux hanches, lui imprime le mouvement.

Je vois ma femme se faire baiser par son amant. Ils prennent beaucoup de plaisir tous les deux.
Il la fait changer de position. Toujours empalée sur lui, mais dos à lui. Sandra me fait face. Je vois clairement la queue enfoncée dans sa chatte. Elle se lève et se laisse retomber en rythme… Ses seins balancent au rythme de la baise… Seins qu'il pelote quelquefois. Tous deux gémissent et crient… Il la fait se retirer.

- Mets toi en levrette !!

Elle se met à quatre pattes sur le canapé.
Il la besogne. Fort. Elle crie, hurle.
Et soudain, il part.

- Ahhh… Ca y est…Tiens…Tiens, prends tout, ouiii…………….

Il reste planté en elle. Sandra a tout pris dans la chatte.
Au bout de quelques minutes, il se retire. Toujours en érection.

- Putain… Ca fait du bien de tirer un coup !!

Sandra réclame de l'essuie-tout et se met debout.
Je vais lui chercher le rouleau. Elle prend des feuilles et s'essuie le sexe, puis va à la salle de bains.

Il reste bien 10 minutes la bite dressée. Je ne sais pas comment il fait pour maintenir si longtemps une érection après avoir éjaculé, et surtout à son âge !

Elle revient, l'embrasse longuement sur la bouche, et il va se laver à son tour. Sandra enfile une nuisette en satin.
Puis il revient.

- Bon ! Il est trop tard pour regarder les godemichés, nous verrons ça plus tard. Rhabille toi et rentre chez toi, nous allons dîner.

Le lendemain samedi, le facteur livre plusieurs colis. Je sais ce qu'il y dedans !!
Je les entrepose dans la chambre.

J'ai une envie folle de voir Sandra. La séparation est vraiment très très difficile. Mais je ne peux rien faire, qu'attendre que lundi arrive enfin.

L'après-midi, je vais faire la sieste, histoire d'oublier. A mon réveil, un SMS. Accompagné de quatre photos. Sandra en train de sucer son amant, à quatre pattes lui en train de la prendre, les fesses et les reins souillés de sperme la queue sortie sur les fesses, et la dernière, le visage à Sandra maculé de sperme : joues, paupières, front, cheveux, lèvres, menton.
Il n'y a pas de texte. La dernière photo me tord les tripes. Le beau visage à Sandra plein de sperme, c'est dégoûtant et humiliant.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Filipfrance
Bravo pour ce magnifique récit, très bien écrit et qui fait la part belle à la soumission du mari cocu, avec une belle imagination, bref, tout est bien. Si un jour vous faites une suite, pensez à moi … lol J'ai écrit par le passé une histoire très voisine de la vôtre, j'aime ce sujet. La suite que je vous propose, si vous manquez d'idée (je ne le crois pas… lol) , l'amant prostitue la femme, finit par se faire coincer, va en taule, et la femme revient chez le mari, mais elle reste soumise au "mac" à distance ….
Posté le 24/08/2019

Chiary
La suite vous divorcerez ? Il vaut mieux pleurer 6 mois et passer à autre chose plutot que de se faire massacrer moralement toute sa vie.
Posté le 21/10/2017

VISON
BONJOUR Y aura t il une suite a "comment ma femme s'est dévergondée" J'avoue prendre grand plaisir a lire cette saga merci de l'avoir écrite au plaisir de vous lire Hervé
Posté le 12/10/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 2
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5


Online porn video at mobile phone


il baise sa colocatairehistoire erotique tabouhistoire de sexe gay entre adoswww.candaulisme.fril encule sa voisinehistoire de sexe fellationblog de sexe histoirehistoire de sexe cousin cousinehistoire erotisuehistoire cocu contenthistoire de mec gaybaise avec un inconnuerotiqmeres et filles nueshistoire de sexe femme murehistoires de maris cocushistoire de partouzerecits pornographiquesrecit erotiquesbourgeoises coquinesbranlette dans la piscinej'ai baise ma soeurhistoire gay beurtextes erotiquesrecits sexehistoire gratuite de sexehistoire sexe trashhistoire de sexe mot cruarsenne histoire de sexex story histoire de sexepremiere levrettehistoire de sexe interactiverecit sexeenterrement de vie de jeune fille sexehistoire-de-sexehistorie de sexelesbiennes soumiseshistoire erotique belle soeurpere fille sexehistoires de sexoncle baise sa nieceforum recit erotiquehistoire:de sexej'encule ma voisinehistoire de sexe mots crusrecit erotique illustresexe avec la voisinehistoires coquinehistoires de sodomierecits de lesbienneswww candaulismej'ai senti battre ses couilles contre ma chatterecits sexmec qui sucestrip poker sexerecit lesbiennehistoire reelle de sexeerotique sexsexe chez le medecinrecit erotiquehistoire taboue gayhistoire de sexe matureenterrement de vie de jeune fille sexema femme baisee devant moihds histtrans enculehistoire de sexe chez le medecinrecits trashhistoire premiere sodomiemasturbation erotiquehistoire erotique orghistoire x gayhistoire erotique gratuithistoire de.sexe