Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment ma femme s'est dévergondée (11)

Ma soumission se prononce. Je touche le fond car ma féminisation a été décidée par ma femme et son amant.

Proposée le 19/05/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

- Le cocu ? Il va s'habituer. De toutes façons, on ne lui laisse pas d'autre alternative. D'ailleurs je ne suis là les lundis, mardis et mercredis qu'à l'essai. Soit il fait ses preuves en étant soumis, obéissant, respectueux, soit l'essai peut ne pas de prolonger… Il le sait. Il a pris une baffe en rentrant ce soir, d'ailleurs… Pourquoi ? Eh bien figure toi, amour, qu'il rentre avec un grand "Sandra chérie !". Je me suis demandée si il le faisait exprès ou si il nous provoquait, mais ma main est partie toute seule. Oui, tu penses que j'ai bien fais !! OK, je lui dis. Des bisous là où tu aimes, au revoir amour !

- Mon amant veut te voir immédiatement !

J'étais en décontracté. Je m'habille. Je sonne. Il me fait entrer. Je me mets nu.

- Ma femme vient de me raconter que tu avais été incorrect avec elle en rentrant ce soir. Ca commence mal ! Je sens que les lundis, mardis et mercredis vont vite s'arrêter…

- Non je vous en prie Monsieur, pas ça…

- Je vais te punir. Cette fois c'est trop grave. Je suis à deux doigts de faire installer ma femme définitivement chez moi tu sais… Alors je te donne une dernière chance.

- Tu vas prendre une punition. Tout d'abord, je vais accentuer ta soumission, je te veux vraiment obéissante à tout. Pour cela, nous allons commencer, Sandra et moi, ta FEMINISATION. C'est-à-dire que tu vas commencer à vivre et te comporter comme une femme. Ca va passer du port de sous-vêtements féminins, en passant par la lingerie, nuisettes transparentes, robes sexy et moulantes, hauts talons, porte-jarretelles et bas, etc… Cette féminisation accentuera ta soumission, tu verras, c'est radical.

- Outre cela, il va falloir aussi agir comme une femme : tu vas connaître les jeux de godes, que tu vas prendre dans le cul. Ouvrir ton petit cul fait partie intégrante de ta soumission. Godes dont tu te serviras pour apprendre la fellation.

- Ensuite, lorsque tu seras bien soumise et féminisée, habituée à tout ça, il faudra penser à rencontrer des hommes.

- NON ! Pas ça, non !!!!!

- Ecoute, je te laisse 5 petites minutes pour me donner ta réponse : la féminisation ou le divorce.

Je me mets encore à pleurer. Le temps s'écoule.

- Alors soumise, les 5 minutes sont passées. Qu'as-tu choisis ? La féminisation ou le divorce ?
- Sniff…Salaud…Salaud….
- Ta réponse, salope, vite !!!
- Sniff…La fémini…sation….

- Très bien. Prends mon téléphone, et envoie un SMS à ma femme. Avons longuement parlé de ta féminisation, elle est au courant. Tu lui envoies un SMS. Tu ne lui parles pas de la punition, mais tu lui demandes d'être féminisée.

Je prends le clavier.
"Mademoiselle. Je viens d'en discuter avec votre amant. Il se trouve que je ne suis pas encore assez obéissante, pas assez soumise. Je crois qu'il a raison. Pour être plus soumise, il faudrait que je sois féminisée. Je crois que c'est la meilleure solution pour que je devienne vraiment obéissante, comme vous le souhaitez vous et votre amant".

Il lit le SMS.
- Très bien ! Tu vois quand tu veux… Envoies !
J'envoie le message.

SMS !
"Je crois, vu ton attitude, que c'est effectivement la meilleure solution. Nous voyons ça très vite avec mon amant, et nous allons commencer ta féminisation le plus rapidement possible, car tu en as vraiment besoin".

- Parfait. Tu as vu sa réponse. Demain, on en discute et on te prend en mains très rapidement ! Rentre chez toi maintenant.

Je rentre chez moi. Sandra est au lit en train de lire.
Je passe directement à la salle d'eau. En slip, j'enfile le "tue l'amour" : pyjama veste et pantalon bleu foncé.

Je rentre dans le lit.
- Bonne nuit Mademoiselle. Dormez bien.

- Bonne nuit salope. Pense que bientôt, tu auras peut-être droit à une jolie nuisette noire transparente avec un joli string ficelle dessous. Tu seras très désirable, tu verras !

Elle rit.
Le lendemain n'est pas rose pour moi. Je pense à ce qui va se passer.
11 heures. SMS !

"Mission accomplie. Nous nous sommes baladés le matin à 9 heures durant une petite heure dans tout le lotissement. Main dans la main, se tenant par la taille, et même quelques pelles lorsque nous avons vu du monde. Je pense que 5 ou 6 personnes nous ont vus. On recommence cet après-midi".

Je vais manger le cœur serré. Ca y est, c'est engagé. Tout le monde va savoir.
17 heures. SMS !

-Avons recommencé notre petit manège. Avec succès. Les gens partaient chercher les enfants à l'école, donc plus de monde. Au moins une dizaine de gens cette fois là. C'est bien parti ! Je pense que dans quelques jours, tout le monde sera au courant !".

Je rentre quelques temps plus tard à la maison. Sandra regarde la télé. Je me mets immédiatement aux tâches ménagères. Prépare le repas. Elle me rejoint.

-Mon amant t'a raconté pour nos deux balades ? Tout s'est très bien passé. On peut dire que pas mal de gens du lotissement nous ont vu "en amoureux". Donc, tu imagines la suite. Dans quelques jours, tu seras "le cocu".

-Avons aussi parlé d'une chose importante. Comme tu le sais, pour accélérer ta soumission et la rendre définitive, nous souhaitons, mon amant et moi, te féminiser. Et nous pensons que le plus rapidement est le mieux. Plus vite tu seras féminisée, plus vite tu seras entièrement soumise et obéissante, et aussi plus vite tu pourras participer peut-être à nos jeux érotiques qui sait !

- Alors nous allons regarder dès ce soir, au lit, quelques catalogues qui vont beaucoup nous intéresser. A ce sujet, la soirée sexe du mardi est annulée. D'abord parce que je te punis pour ton irrespect de l'autre soir, mais aussi car il ne faut pas perdre de temps et commencer à te féminiser. Donc, après le repas, tu iras dans les toilettes te branler. Ensuite douche, pyjama et au lit avec les catalogues. J'ai tout ce qu'il faut tu verras.

Je me remets à la cuisine. Sert le repas, débarrasse la table.
- Allez, salope, c'est l'heure. Direction les toilettes. Vas te branler, et dépêche-toi, on ne va pas y passer la nuit.

La mort dans l'âme, je me rends aux toilettes, baisse mon pantalon et commence à me masturber. Je jouis rapidement. Nettoie la cuvette, tire la chasse et ressort.

- Ca y est ? Tu t'es vidée ?? Alors, à la douche et pyjama !

Je prends ma douche, enfile un slip et le pyjama et rejoint Sandra au lit.
J'ai envie d'elle. Terriblement. Mais je sais que je ne peux pas.

- Avant de commencer, prends ce carton que j'ai préparé, ouvre l'armoire, et mets tous tes slips, caleçons, boxers, dedans. Tout ça, c'est fini. A partir de demain, tu ne porteras exclusivement que des dessous féminins. Avant de recevoir tes commandes, je te prêterai quelques anciennes culottes à moi.

J'obéis.
- Mets ça dans le container poubelle. De suite.

Une fois fait, je reviens au lit.
Elle prend les catalogues.

- On va commencer par les dessous. Tu vas prendre un crayon et cocher des culottes dentelles, des brésiliennes, des tangas, des strings et strings ficelles. Tâche de choisir les plus féminins et plus excitants possibles !!

Je feuillette, le cœur serré et coche des choix.
- Très bien. Encore que celle-ci, tu devrais plutôt la prendre en rouge, c'est plus glamour et plus excitant !

- Pour les culottes, c'est plié. On passe maintenant aux soutien-gorge. Car tu en porteras aussi, moins souvent, mais tu en porteras quand même.

-Très bon, tes choix. Celui là est vraiment mignon.
- Passons à la lingerie de nuit. Allez, les nuisettes !!

Je choisis des nuisettes satins. Sandra m'impose de cocher des nuisettes entièrement transparentes. Noires, roses et rouges.

- Prends ce déshabillé long transparent également, il mettra tes formes en valeur !

Puis vînt le tour des robes.
Elle m'en fait choisir quatre. Moulantes, ouvertes, sexy.
Plus cinq ou six mini-jupes.
Le catalogue des chaussures.
Que des talons minimum 13 centimètres.

- Très importants, les talons ! D'une part ça excite les mecs, et d'autre part, dans l'intimité, ça te creuse les reins et te fait bien cambrer !!

J'en choisis trois paires.
Viennent ensuite les porte-jarretelles, et les bas.

- Te voilà équipée, dis donc, ma salope !! Tu vas faire des ravages auprès des mecs !

Elle prend le téléphone.
- Appelle mon amant et raconte lui !

J'obéis.
- Maitre, bonsoir. C'est fait. Ma commande est prête. Toute la lingerie, les bas, les robes, les chaussures…

- Parfait salope. Ma femme commandera tout ça demain sur le web.
Nous nous endormons. Le lendemain matin, mon "ex" est déjà debout.

- Bonjour salope. Tiens, dans ce carton, tu as un assortiment de petites culottes. Tu as de quoi tenir jusqu'à la réception de la commande. Tu en mets une propre chaque jour et tu les laves à la main.

J'enfile ma première culotte pour aller travailler !!!
Ca me gratte un peu, et j'ai très honte. Si quelqu'un pouvait deviner ça…
La journée se passe bien. Même si j'ai beaucoup d'amertume à être séparé de ma femme, car c'est bien de cela qu'il s'agit.

Je rentre assez tôt, vers 16 heures.

- Bonjour Mademoiselle ! Vous avez passé une bonne journée ?

- Oui ça va, soumise, je me suis reposée, j'ai appelé mon amant et regardé la télé.

Je me mets aux tâches ménagères. Je passe l'aspirateur. Lave les sols. Fais la lessive.

- Au fait, soumise, j'ai passé toutes les commandes. Il n'y a plus qu'à attendre que ta nouvelle garde robe arrive !

Et elle rit, assise dans le canapé devant une série.

- Mon amant m'a fait remarquer que nous avons oublié une chose importante dans les commandes : il faut acheter quelques godemichés pour ton éducation sexuelle, c'est important. Nous verrons ça avec lui, je crois que c'est mieux de lui demander son avis.

La lessive tourne. Les sols sèchent. Je prépare le repas, épluche les légumes.
Je mets la table, nous dînons. Sandra prend la parole.

- Dis moi, ma soumise… Je trouve que tu as fais de gros gros progrès ces derniers jours, vraiment… La séance de fouet ne doit pas y être étrangère d'ailleurs, non ??

Je baisse la tête.

- Tu commences à te faire à ta nouvelle condition de cocu… Tu acceptes que Daniel soit non seulement mon amant, mais mon nouveau mec et que je vive en couple avec lui, je deviens donc officiellement ton "ex", tu acceptes ta soumission toujours mieux de jour en jour, et tu es beaucoup, beaucoup moins rebelle qu'avant…

- Tu sais, c'est mieux de réagir comme tu le fais. Ca évite le divorce, le fait que tu sois devenue une soumise obéissante simplifie les choses et excite tout le monde, et de toutes façons, tu n'avais que ce choix possible. Mon amant est un homme, un vrai, la semaine dernière, avons passé notre temps à baiser, et je peux te dire qu'il m'a fait prendre des pieds d'enfer, à m'accrocher aux rideaux ! Tu sais, il n'y a pas photo avec toi… Alors bon, même si mon amant et moi on est ensemble maintenant, on conserve tous les deux une petite relation. A toi de tout faire pour la sauvegarder en étant très très obéissante !

- Car si j'avais écouté mon amant, je m'installais à temps plein chez lui, et je te quittais ! C'est moi qui ai "arrondi les angles" en lui promettant que tu allais accepter ce ménage à trois, accepter d'être cocu au vu et au su de tout le monde, et surtout que tu n'allais pas faire le cirque…

- Alors comme tu es bien soumise, que tu acceptes tout, je vais quand même te faire plaisir… Je ne suis pas un monstre quand même, lol ! Alors ce soir, même si nous sommes pas mardi, je vais lever la punition d'hier, et, si tu as envie, tu pourras me faire l'amour… Avec les conditions habituelles bien sûr : longs préliminaires, savoir te servir de ta bouche et de ta langue pour me donner du plaisir, mettre un préservatif, et me prendre uniquement dans le cul… Ca te plaît comme programme pour ce soir ??

Je me jette soudainement à ses pieds, lui embrasse.

- Oh…Merci Mademoiselle… Merci… Mille mercis… Oui… Oui… Ca me plaît.. Ca me plaît beaucoup… Enormément… Suis heureuse…. J'ai très envie…

- Bon… Tu vois, tu es à mes pieds, tu as eu la bonne réaction… On dirait que c'est le "métier qui rentre" dis donc !

- Je te précise quand même que pour lever ta punition et faire l'amour hors le jour imposé, j'en ai parlé avec mon amant, et que c'est avec l'accord de mon mec que ça peut se faire !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

DEBORAH SOUMISE
Et le 12 arrive, lol !
Posté le 22/05/2017

Anonyme
Merci Mandra pour votre soutien. Pour les autres lecteurs, ce n'est que de la fiction !! Ne prenez pas cette histoire au premier degré ! Et comme dit Mandra, le lecteur à qui l'histoire ne plaît pas passe à une autre et voilà tout !
Posté le 22/05/2017

flore
dommage la dérive de l'histoire, ça n'a plus aucun rapport avec le titre, aucun intérêt !
Posté le 22/05/2017

Maenne
,c'est un espace public et ouvert et il a le droit de donner son avis que je sache non ?, vous avez le droit d'aimer, personnellement c'est plus le cas depuis que le récit s'est transformé en une sorte de tortur porn sans intérêt, y'a plus aucun plaisir dans la lecture de cette histoire c'est juste de la torture y'a aucun retournement de situation et le mari ne se bat même pour récupérer sa femme, à oublier.
Posté le 20/05/2017

Indigné
ça te plaie de voir une personne torturée par sa femme et un pervers (et le mot est faible). Tout ça parce qu'il voulait que sa femme soit comblée, car il savait qu'il n'y parvenait pas??? La réaction normal n'est pas, year c'est génial. Mais plutôt comment peut-on être insensible à la souffrance d'une personne qu'on est censés avoir aimé, même si elle est soumise. Le soumis est censé éprouver du plaisir. Là dit-moi, quant-il en a éprouvé? Il est seulement ravagé. Il est devenu leur souffre douleur. Il accepte tout juste parce qu'il ne veut pas perdre sa femme. Je suis cette histoire non pas parce qu'elle me plait, très très loin de là. Mais pour voir jusqu'à quel point l'auteur veut aller. Mais bon après avoir été totalement détruit, il en éprouvera du plaisir. C'est d'ailleurs un syndrome (Syndrome de Stockholm), qui peut-être soigné. Pour info des personnes sont allées en prison pour moins que sa (abus de faiblesse).
Posté le 20/05/2017

Mandra
Moi ca me plait! Me demande la suite! Et en passant, c'est le 11e chapitre. On peut croire quavant le lire on a lu les 10 precededents. On connait donc lhistoire^^ Sans parler de ce qui est lisible sans ouvrir lhistoire... Donc faire celui qui aime pas....ben on ne lit paslol
Posté le 20/05/2017

indigné
pitoyable
Posté le 19/05/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 2
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe illustreehistoires gay gratuiteshistoire erotiqueshistoire de sexe en afriquerecit erotiquesrecit erotique travestirecit sexehistoire de sexe soumissionnouvelles erotiquesrecits lesbienshistoire de sexe et soumissionhistoire erotique tabouevoisine enculeehistoire de sexe entre amiehistoire de sexe xhamsterje suce mon pereil baise la copine de sa fillehistoire:de sexehistoire de sexe courtehistoire de sexe bureauhistoire de sexe sans tabouhistoire de partouzehistoire de sexe insolitehistoire de sexe en publicrevebebe recentsbander chez l'osteopathema femme m enculema meilleure amie me sucehistoire de sexe romantiquehistoire de soumissionhistoire de sexe cocugay histoireshistoire de sexe inconnucaresse sous la tableil baise une inconnuehistoire d homme soumishistoire de sexe chez le medecinmon mari m'exhibehistoire de sexe chaudhistoireerotiquehistoires erotiques gayjeune fille erotiquehistoireerotiquebaise ma belle mererecit libertinrecit pornorecit de culles seins de ma cousinehistoire dominatricepetite histoire de sexehistoire de femme soumiserecit de travestije baise la copine de ma femmehistoire de sexe au skihistoires de candaulismehistoire de sexe avec ma tanteertiquehistoire de sexe freehistoire de sexe en videopapa m'enculehistoire de sexe belle fillehistoire de sexe jeunerecit premiere sodomiehistoire erotique tabouvideo histoire de sexeil suce un mecrecit salopeenterrement de vie de jeune fille sexerecit erotismehistoire de sexe hardbelle mere baise son gendrehistoire erotique frere soeurstory erotiquehistoire erotique tabouetante chaudecandauliste plageexib magasinhistoire de sexe mots crudoigte dans le bushistoire de sexe fellationhds histrecits erotiques gayhistoire erotique gayphoto erotiqconcours de masturbationhistoire de sexe en clubhistoires cochoneshistoire courte de sexehistoire de sexe au collegedxd histoire de sexehistoires x gayhistoires de cocu