Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une soumission sans contrôle partie 2

L'histoire de Julie une fille a la vie bien rangée et couple routinier, dont la vie va basculer à cause du meilleur ami de son compagnon

Proposée le 15/05/2017 par bdsmvar

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme dominée
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Un peu plus de deux semaines étaient passées après ce réveil matinal inhabituel. La journée de travail qui suivit me paru interminable, il faut dire que j'avais l'esprit ailleurs. Depuis le temps aidant j'arrivais à y penser de moins en moins. Même si honteusement j'y ai parfois pensé lorsque nous avons fait l'amour avec Fabien. J'essayais alors de me l'enlever immédiatement de l'esprit mais le souvenir restait encore tenace.

Fabien m’annonça alors que Franck venait dormir à la maison le lendemain soir et repartait avec lui le surlendemain matin. Je fis comme si de rien n'était mais ce qui était inévitable finit par arriver mon esprit fourmilla de questions. Comment cela allait-il bien pouvoir se passer ? Nous n'avons eu aucun contact depuis ce que j'appelle pour essayer de me dédouaner moralement « l'incident »,

Ne sachant que faire je me décidais à être la plus normale possible de sorte à ce que Fabien ne se doute de rien. Tout se passa alors comme prévu. Nous nous sommes embrassé pour se saluer comme d'habitude, pendant la soirée nous parlions comme d'habitude. Même lorsque Fabien partit se doucher, il ne se passa rien Franck passa même des coups de fil. Je me disais alors que tout ça n'aurait donc pas de suite, à la fois soulagée pour mon couple mais au fond de moi déçu de cette inconnue inachevée.

Plus tard dans la soirée, alors que nous étions tous les trois dans le canapé devant la télé, Fabien décida d'aller uriner. Sans que je me doute de quoi que ce soit, au moment où il referma la porte des toilettes, Fabien glissa sa main dans mon entrejambe sous mon pantalon et mon string et caressa ardemment mon clitoris. J'eus un sursaut vite remplacé par une excitation et un plaisir qui me rendait honteuse de moi... Je ne me contrôlais plus et commença alors à pousser des petits gémissements.

Immédiatement Franck mis sa main devant ma bouche pour que Fabien n'entende rien et en profita pour me doigter très furtivement. Il retira presque aussitôt sa main Fabien tirant la chasse d'eau à ce moment. Franck repris sa position initiale comme si de rien n'était, je faisais de même tant bien que mal, L'instant me paru si long je n'étais plus moi même je ne contrôlais plus rien, pourtant quand j'y pensais cela fut extrêmement court, j'étais vraiment ailleurs et je n'étais plus maître de moi-même.

Je décidais alors d'aller me coucher, même si j'étais de repos le lendemain. Il avait tellement fait monter l'excitation en moi que la frustration était immense. Impossible de m'endormir. Je fis semblant lorsque Fabien vint se coucher pour qu'il ne remarque rien. J'ai longtemps pensé à le rejoindre dans son lit sans trop savoir quoi faire pour autant, simplement une envie irréversible d'aller m'offrir à lui. Je finis par m'endormir sans avoir eu le courage d'aller au bout de mon envie.

Le lendemain matin le son de leurs voix firent office de réveil. La nuit je dors en string.. C'est alors sans trop savoir pourquoi, même si l'idée d'être si dénudée m'excitait certainement, je l'enleva pour ne mettre mon peignoir complètement nue en dessous. Je les rejoignais, pris le petit déjeuner avec eux sans avoir eu l'impression qu'aucun ne remarque ou même ne fasse attention à ma tenue. Il était, c'est vrai quasi impossible de voir en bas, mais le décolleté qu'offrait mon peignoir sur ma poitrine opulente. Je m'étais même maquillé avant d'aller les rejoindre.

Rien n'y fit Fabien m'embrassa, je fis la bise à Franck et ils partirent alors sans aucune remarque ou regard, que j'aurais remarqué du moins. Franck devait prendre sa voiture pou aller travailler, tandis que Fabien devait aller à la gare récupérer des affaires chez un ami puis rentrer chez lui. J'étais assise seule sur mon canapé ma tasse de café à la main me remémorant les désormais deux « incidents » . Ce qui me faisait le plus peur à chaque fois c'est que mes sentiments, me ressentis, tout se passait comme si Franck n 'existait pas, je me demandais ce qui m'arrivait...

C'est alors que la porte s'ouvrit, je me levais pensant voir Fabien arrivait, il avait certainement dû oublier quelque chose. Finalement c'était Franck qui rentrait, posait son sac. Je me retrouvais debout face à lui, silencieuse. Mes sentiments mélangées entre une excitation soudaine et une peur. C'est à ce moment là que je pris conscience que j'avais changé. Ce n'était pas la peur de l'inconnu, simplement celle de voir Fabien revenir lui aussi et nous surprendre.

Sans m'adresser directement la parole, ni même me regarder dans le yeux il s'approchait de moi en fixant ma poitrine. Il posa ses deux mains au niveau des épaules du peignoir tout en se murmurant à lui même :

« ça y est j'y suis, ça fait tellement longtemps que j'attends ce moment... »

Il tira le peignoir de manière à l'écarter sur mes épaules, puis le descendis jusqu'à mes pieds. Je me retrouvais totalement nue, face à lui comme offerte. D'autant que je ne bougeais pas, je restais impassible même si au fond de moi je bouillonnais comme jamais je n'avais ressenti cela.

Ses yeux étaient écarquillés, toujours sans un mot, il me tourna pour que je sois de dos à lui et qu'il puisse voir mes fesses. Il dit alors :

« Tu vois Lorie je l'aime, elle est intelligente, belle et classe on ne peut pas lui enlever. Mais putain je peux te dire que toi t'es bonne comme c'est pas permis. J'ai envie de te baiser depuis tellement longtemps tu n'as pas idée et là en plus de te voir à poil comme ça, encore mieux que ce que j'imaginais. Tiens regarde »

Il pris ma main et la posa sur son sexe qui à travers son jean cherchait à s'extirper il était déjà si chaud et si dur. Je sentais mon sexe chaud qui commençait à mouiller je ne parvenais pas à contrôler mon excitation ni même à résister à cette emprise qu'il avait sur moi.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Cnamiste
Bonjour J'ai beaucoup aimé ce debut d'histoire j'attends la suite avec impatience Continuez a nous ravir surtout Cnamiste
Posté le 1/06/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une soumission sans contrôle (partie 1)
Dérapage contrôlé
Histoire sans paroles
Les poches sans fond
Examens médicaux sans tabou


Online porn video at mobile phone


voisine cougarhistoire de sexe ma profhistoire de sexe au cinemalesbienne erotiquepetite baise entre amishistoire de sexe dans le trainhistoire de sexe hdspartouzes entre amisx story histoire de sexerecit pornographiqueenterrement de vie de jeune fille baisejeune fille sodomiseehistoire de sexe avec mamierecits candaulisteshistoire de sexe dans les transports.histoires taboohistoire de sexe a plusieurshistoire de sexe menuelle suce pour la premiere foishistoire sexe mere filswebcam gratuitesexhibition sans culottehistoire de sexe hamstercandaulisme recitsexe erotiquerecits gaysma femme me godehist erohistoire de sexe avec mon beau perehistoire de sexe a la piscinehistoire homme soumishistoire de sexe en photoma femme suce des inconnushistoire de sexe hard violhistoire de sexe hopitalhistoire de sexe entre pere et fillehistoire de sexe avec ma merehistoire etotiquehistoire de sexe avec ma femmehistoire de sexe a la pecheechangisme entre amistaxi sexehistoire de sexe humiliationhistoire sexe gratuitehistoire de sexe ovidie streamingma femme se deshabilleencule par sa femmehistoires erotichistoires sexma femme me leche le culhistoire vrai erotiquehistoire de sexe jerinakrecit porno incestehistoires taboushistoires de sodomiehistoire de sexe gynecologuehistoire erotique orgvierge depuceleehistoire de sexe en vacanceslesbiennes sado masohistoire de sexe inconnuhistoires erotiquehistoir de sexehistoire de sexe au travailrecit naturistehistoire erotique zoophiliesite:histoires-de-sexe.net histoire de sexehisoire de sexehistoire de sexe transrecit soumissionrecit erotiqueshistoire de sexe gratuitpunition erotiquerecit sexehistoire de sexe mots crushistoire de sexe ultra violenthistoire de sexe au cinemasoumise punieerotique sexehistoire de sexe en clubhistoire de sexe parkingrevebebe histoirerecits sexedoigtee dans le bussexe masoma femme en gang banghistoire de sexe gratuiteshistoire de sexe sous la douchehistoire sexyforum recit erotique