Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Danse

La sensualité de la danse et la rencontre d'un inconnu pour un maximum de plaisir.

Proposée le 30/04/2017 par Flavia

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Toilettes
Type: Fantasme

Vendredi dernier, soirée danse latines dans mon bar préféré. J’arrive évidemment un peu en retard, chaussée sur mes nouveaux talons. J’arrive seule car j’y retrouve toujours des connaissances dans ce genre de soirée. Je dis rapidement bonjour à Hafid, le patron du bar et pose mes affaires. Je n’ai pas eu le temps de chercher du regards mes amis qu’un homme m’invite à danser une kizomba. Ca me mets vite dans l’ambiance. Mais j’étais encore un peu trop speed pour me laisser aller dans cette danse sensuelle. J’en profite pour regarder autour de moi en même temps. Pas mal d’inconnus ce soir. Je vois cet homme et cette jolie brune qui dansent langoureusement. Lorsque celui-ci se retourne, je tombe dans son regard sombre et envoutant. Pendant quelques secondes on se fixe, et c’est idiot il semble se passer quelque chose. De taille moyenne, brun, mal coiffé, une silhouette agréable, l’air concentré et détaché à la fois. Puis nos regards se perdent dans les pas de danse. Je retrouve plus tard mes amis. Toute la soirée j’espère être invitée par cet inconnu, je l’observe danser, le cherche du regard, fantasme secrètement une danse ou plus. Je pense être invisible à ces yeux, les heures passent, je commence à me faire une raison, me disant que 1) je l’ai idéalisé, 2) c’est un petit con prétentieux, 3) il m’énerve.

Danse La soirée touche à sa fin, certaines de mes connaissances s’en vont. Dernière chanson. Alors que j’envisage de partir et mes amis aussi, IL m’attrape par le bras. Je me retrouve contre lui, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Mes amis me saluent de la main et me laissent seule avec cet apôtre. Je suis fatiguée, et il faut l’avouer, surprise et troublée. Je veux essayer de lui dire quelque chose mais je n’y arrive pas. Voyant ma maladresse, il me sert un peu plus contre lui, descend ses mains sur mes lombaires et entame des pas très lents, hypnotisé par la musique. Je ferme les yeux et me laisse guider. Je ne contrôle plus mon corps, il fait un pas en avant, je recule, un pas sur le coté, je glisse dans sa direction. J’ai déjà danser avec de bons danseurs, où on se sent transportée et super douée, et où la connivence est présente, mais là c’est encore au dessus, nos corps sont comme fusionnés.

Cela me semble à la fois long et court. La perception du temps n’existe plus. Avant la fin de la chanson il se décolle soudain de moi et me prend par la main. J’imagine rapidement qu’il va me proposer de boire un verre, mais il m’emmène aux toilettes. Des hommes. J’émets une certaines résistance quand je comprends. Mais il me tire jusque dans un cabinet, ferme à clef, me plaque contre la porte et m’embrasse passionnément. Waouh. Comme dans un film. On ne m’avait jamais fait ça, je ne pensais pas être ce genre de filles qui se laissent embarquer dans les toilettes d’un bar. Le désir monte en moi aussi sec. Je me laisse faire, je suis paralysée de l’extérieur mais je bouillonne de sensations à l’intérieur. Il attrape mes poignets et avec une main plaque mes bras fermement sur la porte au dessus de ma tête. Il commence à m’embrasser dans le cou. Je suis toute chose. Avec sa main droite de libre il passe sous ma jupe et remonte ma cuisse jusque sur mes fesses. A cet instant, je lui aurait crié de baisser mes collants et de me prendre sauvagement. Mais ça ne se fait pas, je ne suis pas comme ça. Je perçois alors chacune de ses phalanges parcourir mon corps. De mes fesses, sa main glisse jusqu’en au de mon dos en sueur. Ses gestes sont lents et appuyés. Il me bloque toujours les poignets avec sa main gauche. M’embrasse parfois. Puis il passe sa jambe entre les miennes. Gloups. En redescendant dans mon dos il dégrafe mon soutien-gorge. Ah, quand même ! Son corps s’appuie contre le mien. Je sens son érection.
Contre toute attente, il me retourne et pose mes mains à plat sur la porte, je suis tel un voyou qui va se faire fouiller… Il remonte légèrement ma robe et commence à descendre mes collants. Le long de mes fesses. Doucement. Langoureusement. Il les fait glissé sur mes cuisses. Passe les genoux. Je trépigne d’impatience. Puis descend sur mes mollets et me fait lever chaque pied prudemment. Sa tête étant arrivé à leurs niveau, il ose un baiser sur mes fesses. Waouh, c’est doux et chaud. Puis il remonte son corps, toujours aussi doucement le long du mien. Il maintient mes hanches contre les siennes et sa main droite, passe devant ma petite culotte. A ce moment là, je me demande si je suis bien épilée. Je crois. Oh, je m’en fiche. Il commence à me caresser, avec le haut de sa main. Oh oui. En même temps qu’il appuie avec sa main sur mon sexe, il pousse le sien contre mes fesses. Les mouvements sont petits mais intenses. Il dépose ses deux mains sur mes hanches et les fait passer sous les cotés de ma culotte, qui glisse en même temps que ses caresses jusqu’à mes pieds a nouveau. Et là, sans perdre de temps je sens sa bouche entre mes jambes. Je n’ai toujours pas bougé d’un iota. Je sens sa langue se fourrer entre mes lèvres. C’est la première fois qu’on me fait ça dans cette position. Il remonte sur mon anus et entre mes fesses. Oh. Il se décide à me re-retourner. Je n’ose pas le regarder. Il m’attrape le menton, me fixe du regard et m’embrasse
fougueusement. Je me détends, et me laisse aller à ses baisers. Mes mains trifouillent dans ces cheveux. Je crois que je n’ai jamais été autant excitée. Il redescend, passe sa tête sous ma robe, et ma jambe droite sur son épaule. Il a alors pleinement accès à mon sexe. Il maitrise le titillement lingual du clitoris. Puis je sens, presque impersiblement, un doigt se glisser en moi. Je n’en peux plus. Il continue son petit jeu, mélange de coups de langue et de doigts que je ne sais plus faire la différence, je ne sais plus où est quoi. Alors que je croyais avoir atteins mon maximum, le désir monte encore. C’est tellement bon.

Il me retourne à nouveau. Décidément. Dans mon dos je perçois les bruits de sa ceinture qui se défait, puis de sa braguette. Une pause. Et je reconnais le bruit caractéristique du préservatif. Je l’imagine en train de l’enfiler. Oh, cet homme, dont je ne connait pas le prénom, avec qui je n’ai pas échangé un mot, s’apprête à me faire l’amour (euh à me baiser…), là dans les toilettes d’un bar... Retour de ses mains expertes, il passe ses doigts entre mes fesses, et ils glissent presque tout seuls dans mon vagin. Son autre main se met à me caresser le clitoris à nouveau, mais avec beaucoup plus d’ardeur. Je sens qu’il se contrôle moins. Ces doigts à l’intérieur de moi s’enfoncent de plus en plus forts, dans tous les sens. J’ai tellement envie de lui, de le sentir en moi… D’un coup, je sens quelque chose de plus gros se précipiter entre mes cuisses. Et là, son sexe entre en moi, avec une facilité déconcertante. Doucement et profondément. Je me mets au diapason. Il m’indique alors avec ses mains de me pencher un peu plus en avant. Je suis un peu hésitante. Il entame des vas et viens. Sous le plaisir, mes hanches descendent et mon bassin se cambre. Il me pénètre alors encore plus profondément. Il m’attrape les hanches pour que nos corps s’emboitent encore mieux. Et me mets des grands coups de reins de façon saccadée. Je ne réponds plus de rien. Le plaisir commence à me faire gémir. Il me mets une main sur la bouche. Ah oui, les toilettes, le bar… Mon dieu pourvu que personne ne se rende compte que nous sommes ici. En train de faire ce que nous faisons. Je suis alors obligée de maintenir mon bassin à chacun a ses mouvements. Il accélère, il devient une bête sauvage, il perd encore un peu plus le contrôle. Et moi aussi. On baise. Je sens son sexe en moi, si bien, si gros, dans tous les recoins de mon vagin. Il se remets à me toucher le clitoris. Je suis au bord de l’extase. Nos sexes s’emboitent parfaitement, la danse de nos corps est accordé. Je vais jouir. C’est tellement bon. Il est de plus en plus gros en moi, il ne se contrôle plus. Il m’attrape les hanches et mets deux, trois coup plus forts. Son sexe est gonflé et prends toute la place dans mon vagin. Oh oui, je sens qu’il jouit. Moi aussi. Je me sens comme une femme libéré et un peu salope, mon orgasme est sans retenue et tellement intense.

On reste quelques secondes dans cette position, sans bouger, le temps de reprendre notre souffle et nos esprits. Finalement il se retire doucement. Pendant qu’il remet son pantalon, je ne bouge pas. Puis, il m’indique de lever un pied, il me remet ma petite culotte. Une fois culottée, je me retourne, il me tend mes collants. Je le regarde. Qu’est ce qu’il est beau, et sexy. Je ne crois pas avoir jamais trouvé un homme si sexy, même Johnny Depp. Je m’exécute donc, me rhabille tranquillement. J’essaye de rattacher mon soutien-gorge, pas facile avec ma robe déjà en place, et autant dire qu’il a tourné un peu. Voyant mon problème, il me retourne et le ragrafe avec douceur. Je me sens à la fois un peu sale, toute transpirante et hyper femme fatale. Bon maintenant il faut sortir de là. Il y a encore un peu de bruit dans le bar, probablement qu’ils sont en train de ranger. Ouf, à priori ils ne sont pas encore venus voir dans les toilettes. Il me prend par la main, déverrouille la porte des toilettes, puis passe sa tête dans l’entre-ouverture. Mon cœur se met a battre. Si on nous voit, que va-t-on dire de moi ? La situation laisse peu de place à l’ambiguïté. Je n’oserai plus revenir dans cet endroit. On sort finalement, il semble que le personnel soit dans les pièces annexes. On traverse rapidement la piste de danse et on se retrouve dehors. Zut mes affaires ! Mon sac et ma veste sont restés dans le bar. Je le dis à mon inconnu, il me fait signe de retourner les chercher. Je ne sais pas combien de temps s’est passé entre la fin de la soirée et maintenant, j’espère que cela ne fera pas trop bizarre de me rendre compte que maintenant que j’ai oublié mon sac… Je retourne alors dans le bar. Un serveur est là, je lui explique le problème, en essayant d’avoir l’air le plus naturel possible. Il me dit d’aller les chercher, elle n’ont pas bougé. Je m’exécute, le salut et ressort aussi vite.
Et là, plus personne. Je regarde tout autour de moi, j’avance un peu. Mon amant a disparut.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :


Online porn video at mobile phone


sexe erotiquehistoires-intimeshistoire de sexe dominatricesexe avec le plombierhistoire de sexe taboueil baise une inconnuhistoire de sexe prise par une grosse biterecit hottexte herotiquelevrette brutalehistoire de sexe georgesrecits gaysexhib au magasinhistoire de sexe mhistoire de sexe entre soeurcoquine plagedoctoresse lesbiennebelle histoire de sexehistoire de sexe interactiverecits gaysexhib en terrassehistoire de sexe pornohistoire de sexe plagehistoire de sexe en boitehistoire erotique violhistoire de sexe avec imagesadomaso hardrecit erotiqueshistoires erotiques orghistoire de sexe romantiquerecit histoire de sexehistoire gay beurhistoire erotique massageune histoire de sexe gayrecits de sexejeune puceau nuhistoire erotique incestrecit erotiquessexe exibitionrecit erotiques incestedepucelage vaginalrecit de travestihistoires-intimesrecits erotiquerecits sexerecit erotique lesbienhistoire erotique.orghistoire revebeberecit cuckoldhistoire de sexe soumispetite histoire de sexepunition erotiquecam coquinehistoire de sexe hhfhistoire de sexe illustreeselle se fait depucelerj ai baiser ma tanteplage coquinenaturiste poiluefilm de sexe avec histoirehistoire intimesj'ai baise ma tantema femme enculeepartouze entre amihistoire-erotiquehistoire sexbourgeoises soumiseshistoire de sexe avec voisineil suce un mechistoire de sexe chez le medecin