Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Laura et le colonel (suite 3)

David, le frère de Laura, est séduit par sa nouvelle maîtresse...bien décidée à faire de lui une bonne petite tv docile...

Proposée le 27/04/2017 par laura saintclair

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme dominé
Personnages: FH
Lieu: Inclassable
Type: Fantasme

Le jeune David avait passé une relative bonne nuit dans son nouveau lit. Durant la nuit, il avait rêvé des images lubriques vues la veille. Une première journée de sa nouvelle vie allait pouvoir commencer. Lui-aussi était loin de s’imaginer les changements qu’il allait vivre…

La porte s’ouvrit. La jolie blonde aperçue la veille dans le bureau du Colonel se tenait devant lui. Elle qui avait donné tant de jouissance à sa sœur tenait un plateau sur lequel était posé le petit déjeuner et une jolie rose. Il regarda de haut en bas la jolie créature. Elle était magnifique. Ses longs cheveux blonds étaient attachés par un chignon. Son coup ainsi dégagé était d’une belle finesse. Elle était luxueusement habillée. Le jeune homme remarqua tout de suite sa jolie jupe sous laquelle se dévoilait de superbes jambes enrobées de bas couleur chair. Du haut de ses talons, elle avait l’allure que portent les femmes de classes.
« Bonjour David, j’espère que tu as bien dormi la nuit dernière ? Tu as du faire de jolis rêves ? » L’adolescent rougit et Ioana sourit.
« Ne sois pas gêné, cela est normal pour un joli garçon comme toi d’aimer les jeunes et jolies filles ». David était subjugué par cette femme. Elle vint s’asseoir près de lui.
« Veux-tu partager mon petit déjeuner ? »
« Oui mais avez-vous des nouvelles de mes parents ? Sont-ils bien ? »
« Ne t’inquiètes pas ! Tant que ta sœur et toi vous serez coopératifs, rien ne leur arrivera et ils mèneront une vie paisible. Pour l’instant, il réside dans une maison en banlieue »
« Merci Madame ! »
« Appelle-moi Ioana, David. Nous avons tellement de choses à partager ».
Elle s’assit à ses côtés en le fixant dans les yeux. Sa bouche se rapprocha de la sienne. David, subjugué, ne pouvait bouger. Il était comme hypnotisé par le regard de la jolie blonde. Leurs lèvres se touchèrent une première fois. Un frisson intense parcouru le corps de l’adolescent.
Une langue parcourait doucement ses lèvres. Timidement, il ouvrit légèrement la bouche et vint à la rencontre de la jolie fille. Pendant plusieurs minutes, ils s’embrassèrent. Ioana appréciait ce jeune qui était déjà totalement sous son emprise. Une main vint se poser sur le sexe de l’adolescent. Il était dur comme de la pierre et semblait être de bonne taille. Elle entama un mouvement de va et vient qui décupla les premières sensations. Ioana posa la main de David sur sa poitrine. Elle sentit une main tremblante et peu experte lui caresser les seins.
Le sentant relativement apaisé, elle entreprit de le déshabiller. Elle releva sa chemise et la passa par-dessus la tête du jeune garçon. David était comme subjugué, il goûtait à des plaisirs inconnus qui le ravissaient. Son corps était fin et presque imberbe. Sa peau extrêmement douce renvoyait une part non négligeable de féminité que Ioana saurait utiliser habilement.

« Comment me trouves-tu David ? » lui glissa-t-elle dans l’oreille. « Je vous trouve splendide Ioana ». Elle appréciait se vouvoiement. « Tu veux continuer à me faire plaisir ? Tu veux que je continue à te faire découvrir ce monde inconnu ? ». David ne pouvait répondre que de manière affirmative. « je ferai ce que vous voulez mais continuer svp ».
J’ai aussi envie de continuer mais je veux que tu fasses un petit truc rien que pour moi ». « Tout ce que vous voudrez ! ». « J’aimerais que tu te mettes devant moi et que tu enfiles mes vêtement que j’ai posé près de toi lorsque tu dormais ». « Mais ce sont des vêtements de filles !?!? ». « Je sais. Tu trouves cela un peu bizarre mais Et alors ? j’adore lorsque les garçon mettent mes vêtements. Ils deviennent alors doux et je prends énormément de plaisirs ».
David réfléchissait. Il avait bien l’impression de franchir un interdit mais l’envie d’être dans les bras d’Ioana était bien trop forte. Il se leva et prit les vêtements. Ioana s’était assise sur le bord du lit et regardait le garçon qui allait se féminiser pour elle. « Tu vas commencer par mettre la guêpière !. David passa la tête dans le sous-vêtement. Aussitôt, un frisson lui parcourra le ventre et son sexe se mit à bander de plus belle. Elle était d’une matière très douce qui glissait sur son corps imberbe. La guêpière lui enserrait parfaitement la taille et donnait l’impression qu’il disposait de seins. « Bien ! Maintenant enfiles mes bas ». L’adolescent pris une chaise pour s’asseoir et retroussa un premier bas comme il avait déjà vu faire sa mère. Si c’était ce qu’elle aimait, il souhaitait qu’Ioana prenne du plaisir à le voir s’habiller ainsi. Il plongea un premier pied dans le nylon noir. En tendant la jambe, celle-ci fût enveloppée jusque sur le haut de la cuisse. Les élastiques claquèrent sur la peau. «Caresses ta jambe». S’exécutant, David en appréciait tant la douceur que la sensation d’y être emprisonné. Son sexe demeurait dresser vers le haut. Il prit le second bas et entama le même processus. Dans le lit, Ioana rigolait silencieusement de la façon dont elle avait pu faire faire cela au garçon. Cependant, elle ne restait pas indifférente à la transformation de David. Il se tenait debout devant elle, en guêpière et les jambes revêtues de bas noir. « Veux-tu bien mettre aussi les talons ? ». Il s’exécuta encore. Il glissa ses pieds dans les chaussures à talons vernies. Comme s’il en avait l’habitude, il parvenait à marcher avec. Tout dans ces nouveaux vêtements lui plaisait. D’abord, que Ioana les aient porté. Ensuite, il se sentait bien dedans car il en percevait toute la douceur. « Viens t’asseoir près de moi ». Il la rejoignit et s’embrassèrent à nouveau. Elle le coucha tout en le caressant des deux mains. Pour le remercier de s’être ainsi soumis, elle se dirigea vers le sexe du jeune homme et le prit en bouche. David ne pu résister à ce traitement et éjacula dans la bouche de la jolie fille. Il n’avait pu se retenir mais Ioana semblait apprécié. Elle se retira du chibre et, bouche fermée, vint embrasser l’adolescent. Celui-ci eu en mouvement de recul lorsqu’il sentit sa propre semence pénétrer sa bouche. Pourtant, il ne put aller contra sa volonté et goba tout ce que Ioana lui donnait. Pire, il se rendit compte qu’il aimait ce goût et parcouru, de la langue, les recoins de la bouche pour en cueillir les dernières goûtes. Ioana se releva mais n’en n’avait pas fini…
David la regardait d’un regard mêlant l’envie et l’incrédulité sur ce qu’il avait fait. Elle voulait aller plus loin encore dans la transformation du jeune garçon. « j’ai apprécié ce moment avec toi David. Es-tu d’accord d’aller encore un peu plus loin avec moi ? ». Sans hésiter : « Oui, bien sûr ! je n’ai jamais eu de telles sensations ! ». Il avait totalement oublié tant sa famille que les conditions qui l’avaient amené à en être là aujourd’hui. « Tu sais, si tu écoutes bien ce que je te dis, je ferai de toi quelqu’un d’important et je pourrai plus facilement m’occuper de toi. » « Je ferai tout ce que tu me demandes ! ». Une fois de plus, ioana était satisfaite du pouvoir qu’elle exerçait sur le jeune homme.

On lui amena une mallette et une carafe de rafraichissement. Il s’agissait d’une mallette de maquillage. Elle s’assit auprès de David toujours en sous-vêtement féminins. « Tiens bois un petit coup, nous allons en avoir besoin ». Elle lui servit en verre qu’elle saupoudra discrètement d’une poudre qui se dilua instantanément dans le liquide. David but le verre en entier.
« A qui appartiens-tu ? ». La drogue faisait déjà son effet. L’esprit encore rempli de contradictions « A vous Ioana ». « Feras-tu tout ce que je te demande ? » « Oui je suis à vous ». Après sa sœur, le petit frère lâchait maintenant à son tour sa liberté pour lui appartenir. Elle en était bien satisfaite est comptait bien en profiter comme elle avait pu le faire avec Laura. « Je veux que tu sois une fille ! » « Oui Ioana je serai une fille et je serai à vous ». Il portait des cheveux mi- long qu’elle fit coiffer en conséquence. Lui fit percer les oreilles et maquilla elle-même le jeune homme. La transformation était frappante. Rien, si ce n’est la protubérance de son sexe ne pouvait révéler qu’il s’agissait d’un garçon plus d’une fille.
Pendant la transformation, il prit un immense plaisir intérieur. Il se sentait bien dans son nouveau rôle et avait le sentiment de ne vivre que pour faire plaisir à sa Ioana. « Maintenant, je veux que tu t’habilles de ces vêtements. Taches de ne pas les abîmer car ce sont les miens. ». Par-dessus ses sous-vêtements, Il s’habilla d’un tailleur bleu qu’il allait à merveille avec ses talons, sa coiffure et ses longues jambes. « Tu es très belle comme cela » « merci ». Elles s’embrassèrent et Ioana prit la main de sa nouvelle proie pour la déposer sur son sexe. David ne savait plus qui il était, ce qu’il était et ce qu’il devait faire. Il était entrainé sur un chemin où seule la satisfaction d’Ioana comptait. De sa main il commença à caresser la chatte de sa maîtresse. Son bassin venait à sa rencontre. Elle ordonna à David de se coucher. A terre, Ioana se déchaussa et entreprit de découvrir le corps de sa protégée de son pied ennyloné d’un bas de couleur chair. Elle commença à glisser le long de sa jambe pour remonter vers son entrejambe tendu. Du pied elle branlait son sexe. Il adorait cette sensation. Le nylon fut rapidement mouillé de liquide séminal. Elle vint le poser sur la bouche du jeune en lui ordonnant de le nettoyer. Il s’exécuta sans peine et le pied de Ioana s’engouffra dans sa bouche. Il se sentait possédé par la jeune femme et appréciait lécher avidement le pied de sa princesse. Elle gouttait à cette soumission et vint s’accroupir au-dessus du visage de David comme elle l’avait fait quelques heures avant sur le visage de sa sœur. « Vas-y ma petite salope ! Tu vas lécher ma chatte maintenant ». La salope regardait envieusement le sexe se rapprocher pour venir se poser sur ses lèvres. Elle sortit la langue pour l’incruster entre les lèvres de Ioana. Son liquide envahissait sa bouche et il continuait à sucer avidement son clitoris. Ioana ne pu retenir un long spasme qui fit trembler tout son corps. Elle maintenait la tête bien coincée entre ses jambes, son sexe faisant des vat et viens sur la bouche du jeune. Celui-ci ne réfléchissait plus, il n’était qu’un outil de satisfaction dans les mains délirantes de sa maîtresse.

« Maintenant, je vais te faire sentir ce que ressens une fille. Tu vas voir… je suis certaine que tu vas apprécier ! ». Elle le fit coucher sur le bord du lit. « Caresses-toi petite salope ! ». Ses mains parcouraient son corps à présent féminin. Il pouvait ressentir la douceur de ses bas, de sa lingerie…il prenait du plaisir à se toucher sous le regard de sa maîtresse. Les effets de la poudre lui avaient fait perdre la raison…il n’était qu’un objet sexuel au service de Ioana. Au plus la séance avançait, au plus il se sentait devenir une fille. Il avait oublié les circonstances qui l’avaient amené ici. Sa seule préoccupation était son corps féminisé et celui de Ioana.
Celle-ci sortit de son sac un gode noir qu’elle dirigea vers la bouche du jeune. « Suces-le, petite chienne ». A son contact, David ouvrit légèrement les lèvres. D’une poussée lente mais ferme Ioana propulsa l’engin dans la bouche. « Suces ! », « Montre-moi comme tu aimes les bites ! ». Il ne pouvait le savoir puisqu’il n’avait jamais vu que la sienne. Cependant, un instinct remonta du plus profond de lui-même et il commença à gober le sexe de latex. Dans un miroir, il pouvait se voir occupé à sucer l’engin tandis qu’Ioana le branlait. Elle quitta la hampe pour se diriger vers son petit trou. Elle commença à lubrifier celui-ci de sa salive et d’un peu de sa propre mouille. Progressivement, il s’ouvrit pour laisser pénétrer un premier doigt. David ne pouvait plus se contrôler. Il suçait avidement en même temps que son corps allait à la rencontre du doigt de sa maîtresse. Elle fit pénétrer un deuxième puis, bientôt un troisième. Il venait de lui-même chercher la pénétration tout en poussant des gémissements langoureux. Tandis que des deux mains il se caressait le corps, Ioana dirigea l’énorme gode à l’entrée de son petit trou. Doucement, elle le fit progresser dans le fondement de l’ex jeune homme. « Voilà petite salope ! Tu as ce que tu voulais. Te voilà dépucelée comme j’ai dépucelé ta sœur hier ! ». Elle continuait à faire progresser le sexe dans le corps efféminé. David ressentait un mélange de douleur et de bien-être. Il ressentait intensément se sexe qui progressait en lui et aimait se sentir ainsi rempli. Il s’habitua progressivement à l’intru et son corps commença à venir à la rencontre de la pénétration. Celle-ci se fit plus vigoureuse et Ioana vint s’asseoir sur son visage. D’une main, elle le baisait tandis que l’autre branlait son clitoris gonflé d’excitation. David la léchait profondément. Une quantité importante de mouille dégoulinait à nouveau dans sa bouche. Sa langue pénétrait loin dans la chatte de la jeune femme, emprise à un besoin incontrôlable, elle recommença à sucer sa bite. Lui, se faisait enculer profondément et gémissait de plaisir à subir pareil traitement. Bientôt, il ne put se contrôler…et se déchargea dans la bouche de Ioana. Elle goba le sexe entier tout en préservant la semence dans sa bouche. Elle retira le sexe noir du petit trou grand ouvert et y déposa la semence. « Nettoie-le maintenant ! » lui dit-elle en enfonçant le gode dans la bouche du jeune. Il ressentit l’odeur de son fondement mêlé à sa semence et suça avidement l’imposant sextoys. Lorsqu’il fut bien propre, ils s’embrassèrent goulument.
Après quelques minutes passées à se remettre. Elle l’informa de l’obligation qu’il avait de se comporter dorénavant en fille durant les 24heures que compte une journée. Pour que sa transformation soit complète, il devra répondre au prénom de Lucie. En contrepartie, il pourrait vivre dans un certain confort et ils épargneraient la vie de ses proches. Le contrat lui semblait acceptable…
Une nouvelle fois, les parents avaient assistés, impuissants, à la transformation et à la soumission de l’un de leur enfant.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Laura et le Colonel (suite 4)
Laura et le Colonel (suite 5)
Laura et le colonel (suite 6)
Laura la promise du Colonel
Le Colonel prend possession de Laura


Online porn video at mobile phone


soumise exhibeeerotisme amateurhistoire de sexe jeune et vieuxcandaulisme .comfellation inconnuma femme suce des inconnusrecit fesseehistoire de sexe taboutante chaudedepucelage anal gayhistoire erotique.orgtrans enculebaise avec ma belle mereencule par surpriserecit de travestix-erotiquegay recitma meilleure amie me sucehistoire de sexe pere fillehistoire sexe adorecits erotiques gratuitsbourgeoises soumiseshistoire de sexe en photolesbienne erotiquehistoire de sexe au campingbourgeoises soumiseshistoire de couple sexehistoire de sexe a troisje baise la copine de mon perehistoire erotique travestiune inconnue me branlehistoire de gangbanghistoire de sexe tanteanne dupre histoire de sexesite histoire de sexehistoire de sexe en vacancerecit candaulistehistoire de sexe massagerecit de cocuhistoire de sexe entre mere et filshist erohistoire de sexe avec ma cousineerotique toulousehistoire de sexe piscinerecit cuckoldrecit sexyfilm de sexe avec histoirerecits erotiquescenario erotiquecouple bisexuelpremier fist analhistoire ertiquehistoire de sexe lyceehistoire de sexe avec ma merewebcam coquinefeminisation forceerecit erotique mere filsrecit gay erotiquehistoire de sexe tabouhistoire de sexe soumissionhistoire echangistehistoire de sexe georgesbaise ma belle merejeux coquin gratuitelle se fait depucelerplombier coquinhistoire de sexe entre couplespartouze entre amishistoire de sexe avec niecerecit erotique tabouunion recitsma mere aime ma biterecit de travestisexe exibitionbaise au couventhistoire erotique vecuehistoire de sexe vecubaise entre amiebaisee sauvagementfantasmeurhistoire.erotiquetexte erotiqueshistoire de sexe premiere foisrecit de travestirecits intimesrecit travestisamia nuehistoire de sexe cousinesodomie erotiquerecit triolismehistoire erotique