Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment ma femme s'est dévergondée 10

Daniel et Sandra m'annoncent qu'ils sont officiellement "en couple". Et qu'ils vont le faire savoir partout : dans le lotissement, en ville, à nos amis.

Proposée le 24/04/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Je sors de la chambre. Sandra crie sous les coups de boutoir.
Je m'habille. Les entend.

- Vite, en levrette !!

Je m'en vais alors que je l'entend la besogner, le sommier grince en cadence.
Rentré chez moi, je vais me laver le visage. J'ai les lèvres et le menton pleins de mouille.
Alors que je me couche, je pense à eux, en train de baiser.
Nu, je commence alors à me masturber en pensant à la scène.
Au bout d'un moment, je ne peux me retenir. J'éjacule sur mon ventre.
Epuisé, je m'endors.

Je me réveille en pleine nuit, lumière de chevet allumé, ventre souillé.
Mais me rendors vite, le ventre plein de sperme.
Réveil le lendemain matin 9 heures !
J'ai reçu un SMS et trois photos.
Sur les photos prises sous différents angles, les seins à Sandra couverts de sperme ! Il y en a partout, ça coule et dégouline.
Je réponds.

"Merci pour les photos, c'est excitant".

Il ne répond pas, ils doivent dormir.
Vers midi, SMS !
C'est Sandra.

"Soumise, tu as séance de repassage toute l'après-midi, tu viens pour 15 heures".

J'arrive à l'heure. Une fois nu, Sandra me dit qu'elle a installé la planche à repasser dans le garage, ils ne veulent pas que je les dérange.
Je commence le repassage. Il y a des habits à Sandra et beaucoup à Daniel.
Au bout d'un moment, je suis interpellé par les cris. Et par le bruit du sommier.
Apparemment, pendant que je repasse le linge, ils prennent du bon temps au lit.
Ca dure tout l'après-midi ainsi.

Vers 18 heures, j'ai terminé. Comme ils ont laissé la porte de la chambre ouverte et que je ne dois pas les déranger, je frappe au mur du couloir.

- Maître, Mademoiselle ? J'ai terminé le repassage.
- Très bien, j'arrive.

Il sort avec Sandra, en peignoirs tous les deux.

- Rhabille-toi, j'ai à te parler.

Une fois habillé, ils s'installent sur le canapé.

-Mets toi en face !

Pendant que je m'installe, il caresse les cuisses à Sandra.

- Avons des choses à te dire.
- Je vous écoute, Maître.
- Bien.
- Ca fait donc une semaine que Sandra vit chez moi. Une semaine que nous passons à baiser matin, midi et soir, nuits comprises.

- Alors je ne sais pas si tu as compris, mais elle prend son pied depuis qu'elle m'a comme amant.
- Oui je sais Monsieur, Mademoiselle et vous me l'avez dit.
- Très bien. Tu commences à comprendre et accepter la situation, c'est bien.
- Alors, autant te l'annoncer tout de suite, depuis une semaine que Sandra est là, nous sommes désormais EN COUPLE.

Je fonds en larmes. Mes mains couvrant mon visage. Je hoquète, sanglote, pleure.

- Oui, ça te fait un choc, c'est normal. Il faut que tu comprennes qu'à partir d'aujourd'hui, Sandra, c'est MA FEMME.

Je ne sais plus quoi dire, à part sangloter et pleurer toutes les larmes de mon corps.

- Rassure-toi, il n'y aura pas de divorce. Sandra tient quand même un peu à toi. Ce qu'il va se passer, c'est que nous allons "faire ménage à trois". Je serai l'amant régulier à Sandra, même un peu plus, puisqu'elle fera régulièrement des stages chez moi. Toi, de ton côté, lorsqu'elle sera chez vous, tu respecteras les règles imposées : un rapport intime le mardi soir, si tu accomplis bien les préliminaires, uniquement par sodomie, et avec préservatif. Au lit, autrement, tu ne la touches plus. Et tu dors en pyjama.

- Pour la suite, nous pratiquerons, à l'avenir, des variantes érotiques, serons un couple libertin. Nous pourrons pratiquer l'échangisme, le trio avec des hommes, ou femmes, la partouze, le gang-bang, irons en club libertin, en sauna. Bien sûr, ces pratiques seront faites entre moi et ma femme. Toi, tu n'auras droit qu'aux récits de nos escapades.

- Par contre, comme je te l'ai déjà dis, il pourra arriver que Sandra ait des amants, d'un soir ou non, qui viennent la baiser chez vous. Tu suivras donc les consignes que tu connais.

- Donc tu vas "digérer" tout ça. Je te conseille d'accepter rapidement la situation, ça t'évitera de te mettre dans des états pareils, encore que je te comprenne, toi qui étais jaloux. Ca fait un choc.

- La première chose à comprendre et admettre, c'est que Sandra n'est plus ta femme, mais la mienne. D'ailleurs, donne moi tout de suite ton alliance.

Je pleure, pleure encore.
Sandra vient près de moi, prends ma main gauche, enlève mon alliance.
Vas de l'autre côté du canapé.

- Avec un peu de chance, elle t'ira mon chéri…
Elle lui passe la bague.
- Jackpot !! Elle te va à merveille chéri !!!
- Regarde cocu, mon nouveau mec !!

Je relève à peine la tête.

- Sandra passera demain chercher des affaires, elle s'installera à moitié chez moi. Normal, puisque nous sommes désormais en couple. Le mieux est qu'elle vienne habiter à la maison du jeudi soir au dimanche. Qu'en penses-tu ?

- Snif…Mais Sandra je t'aime.. Je ne veux pas te perdre…Sniff…

- Ecoute Philippe… Mon amant me baise super bien, je kiffe sa grosse queue. Et il sait s'en servir, crois moi ! Je n'ai jamais baisé et jouit comme ça en 7 ans avec toi. Alors c'est normal que j'aille vers lui. Normalement, je devrais m'installer avec lui et divorcer. Mais il accepte qu'officiellement, sur les papiers, nous soyons encore monsieur et madame, même si je suis aujourd'hui en couple avec lui… Alors tu devrais plutôt être heureux et le remercier. D'autant que je serai à la maison les lundis, mardis et mercredis, ce n'est pas mal, non ? Alors, qu'en penses tu ?
- Sniff… Je n'ai pas le choix…J'accepte…. bouhhhhh…..

Il prend la parole.

- Très bien. Je préfère te voir comme ça, soumis, c'est plus facile. Pour les jours de présence de ma femme à la maison, le jeudi c'est bien, ça nous laisse vendredi, samedi et dimanche soit pour baiser, soit pour des expériences libertines.

- Autre chose à t'annoncer. Puisque nous sommes désormais "EN COUPLE" et que tu acceptes la situation et acceptes d'être cocu, il va falloir officialiser pour tout le monde, notamment le lotissement, que nous sommes ensemble, Sandra et moi. Aussi dès demain, allons nous montrer dehors, "montrer notre amour", c'est-à-dire nous balader en nous tenant par la main, par la taille, nous embrassant… Idem dans la ville, et auprès de nos amis respectifs.

- Sniff… Oh non...Je vous en prie, ne faites pas ça…Pas ça…Non…Je vous en supplie…Sniff…

- Hélas, c'est pourtant obligatoire, soumise. Il faut que les gens comprennent que nous sommes "en couple" Sandra et moi, et que tu es cocu.

- Ne sois pas inquiet. Ce n'est qu'un mauvais moment à passer, et ça ira vite. Une fois que les gens nous aurons vu en couple une fois ou deux, ils auront compris et ça jasera. Rien qu'au lotissement, la nouvelle se répandra comme une traînée de poudre, tu verras…

- Si on te pose des questions, tu diras que je suis devenu l'amant de ta femme, et que tu as finis par accepter la situation pour ne pas la perdre totalement. Les gens te comprendront mieux.

- Bien. Tu vas rentrer chez toi. Nous, nous allons dîner, car Sandra rentre chez vous demain lundi, et nous avons encore une belle nuit de baise qui nous attend !

Ne tenant plus debout, sous le choc, je rentre à la maison. Je ne crois pas ce que j'ai entendu. Comment vais-je pouvoir accepter tout ça ? Que ma femme vive avec lui ? Tout ça parce que j'ai eu le malheur de ne pas avoir un gros sexe.
Cette nuit là, je ne dors pas.
Je pars travailler. Pas de nouvelles. Je rentre le soir, meurtri. Sandra est bien présente.

- Sandra, ma chérie !

Je ne vois pas la gifle arriver.
- Imbécile ! C'est le divorce, que tu veux ??
- Tu veux que j'appelle mon amant ?? Tu n'as pas encore compris ?
- Comment je m'appelle ??

- Mademoiselle….mademoiselle…

- Alors arrête tes familiarités si tu ne veux pas rater le "rendez-vous du mardi", compris ?
- Oui Mademoiselle, oui.
- Tu as reçu les pyjamas, au fait ?
- Oui Mademoiselle ils sont rangés dans l'armoire.
- Très bien. Alors chaque soir, tu vas à la salle de bains enfiler ton "tue l'amour", avec un slip en dessous.
- Oui, j'ai compris.

J'ai donc commencé ce soir là ma "nouvelle vie". J'ai préparé le repas, mis et débarrassé la table, etc…
A un moment le téléphone sonne. Je décroche. Le passe à Sandra.

"C'est votre amant, Mademoiselle"

Ils discutent pendant que je fais les tâches ménagères, elle rit.

-Oui, ça va à peu près. Mais elle a du mal à accepter. Bon, cela dit, au bout d'un moment, ca viendra, il faudra bien.
- D'accord chéri, je te la passe.
- Soumise ! Mon amant veut te parler.

Je prends le téléphone.

- Je voulais t'informer que demain mardi, pendant que tu seras au travail, nous allons commencer à nous afficher en couple avec ma femme. Donc ne sois pas étonné si les gens du lotissement te regardent d'un autre œil. Nous allons nous balader et faire trois ou quatre fois le tour du lotissement main dans la main, nous nous arrêterons quelquefois pour nous embrasser quand nous verrons une voiture arriver ou quelqu'un dehors. Ensuite, une fois que deux ou trois nous aurons vus, ça va vite faire le tour…. Commencerons le matin vers 9 heures, et une autre fois l'après-midi vers 15 heures.

- Ca va être une période difficile pour toi, à cause des voisins, bien sûr, mais il faudra également t'habituer à nous voir nous balader en amoureux.

- Faites ce que vous voulez, je n'en peux plus…

- Très bien… Tu commences à comprendre…Tu acceptes la situation, c'est bien. Dis toi que tu n'as pas le choix. Alors, il faut être soumis et obéissant, c'est ton intérêt. Plus tu seras soumis, moins tu souffriras, et mieux tu seras vu par ton "ex". Il faut que les lundis, mardis et mercredis se passent bien. Sinon, elle ne voudra plus de cet arrangement et viendra vivre définitivement avec moi. C'est ce que tu veux ?

- Non…Non ! Je ne veux pas ça…Non….

- Alors respect, soumission totale et obéissance totale à nos ordres et désirs ?

- Oui...Oui… j'obéirai à tout, Monsieur.

- Très bien, j'aime mieux ça !!
- Passe moi ma femme s'il te plaît.

Je lui repasse Sandra.

- Très bien chéri. Tu as mis ça au point ? Parfait. Oui, le plus tôt est le mieux. On commence demain matin, d'accord. Et "piqûre de rappel" l'après-midi ? Oui ça vaut mieux, on double les chances. Encore qu'avec les grandes langues qu'ils ont dans le lotissement, la nouvelle va aller vite, lol !!!!


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Merci pour votre encouragement, Mandra. La suite arrive.
Posté le 8/05/2017

Anonyme
Si tu ne supportes pas la critique surtout quand elle est constructive ne te fatigues plus a publier.
Posté le 5/05/2017

Anonyme
Oui bien sûr il y a une suite. Concernant les détracteurs, rien ne vous oblige à lire mes histoires, il suffit de lire d'autres auteurs.
Posté le 5/05/2017

Anonyme
y aura t'il une suite?
Posté le 2/05/2017

Anonyme
La chute sans interet apres les 1ers chapitres qui nous mettaient en haleine. De plus, c'est humiliant pour les femmes, vu que le soumis passe a une appellation feminine
Posté le 26/04/2017

Timtim77
J'aurai cru a un moment de révolte de la par du mec et par un retournement de situation reprendre ça femme et même l'humilier par vengeance ,cassée la tête du con de voisin car en soit il n'a plus rien à perdre ou partir et les laisser comme deux con il serai bien si l'auteur de ce récit nous façonnait un fin heureuse pour ce petit gars qui n'avait rien demandé et qui c'est laissé prendre au piège
Posté le 25/04/2017

Anonyme
Une des histoires les plus nulles que j'ai pu lire.
Posté le 25/04/2017

Maenne
J'attendais la suite avec impatience mais il n'y a plus aucun coté excitant a l'histoire, c'est juste de l’humiliation avec de la torture physique et psychologique. mais j'ai aimé les premiers chapitres et écrire n'est jamais facile merci pour cette histoire.
Posté le 25/04/2017

Anonyme
Histoire ridicules qui n'a aucun sens.
Posté le 25/04/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 2
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe violenthistoire de sexe roman photohitoires erotiqueshistoire sexe gratuiterecits travestishist erorecits intimesje baise ma niecehistoire de sexe voyeursexe entre potehistoire de sexe au bureauhistoire de sexe excitantehistoireerotiquehistoire sex gayrecit fesseehistoire de sexe intimerecit fesseerecits gayrevebebe recentsexib magasinpartouzes entre amishistoire de bondagehistoire de sexe mamieje baise ma colochistoire de sexe gratuiteshistoire de sexe en boite de nuithistoire de sexe bdsmil encule sa tantehistoire de sexe belle fillehistoire de sexe en vacancehistoires gaysrecit gay erotiqueje sodomise ma voisineenormes ejaculationshistoires de maris cocusbelle mere baise son gendrerecit erotichistoire de sexe photomature se tape un jeunecocu voyeurj'aime me faire enculerhistoire de sexe vecuhistoire de sexe adoskuathistoireserotiqueselle suce son gendreencule par surprisesoumis cocugay histoiresrecits gaysrecit xhistoire de sexe zoophiliehistoires lesbienneshistoire de sexe beau pereles seins de ma prof d'anglaisrecit histoire de sexehistoires porno gaybranler un inconnuhistoire de sexe entre coupleshistoire de cougarlectures erotiquesma femme gangbanghistoire erotique cocuhistoires erotiques incesteil baise sa colocatairecandaulisme histoiresvoisine cougarrecit sodomiebaisee par un inconnuhistoire de sexe gay entre adosmari lopettegangbang candaulistecandauliste.combelle mere baise son gendretexte erorecit triolismewebcam gratuiteshistoire de sexe 2016histoire de sexe blackhistoire sexe adohistoire caudaulistesexe pucellerecits herotiqueshistoire de sexe entre mere et filshistoire de sexe illustrejeu erotique gratuithistoire de sexe beau frerehistoire de baisehistoire de sexe georgeswebcam gratuitesma femme suce un inconnuhistoire de sexe sans tabouhistoire de sexe pere et filleerotiqe