Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment ma femme s'est dévergondée 9

Daniel a complètement Sandra en mains. Quant à moi, ma soumission s'accélère. Je dois même lui "préparer" Sandra avant qu'il lui fasse l'amour.

Proposée le 24/04/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

- Ca t'excite d'être soumise ? De voir ta femme se faire baiser à fond ?

"oui" plusieurs fois…

- Eh bien mon chéri, elle a compris !!
- Bien, mon petit mari-cocu et soumis, alors les choses sérieuses vont commencer. On a donc dit 40 coups…

Elle se lève. Lui également. Ils viennent vers moi. Il la conseille.

- Tu espaces les coups et tu n'épargnes aucune zone. Elle doit en prendre partout : dos, fesses, épaules, jambes.
- Au fur et à mesure, elle va bouger. Alors attends un peu entre chaque coup pour mieux la cingler, et surtout ne retiens pas tes coups, elle doit comprendre la leçon. Il faut la "marquer" pour quelques jours.

- Très bien mon amant chéri ! J'ai compris.

Je la vois aller chercher la cravache.

- Positionne-toi bien derrière elle ! Comme ça, oui. Prends bien appui sur tes orteils.
- Voilà, tu es bien positionnée, elle est "prête", tu peux commencer.

Sandra parle dans mon dos.

- Soumise, c'est le moment de prendre ta punition.

Le premier coup me déchire le dos. Puis un deuxième au niveau des épaules. Les fesses. Les jambes. Le dos. Les fesses. Le dos. Les épaules. Les jambes.
Je serre le gant de toilette dans ma bouche. Les coups pleuvent. J'ai mal.

- Tu feras une pause à mi-chemin, au 20ème coup. On la laissera récupérer.
15. Plus que 5.
19. Le 20ème me zèbre le dos.

Il a bien sûr pris des photos. Sandra arrête au 20ème coup.

- Bon, soumise, on te laisse te reposer un peu !

Ils vont sous la tonnelle, ouvrent une bouteille de Champagne.
Elle vient vers moi. Les larmes coulent.
Elle boit une gorgée de Champagne.

-Tu ne peux pas imaginer le plaisir que je viens de prendre à te fouetter !! Ca m'excite ! Tout à l'heure, je vais être chaude-bouillante au lit avec mon amant, grâce à toi !

Elle s'approche de moi et me jette le contenu de son verre au visage.

- Ma puce ! Ca fait un quart d'heure, elle s'est reposée. Vas la fouetter.

Sonia se repositionne.
Le premier coup claque.
Je n'en peux plus. Le 20ème arrive. Je sanglote.
Daniel vient enlever le bâillon. Je pleure à chaudes larmes.

- Sandra, on la laisse un peu attachée, qu'elle se calme..
- Oui, elle est bien attachée de toutes façons.

Ils me laissent ainsi une heure. Puis il vient me détacher. Enlève les pinces, les menottes.
Je m'écroule par terre.
Il vient me tirer.

- Allez, relève-toi et vas te mettre à genoux devant Sandra. Vas la remercier !

J'arrive. A genoux devant ma femme, je lui embrasse les pieds spontanément et bredouille :
- Pardon…pardon et merci… Merci de m'avoir punie…

Il intervient.

- Merci QUI ?
- Merci Mademoiselle…Merci Mademoiselle…

Je me relève de ses pieds. Elle me demande.

- C'était bon ? Tu as aimé ?
- Oh oui Mademoiselle, c'était bon !
- Tu as aimé te faire fouetter ??
- Oui, j'aime le fouet.
- Très bien, je vois que tu as compris la leçon. Alors évite désormais que j'ai besoin de te punir.
- Oui Mademoiselle, j'ai compris, je serai obéissante.

Daniel ordonne.

-Mets-toi debout, mains derrière la nuque et montre ton dos à Mademoiselle !

J'obéis.
- Dis donc, ma chérie, tu ne l'as pas ratée ! Regarde moi ce dos zébré ! Félicitations !
- Merci mon amant ! J'ai adoré la fouetter ! Je crois même que je suis en train de mouiller !

Il me demande de me rhabiller. J'ai le dos en feu.

- Maintenant rentre chez toi. Tu ne vas pas dormir de la nuit à cause du fouet, nous on ne va pas dormir non plus, on va baiser ! Tu nous as bien excités comme ça.

Je rentre chez nous, me déshabille vite, regarde mon dos dans la glace. J'ai le dos complètement marqué de traces de cravache. Je me mets de la crème apaisante.
Effectivement, je dors mal la nuit.
Mais bon, je ne travaille pas le week-end, et plus que trois nuits et Sandra reviendra à la maison.
Samedi matin, je reçois un colis.

A l'intérieur, quatre pyjamas. Un à carreaux, un bleu uni, un rouge, un marron.
Je me rappelle que je vais devoir "porter ça" pour dormir.
Le téléphone sonne.

"Oui, bonjour Maître".

"Bonjour soumise. Dis-moi, je pars en balade toute la journée avec ma petite amie, et j'ai besoin de toi. Tu viens chez moi, et tu fais le ménage dedans entièrement : tu passes l'aspirateur, tu laves les sols, tu fais la poussière. Tu laves la terrasse et tu nettoies la piscine. Tu fais des lessives, il y a une semaine de linge. Et tu n'oublies pas de changer notre lit".

"Rentrerons tard vers 21 heures, tu nous prépareras à manger. Quelque chose de bon. Et tâche que tout soit fait impeccablement si tu ne veux pas être punie. Rendez-vous devant chez moi dans 10 minutes".

Je suis à l'heure devant chez lui. Sa voiture est déjà sortie. Sandra sort la première.

- Bonjour Mademoiselle.
- Bonjour soumise !

Elle s'installe devant. Elle a sa petite robe d'été à moitié transparente. On voit ses sous-vêtements. Il sort à son tour.

- Bonjour Maître
- Salut salope ! Tu as bien compris mes consignes ? Voici les clefs. Bosse bien si ne tu veux pas goûter à une nouvelle séance de cravache. Tu sais que Sandra adore te fouetter, alors fais gaffe !

Ils démarrent. Me reste donc une journée de repos à faire le domestique.
Toute la journée je m'emploie à nettoyer la maison. Puis la piscine, la terrasse. Je change le lit, fait la vaisselle. Je fais quatre machines pour le linge. Suis exténué. La fin de la journée arrive déjà. 20 heures, il me faut préparer à manger.

J'ai acheté de quoi faire une tarte au fromage en entrée, des steaks tartares comme plat et des profiteroles en dessert.
21 h 05. Ils arrivent.

- Ma puce, fais le tour de la maison pour voir si tout est en ordre.
- Oui mon chéri ! Ne t'en fais pas, je m'en occupe.

Il me prend à part.
- Avons encore bien baisé aujourd'hui. 3 fois ! Une fois dans la voiture et sur le capot, une fois dans les toilettes d'autoroute avec des voyeurs autour, et en revenant, dans la forêt, avec la totale, baise et sodomie ! Ah son petit cul…J'adore la sodomiser !

Sonia revient.
- C'est pas mal mais le repassage n'est pas fait !
- Je m'excuse Mademoiselle, je n'ai vraiment pas eu le temps.
- Bon, ca ira, t'as bien bossé quand même, salope. J'ai vu le repas, pas mal ! Tu vas nous servir.
- Mais au fait, mon chéri, qu'est-ce qu'elle fait habillée ???
- Sandra a raison !! Fous toi à poil immédiatement !!!

J'obéis. Je n'y avais plus pensé.
Sandra rigole.

- Ca va que tu as tout briqué. Mais arrivant et ne te trouvant pas nue, ça mérite au moins une vingtaine de coups de fouet ! Ca ira pour cette fois, mais rattrape-toi avec le service ! Il doit être parfait !

- Merci Mademoiselle. Je m'excuse encore pour le repassage.

- Très bien. Tu le feras demain. Il y en a une tonne. Pour l'instant, tu vas nous servir l'apéritif, puis le repas, nous avons faim !

Je m'emploie à leur préparer un cocktail et dresse la table à la salle à manger. Ils se tiennent la main, s'embrassent.
Puis je sers la tarte au fromage.

- Pas mal cette tarte, salope ! Mais dis donc, Sandra te dresse bien, tu deviens une vraie petite femme dis-donc !!
Sandra éclate de rire.

- Tu te gardes une part de tout, mais tu manges à la cuisine, bien sûr. Pas de vin pour toi, de l'eau du robinet.

Je leur sers le vin, puis vais à la cuisine manger, avec ma cruche d'eau.
Puis je fais le service du steak tartare avec tout ce qu'il faut.

- Délicieux, salope ! Mais tu ne vois pas que le verre à Mademoiselle est vide ? Vas la servir !

Après avoir mangé mon steak tartare, je sers les profiteroles.

- Très bien. Tu nous sers le café sous la tonnelle, tu débarrasses la table et tu fais la vaisselle.
J'obéis. Une fois tout fait, je vais les rejoindre sur la terrasse.

- Comme tu as bien travaillé, salope, tu vas avoir droit à une récompense.
Je ne dis rien.

- Tu ne me demandes pas ce que c'est ?
- Si bien sûr, Maître.
- Eh bien Sandra va aller prendre sa douche et se mettre au lit. Tu viendras avec moi la rejoindre, et tu vas me la "préparer", car j'ai une furieuse envie de la sauter !

- Comment cela, Maître ?

- Eh bien tout simplement. Tu vas lui lécher la chatte très longuement. Je veux non seulement que tu la fasses mouiller abondamment, mais également qu'elle n'en puisse plus, que tu la fasses jouir ! Et bien sûr, tu avaleras toute sa mouille.
- Ainsi, elle sera bien prête et je n'aurais plus qu'à la pénétrer pour bien la défoncer. Pendant que tu la lécheras, elle me taillera une pipe.

- Ma puce, vas te préparer, nous arrivons dans un quart d'heure.

A l'heure dite, je le suis dans la chambre. Sandra est allongée sur le lit, nue.

- Eh bien, salope, qu'est-ce que tu attends ? Allez, lèche lui la chatte !!

Il se positionne à genoux à côté de Sandra. Elle commence la fellation. Quant à moi, je commence à lui lécher le sexe.

- Surtout, applique-toi bien, salope ! Lèche la bien !!!

Je m'active autant que je peux. J'entends les bruits de succion de Sandra qui suce avidement Daniel.
Je lèche les petites lèvres, les grandes lèvres.
Sandra commence à mouiller sérieusement.

- Ah oui, salope ! Bouffe ma queue…Avale la bien…

Je décapuchonne le clitoris, le titille, le lèche…

- Oui, sors bien ta langue ! Oui, sur le gland… Oui comme ça !!

Soudain, bite en bouche, je la sens se cabrer… Je sens sa jouissance acide arriver… Elle jouit… Lâche le bâton de chair qu'elle a en bouche, se cabre et crie…
J'avale sa jouissance.

- Eh bien voilà, salope, tu as fais jouir ma petite femme !!! Pousse-toi de là !

Il vient, prend sa queue dressée en mains, et pénètre Sandra.

Commence le va-et-vient.. La baise. Accélérant, ralentissant pour mieux la baiser ensuite.

- Rentre chez toi ! Laisse nous baiser tranquilles, pas besoin de voyeur !!


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 2
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe trainhistoire/de/sexehistoire de sexe forceerecits erotiquejeunes filles erotiqueshistoire vrai erotiquehistoire de sexe echangistehistoires gays gratuiteshistoire de sexe netroman erotique gratuitmec qui sucema femme suce un inconnurecit homme soumishisoire erotiqueoncle baise sa niecehistoire de sexe esclavehistoire erotique adorecit gay sexhistoires gayrecots erotiquesvisite medicale coquinerecit lesbienjeune couple candaulistepremier trio pour ma femmehistoire de sexe en grouperecit sexyhistoire de femme soumisehistoire erotique viollesbiennes soumisesrecit ero doctihistoire de sexe gay entre adospremier fist vaginaltexte erotique lesbienpremier fisthistoire de sexe entre femmeshistoire de sexe doctissimoje baise ma niecehistoire de sexe vraicandaulismeshistoire de sexe mari cocuhistoire de sexe avec un inconnuexhibition sans culottebaise a la salle de sporthistoire coquine de sexema femme fait la saloperecit erotique belle mereje baise avec ma tanteelle baise le voisinhistoires travestishistoire intime de sexenouvelles erotiqueshistoire de sexe soumissionrecit erotiquehistoire.de.sexerecit erotiquehistoire de sexe avec voisinehistoire de sexe elle baise avec son beau perepremier candaulismetexte herotiquesoumise puniehistoires de sexe gaymon histoire de sexerecits etotiqueshistoire de sexe hardcorerecit bondagehistoire de sexe tres hardbranlette piscinehistoire de sexe groupehistoire sexyhistoire erotique unionbaise chez le dentistehistoire de sexe vecucocu soumishistoire de sexe a plusieurhistoire sexe tantecandaulismessalope allumeusesexe chez le docteur