Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment tout a commencé...

Pour cette première participation, je voulais vous faire partager une expérience que j’ai vécue et qui m’a ouvert les portes d’une sexualité épanouie à 22 ans...

Proposée le 11/04/2017 par Emma05

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Nympho, vicieuse
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Pour cette première participation, je voulais vous faire partager une expérience que j’ai vécue et qui m’a ouvert les portes d’une sexualité épanouie...

Je vais me présenter brièvement : Je m’appelle Emma, et j’ai 24 ans. Je suis plutôt grande, un mètre soixante-quinze. J’ai une silhouette assez fine, avec cependant des hanches marquées et des petits seins arrondis, fermes. Je n’ai jamais vraiment eu de succès auprès des hommes… jusqu’à récemment. On me dit souvent qu’au premier abord, je semble timide… Mais lorsqu’on apprend à me connaitre, on est souvent étonné de ce qu’on découvre. C’est quelque chose qui me plait plutôt bien, et j’admets que j’ai appris à en jouer.

Ce récit se déroule lorsque j’avais 22 ans. Je venais mettre un terme à une relation de plusieurs années. Je n’étais pas épanouie sexuellement avec lui, bien qu’à cette période, je n’avais pas encore eu l’occasion de connaitre ce que j’appelle maintenant «le vrai sexe».

Après ma rupture, je me suis assez rapidement inscrite sur divers sites de rencontre. Je me souviens, c’était un lundi. J’étais bien décidée à profiter de mon célibat pour expérimenter autant que je le pouvais. Autant vous dire qu’au début de cette histoire, je portais en moi une belle frustration sexuelle. Aucun garçon avec qui j’étais sortie jusque-là n’avait pu m’apporter ce dont j’avais vraiment besoin. Sauf qu’à ce moment-là, je ne savais pas encore concrètement ce que je souhaitais. Ce qui suit m’a ouvert les yeux. Sur moi-même d’abord, ainsi que sur mes désirs.

Quelques jours à peine après mon inscription, j’avais déjà plusieurs « proies » potentielles. J’utilise ce terme, parce que c’était vraiment ça : j’étais en chasse. Je voulais trouver quelqu’un pour me satisfaire. J’étais quelque peu intimidée tout de même des propositions que tous ces jeunes hommes me faisaient, mais excitée à la fois.
C’est ainsi que j’ai appris à connaitre Alex. Pendant plusieurs jours, nous avons échangé des messages, parlant de nos expériences de vie, nos déceptions, nos envies…. Et nous nous sommes très rapidement entendus pour fixer une rencontre. Nous étions à présent vendredi, et le rendez-vous était fixé pour le milieu de la semaine suivante.

Au fil des discussions, je me confiais de plus en plus à Alex. Nous parlions ouvertement de nos fantasmes, et je lui expliquais entre-autres mon envie d’essayer avec deux hommes. Les jours nous séparant du fameux rendez-vous se sont rapidement écoulés. Nous parlions tous les jours, échangions des photos, et inventions des scénarios plutôt chauds. De quoi avoir des idées plein la tête…

Enfin arriva le jour J. J’avançais timidement vers la porte d’entrée, à l’adresse qu’il m’avait indiquée. La nuit allait tomber, on voyait le soleil se coucher au loin. J’ai pris le temps de le contempler, puis j’ai appuyé sur la sonnette. Un beau jeune homme, à peine plus âgé que moi, est venu ouvrir la porte. Il était grand, fin mais avec juste ce qu’il faut de muscles. Il m’a souri, et j’ai senti son odeur lorsqu’il m’a embrassée sur la joue… Je suis très sensible aux odeurs, et la sienne m’a beaucoup plu… Je suis tombée directement sous le charme de cet homme qui m’accueillait chaleureusement chez lui, tranquillement, comme si c’était tout naturel et que nous étions amis depuis un moment. Je me suis rapidement sentie à l’aise avec lui.

Il a pris ma veste et m’a invitée à m’asseoir dans son salon, en me demandant ce que je souhaitais boire. Pour me mettre à l’aise, j’ai accepté le verre de vin blanc qu’il me proposait. Il s’est ensuite installé à côté de moi, en laissant une légère distance entre nous. Il a pris aussi un verre de vin, et nous avons parlé longuement. L’entente était très bonne entre nous, et il me faisait rire aux éclats de par son auto-dérision. Pour l’instant, nous étions simplement des amis qui étaient heureux de se voir pour parler de tout et de rien. Il m’a tout de même complimentée sur ma robe bleue ainsi que sur ma coiffure : j’avais ondulé mes cheveux blonds mi-longs. Pendant la soirée, son bras a frôlé ma cuisse lorsqu’il a saisi la bouteille de vin pour remplir mon verre… j’ai frissonné.

Puis, après un moment, la sonnette retentit. Sur le moment, je me suis demandé qui cela pouvait-être. Il était tard. Lorsque j’ai entendu la voix d’Alex accueillir avec joie le nouvel arrivant, je me suis souvenue de ce que je lui avais confié quelques jours auparavant.

C’est alors qu’apparut dans le salon un autre jeune homme, grand, brun, un peu plus musclé qu’Alex. Il me regarda rapidement de haut en bas, puis se dirigea joyeusement vers moi.
-« Salut ! Tu dois être Emma, c’est ça ? Enchanté, moi c’est Lucas ! »

Lui aussi sentait très bon… Décidément, ce soir mes sens étaient en éveil… et ce n’était pas pour me déplaire.
Nous nous sommes donc assis tous les trois, moi entre les deux beaux jeunes hommes. A ce moment précis, je me disais que jamais je n’aurais espéré me retrouver en si bonne compagnie… et ce n’était pas ce qui allait suivre qui allait me faire changer d’avis.

Lucas s’est lui aussi servi un verre de vin. Il a tout d’abord parlé un moment avec Alex. Moi, j’écoutais. Au fur et à mesure de la conversation, j’ai compris qu’ils étaient des amis de longue date. Ils se lançaient de temps en temps des petits regards plein de complicité, puis me regardaient. Avoir leurs yeux sur moi me faisait un effet dingue. Je me demandais comment la suite de la soirée allait se passer. Mais je n’étais pas inquiète. J’étais plutôt détendue grâce à l’effet du vin, et j’étais maintenant vraiment à l’aise avec mon hôte et son ami.

Soudain, Alex me regarda droit dans les yeux. Ça me troubla profondément… j’avais rarement eu droit à un regard qui ressemblait à celui-là… Vous savez, le regard qui vous transperce, et qui laisse transparaître une envie intense. C’était peut-être ça qui me manquait auparavant. Et ça m’a tellement chamboulée que mes joues sont devenues rouges. Il a profité de mon absence de réaction pour m’embrasser fougueusement.

C’est à partir de ce moment que tout a démarré.

J’adorais la façon avec laquelle il m’embrassait, c’était divinement bon. Nos langues s’enroulaient, et j’avais posé mes mains sur ses épaules que je sentais solides. Il glissait sa main doucement le long de mes cuisses. J’étais en train de me liquéfier… j’avais rarement eu cette sensation d’envie intense dans le ventre. J’avais tellement envie de lui. Nos bouches ont fini par se décoller, et j’ai alors regardé Lucas. Mon état lui faisait apparemment de l’effet, en tout cas c’est ce que la bosse dans son pantalon semblait signifier. Je lui ai lancé un regard, et dans un souffle, ma voix à peine audible tellement j’étais transportée, je lui ai dit :

-« Alors…. Tu viens … ? »

Il se s’est pas fait prier. Il m’a embrassée, et pendant ce temps Alex commençait à me déshabiller. Il a caressé doucement mes seins par-dessus mon soutien-gorge. Puis, une fois enlevé, il m’a délicatement sucé les tétons… j’ai gémi. Ensuite, tout s’est très vite enchaîné. Lucas m’a caressé l’intérieur des cuisses, m’a enlevé mon pantalon et ma culotte. J’ai senti ses doigts caresser doucement mes lèvres, puis mon clito… et s’insérer lentement en moi. Alex s’occupait toujours de mes seins.

Cette sensation d’avoir deux beaux mâles juste pour moi… c’était divin. La crainte que j’avais pu avoir de me sentir utilisée comme un objet s’était totalement envolée. Ils s’occupaient de moi, de mon plaisir. Ils me laissaient diriger.

- « Lèche-moi. » Soufflais-je à Lucas

Il s’est placé entre mes jambes pour me lécher tendrement. Pendant ce temps, Alex se déshabilla, et il se positionna de sorte à présenter son sexe à hauteur de mon visage. Il ne me l’a pas mis en bouche. Il attendait patiemment. Et comme j’adore accorder ce genre de plaisir, je ne me suis pas fait prier. Je l’ai doucement aspiré, d’abord juste le gland. J’ai un peu fait tourner ma langue autour de cette extrémité qui grossissait dans ma bouche. Puis je l’ai sortie de ma bouche et j’ai léché doucement la hampe, en remontant vers le gland… J’avais du mal à garder mon regard dans le sien tellement Lucas me léchait bien. J’ai continué un moment ma caresse buccale, prenant le sexe d’Alex de plus en plus loin dans ma bouche. Ses gémissements laissaient supposer que ça lui plaisait.

Lucas a ensuite cessé son activité entre mes jambes et est venu se positionner de la même façon qu’Alex. Je me suis un peu occupée de lui pendant que je continuais à branler l’autre sexe. Puis j’ai alterné, chacun à son tour dans ma bouche. J’adorais les voir offerts à moi de la sorte. Alex a ensuite reculé pour me regarder. J’étais toujours assise, les jambes écartées… il m’a prise de cette manière, en me levant légèrement les jambes et en s’allongeant à moitié sur moi. Son sexe avait un bon diamètre…. Il m’a pénétrée d’un coup, j’ai crié. J’ai eu mal, mais le plaisir était tellement plus intense. Il a commencé des allers-retours lents, pendant que je suçais toujours Lucas, non sans peine parce que j’avais du mal à ne pas gémir.

Ensuite nous avons changé de position. J’étais à présent en levrette, et c’est Lucas qui m’a prise cette fois. Je suçais maintenant Alex en même temps. J’adore cette position … et lorsqu’il a commencé à me pénétrer de plus en plus rapidement et de plus en plus fort, je me suis mise à crier, si bien que j’étais incapable de continuer à sucer Alex qui s’est alors caressé seul en nous regardant. Ça me plaisait beaucoup se savoir qu’il me regardait en train de prendre du plaisir avec son ami.

Tout à coup, j’ai senti une claque sur mes fesses, qui m’a fait l’effet d’un électrochoc. C’était tellement bon. Je l’avais ressentie au plus profond de moi, mon vagin se contractant sur le sexe dur de Lucas. Il a dû le sentir, parce qu’il a soudain gémi très fort et j’ai senti son éjaculation puissante sur mes fesses.

Alex a ensuite pris sa place, pendant que Lucas s’asseyait sur le divan près de moi et m’embrassait tendrement. Il est entré en moi tout doucement… j’ai alors réellement pris conscience de la taille de son sexe. Il me remplissait complètement. Il a saisi doucement mes cheveux en me pénétrant de plus en plus vite, et il ne lui a pas fallu longtemps pour jouir en moi.

Moi, je n’avais pas eu d’orgasme… mais c’était tellement bon … et ce n’était que partie remise…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Xavier
Votre écriture est sobre et délicate. Votre délicatesse doit faire le bonheur de vos amants. Continuer à expérimenter et à nous partager vos découvertes. Vous écrivez si bien que c'est un plaisir de vous lire. Merci Emma
Posté le 2/06/2019

Anonyme
Super sensuel et exitant un grand bravo
Posté le 15/05/2017

maximilien7
Vous avez une écriture fine, réservée,raconter une expérience personnelle, n'est pas facile. On sens dans vos lettre, une vrais et belle délicatesse! Continuer, d'écrire, je vous suivrait. Merci
Posté le 17/04/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
1 Ma kiné a tout compris !
Pas tout à fait seul
Quand on aime, on fait tout ensemble
Le sport mène à tout - 1 - Bonjour docteur !
Le sport mène à tout – 2 – Samedi midi


Online porn video at mobile phone


histoire de soumisma femme en triorecit de sexerecits hardshisoire de sexebranlette dans la piscinehistoire de sexe trioshistoire de sexe filmexhib fenetrehistoire de sexe vieuxhistoire sexe boite de nuiterotiqueemon pere baise ma copinenue chez le docteurencule par surprisehistoire de sexe romantiquephotos erotiques orghistoire gay gratuitehistoire sexe cousinehds recitsrecit gayhistoire de sexe belle merehistoire de sexe revebebehistoire courte de sexesodomie punitiveje baise la voisinehistoire erotiqurhistoire de sexe non consentementhistoire coculecture pornorecit saloperecit erotique zoophiliehistoire de sexe avecrecits intimesexhib de ma femmehistoire de sexe massagebaise entre copineje baise la copine de ma femmehistoire de gaymec qui sucehistoire de mec gayjulie salopehistoire de sexe gratuitehds erotiquehistoire de sexe gratuitehistoire de soumisehistoire de sexe avec ma belle merehistoire de sexe partouzedepucelage vaginalhistoire de sexe entre mere et filsrecit candaulismeerotique matureechangisme entre amishistoire de sexe frerecoquine exhibdouche erotiquehistoire de sexe partouzehds erotiquehistoire de sexe ma profhistoire de sexe mere et filsje baise la copine de mon peregage erotiquecouple bi baisemec qui sucehistoire ertiquejeu erotique gratuitsucer un mechistoire de sexe par daterevebebe recentstexte erotiqueshistoire gay gratuitecandauliste a la plagefeminisation forceecousine coquine