Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment ma femme s'est dévergondée 7

Daniel capte maintenant complètement Sandra, ma femme. Il me soumet de plus en plus dans le but de me voir accepter cette situation. Sandra va désormais passer plusieurs nuit dans son lit chaque semaine.

Proposée le 2/04/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Je fonds en larmes, me jette à ses pieds, attrape ses chevilles.

- Non ! Je vous en supplie, je vous en supplie ! Pas ça ! Non ! Je ne veux pas… Je vous en supplie… Je vous en supplie...".

Il dégage ses pieds.

- Dégage de mes jambes et remets toi en position ! Tout de suite !!

J'obéis, en larmes.

- Sandra sera donc dans mon lit toute les nuits de cette semaine. Et comme tu as été insolent et que tu m'as mal parlé, en plus, elle vient s'installer chez moi pour la semaine !

J'éclate en sanglots.

- Oh non…..non… non…. NON…

- J'ai dis ! Ca t'apprendra à désobéir à mes ordres ! Au départ, elle ne devait passer qu'une autre nuit avec moi, mais j'espère que le fait qu'elle couche avec moi toutes les nuits de la semaine et vienne s'installer ici te mettra un peu de plomb dans la cervelle et t'incitera à obéir !

Je pleure. Je hurle.
Il me met une gifle. Je continue.
Il rentre. Revient avec une paire de menottes.
Me prend les mains, les met devant et m'attache.

-Lève toi !

Je suis debout, en larmes, au bord de la crise de nerfs. Nu et menotté.
Il prend le tuyau d'arrosage.
L'ouvre au maximum et m'arrose. Ca dure au moins un quart d'heure.
L'eau est assez froide. Je suffoque, manque de tomber.
Il arrête le jet. Va dans la remise, revient avec une corde.
Il passe la corde au milieu de la chaîne des menottes et me conduit à l'entrée de la tonnelle.
Là, il passe la corde en haut sur l'armature. Tire dessus, mes bras se tendent, suis bras levés face à l'entrée de la terrasse. Ruisselant. Il bloque la corde.

- Bon ! Tu vas rester un moment comme ça. Et tu vas te calmer !!

Il part un moment. Me laisse en position.
Puis revient.

- Tiens ! J'ai quelque chose pour toi, cocu !

Il tient deux objets métalliques. Deux pinces à seins.
Tout de suite, je sens la première morsure sur mon téton gauche.
Puis la même sur le droit.
Je hurle. Puis contient ma douleur.
Il tire doucement sur les deux ficelles. Je crie.

- Voilà ce qu'il te faut pour te calmer je crois !

Il repart et revient avec un panier plastique.

-Je n'ai que ces deux pinces, alors je vais t'en mettre en plastique sur la bite et les couilles !

Il commence à placer les pinces. Sur le sexe tout d'abord, puis sur les testicules.
Je crie au début. Puis subis les morsures.
Une fois que tout est terminé, il se relève.
J'ai une vingtaine de pinces à linge posées à l'entrejambe et deux pinces métal aux seins.
Il vient avec l'appareil photo et ne se prive pas.
Sandra arrive alors. Elle tient un gros sac de sport rempli à la main.

- Vas déposer tes affaires dans la chambre ma chérie !

Sandra revient ensuite sur la terrasse.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

- Eh bien, je lui ai annoncé la nouvelle, et monsieur le cocu l'a très mal pris ! Alors voilà le résultat !!

Sandra s'adresse à moi.

- Tu n'as pas encore compris ? Ton intérêt c'est d'obéir, d'être complètement soumis ! A Daniel et à moi !!

- Tu as raison chérie. D'ailleurs nous avons d'autres mesures à lui annoncer. Comme il est attaché, nous allons en profiter. Ca évitera ses "mouvements d'humeur" !

Il va chercher une bouteille de champagne, l'ouvre, sert Sandra qui s'assied avec lui sous la tonnelle.
Il se lève vient vers moi avec le bouchon de Champagne.

- Ouvre la bouche et serre moi ça entre tes dents ! C'est ta part de Champagne !

Ils éclatent de rire tous les deux, et il prend de nouvelles photos.
Il l'embrasse sur la bouche, la pelote à travers le t-shirt. Ils boivent leurs coupes. Il ressert.

- J'avais oublié notre soumise, notre cocu ! Alors, voilà quelques mesures nouvelles…

- Avec Sandra, quand tu parleras de moi, tu ne diras plus "Daniel", mais "ton amant" ! Sandra, d'ailleurs fera de même : elle dira "mon amant m'a appelée".

- Lorsque Sandra sera rentrée à la maison, tu arrêteras de lui sauter dessus selon tes envies. Ca, c'est définitivement terminé. Comme Sandra va désormais avoir une vraie activité sexuelle qui sera intense, surtout les week-end, tu auras le droit de faire l'amour les mardis soirs uniquement.

- Et quand tu feras l'amour, je veux avant une heure de préliminaires minimum : caresses partout, tu lui suces les tétons, tu lui lèches la chatte, l'anus… Si tu ne respectes pas cette règle, ou si tout simplement elle n'est pas satisfaite de tes services, elle pourra se refuser à toi et tu attendras la semaine suivante.

- Concernant les pénétrations. Tu mettras désormais un préservatif. Et tu feras l'amour exclusivement en pratiquant la sodomie. Avec ta petite bite, Sandra aura une chance de mieux te sentir. Tu ne la pénétreras plus par devant. Sa chatte est réservée à son amant et à ses futurs mecs. Pour toi, désormais, c'est l'anus.

- Si tu as des envies en dehors des mardis, tu iras te masturber dans les toilettes.

Le bouchon entre les dents, je ne peux même pas répondre.

- Au lit, désormais, tu ne couches plus nu. Tu mettras un pyjama. Et nous allons te choisir avec Sandra des pyjamas de pépés qui sont de véritables "tue l'amour" ! Avec ça sur toi, ca va calmer tes ardeurs. De plus, je veux que tu portes un slip sous le pantalon de pyjama.

- Au lit, toujours, interdiction de toucher et de te coller à Sandra. Tu l'oublies. Si tu la touches, même par inadvertance, tu seras puni.

- Tu vas prendre également l'habitude de la vouvoyer, et tu l'appelleras "Mademoiselle".

- Tu vas prendre aussi l'intégralité des tâches ménagères à ton compte : tu feras les courses et la cuisine, le ménage, la vaisselle, la lessive, et tu laveras même les petites culottes à Sandra, à la main.

Il se lève, viens vers moi, enlève le bouchon d'entre mes dents.

- Tu as quelque chose à dire, cocu ?

- Salaud…Salaud….

- Est-ce que tu as tout compris ?

Je fais "oui" de la tête.

- Très bien ! Je continue donc.

Il me remet le bouchon entre les dents et va s'asseoir.

- Plus tard, Sandra, en plus de moi qui suis désormais son amant régulier, connaîtra d'autres mecs. Elle pourra se faire baiser dehors, ou même découcher, mais certains soirs, ils pourront venir baiser chez vous. Donc, tu les recevras de façon très cordiale, leur offrant l'apéritif, puis tu laisseras Sandra s'envoyer en l'air. Interdiction de dire quoique ce soit ou pire d'aller mater ! Quand les ébats seront terminés, tu pourras offrir le champagne, et surtout, ne jamais oublier de remercier le mec d'avoir baisé ta femme, c'est très important ! Si tu oublies je te garantis une punition dont tu te rappelleras !

Il vient me retirer le bouchon.

- Alors ?

- Oui…oui…j'ai compris…

- Très bien ! Tu vois, Sandra, il commence à accepter la situation, c'est bien !

Sandra se lève alors. Vient vers moi, la flûte de Champagne à la main. L'air très "chatte". Elle tire sur les ficelles des pinces que j'ai aux seins. Je crie.
Puis elle verse doucement sa flûte de Champagne sur mon sexe.

- Humm…Chéri, il m'excite, attaché, comme ça, soumis, avec ses pinces partout… Une vraie salope !!

- Tu as raison, ma puce ! Ton cocu de mari est une vraie salope qui s'ignore ! On va travailler ça aussi !

Ils éclatent de rire.
Ils mangent sur la terrasse. Moi toujours nu, entravé et exhibé.
Au bout d'un moment, Sandra me regarde et dit à Daniel.

- Tu vois, amour, quand je le vois comme ça, c'est vraiment dommage que tu n'aies pas une cravache… Il me donne des idées et des envies…

- Ah oui ? Vraiment ? Tu aimerais t'occuper de lui comme ça, Puce ?

- Oui, vraiment !!!! Je crois que j'en ai envie !!

- Eh bien on va voir ça… Demain je vais au magasin d'équitation et je te ramène une belle cravache pour notre soumise !!

- Merci amour. Je crois que ça va beaucoup l'aider à devenir très très très obéissante !

Ils en sont au dessert. Il se lève. Viens vers moi.
Enlève les pinces à linge de mon sexe, mes couilles. Je sursaute.
Puis il enlève la première pince de mon téton. Je hurle.
La deuxième. Je hurle.
La douleur est si forte que je halète et laisse pendre ma tête.
Sandra rit.

- On dirait que ton traitement fonctionne, dis-donc, il est bien calme !!

Il enlève la corde, je peux baisser les bras.
Il ouvre les menottes.

- Tu vas nous préparer le café et nous servir sous la tonnelle. Avant, tu débarrasses la table et tu fais la vaisselle.

J'obéis. Je débarrasse, prépare le café. Je viens les servir.
Puis je fais vite la vaisselle.
Reviens sur la terrasse. Ils sont en train de s'embrasser à pleine bouche.

- Vas faire le lit ! Et change les draps. Dépêche-toi !

Ils ne m'épargneront rien.
J'arrive dans la chambre. La couette et le drap du dessus sont relevés, je les enlève. Le drap housse bleu foncé porte les traces de la nuit passée. Il y a de nombreuses taches blanches.

Ca doit les exciter de me faire voir les traces de sperme sur les draps.
J'enlève draps et taies, mets le linge sale dans la machine et la fait tourner, puis je prépare un lit propre.
Je reviens sur la terrasse.

- Monsieur, est-ce que je pourrai appeler Sandra durant cette semaine ?

- Non ! Tu lui fiches la paix. Si tu as quelque chose à lui dire, uniquement par texto. Et encore, n'en abuses pas ! Moi, je te contacterai, fais moi confiance !! Tu auras le récit de toutes nos nuits, je sais que tu aimes ça !!

Ils éclatent de rire.
Sandra lui murmure quelque chose à l'oreille. Il rit.

- Tiens, au fait, montre nous voir ce que tu sais faire…
- Branle-toi !

L'ordre me fais sursauter.

- Allez !!! Qu'est-ce que tu attends ?? Branle-toi je t'ai dis !!

Suis tétanisé. Bloqué.

- Tu veux être puni ou quoi ? Tu veux que Sandra passe une semaine de plus dans mon lit ? Un mois ??
J'éclate en sanglots.

- Ne me fais pas attendre. Allez, branle-toi !

Vu la menace de punition, je n'ai pas le choix.
Ma main droite descend vers mon entrejambe. Je commence ce qu'il veut.

- Allez, touche ta petite bite, du nerf !

Je vais doucement. Vu le contexte, pas moyen de bander.
Ils me regardent faire.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 2
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5



histoire de sexe en famillehistoire sodomiehistoire de sexe hermaphroditesexe de groupehistoire de sexe docteurje baise ma petite fillelesbienne sadohistoire de sexe avec ma niecevisite medicale coquinemec qui sucerecits erotiques gratuitshistoire de sexe vecuehistoire de sexe vraiehistoire de sexe entre amiebaise femme marieesamia nuema femme en gangbanghistoire de sexe amiema femme me leche le culhistoire de sexe avec mon mariehistoire de soumiserecits lesbiensrecit candaulistehistoire de maturehistoire de sexe avec mamiehistoire de sexe cuckoldhistoire de gayroman erotique gratuithistoireserotiquesdxd histoire de sexehistoires erotiques gratuitesrecit depucelagehistoire de sexe prise par une grosse bitehistoire d homme soumishistoire gayerotisme amateurhistoire de cul hardhistoire de sexe animalencule par sa femmehistoire sexe trashhistoire de sexe transexuelleexibition sexehisoire erotiquehistoire de sexe filmhistoire de sexe erotiquehistoire de sexe xxx.comhistoire de sexe ma femmehistoire de sexe saunahistoire sexe aire de reposrecit pornohistoires erotiques gratuitespremiere levrettehistoire de sexe roman photodoigtee en publicnouvelle histoire de sexehistoire de sexe reelvierge depuceleehistoire de sexe entre mere et fillehistoire de sexe plagehistoire de sexe ma profhistoire de sexe vestiairehistoire de sexe incestehistoire de sexe raconterwebcam erotiquehistoires intimehistoire gros seinssodomie punitiveil encule sa niecerecit xhistoire de sexe avec un inconnuhistoire de sexe en vacanceshistoire de sexe elle baise avec son beau pereexhib au magasinil baise une bonne soeursexe exibrecits erotiqueshistoire de sexe sur la plagehistoire de sxehistoire de sexe le filmrecit sexsadomaso hardencule devant sa femmehistoire de sexe dominationhistoire de sexe belle meregai erohistoire de sexe collegehistoire de sexe avec belle mamansoumis a ma femmema femme suce un inconnu