Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Club libertin

Amandine découvre les clubs libertins grace aux suggestions de son amant plus âgé...passer du fantasme à la réalité..appréciera t'elle ?

Proposée le 2/04/2017 par GRONEMOU

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Exhibition, voyeurisme
Personnages: Groupes
Lieu: Sauna, club, sexe shop
Type: Histoire vraie

J’aime le sexe, c’est pour moi une chose naturelle que j’aime partager…je peux et je l’ai déjà fait, faire un câlin avec un ami sans lendemain, juste pour le plaisir de faire l’amour, parce que la soirée était agréable et que j’en avais envie... Mais les garçons n’ont pas le même sens du partage, il leur est difficile de concevoir une relation sans une suite, ils peuvent coucher avec leur meilleure amie sans aucun problème alors qu’ils sont déjà en couple, mais ils en feront leur maitresse.
Je ne serais pas choquée si au cour d’une soirée entre ami. On me disait : « viens, on va faire l’amour » Naturellement, comme si c’était : « viens je t’offre un verre »
Notre société a instaurée des règles et des tabous que nous avons du mal à transgresser encore aujourd’hui malgré une liberté sexuelle que nous pensons avoir.
J’ai choqué une maitresse d’école, me demandant un jour ce que je voulais faire plus tard comme métier, j’ai dit : «quand je serais grande, je veux sucer le zizi des garçons » évidement, cette imbécile, outrée, a convoqué ma mère pensant que j’étais l’objet de sévices sexuels sauf que je n’avais que 6 ans et étais tombé sur un film porno d’une chaine cryptée lors d’une soirée chez mes parents qui m’avaient collé devant la télé dans leur chambre parce que je ne voulais pas dormir. Film auquel je n’avais rien compris…LOL…mais comme les filles étaient belles, s’amusaient beaucoup, qu’elles avaient de magnifiques robes et que les garçons leurs donnaient beaucoup d’argent…j’ai pensé que ce qu’elles faisaient était un métier normal…en toute innocence…Je ne vous dis pas la honte de ma mère. À la maison, nous n’en parlions pas, non par tabou, juste parce que parler de sexe est réservé à l’intimité, ma mère me voyant toujours comme une petite fille n’abordait jamais le sujet, du coup je n’y connaissais rien…
C’est à 16 ans à peine que j’ai découvert le sexe et beaucoup de ses plaisirs, je l’ai déjà raconté. Avant j’avais eu des petits copains…qui maladroitement me collaient leur langue dans la bouche ou me pelotaient...Par-dessus ou sous mes vêtements…quelques-uns s’enhardirent à mettre une main dans ma culotte, je les avais laissé faire…curieuse !!
Après ma découverte du sexe, les années passèrent, les petits amis aussi, et je me croyais bêtement presque aux termes de mon apprentissage des choses du sexe, j’avais gouté à tous les plaisirs, du moins je le croyais…
A 22 ans je tombais éperdument amoureuse d’un homme, bien plus âgé que moi, de 20 ans mon ainé. Bel homme, intelligent, sexuellement très actif et inventif…je m’enrichissais en tout auprès de lui, aussi bien sexuellement qu’intellectuellement. Il était très coquin, nos fantasmes étaient les mêmes et nous jouions au sexe. Il me fit découvrir d’autres plaisirs comme l’amour à trois, le bondage soft et le jeu de la soumission, enfin très léger !! …Mais surtout Il m’initia au libertinage. Grâce à lui je découvris que le sexe avait encore beaucoup à m’apprendre.
Ce fut pendant nos ébats que nous avions commencé à en parler, puis l’idée s’installa, ce qui fut un petit jeu d’excitation devint une pensée puis une idée fixe. Il me parlait de plusieurs hommes autour de moi…qui me regarderaient, me désireraient, me toucheraient… « Tu aimes déjà beaucoup quand nous sommes deux hommes avec toi, la tu vas adorer »…je pourrais moi aussi les toucher, les caresser. « Imagines ces sexes, des petits des gros, tous dressés rien qu’à te regarder, ces hommes qui te désireront, prêt à te faire l’amour un par un ou à plusieurs » me disait-il. Cela m’excitait d’imaginer cela, tous ces hommes en rut autour de moi, jusqu’au jour où, de passer le cap du fantasme à la réalité fut une évidence.
Il connaissait le club idéal pour une première approche, un de ces lieux intimes avec une clientèle choisie par un couple de propriétaires soucieux du bien-être de leurs clients et clientes surtout…car n’oublions pas que les éléments principaux de ces établissements sont : les femmes…sans elles pas de clubs. Du moins hétéros !!!
Nous l’appellerons : « la chambre de Vénus », l’accueil de « Benny et Magalie » fut chaleureux, je me sentie à l’aise de suite, l’endroit était chaud, douillet, luxueux, intime, à la fois social et secret…un bar, une piste de danse, des fauteuils autour de tables basses, beaucoup d’alcôves avec des divans divins et confortables cela respirait la propreté (pas toujours le cas). Il n’y avait pas beaucoup de monde en ce soir de semaine, des hommes bien sûr mais aussi des femmes, la quarantaine, classe sociale aisée dont quelques très belles femmes, j’étais assurément la plus jeune ce soir et les regards se tournèrent vers moi. Déjà parce que j’étais nouvelle, beaucoup se connaissent en venant régulièrement, mais surtout ma tenue. Jack, mon amant chéri, m’avait conseillé un choix vestimentaire, me soumettant de mettre ce que j’avais de plus sexy et de plus court…je mis donc ma petite robe noire qui m’arrivait à peine au milieu des cuisses, avec un décolleté audacieux ,des Dim-up et des talons hauts, un peu provocante je vous l’accorde, mais je n’allais pas à l’église non plus. Mon entrée dans le club fut suivie d’un silence total d’au moins 10 secondes, long et impressionnant...
« Merci de ton conseil, comme arrivée discrète on fait mieux ! » Murmurais-je à l’oreille de mon amant en m’asseyant dans un des fauteuils, j’étais la seule habillée si court…lui était ravi de l’effet produit…aaah ! Les hommes !
Après avoir attiré l’attention de tous les males présents mais aussi des femmes sur moi, il savait que chaque geste ou déplacement que je ferais ne passerait pas inaperçu , c’est ce qu’il voulait….moi j’observais les lieux, les personnes, les hommes, regardais si certains auraient pu me plaire mais aussi leurs femmes…je sirotais mon champagne toute à mes observations, dans cette semi obscurité mes yeux s’habituèrent peu à peu … la soirée était bien avancée ,j’avais cru qu’il y avait peu de monde,or quelques dames s’occupaient déjà de messieurs ! Jack me chuchota à l’oreille : « es-tu prête à une initiation ? Je suis sûr que cela te plaira ! »
Je l’aurais suivi en enfer tant j’avais confiance en lui…me tenant par la main il m’accompagna avec Magalie jusqu’à une pièce vide ou du moins juste avec de petits coussins posés parterre, tapissée de velours rouge un éclairage tamisé mais suffisamment clair, la pièce était ronde et des trous plus ou moins à la même hauteur disposés tout autour, j’en comptais six. Magalie fit glisser ma robe doucement à mes chevilles et me l’ôta, me retrouvant en talons et lingerie sexy… Pour ne pas qu’elle soit tachée me dit-elle ! N’oubliant pas de me déposer un doux baiser sur la bouche au passage. La réponse à la question que j’allais poser arriva au moment où trois sexes sortirent des trous... .Jack se retira, et me chuchotant : « bonne dégustation, ma chérie ! » Magalie me dit : « ces Messieurs ont bien de la chance » et s’éclipsa…Je compris vite l’utilité des coussins..
Ca y est j’y suis me dis-je, tu es dans un club libertin, tu en as rêvé et c’est l’épreuve du feu..vas-y lances toi me susurra une petite voix interne…Je m’agenouillais …choisis d’office le sexe du milieu et en pris un dans chaque main…j’ouvris la bouche et gobais le gland … je le suçotais, le sentis se dresser entre mes lèvres chaudes et douces, ainsi que ceux que je caressais…puis je m’enhardis, je suçais plus fort toute à mon aise, branlant les 2 autres de mes mains agiles…le résultat ne se fit pas attendre, les membres se dressaient, durs et fiers.
Je passais d’un sexe à l’autre, il y en avait un plus gros et curieusement je m’y attardais davantage…je ne voyais ni ne connaissais ces hommes, c’était excitant. J’entendais juste leurs soupirs, j’essayais d’être partiale en partageant ma bouche, mais le plus gros avait ma préférence. Jack doit m’observer me dit-je, cela doit l’exciter de me voir sucer des queues d’inconnus. Je déployais tous mes talents, faisant des gorges profondes à m’étouffer. Bavant sur ces bites, en empalant ma bouche dessus ainsi que de longs va et viens enroulant ma langue autour des glands. Je m’appliquais, je dégustais. L’image de moi suçant des sexes d’hommes que je ne voyais pas me rendait folle. Je sentis vite qu’un allait exploser avant les autres, je m’y attardais, le jet de sperme déborda de mes lèvres atteignant ma joue. Au suivant ! Pensais-je en avalant le surplus…le deuxième, je le branlais dans ma bouche, faisant de longs vas et viens rapides sur sa queue, il en coula une petite giclée mais très épaisse. Je l’avalais d’une gorgée. Me restait le plus gros, le plat de résistance. J’étais excitée, du sperme coulait sur ma joue, mon string était trempé, j’aurais dû le quitter me dis-je…je m’enfonçais ce sexe au fond de la gorge, je l’aspirais en me retirant doucement, puis je replongeais. Je glissais ma langue entre le prépuce et le gland, c’est délicieux parait-il !! Insinuais le bout de celle-ci dans le méat, puis plongeais à nouveau jusqu’à la base du pénis, je m’aidais de ma main entre chaque aspiration. Je sentis le gland gonfler dans ma bouche, je continuais de plus belle, il explosa sur ma langue, une saccade de jets presque continu. Avec la meilleure volonté ma bouche ne fut pas assez grande, inondée de sperme, j’en avais jamais eu autant, même en avalant la première giclée, j’étais de nouveau pleine, je tenais ce sexe dans la main et il continuait de couler sur mon visage. La bouche et le visage gluants de sperme, ravie. Des mouchoirs en papier étaient à disposition, je m’essuyais mais j’étais encore toute collante. Jack rentra, un peu inquiet, mais lorsqu’il me vit sourire il fut rassuré…
La soirée continua, cette mise en bouche m’avait mis le feu aux fesses, il me fallait du sexe encore et encore, j’étais dans un état second. La douceur du lieu, la musique, le Champagne et Jack aidant je me retrouvais nue à danser sur la piste, tripotée par tous ces messieurs et quelques dames. Puis emmenée sur les divans. Pénétrée par tous les trous, j’en réclamais toujours plus. Combien de sexe en moi ? Je ne sais plus je n’ai pas compté, beaucoup mais pas tous quand même, je dirais avoir comblée au moins quatre membres du club ainsi que certaines de leurs compagnes. Le Champagne me fit perdre la tête et je ne répondais plus de rien, je me souviens juste d’y prendre du plaisir, d’avoir jouie, d’avoir sucé goulument de jolies petites chattes alors que je me faisais pilonner, de donner mon berlingot à des langues habiles alors qu’un sexe envahissait ma bouche voir deux parfois…je suis passée de main en main, de sexe en sexe, de tétons en tétons...on riait, on dansait. Dans des moments plus calmes on plaisantait, j’ai bu beaucoup, l’alcool ôtant toute inhibition. Jack avait fait le bonheur d’une très belle femme aux formes généreuses, mais il m’avait surtout maté dans les bras et sur les sexes de ces hommes les regardant me soumettre à leurs désirs…Excellente soirée, on y retourne quand tu veux, ai-je dis en sortant du club. Je suis rentrée ivre, repue, les fesses en feu, suçant mon chéri tout au long de la route du retour, en remerciement alors qu’il conduisait, insatiable Amandine !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Journal d'un vieux libertin
Expérience en sauna libertin
Week end libertin naturiste
La plage naturiste, un jour d'été, avec un ami libertin
Au club


Online porn video at mobile phone


salope allumeusehistoire de sexe entre poteje baise ma belle-merehistoire de sexe gay entre adoshistoire vecue de sexerecit erotique lesbiendouche erotiqueil baise une inconnurecit hdsfantasmeurrecit pornohistoire de sexe en photoerotique maturehistoire de sexe transexuellema femme en gang banghistoire de sexe secretairebranlettes en publicbaise entre voisinrecits pornographiquesbaise entre copinemassage exitantfantasmeurhistoire sexe boite de nuithistoires de maris cocusrecit erotique lesbienhistoire de sexe gratuitecouple sado masohistoires coquineshistoire de sexe gay soumishistoire de sexe 69histoire de sexe gratuitehistoire de sexe avec ma fillecoquine plagehistoire de sexe entre soeurexibition sexehistoire de sexe ovidiejeune couple candaulistepucelles en chaleurhistoire de sexe entre soeurxstory histoire de sexepetite baise entre amisforum histoire de sexehistoire sexe en famillehistoire de sexe gratuitrecit triolismebander chez l'osteopatheerotisme gratuithistoire de sexe torrenthistoire de sexe(s) (2009) streaminghistoire de sexe en imagehitoire erotiquehistoires gay gratuiteshistoire de lesbienneshistoire de sexe excitantetexte erotiqueshds histoireshistoire de sexe bukkakeil se tape sa tantepapa encule moihistoire de sexe violenttante neveu sexehistoire de sexe bienterrement de vie de jeune fille baisejeune puceau nuhistoire de sexe hdshistoire de maturebaise salle de sporthistoire de sexe.histoire de sexe(s) streaminghistoire de sexe scatohistoire de sexe analfilm histoire de sexe