Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Ce soir où je suis devenue une salope 2

Éva n'en peut plus, ses pulsions sexuelles doivent être assouvies. Quoi de mieux que de tourner un porno amateur avec trois mâles pour y arriver?

Proposée le 5/03/2017 par grizsouth

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Nympho, vicieuse
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Que d'émotions quand Marc a fait de moi une salope ce soir là. La façon dont il m'a baisé était inédite et si intense. Après coups, mon attitude elle même m'a surpris: je n'aurais pas imaginée être sodomisée de la sorte et d'aimer ça en plus. Sentir son membre si gros dans mon cul, me ramoner comme ça c'était si bon! Quand au grand final..... Je n'arrivais pas à croire lui avoir demandé de jouir dans ma bouche. Son sperme était divin, un goût de pêche ! Je n'en ai pas perdu une goutte. Qui aurait pu prévoir que je ferais ce genre de chose un jour, moi Éva, la fille cool qui en une soirée est devenue la pire traînée. Mais j'en voulais plus maintenant, le sexe m'a rendu accro, il me fallait ma dose. Je me masturbais désormais tous les jours, repensant à cette soirée.
Les semaines passaient et je ne tenais plus, il fallait que je me fasse baiser. Mais pas comme ça, je voulais quelque chose de perverti afin d'assouvir la pute qui était en moi. Je retournais l'idée jour et nuit dans ma tête, il me fallait une idée et vite car l'envie me rendait folle. Et puis c'est Marc, mon beau Marc qui m'apporta la solution.
- Arrête de penser à moi comme ça ton cerveau va brûler, plaisanta t-il.
- Tsssss comment tu as deviné, dis-je sur le même ton. D'ailleurs mon cher, je ne pense qu'a notre soirée figure toi. La bibliothèque étant vide je pouvais m'abstenir de toutes discrétions. Et puis au point où j'en étais....
-Haaa dis m'en plus!
- Je veux remettre ça mais je veux que ça soit hard, les petites gentillesses ne sont plus d'actualité aujourd'hui. J'ai découvert un pan de ma personnalité que je ne connaissais pas. Mais je n'ai pas d'idée.
- Si je peux participer je peux trouver quelque chose.
- Tu es mon sexfriend attitré maintenant donc je prend tout ! C'est quoi?
- Tu es libre demain soir?
- Oui!!!! Comme je suis pressée ! Ça sera quoi?
- Donne ma tes clefs, et retrouve moi dans ta chambres à 19h demain soir, tout sera prêt ! Mais habille toi comme une pute d'accord ? Si tu veux du hard il faut que ce soit de circonstance.
Le lendemain il arriva chez moi. Je n'en avais pas dormi de la nuit. Je lui confiais mes clefs et il me confina dans le garage le temps qu'il prépare ma surprise. J'avais pris un sac avec quelques affaires et commença aussi à me préparer. Je mis une mini jupe écossaise rouge, un chemisier blanc que je nouais sous mes seins, j'ouvris au maximum mon décolleté, me fîs des couettes et me fîs un maquillage sexy, juste ce qu'il fallait. Mes escarpins noirs aux pieds, des chaussettes hautes jusqu'aux genoux, j'attendais maintenant 19h.
L'heure fatidique arriva et tremblante d'excitation je montais jusqu'à ma chambre. Là, m'attendaient Marc, et deux autres hommes que je ne connaissais pas. L'un deux, comme Marc était nu, son corps, noir et musclé brillant dans la faible lumière. L'autre en revanche était habillé.
- Heu tu m'explique ?
- Tu voulais du hard? Tu vas en avoir! Voici Nicolas, lui et moi allons nous occuper de toi et voici Hervé, il filmera tout comme ça on gardera un petit souvenir.
- Un plan à trois et un porno amateur? Tu es fou ?
Mais au fond de moi, un monstre me disait de le faire, je sentais en moi une chaleur qui déjà la couleur. Nicolas était membré comme un taureau et Marc n'avait rien à lui envier. J'avais faim de sexe. Ma salive dénonçait déjà ma faim. Je voyait déjà la scène d'ici. Ces bites là allaient me déchirer et j'allais aimer ça si ça se trouve. L'idée de filmer tout ça, si ça restait entre nous, ma moitié salope ne demandait que ça.
- Bon.... Et bien allons y! Dis-je enfin.
Ils s'approchèrent de moi et commencèrent à me caresser, m'embrasser. Leurs mains étaient douces et parcouraient chaque centimètre de ma peau. Hervé n'en perdait pas une miette et bien vite, ma jupe et mon chemisier tombèrent me laissant nue. Nicolas aventura sa main entre mes jambe et commença a caresser ma fleur. C'était tellement bon que je commençais à gémir. Il se mis derrière moi, son pieux entre mes fesse commençait à durcir et moi pendant ce temps là, je branlais Marc le regardant droit dans les yeux.
- À genoux maintenant, suce nous! M'ordonna Marc. J'obéis prenant dans chaque main ces marteaux piqueurs. C'étaient trop gros pour entrer dans ma bouche, seuls leur glands pouvaient entrer mais eux s'en fichaient. Nicolas me pris par les couettes et rentra d'un coups sa bite dans ma bouche, je manquais de.m'étouffer mais je devais tenir bon. Marc en fit autant quand vint son tour, ses couilles pleines me fouettant le menton. Plus je suçais plus leur queues augmentaient de volume c'était incroyable. Hervé continuait à filmer et c'est à ce moment que le monstre en moi se réveilla. Je branlais de plus en plus vite mes deux étalons, le suçant plus farouchement. Mes gémissements devenaient plus bruyant et je salivais en conséquence de telles sorte que je degoulinais de bave.
- Quelle salope, dit Nicolas, tu ne m'avais pas menti !
- Et tu n'as pas tout vu! Lui dis-je sur un ton si perverti que je me choquais moi même. Je veux que vous me baisiez maintenant !!!! Sauvagement! Et toi le caméraman, tu n'en perds pas une!
Je me mis à quatre pattes et Nicola se positionna derrière moi et me pénétra d'un coups. Il commença doucement pour augmenter la cadence. Moi je m'occupais de la bite de Marc, léchant et suçant son gland avec gourmandise. Ses boursses firent office de bonbon que je faisais rouler sous ma langue. Mais bientôt les coups de boutoirs de Nicolas me firent hurler de plaisir. Il allait vite et fort. Hervé tournait autour de nous cherchant le meilleur angle pour capter les meilleurs images. Nicolas céda sa place à Marc qui ne perdit pas une seule seconde pour me troncher avec vigueur.
- Ooooooorh oui vas-y putain! Défonce moi! J'aurais bien dis plus mais Nicolas s'enfonça dans ma bouche, me faisant taire. Ne pouvant pas hurler sous les assauts je me contentais de grogner. Le plaisr m'envahissait, je me car essais les seins qui étaient devenus durs. Profitant du fait que ma bouche était libre je pouvais enfin m'exprimer.
- Ha... Ha..... Putain oui! Haaaaa c'est bon putain putain putain oui!!!!! Vous me baisez tellement bien!
Nicolas s'allongea sur le lit, me libérant de Marc je le chevauchait bougeant ma croupe pour bien le baiser. Marc, debout, une mai. Dans mes cheveux me baisait la bouche. Nicolas me massait les seins vigoureusement et mes gémissements/cris s'intensifiaient. Marc pris la place de Nicolas mais je le chevauchais à l'envers de telle sorte de donner à Hervé un superbe spectacle de mes jambes écartées, cette bite me ravageant la chatte. Marc savait que je devenais de plus en plus folle et sans prévenir sorti son chibre de ma chatte et l'enfonça d'un coups dans mon cul.
- OOOOOOOOOOOOOOOOOOH! DÉFONCE MOI SALAUD !!!!
Je devenais folle, sa bite fouillant mes entrailles si fortement. J'adorais cette sensation Hervé devait sûrement regretter de ne pas pouvoir y prendre part le pauvre.
- Nico! Dis Marc, prend lui la chatte!!!
- Non non non! Vous allez me déchirer non Nicolas!!!
Mais trop tard, l'écartant les jambes, ce taureau m'enfila sa queues dans la chatte et les voilà, mes deux salauds, me baisant en double comme une merde. J'était prisonnière, prise en sandwich dans une double pénétration intense. Ils me pistonnèrent encore et encore, me faisant hurler comme jamais.
- Regarde la cette salope, elle disait non y a deux minutes mais elle adore ça, se faire défoncer par deux bites en même temps.
-ha..ha..ha..ha..ha bai..sez..moi..plus..fort..sa..luds!
Ils allaient si fort et j'enchainais tellement les orgasmes que je n'arrivais plus à parler correctement. On changea de position ce qui me permit de voir qu'Hervé avait sortie sa queues pour se branler. Je dis quelques mots à l'oreille de Marc et il sourit.
- Hervé, viens là mon pote ! Elle va te sucer un peu! Tu pourras la filmer en POV!
Sa queue n'était pas aussi grosse que celles de mes deux salauds mais j'étais une vraie chienne et je me retrouvais là, prise par tous les trous. J'étais une vraie salope, je bougeais les hanches pour mieux les baiser aussi. Hervé m'encula aussi quelques fois, lui offrant des images de sa queue baisant mon petit trou. C'était si intense. J'enchainais les orgasmes mes cris explosant dans la chambre. Je ne voyais pas mon visage mais je ne devais plus ressembler à grand chose maintenant.
Mes baiseurs fatiguaient ça faisait des heures qu'ils me ravageaient comme des animaux. Je leur devais bien la libération.
- Venez, jouissez sur moi, dans ma bouche, souillez moi comme la pire traînée.
Je me mis à genoux, une main caressant un de mes seins, l'autre titillant ma chatte, la bouche ouverte j'attendais le feux d'artifices. Hervé vint le premier, toujours caméra au poing, il envoya un gros jet de foutre bien épais sur mon visage. Son sperme me macula le visage, dégoulinant sur ma poitrine. Je pu quand même y goûter, c'était salé ! Nicolas m'agrippa la tête et visage ma bouche. Il déchargea une telle quantité de sperme que je pensais que ça ne finirait jamais. J'en avait tellement dans la bouche que le reste coula sur mon corps mais j'avalais quand même ce que je pouvais. C'était si bon! Marc se branla rapidement face à moi, agrippa ma tête et dans un grognement déversa dans ma bouche et sur mon visage une énorme quantité de sa semence. Je retrouvais là son jus goût pêche que j'aimais tant! Je n'en perdais pas une goutte!
Ce soir là après leur départ et après une douche je regardais le film de nos ébats et pris en plein visage la vérité, n'était vraiment une salope! Mon maquillage avait coulé, c'était encore plus intense que je ne le pensais. Je prenais mon pied et ça se voyait. Le monstre en moi s'etait endormi mais maintenant que ma vraie nature m'était apparue je n'étais pas sûre de pouvoir le contrôler, jusqu'où irais-je la prochaine fois?
À suivre....


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
une bonne salope mmmmm jaimerais etre sur place et tencourager a bien te donner en caressant ma chatte innonder c le reve de mon mec me voir avec des large mmmm bonne salope fiere
Posté le 10/06/2017

Anonyme
J'adore!!!!!
Posté le 6/03/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Le soir où je suis devenue une salope 03
Ce soir où je suis devenue une salope
Ce soir où je suis devenue une salope (fin)
Comment je suis devenue une coquine...
Claudia, ma meilleure amie devenue salope (1)


Online porn video at mobile phone


recit erotismehistoire x gratuitehistoire de sexe ovidie streamingrecit erotique travestiauto stoppeuse baisehistoire sex gayexhib terrassemasturbation erotiquehistoire de sexe en streamingforum candaulistesexe masorecit erotiqueshistoire cochonne de sexehistoire de sexe chevalje baise la copine de ma fillehistoire de sexe vecuhistoire de sexe candaulismehistoire de sexe entre cousinhistoire de sexe avec belle meresexe story: la premiere histoire de la sexualite en bdhistoire de sexe vecueshistoire intimesma femme suce un potehistoire erotiqhistoires-intimeserotique maturemaman veut ma biterecit erotiquehistoire de sxebdsmvar histoire de sexeil baise sa colocatairehistoire de sexe excitanterecit femdomhistoire de sexe zoophiliehds histoire de sexehistoire de sexe adulterema cousine me branlehistoires vraies de sexehomme soumis a sa femmesucer un mechisoire de sexehistoire de sexe avec ma tantehistoire de sexe en imagesoumise punievideo histoire de sexehistoire de sexe beuretteoncle baise sa niecehistoire de sexe adoshistoire de sexe voisinehistoire de sexe de femmehistoire vrai de sexemasturbation erotiqueconcours de branletterecits intimeshistoire de sexe roman photocandauliste.comhistoire sexe netnaturiste poilueconcours de branlettehistoire gratuite de sexehistoire de sexe hypnosehistoire ertiquehistoire de sexe unionjeu erotique gratuitgang bang candaulistegay recitbaise erotiquehistoire de sexe gratuitehistoire sexe mamanmere fille nueshistoire de.sexe