Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une soirée chez Marc et Valérie

Line, une cinquantenaire libérée, a rendez-vous avec un couple pour la première fois...

Proposée le 12/01/2017 par marc dubois

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Line est une cinquantenaire encore appétissante. Ses enfants sont partis faire leur vie et... son mari aussi. Elle est seule, libre et après presque 30 ans de relations exclusives avec son mari, elle veut profiter de la vie et de sa liberté retrouvée. Sur les conseils d'une copine, elle s'est inscrite sur un site de rencontres, et elle a rencontré plusieurs hommes qui l'ont soit comblée, soit déçue. Mais ça n'a fait que renforcer son envie de nouveautés.

Elle correspond depuis quelques semaines avec un certain Marc sur un site de rencontre.D'abord séduite par ses histoires érotiques et son humour, elle a été mise en confiance et , de confidence ne confidence, il en a bientot su beaucoup sur ses fantasmes. Il a aussi a fini par avouer certaines choses. Lui et sa femme, qui est bi, recrutent chacun de leur coté des nouveaux partenaires. Ils ont une grosse préférence pour les débutantes plutot tournées vers la soumission. Marc t'a expliqué que sa femme aime jouer les dominatrices avec une autre femme. Plus vous avez avancé dans vos confidences, plus il était évident que vous deviez vous rencontrer. Ce soir Line se rend chez eux, exitée et anxieuse.
Ils habitent une maison moyenne, assez banale. Après avoir sonné, on vient lui ouvrir. Une femme grande, blonde, les épaules larges t'accueille. C'est Valérie, la femme de Marc. Line ne l'a jamais vue mais elle correspond à la description qu'il lui en a faite. Ses cheveux, noués en chignon lui donne un air sévère. Sa poitrine est très généreuse et Line ne peut s'empêcher de jeter un oeil dans le chemisier blanc un peu trop déboutonné. Les bribes de dentelle qu'elle a aperçues sont pleines de promesses et des images troubles enflamment déja son imagination.

Valérie l'embrasse sur la joue comme une bonne copine et la fait entrer. Marc les attend dans le salon.Tous trois s'installent dans les fauteuils et la discussion est animée et agréable. Le champagne aidant, la glace se brise. La conversation dévie sur le site et les rencontres qu'ils y ont faites. Marc se lève pour aller chercher une autre bouteille. "ils te plaisent, mes seins?" Valérie a bien sûr remarqué que Line la mattait depuis le début... "oui, terribles" Elle se rapproche de Line, prend sa main et la plaque sur sa poitrine. "assez fermes?" Le rouge monte aux joues et aux oreilles de Line. Un peu étonnée, elle répond "oui" Avec sa main dans celle de Valérie, elle masse ses seins. Quelle sensation de toucher ces 2 sphères de chair, d'en apprécier les contours, de les soupeser. Valérie a une respiration plus forte, se mord la lèvre quand Line passe sur un teton durci. Puis Valérie prend Line par la nuque et l'embrasse goulument.

D'abord un peu bloquée, elle lui rend son baiser.Elle continue de lui peloter les nichons pendant que Valérie s'occupe des tiens. C'est la première fois que Line touche une femme et quune femme la touche.Elle est un peu étonnée d'y trouver autant de plaisir. Surtout ces 2 gros nichons! C'est tellement exitant! Sa main ne suffit pas à en englober un entièrement, lui donnant une impression d'infinie abondance.Et Valérie! On voit que c'est une femme, elle sait comment la ceresser!

Marc revient. "Hmm , je vois qu'on ne m'a pas attendu..."

Il vient s'installer à côté de Linei, lui caresse une cuisse. Instinctivement, elle ouvre les jambes. Marc remonte sa robe, découvrant les jaretelles qui surlignent le haut de ses cuisses.Sa main les caresse à l'intérieur, montant parfois jusqu'à froler ton sexe.Valérie murmure à ton oreille : "suce le!"Elle pousse légèrement la tête de Line vers le sexe de Marc. Line obéit. Elle se met à 4 pattes et déboutonne le pantalon. Habilement , elle libère son sexe dur et tendu, de taille respectable. Tu le caresses légèrement. Valérie s'est relevée et d'un tirroir, elle sort une cravache dont elle se sert pour relever ta robe sur tes hanches.Un premier coup vient claquer juste sous tes fesses. "je t'ai demander de sucer!" Après un petit "aïe", Line l'écoute et engloutit ce sexe dur, chaud et palpitant dans sa bouche. "oooh hmmmm" Marc semble aprécier.

"Alors, elle te suce bien?" "je pense qu'elle peut faire mieux!" 2 coups plus forts viennent pincer les fesses de Line. Ca fait mal sur le moment mais après, c'est chaud et c'est bon! Comme pour en redemander, elle tend ses fesses vers le haut. Là, Valérie ne peut résister. 4 coups, puis 5 puis 6 viennent lui bruler les fesses. Brutalement, elle abaisse sa culotte et recommence. Ca brule! Puis elle vient lui caresser doucement le fessiere. C'est si bon, et ce sexe qu'elle embrasse.... Quant elle sent la bouche de Valérie se poser sur son sexe et sa langue commencer à l'explorer, Line pousse un grand "aaaaah" . Mais Marc la ramène fermement sur son sexe. Elle recommence à le pomper.Valérie ajoute ses doigts à sa langue, de l'autre main continue de caresser les fesses rougies par la cravache. Line n'en peut plus de toutes ces sensations simultanées et elle jouit dans un grand "aaaahhhiinn". Valérie triomphe: "on dirait que tu aimes, hein ?" Line se contente d'un petit oui timide, encore toute essouflée.

Valérie se lève , envoie valser son chemisier et sa jupe. "Tu as joui sans ma permission...ça mérite un punition n'est ce pas?" Line ne répond pas mais acquiesce, timidement. "déshabille toi!" Elle enlève tout, ne gardant que ses bas et son porte jaretelles. Valérie a maintenant aussi fait tomber sa culotte, et Marc est complètement nu. Valérie, à l'aide de sa cravache, redirige Line vers le grand sofa, la fait mettre à 4 pattes. Elle lui donne un coup de cravache sur chaque fesse, puis vient s'asseoir face à elle, jambes écartées. "tu vas commencer par me lècher!" Elle prend ses cheveux et presse son visage contre son sexe.C'est la première fois que Line peux gouter une chatte et tu n'es pas déçue! Celle de Valérie est totalement épilée. La langue de Line parcourt ses lèvres, son clito. Les hanches de Valérie commencent à onduler au rythme de ses caresses.
"Hmm oui , c'est bien! Continue!" Son souffle est plus court. Line sent Marc venir derrière elle et son sexe pointer à l'orée du sien. "oui vas y baise la comme une chienne!" Line sent Marc s'enfoncer en elle d'un coup puissant et il commence directement à la pilonner. Line sent son plaisir monter en même temps que celui de Valérie. Lècher cette chatte pendant que cette bite la défonce, c'est trop bon! Sans trop savoir d'où il a pu sortir, un gode se retrouve dans la main de Line. Sans tarder,elle l'enfonce dans la chatte de Valérie et calque ton rythme sur celui de Marc. Valérie devient folle, gémit et dit des mots sans suite, abattant sur Line sa cravache dans des gestes désordonnés. Elle plaque violemment la tête de Line contre son sexe quand elle jouit.
Line aussi va jouir,Marc lui défonçant la chatte de + en + fort, de +en+ vite, surexité lui aussi. Dans un grand "aaaaah" tu demandes grace. Marc sort, vient à côté d'elle et lui enfonce son sexe dans la bouche. Surprise, elle ne réagit pas et avale les giclées brûlantes qui innondent sa bouche. Marc grogne. Valérie vient embrasser Line partageant avec elle ce breuvage si particulier.
Marc et Valérie caressent Line et l'embrassent comme une chose précieuse, très doucement, très tendrement. Line a avalé jusqu'à la dernière goutte du jus de marc, mais son corps est tout de même souillé, et elle a besoin de reprendre ses esprits. Doucement, Valérie lui prend la main. "Viens, on va se doucher!" Docile, elle la suit jusqu'à la salle de bain où une grande douche "à l'italienne" leur tend les bras. "Laisse moi faire!" Valériee dégraffe les jarretelles de Line et enroule ses bas délicatement. La douche est assez grande pour 3 personnes...Aucun problème pour qu'elles s'y glissent toutes les 2. Valérie entre d'abord, réglant le jet et la température. Puis elle fais signe à Line d'entrer.
Dés que Line est à l'intérieur, Valérie se met à la laver avec une grosse éponge enduite d'un gel dont line aime l'odeur un peu musquée. Elle passe doucement dans son cou, sur ses bras, ses seins, son ventre, puis revient sur ses seins. Doucement, elle pousse Line contre un des murs de la douche, puis l'embrasse goulument, cherchant sa langue, la trouvant. Elles se touchent, se frottent, se disputent, s'enlacent. L'éponge de Valérie s'occupe des cuisses de Line, revient sur ton ventre, puis son sexe, ses cuisses, et encore son sexe. Elle la retourne et s'occupe de son dos, de ses fesses et de l'arrière de ses cuisses. L'eau, à la température idéale, la masse, la caresse. Puis Valérie lui tend l'éponge, et c'est au tour de Line de s'occuper d'elle. Elle le fais avec beaucoup de douceur. Line l'embrasse à son tour, très légèrement, effleurant sa langue. Elle ne se lasse pas de toucher, de frotter ces deux seins magnifiques, arrogants malgré leur taille. Elle aimes aussi passer doucement sur le petit ventre de Valérie, ses hanches larges, mais bien dessinées, rondes à souhait. Ses cuisses bien galbées, musclées attirent sa main. Puis son dos et ses fesses, un peu grosses mais fermes. Line aime ce corps puissant, mais aussi rond et sensuel.Quand elle a fini de la rincer Valérie, celle ci reprend l'initiative. Elle prend Line par la nuque et l'embrasse de nouveau. Puis, elle prend le pommeau et fait passer le flexible entre les jambes de Line.Elle le tend, et l'introduit dans la longue fente qui va du haut de ses fesses à son clitoris.
L'eau chaude caresse ses seins, le bas de son ventre.Valérie tend et fait tourner le flexible. Il est bien chaud, et c'est agréable, et surprenant. Prenant les mains de line, elle les plaque sur ses 2 gros nichons. "Caresse les!" Line ne se fais pas prier. Elle pourrait passer des heures à jouer avec ces 2 masses chaudes et humides. Valérie continue de masturber Line avec le flexible et celle ci lache un petit gémissement.Son sexe va maintenant de lui meme à la rencontre du tuyeau chaud et tendu pendant qu'elle presse les nichons de Valérie. Line sent son plaisir monter, et son rythme s'accélère. Valérie le sent aussi. "oui, vas y , fais toi jouir! Je veux te voir jouir!" Joignant le geste à la parole, elle commence à caresser Line de sa main droite pendant que la gauche triture ses tetons. Line pousse un "oooh?" étonné, puis, d'un coup, la jouissance se répend dans tout son corps. "ooooooh". Valérie l'embrasse doucement, la satisfaction se voit dans son regard. Elle continue de rincer Line et de la caresser doucement pendant quelques instants. Puis elle sort de la douche. "Je vais te prêter un peignoir". Elle lui tend un peignoir blanc en éponge, classique, et en enfile un identique.
Elles retraversent le salon et vont rejoindre Marc, confortablement installé, douché lui aussi (ils doivent avoir une deuxième sale de bains), avec un peignoir identique aux deux autres.Les femmes s'installent à côté de lui, l'entourant. Il embrasse Valérie, et donne à Line un petit bisou sur les lèvres. "Vous vous sentez bien?" Deux" hon hon " lui répondent. "Vous reprendrez bien une petite flûte?" "Oui chéri, mais, tu sais, on aimerait bien reprendre d'autre chose aussi...." .A cette allusion, Marc a un petit sourire gêné. "Oui tu sais, Marc est un bon fusil, mais à un seul coup. Mais si on sait y faire, on peut parfois arriver à faire un doublé, il faut juste un peu d'habileté..." Elle a un petit air sûr d'elle qui énerve un peu Line. Elle sait sucer une bite, même très bien d'après ses amants, alors elle va lui montrer, à cette prétentieuse! "je peux essayer? Je suis sûre d'y arriver!" Et Valérie, amusée : "d'accord, voila ce qu'on va faire : tu as une minute pour le faire bander bien dûr, après, ce sera à mon tour. La première qui y arrive peut l'utiliser comme bon lui semmble. OK?"
Line acqiesce, Marc aussi. "Top Chrono" . Line embrasse Marc très langoureusement et glisse une main entre ses jambes, caressant doucement son sexe. Puis elle se penche et le prend en bouche, le caressant doucement de la langue.Ne sentant guère de réaction, elle commence à le pomper fortement, en tournant ta langue autour de son gland, mais toujours rien, ou à peine, et la minute est déja finie.
Valérie triomphe : "regarde, je vais te montrer.Marc mets toi debout. D'abord, tu t'agenouilles devant lui, ça l'exite.
" Tout en expliquant, elle exécute. "Puis tu lui lèches les couilles en lui caressant la bite, mais tu mets beaucoup de salive, que ça glisse bien!" Le sexe de marc est déja à l'horizontale."Puis la, tu le prends en bouche doucement" elle fait coulisser Marc dans sa bouche, mais sans sucer. "Puis seulement tu suces" Et la elle commence un va et vient en suçant visiblement assez fort, vu les bruits produits. Line voit que, vicieuse, elle lui met un doigt dans l'anus sans la moindre gêne. Elle se demande si c'est bien réglementaire, mais Marc rebande comme un âne, rien à dire. Valérie taquine encore Line "je crois que j'ai gagné, non? Allez couche toi, chéri" . Il se couche sur le dos sur le divan, son sexe pointant le plafond. Doucement, progressivement, elle s'empale sur lui. Le dos bien droit, un peu cambré, la tête légèrement en arrière, les seins tendus vers l'avant, elle entame un lent va et vient.
Marc, comme fasciné, caresse ses hanches d'une main, ses seins de l'autre. Ce tableau exite terriblement Line, elle commence à se caresser. Valérie a un mouvement très particulier des hanches, qui commence de manière un peu circulaire, et se termine dans un coup de rein sec, forçant le sexe de Marc en elle. Imperceptiblement, son mouvement s'accélère, mais reste lent. Sa respiration devient plus bruyante. Marc remue lui aussi les hanches, mais très légèrement, comme s'il avait peur de troubler la transe de cette prêtresse d'aphrodite. Line continue ses caresses, mais maintenant elle aimerait participer. Elle penses d'abord à s'"asseoir" sur le visage de Marc, l'obligeant à la lècher pendant qu'elle s'occupe de Valérie mais, à la vue du gode et du lubrifiant, une idée lui vient.

Valérie a maintenant accéléré plus sensiblement, lachant un ohh, ou un ahh, à chaque coup de rein.Quand Line vient l'embrasser en lui pelotant les seins, son exitation augmente visiblement, ses gémissements devenant comme des suppliques. C'est le moment que choisit Marc pour accentuer son coup de rein. Leur sexe se rejoint maintenant avec force, sur un rythme endiablé. Line caresse Valérie dans le dos, puis descend vers son cul, lui massant les fesses. Quand ton doigt s'insinue dans la fente, Valérie lui prend la main, pousse son doigt vers son anus en poussant un "hhoui!" très rauque.
Line ne s'était pas trompée. Prudemment tout de même, elle amène le gode bien lubrifié et le fait glisser dans la fente de Valérie. Celle ci lui jette un regard trouble, un peu apeuré et se penche en avant, se couchant sur Marc. Son petit trou est maintenant magnifiquement présenté et Line pointe le gode dessus, appuyant légèrement. Valérie souffle, poussant ses fesses vers l'arrière. Line accentue la pression et la tete ronde du sex toy trouve doucement son chemin dans la grotte interdite. Line le fais tourner doucement, puis appuie de nouveau. "Aaaah, va doucement!"
Valérie récrimine, mais elle pousse de nouveau son cul vers cette chose qui viole son intimité. La résistence semble disparaitre et il est maintenant à moitié enfoncé. Marc reprend un lent mouvement de va et vient, auquel Line décide de s'accorder, enfonçant le gode un peu plus à chaque fois. Valérie s'accroche maintenant à Marc comme à une bouée de sauvetage, crispée, manifestant son plaisir, et parfois sa douleur en gémissant de plus en plus fort.
Puis, quand le gode s'enfonce complètement, Marc et Line accélérent le rythme, et Valérie semble perdre la tête, criant, jurant. "oh, putain, oui! Vas y défonce moi le cul! aaah! ooooooh? aaaah!" Puis ce sont des sons inarticulés et un grand "OUIIIIIII", qui ponctuent un orgasme qui semble à Line particulièrement puissant. Elle est elle même passablement exitée, la chatte dégoulinante.
Doucement, sous leurs caresses et leurs baisers, Valérie émerge. Line retire doucement le gode de son cul. Puis Valérie attend encore quelques instants et se libère de Marc. Puis elle lance à Line un regard peu amène. "Tu as osé me sodomiser?" "Mets toi à genoux". Prudemment, Line s'exécute.Valérie lui passe les mains dans le dos et les attache avec une paire de menottes. "Demande pardon!" Line la regarde, un peu étonnée. "Pardon".
Valérie reprend sa cravache en main, menaçante. Elle donne à deux grands coups dans le vide. Le sifflement crispe Line.
Valérie prend la tete de Line et la pousse contre le sol, exposant sa croupe. Clac, Clac! Un coup sur chaque fesse. "Pardon qui?" Line a un peu mal, mais la situation commence à t'exiter. Tout comme Marc qui regarde attentivement et exhibe une érection maximale. "Pardon madame!". Elle lui flatte la croupe. "C'est mieux!"."Mais tu dois être punie pour ce que tu as fait. Tu le sais n'est ce pas?"
"oui". Clac Clac Clac! "Aïe! Oui madame"
Les fesses de Line sont maintenant bien rouges et brûlantes, extrèmement sensibles.
"oeil pour oeil, dent pour dent! Tu vas subir ce que j'ai subit!" Jouant le jeu, un brin perverse,mais un peu craintive aussi, Line répond "Oh non, pas ça s'il vous plait!". Ils semblent tous les 2 surexités. Sans ménagements, Valérie installe Line sur le divan , tête dans les coussins et croupe tendue vers marc qui vient se placer derrière elle. Elle s'attendait au gode, mais la c'est autre chose. Heureusement, il n'est pas membré comme un âne, mais elle est quasi vierge de ce côté. Marc perçoit sa tension et masse son anus avec le gel lubrifiant, puis introduit un doigt, et un autre.Valérie, radoucie, la caresse et murmure des mots à son oreille. "Tu vas avoir un peu mal au début mais tu verras, tu vas jouir comme une folle!". Le sexe de marc frappe à la "porte de derrière", et avant qu'on réponde, commence à l'entrouvrir. Valérie, percevant la douleur de Line pince fortement ta fesse gauche, rendue extrèmement sensible par ses coups de cravache. "AAAIE". Cette douleur détourne Line de l'autre, et marc en a profité pour entrer de quelques centimètres dans le petit trou. Ils'immobilise, laissant le temps aux tissus de line de se dilater, puis reprend un mouvement très lent, reculant d'abord pour avancer progressivement, millimètre par millimètre. Line gémit de douleur. Valérie, pour la soulager, caresse doucement son clitoris, lui fait des baisers dans le cou, et continue de murmurer à son oreille. "Il enfonce sa bite doucement dans ton cul, il adore ça, tu sais un petit cul bien serré comme le tien" .Bizarrement, ces mots détendent Line et t'exitent aussi. Et Valérie la caresse si bien. Hmmmmm , ça commence à être bon! Marc est parvenu à s'enfoncer en elle jusqu'à la garde. Il commence un va et vient lent, précautionneux. La bûlure du début devient une douce chaleur, irradiant tout le bas ventre de Line. Elle lache un "ooh" qui signifie que peu à peu le plaisir s'installe. Les va et vients de Marc sont profonds et lents. Il sent que Line se dilate de + en + et accélère légèrement. Un "aaah" l'encourage. Line aurait presqu'envie de lui dire "plus fort", mais elle a encore en mémoire la douleur du début, et veut profiter de ce plaisir inhabituel qu'elle sent naître dans son ventre.
"Hmmm ça y est, ça commence à être bon, hein?"
"oh, oui!" Marc entendant ça, augmente nettement la force de son coup de rein, lui faisant un peu mal de nouveau, mais au 3eme coup, c'est de nouveau le plaisir qui l'emporte, et un "aah" ponctue chacun de ses coups de boutoir. il commence à grogner, manifestant lui aussi son plaisir grandissant. Il la défonce maintenant comme une bête et Valérie, secoue violemment le clito de Line en le pinçant. Le feu qui couvait dansle ventre de Line explose et des décharges de plaisir secouent tout son corps. Elle crie. L'orgasme se déchaine de nouveau. Elle joui presque sans discontinuer, ce pieu qui lui défonce les entrailles la rend folle. Elle sanglotte, mais elle en redemande! "ooh vas y, encore!!!" En la défonçant, Marc lui donne la fessée, et elle jouit de nouveau! Elle n'en peut plus! Elle sent que Marc va jouir aussi et soudain, il se retire et, pressant son sexe, contre la poitrine de Valérie, asperge ses gros nichons dans un grognement animal. Line reste la, pantelante, sanglottant, essoufflée, encore sous le coup de cette explosion sensorielle qui l'a ravagée. Valérie enlève doucement les menottes et couche Line confortablement sur le divan, la couvrant d'un peignoir. Elle lui caresse doucement le visage et l'embrasse doucement. "Alors, je te l'avais dit, non?" Et elle souffle"oooh, bon dieu!!!, c'était terrible!"
Valérie lui offre une flûte de champagne, pendant que doucement Line revient à elle.
La voyant encore un peu sonnée, Marc et Valérie invitent Line à dormir avec eux, dans leur grand lit. Elle passe une courte mais bonne nuit, blottie entre ses deux amants.
Le lendemain matin, Valérie reconduit Line à sa voiture, et après lui avoir noué son foulard pour qu'elle ne prenne pas froid, elle l'embrasse et murmure à son oreille : "tu as été bien obéissante. Marc te recontactera pour une soirée avec un ami".
A cette perspective, Line sent un court frisson lui parcourir le bas du dos. Puis elle démarre sa voiture et rejoint son domicile, un peu distraite par des pensées troubles.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Pas mal! très exitant. Attention, quelques coquilles...
Posté le 6/09/2017

Anonyme
Très excitant...
Posté le 10/02/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une soirée chez des amis
Une soirée chez des amis 2
Chez l\'ostéo
Visite chez le gynécologue...
Qui a dit que chez lectra on s’amusait pas


Online porn video at mobile phone


papa m'enculema femme veut une grosse bitehidtoire de sexecandauliste.comhisoire erotiqueforum histoire de sexegang bang candaulisterecit erotique mere filshistoire de sexe 2016histoire erotique depucelagehistoire de sexe avec ma niecema mere veut ma bitehomme soumis a sa femmehistoire de:sexeil se tape sa tantesoumis a sa femmewebcam coquinhistoire de sexe ma profhistoire de sexe chevaldoigtee dans le busmature devergondeema cousine me branlerecit erotiques incestehistoire de sexe audiosex erotiquecouple erotiquehds recitshistoire de sexe echangismegyneco baiseje baise ma petite fillehistoire de sexe mamiehistoire erotique orghistoire de sexe cochonnewebcam coquinelesbienne erotiquej'ai baise ma soeurrecit coquinplage erotiquehistoire de sexe quebechistoire de sexe baby sitterhistoiresgayhistoire de sexe au campinghistoire de dominatricerecit fesseehistoire de sexe massagehistoire de sexe femme de menagehistoire de sexe enfantpremier candaulismeplombier coquinbourgeoise nymphorecits erotiques gayhistoire de sexe photorecit premiere sodomiehistoire sodomiema fille me sucerecit gay sexexhibition de ma femmehistoire de sexe.histoire de sexe parkinghistoires de lesbienneshistoire de sexe hhfdoigte dans le buscandaulisme .comgay histoiresbaise a la salle de sporthistoire erotique beurettesexe exibitionma femme suce des inconnussucer par une inconnueles histoires tabouscocu soumihistoire de gros sexesexe entre voisinma femme suce un potehistoire de sexe entre couple mature