Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une colocataire chaude comme la braise

A l’aube de la session de janvier, Zoé et moi sommes les seuls à être revenus à la colocation pour revoir une dernière fois. Après la pause, j’entends des gémissements émanant de chez zoé…je me dirige et suis loin d’imaginer ce qu’il va arriver

Proposée le 12/01/2017 par LZ79

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

L’année civile vient à peine de recommencer et, déjà, je suis retourné à la fac pour étudier. Demain lundi, nous entamons notre session d’examens. Cette année, j’ai pris de bonnes résolutions : ne pas trop faire la fête, étudier et, surtout, réussir ma troisième année de bio sans examens de passage
Depuis 3 années maintenant, je vis au sein d’une colocation à 4 personnes. Chloé, 22 ans, en troisième année de médecine, Benoit, 20 ans, deuxième d’EPS et Zoé, 24 ans, en dernière de biologie.
En ce dimanche soir, seul Zoé a fait son retour au sein de la coloc. Les deux autres ne débutant leurs examens que dans quelques jours maintenant.

Il est 19heures, Zoé et moi décidons enfin de prendre notre pause repas.
Bien qu’alternativement nous nous relayions pour la préparation du souper, en cette soirée, tant zoé que moi a besoin de se détendre et discuter. D’ordinaire, la jeune étudiante ne m’attire pas spécialement, pourtant, ce soir, sa tenue la met particulièrement en valeur. A travers son t-shirt blanc, je perçois les bretelles de son soutien alors que, dans le même temps, sa jupe en jeans me permet de contempler des jambes sublimes. Je l’avoue, ce soir Zoé entraine une certaine excitation.

Durant le repas, Zoé me confie que son copain l’a larguée depuis plusieurs semaines. Une rupture que personne, au sein de la colocation, n’avait perçue. Il est vrai que la jeune femme a toujours été discrète sur ses relations antérieures. Après le repas et la vaisselle, chacun de notre côté a repris notre étude en vue de l’examen du lendemain.

Vers 21 heures, alors que j’avais laissé ma porte entre ouverte, je perçus un bruit semblable à un gémissement féminin. Discrètement et un peu excité, je l’avoue, je me dirigeais lentement en direction de la chambre de Zoé. Une pièce dont la porte demeurait toujours entrouverte.

Je ne m’attendais pas à voir ce magnifique spectacle. Presque dévêtue mais encore en sous-vêtements, Zoé se caressait son entre de tout son long. Les mamelons de ses seins se dessinaient à travers sa dentelle. Visiblement, elle éprouvait du plaisir. De mon côté, ce voyeurisme m’excitait comme jamais. Le bouton de mon jean allait craquer tant mon sexe demandait à s’ériger un peu plus à chaque râle de Zoé.

A un moment, Zoé disparu de mon champ visuel et sans que j’ai même le temps de me poser de questions, ma colocataire ouvrit la porte et se mit à m’embrasser. Je sentais ses seins à travers mon pull. Un pull que j’ôtai délicatement. Pendant ce temps, Zoé dégrafait mon pantalon laissant mon sexe se dresser de tout son long. Je me plaçai derrière elle et entama des douces caresses le long de ses flancs dorsaux. Ma main gauche placée sur son abdomen exerçant des mouvements circulaires pendant que ma droite glissant de son bras vers ses seins. Ma bouche glissant le long de son cou. Avec beaucoup de douceur, j’entamai des mouvements simulant une glissade de son abdomen en direction sa partie intime. Visiblement semblait exciter Zoé qui prit mon sexe dans sa main

Avec délicatesse, elle serra mon organe entre ses mains et entama des mouvements de masturbations et dans le même temps, je dégrafai son soutien continuant la caresse de sa poitrine. Celle-ci était magnifiquement ferme et ses deux seins durs comme rarement j’avais pu le percevoir chez une femme.

Sans même vraiment nous en rendre compte, nous étions maintenant couchés sur son lit. J’entrouvris les jambes de Zoé afin de pouvoir diriger ma bouche en direction de sa partie la plus intime. Avec beaucoup de douceur, ma langue entama des mouvements circulaires autour de ses lèvres avant d’introduire plusieurs fois de suite ma langue dans son vagin. Zoé, dont l’entre était maintenant trempé de nos sécrétions, se mit à gémir toujours plus fort. Son orgasme dût être si fort que ses fesses quittèrent le sommier avant de se reposer en douceur dessus.

J’introduisis mon index au sein de son vagin alors que, dans le même temps, mon autre main stimulait avec vigueur ses deux seins pointants.
Zoé se mit debout sur ses genoux. Sa position me permit, d’une part, de caresser ses deux seins et, d’autre part, introduire mon organe en érection au sein même de sa beauté. Je sentis chez elle un premier orgasme avant même que mon sexe n’entame des mouvements d’allers et venues.

Je sentais que j’allais répandre ma semence au plus profond de son entre lorsque, de nouveau, elle se retourna et mit mon sexe dans sa bouche. Je ne me tenais plus. A mon tour, je gémissais de bonheur et ne pus retenir ma liqueur masculine dans sa bouche.

Après ce moment de détente et « d’étude d’anatomie » nous nous sommes endormis l’un contre l’autre. Ma main posée sur sa chatte encore humide et ses deux seins contre ma poitrine. Relâchés, nous nous pouvions qu’espérer réussir notre session de ce lundi


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Un colocataire plus coquin que prévu
Loïc (1/2) : Je suis comme toi !
Une colocation très chaude.
Une colocation très chaude. 2
Une colocation très chaude. 3


Online porn video at mobile phone


histoire erotique candaulismecoquine plagerevebebe histoirevideo histoire de sexehistoire erotique illustrehistoire de sexe jeuxhistoire.de.sexehistoire de sexe vraiehistoires erotiques.orghistoire de sexe trioshds recitshistoire sexe adohistoire ertiquehistoires de gayshistoire erotique incestema femme est une putehistoire de sexe avec une vieillecandaulisme hardhistoire-erotiqueil baise une bonne soeurexib magasinhisoires erotiqueshistoire de sexe bdhistoire de sexe blogbaise a la campagnebranlette surprisehistoires de cocuspartouzes entre amishistoire:de sexehistoire de sexe entre amiehistoire de sexe georgesrecits de sexe hardhistoire de sexe a la plagewebcam coquinerecit femme soumisehistoire de sexe belle fillehistoire de sexe saunahistoire de sexe entre mere et filshistoire erotique xhistoire de maturehistoiresgayhistoire de sexe infidelegangbang candaulistedepucelage anal gayhistoire de sexe reelhistoire revebebehistoire de sexe avec ma niecehistoire erotique travestirecits gayshistoires de candaulismenue chez le docteurhistoire vrai de sexehistoire de sexe hermaphroditerecit culdressage de putehistoire erotique belle soeurhistoires erotiques gratuitesbaisee par un inconnuhistoire de sxewww candaulismeje baise ma vieille voisinerecits lesbienshistoire de sexe entre mere et filsbaise sur le chantierhistoire de sexe avec mon beau perehistoire de sexe quebecsamia nuehistoire de transexuellecandaulisme histoireshistoire erotique