Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Douce séduction : 03

le w-e se poursuit. La maman, la fille Laure et la jeune esthéticienne Esther x

Proposée le 15/11/2016 par vstorm

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Fétichisme
Personnages: FF
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Le soleil aidant je pus remarquer que la vulve d’Esther s’élargissait, visiblement elle mouillait terriblement et sa fente semblait accueillante à souhait. Un moment elle demanda si nous avions de l’huile solaire. Pas folle la guêpe, Laure alla en chercher et se proposa pour l’étaler. Ce qu’Esther accepta avec un sourire complice et langoureux. Laure se mit d’abord derrière le siège d’Esther et commença par les épaules, ensuite, en se penchant, elle s’attarda sur les très gros seins d’Esther. Je ne manquais rien du spectacle. Mes yeux allaient des seins de Laure qui se balançaient devant le visage d’Esther, aux seins de cette dernière qui maintenant étaient carrément malaxés. Le plus impressionnant étant la chatte d’Esther qui s’élargissait de façon considérable. Je n’avais jamais vu ça. J’imagine que c’est la vue que doit avoir ma gynécologue préférée lorsqu’elle utilise son spéculum. Mais pour Esther, l’accessoire n’était pas nécessaire.

Laure vient se placer à genoux entre les jambes d’Esther et continua à l’enduire d’huile. Elle fit durer le plaisir en commençant par les mollets. .
Enfin elle s’attaqua au minou. Deux doigts rentrèrent sans problème mais elle les retira assez vite pour les goûter. Esther supplia : ‘Encore ma chérie !’. J’assistai au plus beau fist de ma vie. D’une main enfoncée jusqu’au poignet elle défonçait littéralement Esther qui rugissait de plaisir. De l’autre elle lui caressait l’anus, le pénétrant facilement grâce à l’huile de bronzage. Pendant ce temps là, je me triturai le clito, au bord de la folie devant un tel spectacle. Nous prîmes toutes les trois un terrible pied et il nous fallu quelques minutes pour récupérer. Ensuite, elles vinrent près de moi, à genoux chacune d’un côté, mes seins furent vidés de leurs trop plein de lait. Ce qui nous ravies toutes les trois.

Nous mangeâmes à l’extérieur, toujours nues, la conversation tournait autour du plaisir féminin, de sa spécificité et malgré le caractère particulièrement hard de notre ‘party’ tout cela était empreint d’une grande tendresse.

Le dessert était une tarte aux fraises, recouverte de crème fraîche. Esther, décidément infatigable, rendit la pareille à Laure. Elle lui étala de la crème sur le minou et lécha délicatement puis de plus en plus fort, ensuite elle la caressa avec une fraise qu’elle écrasa puis l'étala, une deuxième fut alors enfoncée pour être ensuite aspirée avec un hummmm de délice.
Tout cela à quelques centimètres de moi. Esther était accroupie devant Laure, elle avait placé la bouteille de champagne entre ses jambes, par moment elle était enfoncée bien au delà de la moitié.
Vu les dimensions de la chatte d’Esther, je me promis de mettre un magnum au frais pour le lendemain …

Repus de fatigue et après une bonne douche prise en commun dans la salle d’eau, nous sommes allés nous coucher.
La question ne se posa évidement pas, Esther vient dormir avec nous. J’eu de privilège de dormir au milieu, prise ne sandwich entre ces deux très jeunes filles et durant la nuit, lorsque machinalement ma main pris possession d’un sein, je dû réfléchir pour savoir qui en était la propriétaire. Laure dormis comme d’habitude, une main entre mes fesses.

Je fus réveillée par Esther qui me broutait (façon de parler) ma chatte. Elle était douée la petite. Laure ne perdait pas une miette du spectacle et voyant que j’étais éveillé me caressa les seins. Excitée par tant de passions et la nuit aidant, de grandes giclées de lait arrosaient Esther car Laure avait la main experte pour me ‘traire’. Et j’adore ça. Je pris un extraordinaire pied puis les filles descendirent préparer le petit déjeuner en me laissant me remettre de mes émotions.

Un petit quart d’heure plus tard je descendis, elles avaient bien bossées les filles. La table était dressée au jardin, Jus d’orange frais, oeufs brouillés en cours de préparation. Des pétales de roses décoreraient joliment la table. Une invitation sans aucun doute après nos ébats de ce matin…
Je demandai une banane, illico Esther m’en éplucha une, puis avec son plus joli sourire coquin elle me demanda : « tu l’as préfère comment ? ».
‘Tu sais bien !’ répondis je. Laure dit alors : pareil pour moi.
Esther éplucha alors une deuxième banane et les plaça, sans difficulté aucune dans son vagin. Les cuisses reposant sur les accoudoirs de la chaise. Laure et moi sommes alors venues nous accroupir et chacune mangea sa banane, non sans nous échanger plein de baisers mouillés et collants à souhait.
On dégusta tout, jusqu’à la dernière … goutte et on lui fit une vaisselle dans les règles de l’art, avec nos langues. Esther hurla si fort en jouissant que j’espérai bien que les voisins les plus proches étaient parti en w-e.

Ensuite, comme chaque matin, je fis l’expresso de Laure en même temps que le mien. Avant de lui donner sa tasse, je lui mis son nuage de lait, venant directement de mon sein. Je vis l’envie dans les yeux d’Esther qui se remettait doucement, je lui apportai un café aussi, elle me dit, coquine : ‘avec un nuage de lait aussi, s’il te plait’.


Le ptit-dej se poursuivit, plein de sous entendus. Esther nous parla d’elle, de son métier qu’elle adore. De son homosexualité et de son attirance pour les femmes plus âgées. Elle dit cela en me lançant des regards enamourés et en écartant davantage les cuisses pour améliorer ma vue sur son entre jambes et ses lèvres qui s’ouvraient telles des pétales de fleurs. Elle nous complimenta pour notre manière de vivre, pour notre absence de tabous et de cette impudique tendresse qui fait que l’on se frôle en permanence, qu’on se bizotte ou qu’on se pince un téton pour un oui ou un non.
‘Et tu ne sais pas tout’ dit Laure. Elle lui raconta notre attirance pour le champagne naturel. Cela ravi Esther. Dès le repas terminé, elle se coucha dans l’herbe : ‘J’espère que vous avez envie de faire pipi ? ‘ Nous dit elle.
Laure s’accroupi au dessus de la chatte d’Esther, moi au dessus de ses seins et face à Laure , et tout en nous bouffant les langues, nous arrosâmes Esther qui hurla de plaisir.
Quand nous eûmes fini, je reculai un peu, offrant à la bouche d’Esther d’abord mon anus, puis ma chatte. Elle me fit longuement une toilette de … chat.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Le Voyou
Hummmm..
Posté le 25/01/2018


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Douce séduction
Douce séduction : 02
Douce séduction : 04
Douce séduction : 05
Douce séduction 06


Online porn video at mobile phone


recits pornographiquesrecit depucelagebaise chez le dentistedoigte dans le bushistoire de sexe avec mon filscouple erotiquemeres et filles nueshistoire de sexe en photohistoire erocouple bi baisehistoire de sexe chevalhistoire de sexe entre hommehistoire de sexe groupehistoire de sexe au collegehistoire de sexe voyeuril baise une inconnueroman erotique gratuitje baise ma colocbaise avec un inconnurecit gay sexhistoire de sexe(s) (2009) streaminghistoire de sexe hdsencule sa tantehistoire de sexe candaulismehistoires candaulistesexe chez le docteurvieux suceurhistoire de sexehistoire de sexe frhistoires erotiques gratuitessamia nuehistoire erotique mere filsgay histoireshistoire de sexe belle merehistoire de sexe mots crushistoire sexe amateursoumise exhibeesexe plombierrecits hardsil baise la copine de sa fillerecits lesbienshistoire de sexe cougarentre hommes histoire de sexehistoire de sexe entre mere et filsvideo histoire de sexehistoire de sexe blackunion histoire de sexerecits de lesbiennesrecit coquinhistoire de sexe chez les paysanstexte herotiquema femme aime s'exhiberhistoire abdlhistoire de sexe orgiehistoire erotique illustreehistoire erotismehistoire sexe gratuitehistoire de sexe culottehistoires travestisbaisee sauvagementhistoire de sexe en famillehistoire sado masohistoire de sexe filmrecit erotiquehistoire de sexe homme soumishistoire de sexe pere et fillehistoire de sexe veuvehistoires erohistoire de dominatricehistoire de sexe(s) streamingwebcam gratuitehistoire de sexe vraiehistoire de sexe en famillehistoire de sexe araberecit xxxma petite soeur me sucepetite histoire de sexehistoire de sexe mere fillehistoire de sexe a troisrecit xxxhistoire de sexe prise par une grosse bitenouvelles erotiqueshistoire de sexe femme de menagebranlette publicforum candaulhistoire de sexe photohist erotphoto erotique.orghistoire de sexe secretairehistoire courte de sexesexe sado masohistoire de sexe maturema femme en club echangistehistoires erotiques doctissimorevebebe erotiquehistoire de sexe enculer devant son mecrecit erotiqueles seins de ma cousinehistoire de sexe free