Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Alicia et Jennifer

Une jeune voisine entreprenante qui souhaite découvrir les plaisirs intimes avec son voisin...

Proposée le 26/10/2016 par Roleplayer

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Il venait de prendre une gifle, et ne l'avait pas vue venir. D'un autre côté, il la méritait certainement mais il faut dire qu'Alicia, sa jeune voisine l'avait un peu chauffé.

Hervé, la quarantaine, habite dans un petit lotissement depuis cinq ans. Alicia, sa voisine vit avec son frère et ses parents. Il n'y avait pas prêté attention jusqu'à il y a peu, mais elle avait grandi d'un coup en allant sur ses dix-huit ans. Toujours d'une fière allure, cheveux longs châtain clair et les yeux foncés, la démarche altière du haut de son mètre soixante huit, il lui trouvait un charme fou et ne manquait jamais de jeter un coup d'œil quand il la voyait dehors. A part un petit bonjour et à peine un sourire, elle, devait royalement l'ignorer.

Pourtant, ce jour là, il fut surpris lorsqu'elle se présenta à la porte entrouverte de son garage.

"-Il y a quelqu'un? demanda-t-elle timidement.

-Oui, je suis là, j'arrive", répondit Hervé en se dirigeant vers la porte.

Il fût un peu surpris de trouver sa voisine qui passait sa tête. Elle était vêtue d'un débardeur rouge, d'un short en jean et de sandalettes.

"-Oh! Bonjour mademoiselle, dit-il surpris, qu'est-ce que je peux faire pour toi?

-Euuh, bin c'est-à-dire..." dit-elle hésitante.

Hervé la regarda amusé.

"-Voilà, on a fait un défi avec des copines et ....

-Et?

-Pfff, c'est trop nul, mais je dois embrasser mon voisin et de faire un selfie! dit-elle avec un rire un peu gêné.

-Ah Ah! c'est amusant! répliqua Hervé, aussi étonné qu'hilare.

-Hum, si on veut, dit-elle rouge comme une tomate.

-Bha, je ne voudrais pas te faire perdre ton pari, je suis à ta disposition!" fit Hervé.

Elle s'était rapprochée de lui, son smartphone à la main, il la regardait droit dans les yeux. Malgré l'absence de sourire, ou d'un quelconque autre signe, il se pencha vers elle et lui posa un baiser sur les lèvres. Elle resta immobile, incapable de prendre une photo.

"-Ca y est, c'est bon? demanda-t-il.

-Euuuh non!

-Ah? je recommence alors?!."

Il la saisit doucement pas les hanches pour la coller à lui, et réitéra son baiser. Elle prit la photo mais laissa le baiser se prolonger, cette fois leurs lèvres s'entrouvrirent et leurs langues se mêlèrent timidement. Elle inspira profondément, ses jambes se mirent à flageoler, ressentant bien plus que ce qu'elle aurait pensé. Les mains d'Hervé remontèrent sur son débardeur pour venir lui caresser les seins. Elle soupira, il s'excitait, et frottait son érection naissante contre le bassin d'Alicia.

Enhardi, il déboutonna le short de sa compagne, et y glissa la main. Il eût à peine le temps de sentir une petite touffe de poils humides au bout de ses doigts, qu'il reçu une gifle magistrale.

"-NON! Arrête!" avait lancé Alicia d'un ton glacial et s'écartant de lui.

Hervé était resté interdit, à la fois surpris et honteux.

"-Alicia! Attend, excuse moi …."

Mais Alicia, était déjà partie sans se retourner. Il fut soudain inquiet, conscient d'avoir fait un terrible faux pas avec sa jeune voisine.



Pendant plus d'un mois, il n'eut plus de nouvelles d'Alicia, il l'avait bien croisée parfois, mais elle ne lui avait adressé ni un regard ni un bonjour.

En ce début de soirée, on sonna à la porte. Quelle ne fut pas sa surprise quand il l'aperçut.

"-Oh, bonjour Alicia, comment vas-tu? demanda-t-il poliment.

-Bien, merci; je peux entrer? dit-elle d'une voix douce.

-Oui, bien sûr, qu'est-ce qui me vaut cette visite, un autre défi?" Il se rendit compte de sa maladresse quand elle le fusilla du regard.

Elle ne répondit pas et entra. Elle portait une jolie robe courte orange boutonnée sur le devant, avec de petits motifs jaunes, ainsi que des ballerines assorties. Sa classe ne se démentait pas. Elle avait fait une jolie tresse de ses long cheveux.

Alors qu'il attendait la raison de cette visite, Alicia s'approcha, lui passa les mains autour du cou et l'embrassa. Surpris, Hervé ne se fit pas prier pour répondre à cette avance.

Le baiser d'Alicia fut langoureux et interminable, ce qui ne lui déplut pas.

"-Je veux bien maintenant, mais pas comme la dernière fois, murmura-t-elle.

-Tu veux quoi… Oooh, euh, excuse moi pour l'autre fois j'ai été... bredouilla-t-il un peu maladroit.

-C'est bon, c'est passé, ça te dit alors?" coupa-t-elle sèchement.

Elle avait du tempérament, il ne sut pas trop quoi dire ou faire. Elle voulait quoi? Un flirt, ou bien plus? Bien entendu qu'il avait envie de sauter sa voisine, mais elle n'avait pas l'air commode. Pourquoi cette attirance soudaine? Il se posait subitement beaucoup des questions, mais la perspective d'une éventuelle culbute avec elle l'excitait.

"-Mais tu… tu as le temps? demanda-t-il.

-Oui, je suis toute seule ce week-end."

Il lui sourit et la pris par la taille pour l'embrasser à nouveau. Cette fois, elle posa ses mains sur ses épaules, elle embrassait divinement bien.

Pour la première fois, elle esquissa un sourire en le regardant.

"-Tu crois qu'on va rester dans le couloir? demanda-t-elle

-Ah ah, non, tu veux prendre quelque chose?

-Nan, merci."

Il lui prit la main, et se dirigèrent vers le salon. Il l'embrassa à nouveau, puis déboutonna doucement sa robe pour faire apparaître des dessous coordonnés oranges eux aussi. Un 85B et des abdos légèrement esquissés lui dessinaient un corps quasi parfait. Visiblement, elle était beaucoup moins farouche que la première fois, et certainement venue avec une idée en tête. Aucun faux pas n'était permis cette fois-ci.

"-Ooooh, toute en orange mademoiselle; c'est très joli!

-Merci" dit-elle alors qu'un premier sourire illuminait son visage.

Elle venait se jeter dans les bras d'un quasi inconnu, son cœur battait la chamade, elle se devait de ne pas défaillir.

Elle s'était légèrement parfumée, et les discrètes fragrances de vanille étaient enivrantes. La robe glissa à terre quand il entreprit de lui embrasser le cou et les épaules. Il s'assit sur le sofa, elle se plaça en amazone sur ses genoux. Il lui caressait les jambes d'une main, l'autre lui entourait la taille. Il ne disait rien, la regardant jouer avec ses ballerines sur ses orteils.

"-Tu sais, c'est super sexy ça!

-Quoi?

-De faire balancer tes chaussures sur tes orteils! dit-il en riant

-Ah bon? tu trouves?

-Ouais, en plus tu as de jolies chevilles et de jolis pieds!"

Elle se mit à rire, c'était la première fois qu'elle entendait cela.

Il la rapprocha de lui, elle passa ses bras autour de son cou et ils se galochèrent de nouveau. Il ne put résister à la tentation de lui peloter la poitrine. Elle exprima du plaisir par de longs soupirs. Elle se mordit doucement la lèvre inférieure quand il dégrafa son soutient gorge pour lui recouvrir les seins de ses mains. Ses tétons étaient en train de durcir, elle se laissait porter par d'agréables sensations.

"-Viens on va dans la chambre, on sera mieux" proposa Hervé.

Il l'accompagna, et s'assirent sur le lit. Il lui enleva ses ballerines avant de s'allonger à côté d'elle.

"-T'enlèves pas ton t-shirt?" demanda-t-elle. Hervé s'exécuta. Elle était en petite culotte orange, lui encore en short. Il avait l'intention de la ménager. Embrassades, caresses, ils devenaient complices. Elle avait arrêter de se poser des questions sur le bien fondé de cette relation soudaine, elle découvrait les plaisirs de la chair. Alors qu'elle était sur le dos, il se plaça face à elle et lui retira sa culotte. Elle rougit un peu, offrant sa petite toison à Hervé.

Il glissa sur elle, ses mains atteignirent la poitrine de sa conquête alors qu'il lui embrassait le ventre et les hanches. Elle se laissait faire, partie à la découverte de nouvelles sensations; C'est lorsqu'il lui aspira un téton qu'Alicia exprima plus bruyamment du plaisir. Elle lui saisit la tête et se laissa aller. Il ne tarda pas à redescendre vers le bas ventre. Elle écarta les jambes doucement pour le laisser descendre encore et se mit à gémir quand il plongea sa langue entre les lèvres de son sexe. Elle était bien excitée, et son nectar intime enivrait Hervé. Elle ne put retenir un premier orgasme quand il lui titilla le clitoris avec la langue.

Il remonta pour l'embrasser, elle avait chaud, son bas ventre frétillait comme jamais auparavant. Elle lui sourit, il la sentait prête, et enleva son short pour libérer sur sexe durci. A quatre pattes au dessus d'elle, il l'embrassa à nouveau.

"-On va mettre un peu de lubrifiant" murmura-t-il en fouillant dans le tiroir de la table de chevet. Elle le regarda et acquiesça. Il sentit une main lui saisir timidement le chibre et le caresser. Elle était un peu nerveuse.

Il était doux dans ses gestes, lui releva un peu le bassin avec un oreiller avant de coller son sexe sur elle. Il s'enfonça doucement en l'embrassant. Elle s'était agrippée aux draps, grimaçante quand il s'introduisit un peu, puis complètement.

"- Haaann… HAAAaaaïïïee!" cria-t-elle.

Il ne se retira pas, ne bougea plus et la regarda. Elle était venue se faire déflorer, s'il s'en était un peu douté, il en fut tout de même surpris.

"-Ca va? murmura-t-il

-Oui, mais doucement" lui souffla-t-elle.

Le missionnaire resta la seule position de cette première fois. Il prenait son pied, à former cette petite chatte et après un petit moment de tension, Alicia semblait apprécier aussi. Elle n'eût pas de second orgasme, mais fut heureuse de sentir Hervé se répandre en elle.

Il restèrent enlacés un petit moment, elle avait la tête posée sur son torse.

"-Tu … enfin, on fait quoi maintenant, tu vas pas repartir tout de suite? demanda Hervé.

-Euh, je sais pas .. si on peut rester ensemble un peu plus.

-Pour la nuit?

-Oui, dans ce cas, je vais tout fermer chez moi et je reviens."

Ils se rhabillèrent et Alicia ne mit que quelques minutes avant de revenir avec quelques affaires pour la nuit dans un petit sac. Hervé avait juste eu le temps de se remettre de ses émotions avant d'accueillir à nouveau Alicia.

"-J'avais fait de la pizza pour ce soir, ça te dit?

-Oui pas de problème" répondit-elle.

Ils dinèrent ensemble devant la TV. Elle se sentait à l'aise avec ce voisin qu'elle connaissait si peu quelques heures auparavant.

"-Et, on va … dormir ensemble alors?

-Ben oui, tu veux pas? répondit-elle.

-Si, bien sûr. On y va quand tu veux, tu peux utiliser la salle de bains si tu le souhaites.

-D'accord". Elle se leva et disparut dans la salle de bains.

Hervé attendit quelques minutes avant de la voir revenir fin prête. Elle ne portait qu'une jolie chemise de nuit un peu moulante à fines bretelles, longue jusqu'à mi-cuisses. Elle revint s'asseoir à ses côtés.

"-Ohh, c'est ravissant ce que tu portes mademoiselle! dit-il un peu taquin.

-A toi, je t'attends".

Il fut rapide lui aussi, revenant en caleçon et en t-shirt.

Ils regardèrent la TV encore un peu, Alicia lovée contre lui.

"-Dis moi Alicia, j'ai quand même une question à te poser.

-Oui?

-Pourquoi moi? Je veux dire pour… enfin tu comprends quoi."

Elle le regarda et prit quelques instants pour répondre:

"-C'est … c'est Jennifer, ma best friend, elle m'a dit que pour la première fois il valait mieux un homme d'expérience, que je ne le regretterais pas si je choisissais bien, alors voilà...

-Oooh, je suis très honoré, mais je n'aurais jamais pensé que …

-Et toi? coupa-t-elle, pourquoi tu m'as dit oui?".

Il se trouva un peu désarçonné par la question, mais répondit franchement.

"-Parce que je te trouve absolument charmante, et que … j'ai un faible pour les jeunes demoiselles d'une vingtaine d'années.

-Mais, je suis même pas majeure..., enfin, j'ai dix-huit dans pas longtemps!"

Il rougit et ne dit rien.

Elle le remarqua et sourit.

"-Te sens pas gêné, tu sais, ça restera entre nous.

-Mais j'espère bien, en tout cas ta copine à de bonnes idées.

-Je te la présenterai un jour alors!" dit-elle espiègle.

Il sourit et lui posa un baiser sur les lèvres. Elle saisit l'occasion pour que le chaste baiser se transforme en galoche. Elle se mit à califourchon face à lui pour l'embrasser. Il pouvait laisser ses mains courir sur les flancs et le dos de sa compagne. Elle commença à onduler du bassin et lui se sentait durcir à nouveau. En la caressant, il lui remonta sa chemise de nuit sur la taille en lui découvrant les fesses qu'il malaxa avec envie. Elle respirait plus rapidement, à nouveau en quête de plaisir.

"-Attend, j'enlève mes fringues!" dit-il en la mettant sur le côté. Rapidement nu, il se rassit pour la remettre sur lui. Elle pouvait onduler sur son sexe durci.

Elle glissa en lui posant des baisers sur le torse, pour finalement se retrouver à genoux entre ses jambes. Elle avait face à elle le sexe dressé d'Hervé quel saisit pour le masturber. Elle y approcha la tête pour embrasser le gland timidement. Il se laissait faire, n'interrompant pas la découverte de sa jeune amie. Il crut partir quand il sentit son gland entouré par la bouche chaude d'Alicia. Elle le suça un peu, jouant avec sa langue.

"-Mmmm, ouiii, ça vient Alicia, je vais jouir!" lança-t-il.

Une contraction annonça l'éjaculation. Alicia garda le sexe bien en main pour voir jaillir la semence sur le bas ventre d'Hervé.

"-Hoo! dit-elle confuse. Elle en avait plein les mains. Hervé était aux anges.

- C'est pas grave, viens..." dit il en la conduisant dans la salle de bain pour se nettoyer.

"-Excuse moi, je voulais pas …

-T'excuse pas, c'était super!" dit Hervé en lui faisant un clin d'œil.

Elle sourit et ils s'embrassèrent à nouveau. Lui était toujours nu, et visiblement cette petite pipe n'avait pas entamé l'envie de la culbuter à nouveau.

"-On peut encore? demanda-t-elle

-On devrait!" dit-il en la dirigeant vers le sofa.

Il se devait de jouer un peu la montre pour se revigorer. D'autres préliminaires et un bon cunnilingus devraient aider à passer le temps. Il s'amusait à l'embrasser partout, faisant glisser de temps à autre une bretelle de chemise de nuit pour lui sucer un téton, relevant le bas pour lui lécher le minou. Elle se laissait faire, abandonnée à cette bouche et cette langue expertes.

Alicia était à quatre pattes sur le sofa, c'est en lui léchant le minou par derrière et en lui caressant les seins qu'elle vint à son tour , relevant la tête en gémissant. Cette position avait fait retrouver toute sa vigueur à Hervé. Il s'assit et la replaça à califourchon sur ses genoux. Il s'enduit d'un peu de lubrifiant tout excité.

"-Viens ma belle, viens sur moi!" dit-il.

Il la tira vers lui pour que leurs deux sexes se touchent, puis la saisit fermement par les hanches pour l'empaler sans trop de ménagement sur son pieu.

"-HAAANNN! Aîîîeeuu !!. Elle ne put réprimer un petit cri de douleur et de surprise.

-Huum, aller, vas-y fais toi plaisir ma belle", dit -il tout excité.

Elle montait et descendait doucement en se tenant à ses les épaules. Il l'aidait en lui soutenant les fesses. Elle était exquise.

Il la bascula pour la remettre quatre pattes et l'enfila par derrière. Elle soufflait en le regardant par-dessus son épaule.

"-Huuuum, mmmm! faisait-elle en se mordillant les lèvres.

-Ooh, mais ça te plaît on dirait ça ma jolie; tu m'excites bien en plus …" lui souffla-t-il.

Il la tenait fermement par les hanches et s'enfonçait au plus profond avec frénésie. Elle se mit à crier un peu.

"-HAAaaa!! HAAAaaa!" haletait-elle.

Les cris de sa compagne l'excitait, il lui donna de petites claques sur les fesses, puis lui saisit fermement les seins, se bloqua contre elle et se libéra. Il reprit quelques va et viens pour finir doucement. Il se retira pour s'allonger à côté d'elle en la prenant dans ses bras. Il l'embrassa avec passion.

"-Dis donc, la fin c'était aïe aïe aïe ..." souffla-t-elle.

Ils passèrent la nuit ensemble. Elle reparti assez tôt le lendemain après le petit déjeuner. Sa vie amoureuse avait finalement bien débutée, elle éprouvait même quelques sentiments pour son premier homme. D'ailleurs ils s'étaient échangés leur portable, et s'envoyaient des sms coquins.

Ils se donnèrent l'occasion, de refaire des cabrioles tous les deux régulièrement, elle aimait ce mélange de tendresse et parfois de sexe un peu rude. Quand ils se croisaient dehors, ils se contentaient d'un petit signe de la main et d'un sourire pour ne pas trop éveiller les soupçons du voisinage.

Mais ce fut un surprenant sms qu'il reçu en ce début de soirée:

<kel k1 a ta porte> Ce langage sms l'agaçait prodigieusement ….

(à suivre...)


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aziz
Super "bandante" votre histoire!
Posté le 29/10/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Alicia et Jennifer (suite)
Une soirée balloonesque (Alicia et Nicolas)
Jennifer contre-attaque
Rendez vous commercial avec Jennifer


Online porn video at mobile phone


sex erotiquesoumis cocuhistoire de sexe entre couple matureerotique sexetextes erotiquestory erotiquehistoires pornographiquesje suce mon perehistoire de sexe sodomiehistoires de travestishistoir de sexevideo porn du jourhistoire erotiqublog de sexe histoirehistoire erotique illustreehistoire de sexe bdsmhistoire de sexe ovidiefessee erotiquesex punitionjeux coquin gratuitcandaulisme plagehistoire de sexe beurettewebcam coquinconfession erotiquerecits hardhistoires tabouepremiere experience echangistebaise colocatairehistoire erotiqueshistoire de sexe echangebelle mere histoire de sexebelle histoire de sexehistoires intimes.comcandaulisme hardhistoire erotique mere filshistoire de sexehistoire de sexe entre femmessexe en camping carhistoires eroticma femme enculeeil sodomise sa voisinehistoire de sexe entre hommeshistoire de sexe avec ma soeurhistoire de dominatricesexe entre potehistoire de sexe a plusieursmature devergondeehistoire de sodomiejeune couple candaulistehistoire de sexe maman et filshistoire de soumisil baise sa colocplage erotiquepremier fist vaginalhistoire de sexe dominatricecouple sado masohistoire de sexe masturbationsexe avec la voisinehistoire de soumissionbranlette publiquehistoire de sexe incestehistoire vrai erotiquehistoire de sexe extremehistoire de transexuellerecit de femme soumisehistoires erotiqueshistoire sexe en famillehistoire de sexe mere et filledepucelage lesbiencaresse dans le busrecit hdshistoire de sexe sans culottebaise femme marieehistoire de sexe dialoguema meilleure amie me sucehistoire x gayaction ou verite pornorecit sexypremiere partouzerecit femme soumise