Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une femme qui fait son chemin

J'étais une jeune maman plein de rêves ... aujourd'hui je suis une femme qui sait ce qu'elle veut et qui se donne les moyens pour l'obtenir.

Proposée le 16/10/2016 par Anne57

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Histoire vraie

Je me suis mariée à 25 ans avec mon amour pour la vie. 4 ans après, nous avons eu un enfant et j’étais heureuse. Mon mari avait une bonne situation mais personnellement même avec mon niveau d’étude je n’occupai qu’un poste de subalterne. Pourtant avec la naissance de mon fils mes ambitions professionnelles furent rangées au placard. Je ne vivais que pour mon bébé. Alors que j’étais toujours mince avec de belles fesses mais une petite poitrine j’avais gardé mes kilos de ma grossesse. Je n’ai plus fait attention a moi ni à mon couple. Le jour où mon mari m’annonça qu’il allait vivre avec une autre femme mon petit monde s’écroula. Avec du recul il est vrai que j’avais oublié d’être attirante, j’avais mis le sexe de coté et ma vie professionnelle était devenue sans ambition.

La séparation se passa très mal. Le seul point positif a été que j’ai, en un temps record, perdu tous mes kilos. J’avais retrouvé un corps de femme attirante mais j’étais meurtrie.
Au boulot je n’avais pas spécialement d’amis sauf Franck un chef d’atelier dans la bonne quarantaine. Moi entre temps j’allais sur les 35 ans. Avec Franck on discutait de tout de manière assez ouverte et dans les moments difficiles, ça m’avait évité de m’effondrer totalement. Il avait toujours une oreille attentive pour moi. Le temps passant je vivais m’a vie avec les galères financières d’une femme seule. Un jour d’hiver en partant du boulot mon scénic ne veut pas démarrer. Heureusement Franck partait au même moment. La batterie était à plat et il fallait la recharger. Franck me propose de me ramener puis de démonter et charger la batterie jusqu’au lendemain. Il me propose aussi de me reprendre le lendemain pour aller au boulot. Sur le chemin de mon appart je téléphone à mes parents pour qu’ils récupèrent mon fils à l’école et qu’ils le gardent pour la nuit.

Durant le trajet nous avons comme à notre habitude discuté de tout et de rien. Arrivée chez moi, je propose à Franck de prendre un verre ou plutôt un café ou un chocolat chaud car chez nous dans l’Est quand il fait froid il fait vraiment froid.
Je m’affère dans la cuisine à faire deux chocolats chauds tout en discutant avec Franck qui est au salon.
« Bel appart » « blablabla » « déco sympa » « blablabla »
puis Franck le lance « ça fait combien de temps que tu es seule »
« ça fait 2 ans » « pourquoi tu es intéressé ? » « fais attention car je suis très chiante » je rigole car j’aime bien taquiner
« Tu es plutôt mignonne »

Je le rejoins au salon avec les deux tasses « alors comme ça je suis mignonne » et je pose les chocolats chauds sur la table.
En me retournant, il se trouve derrière moi et me dit « tu es belle a croquer » et me pose un baisé sur mes lèvres. La douceur de ce contact que j’avais oublié me fit un bien énorme. Comme je n’ai eu aucune réaction hostile il reposa ses lèvres sur les miennes et nos langues se mélangèrent. Il m’embrassait tout en ayant passé ses deux mains sous mon pull. La fermeture de mon soutien gorge de résista pas longtemps. Sa main gauche s’empara de mon sein droit. Sa grosse main enveloppait complètement ma petite poitrine. Sa peau rugueuse excitait mon téton. J’avais aussi passé mes mains sous son pull car je voulais toucher sa peau. Mon pull vola puis le sien. Il me poussa délicatement sur le canapé. Là sa bouche descendit jusqu’à mes seins pour revenir à ma bouche. Puis il descendit plus loin et le bouton de mon Jeans céda.

Délicatement mais fermement mon Jeans et ma culotte glissèrent le long de mes jambes. Puis sa bouche et sa langue remontèrent le long de mes cuisses. Celles s’écartèrent naturellement et je senti sa langue sur mes lèvres intimes. J’étais déjà humide. J’ai relevé et écarté encore plus mes jambes. Il logea sa langue en moi. « Non Franck c’est pas bien » « Non Franck » « oh oui là oh oui »
Quel plaisir de sentir l’orgasme monter. Maintenant il me maintenait fermement les jambes et tout mon corps alors qu’à chaque coup de langue il m’arrachait un soupir de plaisir. L’orgasme fut violant car je ne pouvais me dégager de sa prise. J’ai littéralement éjaculé dans sa bouche et sur son visage. Tous les muscles se sont contractés et j’ai crié mon plaisir. Il continua à me lécher alors que je le suppliai d’arrêter. Puis nos langues se sont à nouveau entre mêlées. J’avais le goût de ma chatte dans ma bouche. Il me caressait avec une main. Ses doigts en moi bougeaient d’abord délicatement puis comme je m’ouvrais il y allait avec plus de force. Quand j’ai joui pour la seconde fois, il me caressait tellement fort qu’il me soulevait avec ses doigts.

Enfin il se leva retira son pantalon et fit à paraître un bel engin tout raide. Il se mit directement sur moi alors que je lui ouvrais le chemin en écartant mes cuisses. Il vint en moi au plus profond. Ses va et vient se faisaient avec vigueur. Quel bonheur de sentir une telle queue aller et venir dans mon bas ventre. Il me pilonnait avec plus en plus de force. A chaque coup de butoir le canapé glissait en arrière. A chaque pénétration était accompagnée du bruit de ma mouille. J’ai carrément tout inondé. Lui émettait des râles rauques et moi des petits cris aigus. Je crois qu’on a joui ensemble avec une telle force qu’il m’a littéralement fait décoller du canapé. Je crois lui avoir dit Merci à l’oreille et je suis aller me doucher. En revenant, Franck n’était plus là. Le lendemain matin, il me ramena au boulot. Dans la voiture il me dit « écoutes, je ne penses pas qu’on ait fait une erreur mais ça ne doit plus se reproduire » « on est des amis et j’espère de bon amis, il ne faudrait pas gâcher ça ! »
Je n’ai rien répondu. Mais je savais qu’il avait raison. Nous en restâmes là ! Dans les semaines qui suivirent où avions repris notre vie d’avant. Mais moi, maintenant j’avais besoin de sexe. Dans les premiers temps, j’allais dans des boites de nuit assez loin de chez moi pour à chaque fois me trouver un mec. J’avais changé ma garde robe, j’avais trouvé des astuces pour mettre ma petite poitrine en valeur et je partais à la chasse. J’ai découvert qu’une femme en chaleur attirait très très très facilement les mecs. Ces derniers perdent rapidement toute notion de réflexion ou de résonnement quand une nana est prête à se faire sauter.

Je n’avais pas non seulement besoin de sexe mais j’avais aussi besoin d’argent et quand au fil du temps, avec un peu de sport, avec des tenues et des attitudes un peu plus ouvertes j’ai remarqué que les hommes, au boulot, venaient de plus en plus facilement m’inviter à prendre un café je compris comme faire pour progresser professionnellement …

La suite dès que j’ai à nouveau le temps d’écrire


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une femme qui fait son chemin 2
Beau papa fait mon éducation sexuelle. 7. Deux hommes puis une femme puis...
Beau pap fait mon éducation sexuelle 4. Jean fait cocu son fils.
Le chemin de l'école partie 1
Le chemin de l'école, partie 2


Online porn video at mobile phone


histoires tabouehistoire de sexe audiohistoire de sexe entre adomature erotiqueelle baise son beau frerehistoire de mari cocuhistoire de sexe transexuelsa tante le sucehistoire de sexe entre couple maturehistoire de sexe massagehistoire de sexe mots crushistoire de sexe au travailbranlette surpriserecit de culpunition sexexhib terrassehistoire soumisema premiere pipephoto erotique.orghistoire de sexe vecuhistoire de sexe a la plageexhibition sans culotteconcours masturbationtrio avec ma femmehistoire de sexe menuhistoire de sexe dans un cinemahistoire de sexe homme soumishistoire erotiqurrecit erotique zoophiliehistoires herotiquesunion recit erotiquema femme en triohistoires sexedressage de putecouple sado masosexe de groupehistoire de sexe gratuitehistoire de salopeexhib bibliothequehistoire drole de sexehistoire sexe taboutrio coquinmeres et filles nueshistoire de matureelle baise son beau frereerotisme amateurrecit libertinpremiere levretteunion histoire de sexehistoire de sexe publichistoire de sexe gros sexehistoire de sexe au lyceepartouzes entre amisbaise chez le dentisteerotiqueerecit sexyhistoire de sexevoisine enculeepetite histoire de sexebelle histoire de sexesexe histoirebranlette dans la piscinehistoire de sexe travestibranler un inconnuforum recit erotiquehistoire de sexe hhfhistoire sexe gratuitelitterature adulte en lignehistoires erotiques doctissimobranlettes en publicrecit de candaulismeconcours branlettehistoire de sexe enfanthistoire de sexe entre mere et filsbaise avec ma belle merecandauliste a la plagerecit erotique adultere