Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Petite ballade 1 et 2

Une petite bellade au lac, enfin si on y arrive. Et la suite.

Proposée le 16/10/2016 par azerty

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Roman

Samedi soir, pris d'une envie soudaine nous décidons d’aller au lac,
Je suis au volant alors que ma copine est sur le siège passager.

Très vite elle commence à me parler dans le creux de l'oreille, à me dire tout ce qu’elle a prévu pour cette soirée, à me faire, à se faire, et à me faire faire. 
La surprise est totale, je rougis comme le lycéen que j’étais quelques années plus tôt, je la regarde avec de grands yeux puis un sourire en coins. 

Elle a l'intention de jouer avec moi sur tout le trajet !
Elle commence par jouer avec sa robe, elle la tire, la modèle, elle me donne déjà envie, mais à chaque fois que je regarde trop elle m'oblige à me concentrer sur la route.
Un accident est si vite arrivé 
Sa main passe sous la robe, elle s’effleure, se caresse, de ma place j'entends des petit cris, j'en conclue que ma copine se touche, lentement, très lentement, et ce juste à côté de moi.
J’essaye de me rapprocher mais elle ne tarde pas à me signale que je ne peux pas jouer, que je dois conduire, oh frustration ! 
Mais voyant ma détresse elle me passe un doigt dans la bouche pour que je puisse la goûter, c'est chaud, doux, légèrement citronné.

J'ai tellement envie d’elle mais il reste encore de la route 
Elle sort des jouets achetés pour l’occasion, à savoir un œuf vibrant et un plug. Elle commence par le premier, mais sans le rentrer, pas encore, elle le plaque contre son clitoris, et se met à profiter. 
J’aimerais filmer la scène pour pouvoir profiter de cela plus tard mais je ne peux qu’imaginer ce que je ne peux voir.
Elle finit par le rentrer et enchaîne avec le second, qui n’est précédé que par la précision et la douceur de ses doigts, j'entends à nouveau un petit cri, un cri de plaisir et de douleur. 
J’essaye d'attraper la télécommande mais sans succès, elle m'en empêche aussitôt.
Je brûle et elle plus encore, elle te tortille de plaisir, le plaisir monte, monte, un gémissement retentit ; ça y est, elle est venue, dans la voiture alors que je n’ai jamais pu y parvenir.

Un moment pour reprendre ses esprits est plus que nécessaire et voyant ma déception de pas avoir pu faire mieux que des jouets elle décide de venir me consoler, malgré que je sois toujours en train de conduire. 
Mon jean est défait en une fraction de seconde, elle saisit délicatement ma bite de mon caleçon, et commence à l'embrasser, a la sucer ; c'est tellement bon.
Son désir commence petit à petit à revenir, c’est visible, sa main décent et soudainement rentre en moi ; cette fois ci c'est moi qui pousse un petit cri, de surprise, de douleur et de tellement de plaisir 
Ses 2 mains accélèrent et je n'en peux plus ; elle sent que je viens, elle retourne alors à sa place et je la vois toute sale, je suis venu sur son visage et dans sa bouche.
Elle se met à méthodiquement tout récupérer avec sa main et sa langue.
oh, que j'aimerais lui re-faire l'amour à cet instant mais nous venons d'arriver au lac.

Suite de la balade au lac. 

Nous venions d'arriver au lac, nos jeux nous avez bien fatigué, une pose était bien nécessaire. 
Nous avons donc décidé de faire une petite sieste, le soleil nous réchauffe, la tension retombe mais pas pour longtemps. 
Après une petite heure de sommeil, je suis lentement tiré de ma torpeur par un immense plaisir, mon caleçon est déjà sur mes chevilles,  et coquine préférée est en train de me sucer. 
Avec la plus grande des ferveurs, elle réalise un magnifique mouvement de va et vient avec la main tout en léchant, suçant, et embrassant mon sexe. 
je n'ai déjà plus qu'une envie de la prendre, de la tirer, de la culbuter, de la pilonner, bref de la baiser. 
Cependant au lac nous ne sommes pas seul, et des bruits suspects nous recommandent de ne pas aller plus loin, enfin pas là, pas comme ça. 
Bien qu'il m'en coûte, n'ayant pas envie de bouger, je lui prends la main et lui dis: "allons nous baigner, il y aura moins de spectateurs" .
Nous voila donc dans l'eau, la température n'est pas au rdv mais le décrie est telle que je reste complètement dressé, prêts à l'action, prêts à la découvrir. 
Après quelques minutes de recherche nous nous sommes installés dans une petite alcôve de végétation, loin de regards indiscrets, enfin de la plus part. 
J'installais ma traîné sur la sable et je pris place à coté d'elle, je ne voulais qu'une chose, lui rendre le plaisir qu'elle venait de me donner. 
Je commençais par l'embrasser, sa bouche, sa langue, son coup; j'aimerais la manger tellement sa peau est tendre. Au même moment ma main la carréssait dans un premier temps ses amches, puis ses seins pour décendre vers l'intérieur de ses cuisse et son intimité. 
Celui ci est humide, mais pas parce que nous sommes dans l'eau d'un lac, mais bien à cause de l'excitation et du souvenir de ce que nous avions fait quelques heures plus tot.
Je l'explore donc, à la recherche du moindre petit cris révélateur d'un intense plaisir, elle se tord, se contorsionne à mon contacte, bien c'est le but recherché. 
Je pris alors place entre ses jambes, et je me mis à l'explorer autrement, lentement, lentement, l'eau m'obligea à entre coupé l'exercice avec de brefs moments à la surface afin de reprendre ma respiration, 1 fois, 2 fois, 3 fois. 

Elle me fit alors comprendre qu'elle ne désirait qu'être prise à ce stade et je m'exécutais avec le plus grand des plaisir. 
à l'approche de ma bite nous étions chaqu'un exciter comme jamais, nous nous connaissions bien mais ce nouvel environnement, le contacte de l'eau, le plein air changeaient la donne. 
Je pris donc soin de rentrer avec la plus grande lenteur, l'impatience fut visible sur le visage de ma salope, cependant je n'étais pas là pour la torturer (ça c'est pour une autre histoire) donc je me mis à y aller franchement. 
Un gémissement de surprise, de plaisir et de soulagement se fit entendre, mais à présent il n'était plus question d’arrêter quoi que ce soit. 
L'eau offrait une physique très particulière à la seine, la gravité était faible et permettait un mouvement de va et vient d'une redoutable efficacité. 
Les cris commençaient à être légions mais en aucun cas il ne fallait ralentir, à l'inverse je l'installa dans une nouvelle position, allongée sur le ventre. 
Cette nouvelle position m'offrit tout possession de ses fesses, je pu jouer avec, les caresser, les écarter et rentrer un doigt en elle. 
Le plaisir venait, à ce stade on pouvait parler de folie
Je suis alors venu dans ses fesses, l'idée de la salir était trop tentante, l'un comme l'autre nous nous sommes effondré dans le sable, aux 2/3 dans l'eau. 
C'est alors que nous avons entendu un bruit au dessus de nous, nous avions donc eu des spectateurs, le "mal" était fait et bouger n'était pas une possibilité donc nous nous sommes regardé et avons ris à plein poumon de la situation. 

La suite au prochain épisode


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Petite Emily
Petite Emily 2
Ma petite saleté
La petite annonce
Petite annonce


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe raconterune grosse bite pour ma femmemec suce mecencule sa tantehistoire de sexe entre femmexstory histoire de sexehistoires gayhds histoirejeu erotique gratuitmere et fille nuesbranlette surpriserecit porno violma femme se deshabillehistoire cocu contenttrio erotiquepetite histoire de sexeelle se caresse sur la plagehistoire de sexe frhistoire de sexe animalrecits erotiques gayvideo porn du jourhistoire coquinegang bang candaulistehistoire de sexe avec ma soeurma mere veut ma bitema femme en gangbanghistoire de sexe pornohistoires intimes.comhistoire de sexe en streamingmaman veut ma bitesoumis a ma femmesites erotiqueswebcam gratuitehistoire de sexe avec ma merehistoire de femme sexehistoire erotiqunaturiste poiluehistoire de sexe entre pere et fillehistoire de sexe entre voisinconfession erotiquesodomise par surprisesoumis cocuhistoire de sexe parkingencule par surprisehistoire erotique amateurhistoire vrai erotiquesoumise puniehistoire de sexe urohistoire de sexe film xrecits sexuelshistoire de sexe birecit erotique uniondepucelage douloureuxerotique sexmaman suce ma bitevieux suceurhistoire de sexehistoire de sexe mere et filslesbiennes sado masoexhib au bureaudoigtee en publicrecit lesbienelle baise le voisinjeux de sexe histoirerecits hothistoire de sexe entre freressite sexema femme suce des inconnusbaiser ma belle merehistoire de sexe vestiairehistoires erotiques gratuiteshistoire de sexe beau perehistoire de femme sexephoto erotiqhistoire de sexe adolescentehistoire de sexe en couplehistoire pornographiquehistoire de sexe adosj'encule ma voisinesexe exibma femme suce mon potehistoire de sexe freeovidie histoire de sexehistoire de sexe arabehistoire de sexe brutalencule par un transhistoire de sexe gang banghistoire de sexe candaulisteelle se fait depuceleril se tape sa voisinehistoire fetichiste des pieds