Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Mon mari est cocu 3

J'avais deux vies. Une comme mère de famille avec un mari et enfant et une autre ma vie de sexe

Proposée le 12/10/2016 par fab22

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Histoire vraie

je ne l'aimais pas comme j'aime mon mari. je crois que j'ai très rapidement séparé mes deux vies et lui aussi. Pour mon entourage, mon mariage et ma vie de couple était non pas parfaite mais pas mal du tout. J'avais un boulot ou plutôt deux demi boulots qui me permettaient de m'occuper de mes enfants et j'avais un mari qui certes avait un travail très prenant mais qui en contrepartie ramenait un bon salaire.

Avec mon mari j'aimais faire l'amour, les câlins, qu'il me caresse mes seins en regardant la TV. Même si on ne faisait pas l'amour souvent, j'appréciais. Avec mon amant c'était le sexe. je n'avais pas peur de choquer.

Nous avions pris une certaine routine. Trois fois par semaine quand je travaillais chez mon 1er patron on partait déjeuner en groupe comme de bon collègue. Mais on était toujours à l’affût de la moindre occasion pour se voir de manière intime. En journée quand il m'arrivait d'être seul et lui aussi j'allais dans son bureau pour "quelques rapide coup de bite" comme il le disait. J'avais même pris l'habitude d'emmener le téléphone sans fil car j'avais pris une soufflante de mon patron qui un jour avait essayé en vain de me joindre. J'aimais lui envoyer un texto qui au départ disait "je peux venir ?" pour finir après quelque temps en "j'ai envie de sucer" ou "tu me sautes ?" ou "baises moi SVP".
Lui quand l'envi le prenait il m'envoyait des messages du genre "tu mouilles pas par hasard ?" ou "t'as pas envie d'un apéro salé" ou "ton cul est il dispo" C'était un jeu très excitant.
Je ne sais pas quelle situation était la plus excitant il y en a eu tant durant ces deux années ...
Moi qui auparavant ne mettais que rarement des jupes, j'avais pris l'habitude d'en mettre tous les jours. C'est tellement plus simple :-)
Ce que j'aimais c'était de le sucer avant d'aller déjeuner. Très souvent dans sa voiture, ou rapidement derrière la porte de son bureau ou dans ses WC. Souvent les lundi car il n'avait pas eu de sexe tout le weekend. Je trouvais toujours une parade pour ne pas faire de covoiturage et j'allais rapidement prendre "mon apéro" comme il disait. Avoir ensuite le goût de son sperme en bouche et être à table avec d'autres personnes que je côtoyais en journée me procurait un certain plaisir.
Il faut dire qu'après quelques temps nous avions banni les préservatifs et j'adorai son sperme aussi bien dans mon ventre que dans mon petit trou.

Plus d'une fois j'ai du répondre au téléphone alors que j'étais entrain de le sucer ou qu'il était entrain de me labourer. Je devais me concentrer pour prendre note les demandes car il continuait s'est va et vient. J'adorais cette situation car j'avais une queue en moi et mon interlocuteur n'en savait rien ! c'était trop bon.
Quand on n'arrivait pas à se voir en journée on asseyait de se donner RDV après le boulot. Les jours où ça ne marchait pas j'étais d'une humeur terrible à la maison, mon équilibre était brisé.
Mais il faut dire que très très souvent ça marchait.
Je garais toujours ma voiture sur un parking de supermarché où il y avait beaucoup de voiture et j'allais le rejoindre dans sa voiture. Direction un coin tranquille. Quand il pleuvait on n'avait pas besoin de trop se cacher car personne n'a le temps de traîner dehors. De loin je préférais les orages car même un coin pas très isolé faisait l'affaire. Chaque fois c'était la course, dès que j'étais dans sa voiture je ne pouvais plus attendre. "Dépêches toi, j'ai envie" Je l'excitais en roulant et dès la voiture garée j'étais nue avec les jambes écartées. Il savait qu'il devait me pénétrer d'un coup. Quel plaisir de sentir sa queue venir en moi. A chaque coup je mouillais un peu plus et quand il pleuvait à corde, je criai "oui sautes moi" "oui vas y" "encore" ... dans ces moments là j'étais une vraie chienne, il me fallait du sexe et son sexe me procurait un plaisir sans limite.
Un autre jour, là par contre c'était un samedi après midi, alors que j'étais entrain de repasser je reçois un texto "apéro" J'ai eu un coup de chaud mais comme mon mari était entrain de bricoler dans la cave j'ai répondu "où" le texto suivant me donna le lieu de rdv. J'ai enfilé une jupe, j'ai retiré ma culotte et j'ai dit à mon mari "les enfants dorment" je vais rapidement chercher des cigarettes.
J'ai garé ma voiture et on est allé avec son 4x4 dans les champs, on avait une vue dégagée sur des centaines de mètre avec un ou l'autre tracteur au loin. Je l'ai sucé à fond devant sa voiture puis il m'a baisé par devant et par derrière. Une fois j'avais les seins collés contre la voiture puis les fesses. C'était jouissif. Il a joui en moi puis m'a mis ses doigts dans ma chatte pour me faire jouir plusieurs fois.
Je suis arrivée chez moi et j'ai joué avec les enfants et j'ai repris mes activités de mère.
Pour mon second job, en dehors des activités de secrétariat je devais aussi renseigner les clients qui venaient pour des devis ou autre.
Un après midi, mon patron était sur un chantier, je renseignais un client et j'ai vu par la vitrine mon amant se garer sur le parking. Le client parti, il se pointe et me dit "je passais dans le secteur et je suis venu te dire un petit coucou. Je n'aimais pas ça car ce job était près de chez moi et je connaissais beaucoup de monde. Il vint derrière le comptoir et me dit "tu aimes l'excitation" je le vois dans tes yeux et je suis sur que tu mouilles déjà" il avait raison
Vas y je surveille
je me suis mise à genou, j'ai ouvert sa braguette et je me suis mise à le sucer. J'avais peur que quelqu'un vienne mais j'étais excitée à mort. Après un moment, je me suis levé j'ai relevé ma jupe et il ma prise par derrière. J'avais une vue sur le parking, ça me rassurait. Il m'a tellement secoué qu'on a déplacé le comptoir. Mon chemisier était ouvert, mes seins avec mes tétons qui étaient dures à tout rompre, battaient dans tous les sens
J'ai joui en criant et mon vagin l'a tellement serré qu'il a joui dans des râles de bonheur.
Je ne sais pas combien de temps ça à mis mais j'ai de suite remis de l'ordre dans mes habits. J'ai retiré ma culotte car elle était trempée et je suis aller au toilette. Je n'ai même pas eu le temps de m’asseoir que j'entends la sonnette de la porte. Un couple de retraité entre. Je devais avoir une tête rouge comme une tomate. Je suis aller au comptoir, mon amant n'était plus là. Tout en renseignant ce couple j'avais le sperme qui suintait de ma chatte et qui coulait le long de ma cuisse.
Il y avait une odeur de baise qui planait autour de moi.
Mais ils n'ont rien remarqué, du moins je crois.
J'ai encore d'autres situations comme à la piscine, au foot et à l'Hôtel que je vous raconterai une autre fois et pour la fin l'histoire du pourquoi je ne le vois plus.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

le cheval
excitant ça fait couler le robinet.
Posté le 30/06/2017

Aziz
Pourquoi vous ne vous voyez plus? C simple, car (je l'espere du moins) que vous etes passe a d'autres "jouissances"!
Posté le 13/10/2016


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Mon mari est cocu
Mon mari est cocu 2
Mon mari est cocu 4 et fin
Un mari cocu 2 fois
Cocu par christelle, je bande



recit erotiquerecit porno violsadomaso hardhistoireerotiquehistoire xelle se caresse sur la plagerecit erotiques incestejeunes filles erotiquestrio avec ma femmehistoire sexe trashpunition erotiquehistoire de couple sexehistoire de sexe*histoire dominatricewww candaulismecocu soumishistoire de sexe avec ma niecehistoire de sexe zoophilehistoire de sexe premiere foishistoire de sexe chevalhistoire bisexuelreve de sexe histoire erotiqueje baise la voisinebranler un inconnuma cousine me sucehistoire de sexe en lignesamia nuehistoires erotiques lesbienneshistoire de sexe insolitedepucelage vaginalhistoire de sexe vieux avec jeunerecit eromon mari m'exhiberecits herotiquesje baise ma colocataireil baise une inconnuehistoires de soumissionhistoire erotique illustreehistoire de sexe streaming vfvoisine enculeerecit xxxhistoire de sexe cochonnerecit xxxpremier trio hhfles seins de ma prof d'anglaishistoires erotiques incesterecits intimescougar erotiqueeducation soumisecaresse dans le busbaisee par un inconnuhistoire de sexe comertiquehistoire sex gayhistoire de sexe amateurrecit gayhistoire de sexe entre mere et filshistoire femme soumisehistoire sexe gratuitsexe plombierma femme enculeerecits vicieuxhistoire de sexe ovidie streaminghistoire erotique.orgerotique sexehistoire de sxehistoire premiere sodomieil baise une bonne soeurhistoire de sexe chez le medecinil encule sa voisinehistoires xhistoire de sexe mari cocurecits vicieuxrecit erotiqueshistoire de sexe streamhistoire de sexzpremiere experience candaulisterecit erotique premiere foishistoire de sexe transexuellearsenne histoire de sexeje baise la voisinehistoire abdlhistoire de sexe echangistehistoire de sexe tabouehistoire de sexe pokerhistoire d amour et de sexerecit culhistoire de sexe de femme