Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Entente de réciprocité d’une relation illicite

L'entente qui suis a été signée par un couple aimant et ce, à leur toute première rencontre intime après en avoir discuté par courriel.

Proposée le 14/09/2016 par Illicite

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: Inclassable
Type: Histoire vraie

Entente de réciprocité d’une relation illicite


Ce document constitue une entente morale et amoureuse entre les deux partis signataires. L’entente balise l’expression de leur engagement l’un envers l’autre.

Sections du document :
1. Les valeurs
2. Les principes
3. Les clauses générales de l’usufruit
4. Les clauses spécifiques de l’usufruit
5. Le contrat de chasteté
6. Les bris de conditions- le non respect de l’entente – les manquements
7. Les sanctions
8. La résiliation et modification de l’entente de réciprocité

________________________________________________________________________

1. Les valeurs

Les termes de cette entente de réciprocité doivent incarner en tout temps les valeurs fondamentales que se sont donnés les partis au bénéfice de l’un, de l’autre ou de la relation sacrée.

Le respect
Le respect représente la fondation d’une relation saine et égalitaire. Le respect témoigne de la considération pour l’autre ; son physique, ses idées, ses émotions et sa personnalité unique.

Manifestation du respect : écouter, être empathique, supporter, collaborer, rassurer, dire la vérité.


La confiance
La confiance est le scellant de la relation entre les parties. La présente entente ne peut être viable sans une confiance totale et absolue des signataires.

Manifestation de la confiance : Croire, accueillir, laisser être.


?
La persévérance

La persévérance témoigne de l’engagement acharnée pour l’autre jusqu’à l’atteinte du Nirvâna. La persévérance est l’investissement incessant au bénéfice de l’autre ou de la relation sacrée. L’effort, la créativité et la mise en action sont soutenus sans relâche au travers le temps et les différents événements qui ponctuent l’évolution de la relation.

Manifestation de la persévérance : Séduire, surprendre, prioriser, complimenter, conquérir.


Le plaisir

Le plaisir est la devise des partis pour eux-même, l’autre et la relation sacrée. Le plaisir rend la relation spéciale dans toutes les sphères de vie, des plus banales aux plus extraordinaires. Lors d’un dilemme ou d’une prise de décision, le plaisir est l’élément qui prime.

Manifestion du plaisir : Jouer, jouir, oser, se laisser aller.


2. Les principes

Les principes suivants orientent la mise en œuvre de l’entente :

Un amour pur et véritable lie les parties. La recherche d’amour, d’épanouissement et de bonheur motive l’ensemble des actions et des échanges.

Les signataires acceptent de donner la totale disposition de leur corps à l’autre sans contrainte, à l’exception des limites suivantes qui doivent être respectées :
- actes entraînant la douleur vive;
- gestes jugés démesurément dégradants par la partie qui subi;
- sexe anal.

Toutes pratiques, gestes ou paroles peuvent être testées pour la recherche du plaisir de l’un, de l’autre ou des deux partis.

Tous les fantasmes des partis, incluant les plus débridés, sont explicitement partagés. Des fantasmes de couple sont développés. Les parties s’engagent à vivre les fantasmes exposés.

Les pratiques sexuelles peuvent être un exutoire pour l’expression d’une émotion comme la colère ou pour se venger de la vie.


3. Les clauses générales de l’usufruit

Les clauses générales dictent la conduite prescrite.

3.1. Les parties s’engagent à tout donner, à faire déferler comme une véritable vague d’amour les gestes et paroles sentis lors des rencontres et des échanges écrits.
3.2. Lors de chaque rencontre, les parties s’engagent à embrasser l’autre avec la langue et goulûment. L’étreinte peut être douce, passionnée, vulgaire; elle peut se pratiquer les yeux ouverts ou fermées. L’action doit toujours être profondément senti et vécu dans le moment présent. La qualité de ce baiser est à parfaire et à améliorer au gré des rencontres.
3.3. Lors de chaque rencontre, les parties s’engagent à faire un compliment à l’autre, en public si le contexte le permet.
3.3.1. En public, et dans le cas où la relation illicite est connue des personnes présentes, les valeurs de plaisir et de persévérance sont mises de l’avant par les deux parties.
3.4. Les partis obéissent expressément et sur-le-champ aux demandes de nature sexuelle du parti demandeur.
3.5. Les partis satisfont dans un délai raisonnable tous les désirs et les fantasmes exprimés par le parti demandeur.
3.5.1. La relation sacrée étant illicite, celle-ci est contrainte à des moments de séparations forcées. Des moyens technologiques et l’utilisation créative de microphones, enregistreurs, appareils photographiques, caméras vidéo, GPS, la vaste toile d’Internet qui présente aux deux parties, nombres d’occasions de surprendre par des demandes inédites et effrontées.
3.6. Les partis s’engagent à révéler certains détails de leurs ébats sexuels de manière explicite et crue à une personne de leur choix et d’en rapporter les commentaires reçus.
3.6.1. De plus, réalisant le potentiel dynamisant de leurs ententes, les parties acceptent de voir leurs ententes publiés sur Internet de façon anonyme.
3.6.2. Les partis peuvent révéler l’existence de l’entente publié, à une personne de leurs choix et d’en rapporter les commentaires reçus.
3.7. La jouissance est permise seulement sur l’approbation de l’autre parti.
3.8. Un « safeword » est déterminé et peut être utilisé en tout temps. Le « safeword » balise les frontières des pratiques à ne pas franchir.
?

4. Les clauses spécifiques de l’usufruit

Pour la partie féminine:

Elle contraint la partie masculine à la faire sentir unique, belle et désiré sauvagement. Ces contraintes sont exigeantes. Les articles semblent conférer à la partie féminine un statut de domination sur la relation sacré mais plutôt, elles permettent à la partie féminine de ressentir amour et sécurité lui permettant ainsi de s’abandonner aux assauts de la partie masculine.

Plus spécifiquement, elle :

4.1. Exige d’être la cause de toutes les éjaculations futures selon une durée établie par elle seule.
4.2. Exige que toute l’énergie sexuelle soit orientée vers elle seule ou;
4.2.1. Exige que chaque fantasmes et pensées sexuelles qui dissipent l’attention de la partie masculine lui soit rapporté dans le moindre détail.
4.2.2. Comprend que seul les fantasmes débridés et immoraux, qui ne peuvent être raisonnablement satisfait par la partie féminine seront jugé acceptable. Autrement, les autres pensées sexuelles seront subjectivement évaluer comme un manquement mineur à l’Article 4.2
4.3. Exige de connaitre l’identité de toutes autres personnes intéressées dans la partie masculine et le cas échéant, peu contraindre la partie masculine à poser des gestes osés et ce, dans la recherche du plaisir d’un ou des deux parties. Si la partie féminine perçois une menace à la relation sacré, pour la préservation et le rayonnement de celles-ci, les deux parties collaborerons à éliminer la menace de la façon la plus cruellement érotique et complète possible.
4.4. Exige que soit proférer en son endroit, en proportions généreuses et proportionnels, des soins et des caresses amoureuses attentionnés suite à une session où la partie masculine fait valoir ses droits des articles 4.8 à 4.17


?
Pour la partie masculine :

Il contraint l’autre partie à le dominer ou à lui être totalement soumis. Il verbalise le choix effectué pour ne laisser place à aucune ambiguïté.

Lorsqu’il est dominé, la partie masculine :

4.5 Encourage verbalement l’autre partie en témoignant du plaisir ressentit aussi crûment que possible.
4.6 Détaille d’un regard pervers l’autre partie (lui matte le cul, lui regarde les jambes sans honte, lui détaille les endroits les plus intimes qu’offre à son regard la posture prise, etc.).
4.8 Commente en temps réel la performance pratiquée.

Lorsqu’il est dominant, la partie masculine :

4.8 Dirige, d’une manière éhontée la personne qui lui est soumise selon sa volonté et ses désirs les plus intimes.
4.9 Verbalise à l’avance certains gestes qui seront posés, particulièrement les plus intimes ou les plus scandaleux.
4.10 Dicte la posture physique à pratiquer et l’ajuste lui-même au besoin.
4.11 Lorsqu’il est par derrière et que le contexte le permet, utilise un miroir pour s’assurer que la partie conquise ne perde aucun détail des actions commises sur son corp et du plaisir de chair que cela procure.
4.12 Contraint l’autre partie à lui être soumise lors d’une résistance ou d’une rébellion.
4.13 Dans l’expression fougueuse des désirs et la mise en action bestiale, la partie a tous les droits d’aggriper les cheveux ou de poser sa main sur le cou de l’autre pour la contraindre à bien sentir une action ou de bien voir le plaisir animal ressenti en utilisant son corp de chair.
4.14 Décide si l’étreinte ou la relation complète est réalisée devant d’autres personnes.
4.15 Éjacule sur la partie du corps de son choix, à sa guise et quand il le veut
4.16 Dicte à la partie féminine la façon dont il souhaite voir le nettoyage et à quel moment l’effectuer.
4.17 Soigne amoureusement et apporte tous les soins nécessaires à la partie féminine comme l’exige l’article 4.4

Précision : le citoyen moyen concidère les actions ci-dessus comme dévergondées et pratiquées par une personne perçue comme une véritable salope. En consentant à réaliser les actions ci-dessus, la partie accepte de se faire traiter verbalement comme telle et renonce à toute poursuite pour diffamation.

?
5 Le contrat de chasteté

L’un des deux partis peut se prévaloir du contrat de chasteté, ce qui interdit toute pénétration. Le parti chaste verrouille l’accès à son corps pour une durée déterminée. La clé du verrou est un objet de son choix qu’il portera sur lui, bien en évidence, à chacune des rencontres pour rendre visible le scellé. La partie chaste est autorisée à jouir comme elle l’entend en utilisant l’objet de verrou en présence ou durant l’absence de l’autre. Dans ce cas, les moindres détails seront expressément rapportés.



6 Les bris de conditions- le non respect de l’entente – les manquements

Toutes violations de la présente entente entraînent des conséquences selon la gravité des manquements. Les manquements peuvent être de natures mineures ou majeures et appellent une conséquence appropriée.

La nature du manquement est jugée par la partie lésée. La conséquence est choisie selon le jugement subjectif et affectif de la partie lésée.



?
7 Les sanctions

Exemples de manquement mineurs :

- Refuser de se conformer aux désirs instantanés de l’autre ou formuler une opposition partielle ou complète.
- Résister aux actions de l’autre.
- Ne pas jouir tel que demandé.
- Enfreindre le contrat de chasteté ou l’Article 4.2.

Conséquences pouvant être associées :

- Perte de stimulus sur les zones érogènes pour une durée déterminée. Des caresses avec les mains et la langue peuvent être prodiguées autour.
- Perte du droit de jouissance pour une durée déterminée.
- Perte du droit d’utilisation des mains pour une durée déterminée.
- Perte de baiser avec la langue sur la bouche pour une durée déterminée.
- Être contraint par la partie adverse à obtempérer sur le champ.
- Sans bouger ni droit de parole, regarder l’autre se masturber et se donner du plaisir.
- Tenir une pause aguichante en privé ou en public pour le partis lésé lui permettant tout les coups d’oeil et les caresses de son choix pour une durée déterminée.
- Brusquerie.

Exemples de manquements majeurs

- Mentir.
- Non respect d’une limite ou du « safeword ».
- Manquer gravement d’ardeur ou d’assiduité dans la réalisation des clauses générales et spécifiques.
- Ne pas incarner les valeurs fondamentales de la relation sacrée.

Conséquences pouvant être associées

- Perte de la possibilité d’obtenir une relation sexuelle complète pour une durée d’un mois.
- Droit de la partie lésée d’entreprendre une relation sexuelle avec une autre personne visant un modelage au fin d’apprentissage devant l’autre. Dans ce cas, la personne reste passive et doit regarder son partenaire jouir.
- Annulation de la présente entente.



8. La résiliation et modification de l’entente de réciprocité

L’entente peut être résiliée ou modifiée si les deux partis sont d’accord.

Si l’entente est résiliée par l’une des parties, l’original déchiré est envoyé par la poste au domicile conjugal du signataire. Une mention confidentielle peut être apposée sur l’enveloppe.


Signé le _________________________________ à ____________________________

Je comprends l’ensemble des termes de cette entente de réciprocité d’une relation illicite. Je m’engage à m’amuser en mettant en œuvre les termes de cette entente.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une relation particulière 1 : Education à la soumission
Une relation particulière 2 : De la soumission à la liberté



histoire de soumissionhistoires erotiques incestejeux erotique gratuitnue chez le docteurbranlette au cinemadepucelage adopucelles en chaleurhistoire de sexe avec ma belle fillehistoires sexhistoire de sexe smhistoire de sexe chevalma femme suce un amihistoire de:sexehistoire de sexe francaissucer par une inconnuebaise la copine de sa fillehistoires erohistoires pornographiqueshistoire erotique violje baise la copine de mon pererecits de fesseeserotiqehistoire de sexe bukkakehistoire erotique orgrecit femme soumisehistoire de sexe extremepremier fist analhistoire erotique.orghistoires erotiquesje suis candaulistehistoire de sexe tabouerecit pornographiquehistoires gayhistoire de sexe avec mamansexe chez le docteurhistoires erotiques incesterevebebe recihistoire erotique transcandauliste plagehistoire de sexe incestebaise erotiqueplaisirs lesbiensrecit erotiquehistoire de sexe dans un cinemahitoire erotiquecam gratuiteshistoire de sexe putesexe avec le plombierhistoire de sexe en publichistoire de sexe enfanthistoire erotique.orghistoires de gaysfessee recitma petite soeur me sucehistoire porno gayhistoire de sexe par datehistoires de sodomiehistoire de sexe avec une vieillehistoires smbaise entre voisinhistoire de transexuellehistoire de sexe illustreesexhib coquineil fait enculer sa femmehistoire de sexe cocubdsmvar histoire de sexerecit candaulistehistoire de sexe metroelle suce son gendrehistoire dominatricephoto erotiqerotirecits erotiques incestesodomie punitivehistoire de sexe chienhistoire de sexe culottehistoire de sexe gangbanglactation erotiquehistoire erotisueunion erotique