Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La corse me porte chance 3

A chacun de mes retours de Corse j\'arrive à trouver une bonne occasion...

Proposée le 18/01/2015 par michelgay

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme dominé
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Obligé de partir plus tôt que prévu à cause d’une menace de grève de la SNCM j’ai pris le bateau du samedi matin au lieu de celui du soir.

Comme à mon habitude j’ai trainé vers les sanitaires réservé aux douches et aux toilettes sans succès, je suis monté sur le pont, il ne faisait pas beau à 8 h du matin je suis donc redescendu dans la grande salle garnie de sièges confortable et je me suis assoupi.

Vers 10h le temps s’est mis au beau je me suis levé et je suis reparti en prospection pour trouver un compagnon de voyage aimant le sexe entre hommes.

Rien à l’horizon, déçu mais pas résigné j’ai continué mon parcours en m’arrêtant systématiquement à tous les sanitaires, j’ai visité tous les niveaux sans plus de succès, a un moment donné j’ai croisé un employé du ferry qui m’a demandé si je cherchais quelque chose et sans réfléchir je lui ai dit oui un mec avec une bonne queue, il a souri et m’a dit qu’il avait un copain qui aimait les tapettes. Il m’a montré une pièce qui servait de débarras et m’a dit d’attendre.

Quand même pas fou j’ai attendu mais pas dans le débarras juste à côté, au bout de 10 minutes j’allais partir quand un grand mec s’est pointé, est rentré ne m’a pas trouvé et il est ressorti, je me suis montré et il m’a demandé si c’était moi la tapette qui cherchais un mec viril, bien sûr que c’est moi, il m’a fait signe de rentrer dans le cagibi il a dégrafé son pantalon et je me suis retrouvé devant une grosse bite bien raide, je l’ai prise de suite dans la bouche et je l’ai sucée avidement, il me tenait la tête et s’est mis à me pilonner la bouche jusqu’à ce qu’il jouisse, j’en ai pris plein la bouche, j’ai dégusté et avalé tout ce bon nectar.

Il m’a demandé de baisser mon froc, s’est mouillé les doigts et m’ a pénétré directement avec deux doigts, il m’a demandé si j’avais une capote et je lui en est donné une qu’il a enfilé et m’a pris violemment en me traitant de pute, sur le coup je n’ai pas trop aimé mais ça l’excitait tellement que je suis rentré dans son jeu, pendant qu’il me pilonnait le cul je lui disais de faire plus fort et plus profond, ce qu’il fit bien évidemment, cela a eu comme conséquence qu’il se mit à jouir avec des grognements sourds, ça n’a pas duré plus d’un quart d’heure et ça a suffi pour me combler pour le moment.

Il s’est rhabillé et il est parti en me donnant une tape sur le cul me traitant de pute, je me suis branlé et j’ai éjaculé presque de suite.
Le reste de la traversée a été calme, trop à mon goût.

Arrivé à Marseille j’ai récupéré ma voiture et j’ai cherché un taxiphone pour prévenir chez moi de ma rentrée anticipée, j’ai cru en trouver un, je me suis garé mais il n’y avait pas de combiné, j’allais repartir quand j’ai vu des toilettes publiques j’avais justement envie de pisser, je suis entré et j’ai commencé à uriner, il y avait du bruit qui venait d’une cabine, je suis resté la a écouter quand un jeune rebeu d’environ 25 ans est entré il est de suite entré dans la cabine contiguë de celle d’où venait les bruits, il a volontairement laissé la porte entrouverte, bien entendu j’ai jeté un regard pour voir ce qu’il faisait, il a repéré mon manège et m’a fait signe de le rejoindre, par des trous dans la cloison il matait un gros black qui sodomisait un petit blondinet.

Le rebeu se collait de plus en plus contre moi, je sentais sa queue contre ma cuisse et machinalement j’ai laissé trainer ma main sur la bosse de son pantalon, il bandait et sa queue avait l’air d’être imposante il m’a souri et la sortie, elle était vraiment très belle, grosse, longue, mais j’avais remarqué que la porte ne se fermait pas, je lui ai demandé si il y avait une cabine qui fermait et sa réponse a été négative.

Je lui ai dit que je ne pouvais pas prendre de risque et que tant pis j’allais rentrer sur Toulouse, Toulouse ? Moi je suis de Nîmes et si tu veux on peut s’arrêter chez moi pour s’amuser un peu et en me précisant que lui était uniquement actif.

On a pris la route, je le suivais de prêt avec quand même une certaine appréhension mais je sais me défendre donc pas de problèmes. Arrivés au bas d’un HLM il me fit signe de m’arrêter, j’ai planqué mes papiers et mon fric et j’ai surtout récupéré une boite neuve de 12 capotes et le gel, j’ai fermé la voiture et je l’ai suivi.

Arrivé chez lui il m’a dit de ne pas faire de bruit car son cousin dormait dans la pièce à coté, on s’est déshabillés et sans faire du bruit on s’est allongés, il m’a demandé de le sucer, ce que je me suis empressé de faire, sa queue était longue et grosse elle avait très bon gout, j’en avais plein la bouche, il a joui assez rapidement et j’ai tout avalé. Il m’a demandé de me mettre à quatre pattes, a mis une capote et avec délicatesse il m’a pénétré d’abord doucement puis de plus en plus vite et de plus en plus profond, il était en train de me pilonner quand son cousin est arrivé, quand il a vu la scène il a baissé son pyjama a sorti une belle bite et il est venu se placer devant ma bouche je l’ai sucée avec fougue et il n’a pas trainé a éjaculer j’ai bien entendu tout avalé, pendant ce temps celui qui m’enculait a joui et s’est retiré, son cousin a voulu prendre sa place mais mon premier amant lui a dit pas sans capote, pas de problèmes les capotes étaient sur le lit il en a enfilée une et a pris le temps de bien m’enculer.

Je me suis retrouvé avec une bite devant ma bouche je l’ai engloutie c’était un troisième beur qui venait d’arriver lui aussi a éjaculé très rapidement et j’ai tout avalé une fois de plus et il a pris la place de celui qui m’enculait, et cela a duré une grande partie de la nuit, je ne savais plus qui je suçais ou qui me baisait. Au petit matin je n’avais plus de capotes dans la boite donc je me suis fait prendre au moins 12 fois.

J’ai demandé à mon hôte combien de mec m’avait enculé et il m’a répondu 7 plus moi mais moi 3 fois et d’autres au moins 2 fois et certains avaient leur propre capotes, comme par exemple le black qui ta fait crier tellement il a une grosse bite, et aussi quand on a voulu te faire une double mais ça n’a pas marché tu as un cul trop serré pour nos grosses bites. J’avais le cul en feu mais j’étais comblé J’ai pris une douche il m’a donné une brosse à dents neuve et il s’est absenté, il est revenu avec des croissants, son cousin avait fait du café et il était parti bosser.

Nous avons déjeuné et ensuite il a voulu me baiser avant que je parte, j’avais le cul en feu mais j’en avais vraiment très envie, j’ai accepté car il m’avait permis de subir mon premier et dernier gang bang. Apres l’avoir sucé il m’a bien baisé j’étais sur le dos et il pouvait voir que je prenais beaucoup de plaisir comme il n’y avait plus de capote il a éjaculé sur mon ventre, j’ai ramassé son sperme et je l’ai dégusté jusqu’à la dernière goutte. Je me suis relavé le cul et la bouche, il m’a donné son numéro de tel au cas où je repasserais dans le coin.

Je suis rentré chez moi, ma femme a trouvé que j’étais de bonne humeur je lui ai dit que la traversée et la route avaient étés particulièrement bonne. Elle n’a jamais su que j’avais pris le bateau du matin.
Je suis repassé à Nîmes mais je ne m’y suis jamais arrêté je ne voulais pas recommencer cette expérience sublime, mais douloureuse pour ma bouche et mon cul.

Je n’ai jamais recommencé avec plus de 3 mecs maximum, mais on ne sait jamais si une bonne occasion venait à se présenter ??? Pourquoi pas !!!!!
Ceci est une histoire vraie que j’ai vécue il y a quelques années.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

marcel31
Fin d\'une trilogie? dommage il m\'est arrivé presque la même chose il y a très longtemps, un régal mal grès la fatigue physique qui en résulte.
Posté le 8/02/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La Corse me porte chance 1
La corse me porte chance 2
Annabelle m'a invité à prendre un café. Il sera corsé !
3 ème étage, porte de gauche
3 ème étage, porte de gauche (Suite)


Online porn video at mobile phone


recits hardshistoire de sexe(s) (2009)coquine a la plagehistoire de sexe ultra violenthistoire erotique zoophiliehds histsadomaso hardhistoire sexe mere filshistoire de sexe voyeurhistoire de sexe sans culottehistoires tabouhistoire de sexe travestiserotisme amateurma femme suce un blackhistoire de sexpremier candaulismestory erotiquephotos erotiques orgmature erotiquecandaulisme blackma femme adore le spermerecits erotiquehistoire de sexe en clubhistoire bisexuelsexe avec la voisinerecit gay erotiquehistoire de sexe candaulismehistoire de grosse biterecit candaulismeil se tape sa tantehistoire de sexe adoskuathistoire erotique travestihistoire sexe vecurecits taboushistoire de sexe revebebehistoire erotiqrecit masturbationhistoire de dominatricehistoire hard de sexehistoire de sexe entre mere et filshistoire vecue de sexehistoires gayssexe histoiretexte erotiqueshistoire de sexe bdsmhistoire de sexe de coupleunion recit erotiquehistoire taboue gayxstory voisinerecit erotique lesbiennemari cocu soumiswebcam erotiquehistoires herotiquesrecit erotique gaybaise sortie de boitesa tante le sucehistoire de sexe avec ma belle merehistoire de sexe avec animauxbranlette au cinemahistoire coquine de sexerecits erotiquehistoire de sexe roman photocandaulisme xhistoire de secerecits erotiquestransexuelle activehistoire de sexe au lyceehistoire de sexe en streamingbander chez l'osteopathehitoire de sexehistoire erotique vecuehistoire x gratuiteblog histoire de sexehistoires de sexe gayrecit erotique lesbienne