Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Soirée entre couples échangistes 2/2

Notre première soirée à 4 Deuxième épisode raconté par Sylvie

Proposée le 28/06/2016 par Syl13Chris

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: 2CPL
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Dans le premier volet de mes récits, j’ai laissé mon amie Sonia vous raconter notre première nuit à quatre. Pour ce second acte, je vais vous le décrire tel que moi j’ai pu le vivre.

Tout d’abord, commençons par les présentations :

Je m’appelle Sylvie, j’ai 44 ans, je suis mariée à Christophe, mais ça vous le savez déjà si vous avez lu le premier récit. Nous nous sommes connus très jeune, et notre relation amicale s’est rapidement transformée en relation amoureuse. De cet amour sont nés nos deux enfants que nous adorons. Pour ce qui est de la partie intime, il faut savoir que toutes ces années nous sommes restés fidèle et cela malgré le fait que nous n’ayons jamais connus d’autres partenaires avant le début de notre relation. Les occasions qui se sont présentés, aussi bien pour Christophe que pour moi, n’ont jamais pu rompre cette fidélité mais il est vrai que souvent, le désir de faire l’amour avec un autre partenaire nous a traversé l’esprit. C’est d’ailleurs pour cette raison que régulièrement nous pimentons nos rapports en fantasmant sur une présence qui nous accompagne dans notre lit. Je prends beaucoup de plaisir pendant nos ébats lorsque Christophe me raconte la façon dont il aimerait me voir faire l’amour avec tel ou tel voisin ou ami. Très souvent, lors de nos jeux intimes, ceux sont Rémi et Sonia qui rejoignaient nos fantasmes. Rémi et Sonia sont des amis de longue date, nous avons fait leur connaissance lorsque nous avons choisi Sonia pour être la nounou de notre premier. De fil en aiguille, nos relations sont devenues amicales et régulièrement nous nous rencontrons pour passer d’agréables soirées festives ou des journées détentes.

Au fil du temps Christophe marquait une certaine obsession vis-à-vis de Sonia, d’ailleurs je l’ai souvent soupçonné de se donner du plaisir solitaire en toute discrétion en pensant à elle. Lors de soirées arrosées, juste avant cette fameuse nuit ou tout a basculé, j’avais remarqué que ses allusions étaient de plus en plus insistantes et ne laissaient aucun doute à nos amis sur son désir. J’avais également remarqué que cela ne gênait pas Rémi qui en profitait toujours pour surenchérir. De son coté, Sonia n’avait pas besoin de commenter, ses tenues vestimentaires et attitudes traduisaient largement son approbation. Et en ce qui me concerne, je dois bien l’avouer, si j’avais cette chance de pouvoir découvrir une seconde anatomie masculine dans ma vie, Rémi aurait très bien fait l’affaire.

Ce soir-là, je ne saurai expliquer en détail de quelle façon nous nous sommes retrouvés tous les quatre sur le fauteuil du salon à regarder un film érotique. Je ne saurai encore moins vous dire comment j’ai pu oser prendre si naturellement le sexe de Rémi dans bouche alors que Sonia et Christophe étaient là justes à côté de nous. Ce dont je suis sure, c’est que lorsque nous nous sommes dirigés vers la chambre Rémi et moi, mes jambes tremblaient, mon cœur battait la chamade et mes joues étaient brulantes, tout comme mon intimité. A cet instant je prenais conscience que j’allais pouvoir basculer vers l’interdit en toute impunité, j’allais enfin pouvoir m’offrir à un autre que celui qui m’a dépucelé.

J’ai entendu claquer la porte de la chambre vers laquelle Christophe et Sonia se sont retranchés avant que Rémi ferme à son tour la nôtre. Ce claquement m’a également fait réagir sur le fait que Christophe s’apprêtait lui aussi à découvrir une autre partenaire que celle qui l’avait fait devenir un homme, ce même homme qui est le père de nos enfants. Ses évènements bousculaient mon esprit, j’étais partagée entre jalousie et désir profond de réaliser un fantasme tant répété jusqu’ici. C’est lorsque Rémi s’est collé contre moi, dans mon dos, que j’ai pu faire totalement abstraction de ce que nos conjoints respectifs s’apprêtaient à vivre ensemble.

Ses Bras sont venus entourer mon ventre pour mieux me serrer contre lui. Son Jean ne suffisait pas pour m’empêcher de deviner sa vigueur persistante qui s’écrasait contre mes fesses. Son souffle chaud qui s’éparpillait sur mon oreille me faisait frissonner, ses baisers dans mon coup avaient pour effet de raidir mes tétons encore emprisonnés dans mon soutien-gorge

- Je peux te déshabiller ?
- Oui

Il m’a libéré pour s’écarter suffisamment de mon dos de façon à faire coulisser la fermeture éclair de ma robe jusqu’en haut de mes reins. Après me l’avoir retiré entièrement, il a baissé ma culotte avant de défaire mon soutien-gorge. J’étais là, debout, immobile, entièrement nu, je l’entendais dans mon dos, il se déshabillait à son tour. Lorsque ses bras sont venus à nouveau entourer mon ventre, j’ai senti son sexe dur s’écraser contre le haut de mes fesses. J’ai basculé ma tête contre son épaule pour le laisser enchainer de petits baisers humides dans mon coup. Ses mains sont venues attraper mes seins, il a pu découvrir la fermeté de mes pointes et deviner l’état dans lequel je me trouvais avant de me chuchoter à l’oreille :

- Ca fait très longtemps que j’espérais ce moment.
- Moi aussi.

Sa main droite est descendue pour caresser ma toison avant que ses doigts se noient totalement entre mes lèvres humides. Ses doigts ont dessiné quelques petits cercles autour de mon clitoris avant de se perdre à l’entrée de ma grotte.

- Viens, allonges toi au bord du lit.

C’est sans réfléchir que j’ai exécuté sa demande. Je me suis allongée, mes fesses au bord du lit, mes pieds toujours au sol, de son coté, il s’est mis à genoux entre mes jambes qu’ils maintenaient largement écartées. Une nouvelle vague de frissons m’a traversé le corps lorsque sa langue a glissé de mon genou jusque sur mon bouton impatient comme jamais. Son bout de chair humide explorait le moindre recoin de mon intimité, la caresse était lente, il devinait ma jouissance proche, de ce fait, il prenait soin de ne pas s’aventurer trop longtemps autour de mon clitoris. Il a joué ainsi de longues minutes, à faire monter mon plaisir pour ensuite le faire redescendre à chaque fois que ma respiration s’intensifiait ou que mes gémissements devenaient incontrôlables. Sans m’avoir permis d’atteindre le point de non-retour, il m’a abandonné pour se mettre debout devant moi.

- Tu prends un moyen de contraception ?

A cette question, j’ai compris que son souhait était de me pénétrer sans préservatif.

- Oui, je prends la pilule,…. tu peux venir.

Je me suis allongée plus confortablement sur le lit, il s’est allongé sur moi tout en dirigeant son sexe vers mon entrée. La première pénétration m’a électrisé, j’ai posé mes mains sur ses fesses pour pouvoir accentuer le contact de mon clitoris sur sa base à chaque butée. Ses premiers mouvements étaient lents, je comprenais qu’il cherchait à se contrôler pour pouvoir durer le plus longtemps possible. Chaque pénétration profonde augmentait le bouillonnement de mon bas ventre, j’étais de plus en plus impatiente d’atteindre l’orgasme, je n’acceptais plus d’attendre. J’ai maintenu fermement ses fesses pour bloquer sa tige en butée au fond de mon vagin. Trois frottements de mon petit bouton sur sa base ont suffi pour me faire exploser. Une fois ses fesses libérées de mon emprise, ses allers-retours dans mon fourreau se sont fait plus énergiques, son souffle s’intensifiait et s’est accompagné d’un gémissement que son liquide chaud s’est rependu dans mon ventre. Nous sommes restés un instant emboités ainsi l’un sur l’autre, en échangeant quelques baisers. Lorsqu’il s’est retiré, trois mouchoirs en papiers ont été nécessaires pour me nettoyer de tous ces plaisirs liquides.

Nous sommes restés allongés l’un contre l’autre de longues minutes en laissant nos mains balader sur nos corps respectifs, je me sentais légère, j’appréciais l’instant. Rapidement, ses caresses mutuelles sur nos parties intimes ne sont pas restées sans effets. Le sexe de Rémi se tendait et se redressait par secousses à chaque passage de mes doigts autour de son gland.

- Sylvie, tu veux bien t’allonger sur le ventre ?, j’ai très envie de te faire des baisers sur les fesses.

Malgré la surprise de cette demande, je me suis une nouvelle fois exécutée.
Après quelques bises humides sur mes globes, il a écarté mes fesses avec ses mains pour pouvoir glisser sa langue au milieu de façon à parcourir ma fente de haut en bas avant d’atteindre le point le plus intime de mon corps. Cette nouvelle caresse inattendue a eu un effet très agréable auquel je ne m’attendais pas. Deux doigts inquisiteurs sont venus visiter mon vagin du temps que la pointe de sa langue tentait de pénétrer légèrement mon petit anneau. Cette double caresse a eu pour effet de détendre mon petit trou qui s’élargissait à chaque poussée de sa langue. J’étais à nouveau inondée à la fois par cette salive déposée entre mes fesses et mon vagin qui libérait tous son désir. Soudain, Rémi s’est redressé, il s’est assis entre mes cuisses et tout en gardant mes fesses écartées à l’aide de ses mains, il a rapproché son sexe et l’a positionné à l’entrée de mon anus.

- Rémi, je ne l’ai jamais fait comme ca
- Tu ne veux pas essayer ?
- Je ne sais pas, je l’ai toujours refusé à Christophe par crainte d’avoir mal.
- Ok, je comprends, je n’insiste pas
- Non, attends !, essayons, si ça ne va pas je te préviens.
- Ok, aide moi, tiens tes fesses écartées.

J’ai senti son gland me pénétrer lentement, contrairement à ce que j’avais pu penser, la douleur qui était malgré tout présente ne prenait pas le dessus sur le plaisir. Une fois le gland entièrement englouti, il est resté immobile un instant avant de poursuivre la pénétration. Sans doute la forte pression de mon anneau sur sa tige l’empêchait d’aller plus loin, mais rapidement, lorsque mon orifice s’est relâché, j’ai pu apprécier le glissement de chaque centimètre de sa verge dans ma caverne. Il n’a fallu que très peu de vas et viens pour que Rémi libère une nouvelle fois sa semence en moi. Malgré la rapidité de l’acte, j’avais pu découvrir la possibilité que cette partie de mon corps puisse m’entrainer vers de nouveaux plaisirs jusqu’ici inconnus.

Cette nuit-là nous n’avons pas renouvelé la sodomie, en revanche, nous avons multiplié les rapports en prenant un maximum de plaisir.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Soirée entre couples consentents
Soirée entre 3 étudiants
Soirée Rugby entre copains
Une soirée Arrosée entre amis
Une belle soirée d´hiver entre voisins consentants


Online porn video at mobile phone


education soumisehistoire de sexe avec un inconnuencule devant sa femmehistoire de cul sexehistoire de sexe gratuitehistoire de femme sexema femme est une salopehistoire dominatricehistoire de sexe violhistoire de sexe collegehistoire de sexe reelhistoire de sexe au skiencule par sa femmehistoire coquine de sexebranler par une inconnuehistoire de sexe a plusieurshistoire de sexe au skidepucelage lesbiencoquine a la plagesexe masohistoire erotique triohistoire de sexe voyeurrecits coquinsfemmes candaulistesrecits de culhistoire de sexe prise par son beau filhistoire deculdouche erotiquehistoire de sexe femme soumiserecit coquinsexe entre potephotos erotiques orghistoire de sexe a troisrecit de candaulismehistoire de sexe vieux avec jeunehistoire de sexe avec ma merehistoire de sexe grosse bitehistoire de sexe trioshistoire de sexe fril baise la copine de sa femmehistoire de sexe xhamsterhistoire de sexe avec imagedepucelage adoexhib bibliothequehistoire de sexe film streaminghistoire de sexe au skihistoire de sexe au bureauhist erothistoire erotique chantagehistoire de sexe gay entre adosrecit erotichistoire de sexe animalrecit coquinelle baise le voisinerotique couplehdsmenumasturbation erotiqueje baise ma belle merehistoire erotique adoma femme gangbanghistoires intimereciterotiquebaisee par un inconnuhistoire de sexe belle soeurhomme soumis a sa femmerecit erotique voyeurles seins de ma voisinehistoire de sexe au cinemahistoire de sexe avec grand merehistoire taboue gayhistoire erotique illustreelectures erotiqueshistoire de sexe mere et filshistoire de sexe asstrcoquine exhibhistoire de sexe partouzehistoires de matureshistoire erotique orghistoires de fesseeshistoire de sexe viole