Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Deuxième épisode avec mon neveu

La tentation était trop forte pour pouvoir résister. Une nouvelle nuit avec mon neveu semblait etre inévitable..

Proposée le 8/06/2016 par nadettedu69

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Bonjour,

Nadette,

Voilà mon surnom. Le temps passe, je suis heureuse de pouvoir vous associer à certaines de mes aventures qui me laissent un souvenir impérissable. Je suis d’autant plus heureuse de savoir qu’en laissant sur la toile ces récits, de nombreuses personnes pour qui je resterai à tout jamais une parfaite inconnu, auront la possibilité de découvrir la femme que j’étais.

Au travers ces quelques lignes, je souhaite revenir sur la relation très particulière que j’ai eu avec mon neveu, Christophe. Tout d’abord vous devez savoir qu’il n’est pas au courant que j’ai déjà mis au grand jour la première de nos aventures. Bien évidemment, Christophe n’est pas son vrai prénom, mais nous continuerons à le nommer ainsi. Autre chose, sachez qu’en réalité, contrairement à ce que je vous ai dit dans mon premier récit, après cette première nuit de plaisirs partagés, nous nous sommes revus. Je souhaitais rester prudente, mais je suis convaincu aujourd’hui que qui que ce soit de notre entourage qui lirait ces récits, ne peut faire le rapprochement
.
Après cette première nuit ensemble, quelques semaines d’été sont passées ou nous avons eu l’occasion de nous retrouver lors de réunions de famille sans qu’aucune allusion ne soit faite à cette aventure passée. En octobre, Christophe est rentré en fac, n’habitant pas sur place, il logeait la semaine dans une résidence d’étudiants à proximité de son école. C’est à cette période, que j’ai reçu un coup de téléphone de Christophe, un mercredi soir. Il me dit vouloir prendre de mes nouvelles, mais au fil de notre conversation, je sentais qu’il voulait me dire autre chose sans arriver à aborder le sujet. Je n’étais pas dupe, j’avais bien compris qu’il m’appelait pour que l’on parle de nous.
Après l’avoir mis à l’aise sur le sujet, il m’a avoué qu’il pensait beaucoup à moi, à notre nuit passée et qu’il avait très envie de pouvoir recommencer à nouveau. De mon côté, la tentation était trop forte, moi aussi je rêvais de pouvoir passer à nouveau de délicieux moment dans ses bras. Au terme de cette conversation, nous avons convenu de nous laisser aller à nos tentations. Pour nous assurer un maximum de discrétion vis-à-vis de notre entourage, il m’a proposé que l’on se voie dans son studio d’étudiant. Le rendez-vous était pris, pour le samedi soir suivant.
Les trois jours qui nous séparaient de ce samedi me paraissaient interminables, j’en étais à me demander qui de nous deux désirait le plus cette nouvelle rencontre.

Samedi soir, 21h00, comme convenu Christophe sonne à ma porte, je descends, et nous voilà partie en direction de sa résidence étudiant. Une petite heure de route nous séparait de notre coin secret. Le trajet fut très agréable, nous avons évoqué plusieurs sujets mais sans discuter de notre relation intime.
Arrivés sur place, je découvre une résidence très agréable et sécurisé. Un badge était nécessaire pour relever la barrière et accéder au parking privé. Son studio était très petit mais très fonctionnel. Un coin cuisine, un bureau et un coin nuit avec salle de bain. En revanche, j’ai découvert un lit une place assez étroit. Le temps de ces constatations, Christophe a baissé totalement le volet de la porte fenêtre de façon à nous isoler des regards. Je le devinais très impatient de pouvoir passer aux choses sérieuses.

« Alors Chris, tu as beaucoup pensé à moi ces derniers temps ? »

« Oui, énormément, j’avais très envie de pouvoir te refaire l’amour. »

« Ha, tu as fantasmé sur cette nouvelle nuit ensemble ! Je serai très curieuse de savoir comment tu as imaginé cette nouvelle rencontre. Tu t’es souvent masturbé en imaginant ce que tu pourrais me faire ?»

« Oui, depuis cet été, je me suis régulièrement donné du plaisir solitaire en pensant à toi. »

« Eh bien, qu’attends-tu ?, je suis là pour toi, oses réaliser tes fantasmes ! ».

Il s’est rapproché, je me suis légèrement reculée pour pourvoir poser mes fesses sur le bord du bureau qui se trouvait derrière moi tout en restant debout. Nous nous sommes embrassés langoureusement puis il a parcouru mon coup avec ses lèvres humides pour descendre vers le premier bouton de mon chemisier. Il était beaucoup plus entreprenant que la première fois, sans mots, tout en me fixant du regard, il a déboutonné entièrement mon chemisier pour retirer ensuite mon soutient gorge. Il a attrapé mes seins à pleine mains pour me procurer un massage très agréable. Pour ma part, je le maintenais serré contre moi en le tenant par les hanches, je sentais très nettement son bâton dur contre mon bas ventre. Sans tarder, Il a repris ses baisers dans mon coup pour descendre jusqu’à l’un de mes tétons sur lequel il a pratiqué une sussions tel un nourrisson affamé. Ses baisers humides me faisaient frissonner, sentir glisser sa langue sur mon ventre ne faisait qu’augmenter l’accumulation d’humidité qui s’installait entre mes lèvres intimes. En se mettant à genoux devant moi, entre mes jambes, Il s’apprêtait à faire exactement ce que j’attendais. Cette fois, c’est sans redresser son regard vers moi qu’il a déboutonné mon jean pour me le retirer entièrement. Je ne pouvais cacher mon état lorsqu’il a décollé mon string de mes lèvres intimes pour me le retirer entièrement lui aussi. Après quelques baisers de surface sur mon sexe, il s’est amusé à faire tourbillonner lentement sa langue autour de mon clitoris qu’il maintenait dégagé à l’aide de deux de ses doigts. Il voulait me faire jouir ainsi, c’était évident, j’ai alors attrapé sa tête avec mes deux mains pour le maintenir contre moi, je voulais m’assurer qu’il comprenne que je comptais sur lui pour me mener à l’extase par cette caresse. S’en était trop, je n’ai pu résister très longtemps avant de laisser échapper un cri de délivrance pour ensuite écarter sa tête de mon entrejambe

« Viens, redresse toi, viens contre moi ! »

« Tu sais Nadette, j’ai vraiment apprécié la façon dont tu m’as pris dans ta bouche la première fois, depuis, j’ai souvent fantasmé sur le fait de te rendre ce plaisir dans un scénario identique »

« Tu as vraiment su t’y prendre, j’ai beaucoup aimé, maintenant, à mon tour de te déshabiller ».

J’étais impatiente de pouvoir tenir son sexe dans ma main. Une fois entièrement nu, j’ai entamé une lente masturbation sur sa verge.
« Quoi d’autre ? Allez, dis-moi de quoi tu as envie ! »

« J’aimerai que tu me prenne dans ta bouche, comme la première fois »

« Viens, allonge toi sur le lit »

Son lit étant assez étroit, je me suis mise à genou au sol juste au bord de façon à être à l’aise dans mes manœuvres.

« J’ai très envie de te faire une caresse un peu particulière, tu devrais beaucoup apprécier, tu me fais confiance, tu me laisses faire ? »

« Oui, vas-y »

J’ai commencé par faire glisser ma langue de bas en haut sur toute la hauteur de sa tige. D’une main, je maintenais son gland bien dégagé en serrant la base de sa queue entre mes doigts. Je le voyais se crisper du visage jusqu’à ses doigts de pieds. Avec la pointe de ma langue, j’ai pu récupérer une larme de liquide chaud transparent qui s’écoulait lentement de son gland.

« C’est trop dur ? Tu vas craquer ? »

« Non ça va, je peux tenir, tu peux continuer »

Après quelques rotations de langue autour de son gland, j’ai abandonné son sexe un instant pour humidifier mon index avec ma salive. J’ai posé ce doigt humide au bord de son anus. A ce contact, son corps c’est contracté.

« On ne te l’a jamais fait ? »

« Non, jamais »

« Fait-moi confiance, détend toi, tu apprécieras encore plus »

Il a suivi mon conseil, son anus s’est détendu, j’ai pu le pénétrer lentement de toute la longueur de mon doigt. De mon autre main, j’ai attrapé son sexe pour placer son gland au fond de ma gorge. Je ne pouvais pas voir son visage mais après un court instant ses gémissements traduisaient bien l’état dans lequel je le mettais. Cette double caresse a limité sa résistance au plaisir, il n’a pu retenir plus longtemps ses jets de jouissance qu’il a lâchée au fond de ma gorge.
Après cette épreuve, je me suis allongée contre lui sur le lit, le temps de le laisser reprendre ses esprits.

« Tu as aimé ? »

« Oui, mais je ne m’attendais pas à ce genre de pratique, c’est assez gênant pour un homme d’accepter ça ! »

« Pourquoi se priver de bonnes choses simplement par principe, ce n’est pas parce que tu apprécies la pénétration anale que tu es homo ».

« Ha ça, c’est sûr !, les hommes, ce n’est pas mon truc ! »

« J’ai envie que tu me prennes, tu as l’air d’avoir déjà retrouvé de la vigueur, j’aimerai en profiter ! »

« Nadette, tu ne fais que me dire qu’il faut oser, alors puisqu’il faut oser….. : J’ai très envie de te prendre par derrière, tu accepterais ? »

« Ha petit cochon, tu te lâches ! tu me dévoiles tes fantasmes …, Et bien pourquoi pas, mais ta salive ne suffira pas, tu as…. , de l’huile classique pour cuisiner ? »

« Oui, j’en ai, je vais la chercher »

« Mets en sur ton doigt et viens l’étaler sur mon anus »

Cette petite caresse était divine, je sentais mes muscles se détendre.
« Maintenant, je vais enduire ton sexe d’huile également »

Une fois les préparatifs aboutis, je me suis mise à genou sur le lit les fesses en l’air de façon à bien dégager mon anus pour lui faciliter la tâche. Il s’est positionné derrière moi, j’ai senti son gland glisser entre mes fesses pour se placer à l’entrée de mon anneau.

« Vas-y lentement jusqu’au fond et une fois à l’intérieur, laisses moi un instant pour me détendre »

J’ai senti son sexe me pénétrer lentement de toute sa longueur. Arrivé en buté, après avoir suivi ma consigne, il a attrapé mes hanches pour commencer une série de vas et viens. Je trouvais mon Chris bien plus performant que lors de notre première nuit, il tenait la cadence avec une certaine résistance au plaisir ce qui me permettait de prendre le temps d’apprécier. Son sexe durcissait de plus en plus au rythme de sa respiration qui s’accélérait jusqu’à ce qu’il stoppe net ces mouvements pour lâcher sa semence au fond de mon anus.
Après quelques secondes immobiles dans cette position, je me suis libérée de cette emprise pour aller me nettoyer aux toilettes. De retour près de lui, je voulais savoir :

« C’est la première fois que tu prends une fille par derrière ? »

« Non, je l’ai déjà fait une fois, mais aujourd’hui c’était pas pareil »

« Comment ça pas pareil ?»

« Aujourd’hui j’ai vraiment apprécié ».

« Va te laver le sexe si tu veux continuer à profiter pleinement de cette nuit, je te signale que tu ne m’as pas encore prise par devant ! »

Nous avons alterné actes sexuels et discussions jusque tard dans la nuit, j’en savais plus sur ses relations amoureuses passées, et lui sur ma vie de femme débridée.

Malheureusement, son lit d’étudiant étant trop étroit, nous n’avons pas pu dormir ensemble, ce que j’aurai vraiment apprécié cette nuit-là.

Nadette


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Dernier acte avec mon neveu
L'initiation de Lan avec un homme mûr - épisode 2
La vendeuse (deuxième partie)
Le Cachalot Rose (deuxième partie et fin)
Soumise aux ordres de mon Maître. La maison close. Deuxième séance.


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe entre femmeelle baise son beau frerehistoire de sexe mots cruhistoire vecue de sexemari cocu soumisrecit erotique lesbiennehds histoirerecit maturehistoire de sexe hypnosehistoires xrecits intimeshist erotwebcam gratuiteshistoire de sexe avec photoshistores erotiqueshistoire erotique cousinema femme m enculerecit erotique tabouhistoire ertiquehistoire.de.sexefilm histoire de sexehistoire de sexe entre potehistoire de sexe belle soeurplage erotiquehistoire coquine de sexehistoire sado masomature devergondeerecits de travestiscandaulisme parkinghistoire de sexe en boitehistoire de cougarexhib magasinhistoire de sexe avec ma mererecit 69histoire de sexe mariagehistoire de sexe jeuxfemme doigte hommecouple bisexuelhistoire de sexe chaudma femme salopehistoire de sexe hhfjeune couple candaulistema femme et une salopehistoire de sexe sur la plagecandaulisme recithistoire de sexe smrecits vicieuxje baise la copine de ma femmecouple erotiquehistoire de sexe dans le trainpetite histoire de sexehistoire coquineseducation soumisehistoire erotique orghistoire sexe amateurhistoire de sexe en boiterecits erotiques gayhistoire de sexe collegehistoire de sexe colocatairetaxi sexemon pere baise ma copinehistoire de sexe soumiseje baise ma belle-meretrio erotiquehistoire femme soumisehistoire de sexe extremephoto erotiqhistoire.erotiquehistoires de fesseesrecit lesbienhistoire de sexertiquehistoires de gayshistoire x gratuite