Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

A victor

Rencontre avec Victor, jeune étudiant de 25 ans qui loge sur Lyon...

Proposée le 5/04/2016 par nadettedu69

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Hôtel
Type: Fantasme

Bonjour,
Je m'appelle Bernadette (Nadettedu69), pour ceux qui ne me connaissent pas, avant de lire ce texte, je vous invite à venir me découvrir au travers des différents récits déjà postés sur ce site. Cela vous aidera à mieux comprendre comment la femme de 56 ans que je suis a pu un jour, se retrouvée dans le lit d'un jeune étudiant de 25 ans.

Depuis la mise en ligne de mes récits, je recois régulièrement des messages privés de messieurs qui semblent avoir apprécié mes aventures, cependant je ne prends jamais le temps de leur répondre car je ne souhaite pas entamer des dialogues avec des personnes que je ne connais pas et qui pourraient penser pouvoir aller au delà que de simples discussions avec moi.
Jamais, jusqu'au jour ou j'ai recu un petit message de Victor. Un message différent, qui ne ressemblait pas à ceux qui m'étaient habituellement envoyés.

"Bonjour...
Ma très excitante Nadette, j'ai longtemps hésité à vous écrire.
Mais le grand plaisir que je prends à vous lire m'a décidé...
Je suis un étudiant lyonnais de 25ans.
si je suis chanceux, le numéro 69 en plus d'être une position qui nous est chère, est aussi notre lieu de résidence.
Peut être alors pourrions nous partager un peu de chaleur, source de nouvelles histoires...
Victor"

Sans trop y réfléchir, je décidais donc pour la première fois, de répondre à un admirateur :

"Bonsoir Victor,
Je suis touchée de voir que mes récits provoquent chez toi un certain effet.
Je dois avouer que ta proposition ne me laisse pas indifférente, mais il faut savoir qu'aujourd'hui je n'ai malheureusement plus le charme de mes 30 ans, et un jeune de ton age prendra certainement plus de plaisir avec une jeune fille ou une femme mure (la quarantaine) plutot qu'avec une "mamie" de 56 ans.
Pour etre honnete, concernant mes histoires postées, certaines sont issues de faits réels comme celle avec mon neveu ou bien celle ou je raconte ma soirée de soumission, mais d'autres ne sont en revanche que de purs fantasmes qui malheureusement n'ont jamais été réalisés : "avec mon beau frère", "mon premier noir"
Encore une fois, très heureuse de savoir que mes récits te provoquent de l'excitation !
Bises coquines,
Bernadette"

Après lui avoir répondu, secrètement, j'espérais de sa part qu'il me réponde que mon age pouvait ne pas etre un frein, qu'un jeune homme de son age pouvait avoir une certaine attirance pour une femme mure. Ce soir là, je me suis couchée avec l'envie irrésistible de me caresser en imaginant ce que pouvait etre une telle rencontre...
Dès le lendemain,tout au long de la journée, j'ai régulièrement scruté ma messagerie en espérant y trouver un message de Victor. C'est en fin d'après midi, lors d'une n ième ouverture de mes mails que j'ai pu trouvé un message de sa part :

" Bonjour Bernadette!
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre.
Et je suis content de savoir que l'histoire avec votre neveu est bien réelle...
c'est celle que je préfère. Vous imaginer sucer tendrement son sexe a fait plusieurs fois grossir le mien,
jaloux de ces chaudes et délicieuses caresses.
Bises coquines :)
Victor"

A travers de cette réponse, j'étais à la fois décu et heureuse.Décu de ne pas avoir eu la réponse que j'attendais, mais heureuse de savoir que mon aventure avec mon neveu génère du fantasme chez Victor.De nature curieuse, j'avais très envie de lui écrire à mon tour, pour en savoir plus sur lui, et pour savoir si dans son entourage familial il avait une tante qui le faisait fantasmer, mais je devais surtout me rendre à l'évidence, Victor avait réveillé du désir en moi !
Ce soir là, je me suis à nouveau couchée avec cette sensation agréable dans mon bas ventre. Je me suis une nouvelle fois caressée en m'imaginant avec Victor. J'imaginais un jeune homme timide avec peu d'expérience avec les filles. Un jeune homme avec qui j'allais devoir prendre la situation en main de facon à nous emmener vers un maximum de plaisir partagé.
Persuadée qu'il n'allait pas me relancer, j'ai préféré forcer le destin :

" Bonjour Victor,
De ce que je comprends, mon aventure avec mon neveu te fait fantasmer. Peut-etre as tu dans ton entourage une tante qui réveille chez toi un certain désir ? Si tel est le cas, je ne peux que te conseiller de mettre ta retenu de coté et lui soumettre ton désir. Tu sais parfois on peut etre très surpris, et obtenir une réponse à laquelle on ne s'attendait pas !
Cependant, si tu fais face à un refus, n'insistes pas, et laisse murir cette idée dans son esprit, je suis sure que quelque temps après, c'est elle qui reviendra vers toi !
Bises humides,
Bernadette "

C'est très rapidement que sa réponse m'est parvenue :

" Bonjour Bernadette,
Et bien oui, vous avez vu juste. J'ai une tante avec qui je rève de faire l'amour, mais je suis convaincu que lui soumettre ce désir entrainerait une situation inconfortable pour moi, surtout si d'autres membres de ma famille venaient à l'apprendre. Je ne pourrai jamais prendre le risque de lui faire une telle proposition ! Je dois malheureusement me satisfaire de mes fantasmes.
Bernadette, vous répondez à mes messages, vous dialoguez avec moi, sachez que depuis, vous pertubez très agréablement mes nuits. je pense beaucoup à vous, vous me faites énormément fantasmer!
Bises érotiques
Victor"

Bien, il ne me le demande pas franchement, et j'apprécie. Je dois prendre les choses en main.

"Bonjour Victor,
Aimerais-tu que je devienne ta tante le temps d'un après midi ?
Bises intimes
Bernadette "

A l'écriture de ce message, je me sentais toute excitée, je n'ai pu retenir mon besoin de carressé mon sexe en espérant que mon jeune homme ne se débobe pas. Comme moi, il devait scruter régulièrement sa messagerie car sa réponse ne s'est pas fait attendre :

" Bernadette,
Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point votre proposition me bouleverse.Je suis tout excité, mon sexe ne s'en remet pas. Bien sur que oui, je rève de vous voir devenir ma tante le temps qui vous plaiera !
Bises
Victor"

Je dialoguais par messagerie avec un jeune homme encore inconnu il y a quelques jours, je retrouvais une certaine jeunesse, j'étais très excitée de ce qui était entrain de se passer. Je n'avais aucune idée de ce que pouvait etre son physique ou la couleur de sa peau, mais le désir de faire l'amour avec un très jeune homme m'émoustillait au plus haut point.
Je n'ai pas perdu de temps pour lui répondre :

" Bien, ayant que très peu d'information l'un sur l'autre, il serait préférable que nous nous rencontrions tout d'abord dans un lieu neutre, un café par exemple, j'ai de bonnes adresses sur Vénissieux, puis si nous décidons de conclure, nous pourrons nous diriger vers un hotel type formule 1 par exemple.Et dans ce cas, nous nous verrons une seule et unique fois, il ne faudra pas espérer que l'on se revoit ensuite. Autant partir sur une bonne base, sans ambiguité.
Bises pornographiques
Bernadette"

J'ai été un peu sèche sur ce dernier message, mais je tenais à ce que tout soit clair.Sa réponse ne s'est pas fait attendre bien longtemps :

" Bernadette,
Je suis dans tous mes états, oui, oui, oui, votre proposition me convient parfaitement. Je suis très impatient, quand pouvons-nous nous rencontrez ?"
Victor"

Nos messagerie restaient désormais ouvertes en permanence, je me voyais telle une jeune fille qui allait découvrir le plaisir de la chair.
"Victor, j'apprécie ton respect envers moi, mais tu peux aussi bien me tutoyer maintenant que nous allons devenir plus intime. Je te propose lundi prochain, 14h au café 'le Vénissieux'. J'aurai sur moi une veste rouge à capuche, jupe noire, bas et talon haut.
Bises
Bernadette"

"Ok Bernadette, j'y serais.
Bises
Victor"

Le Week end qui nous séparait de ce lundi allait etre une torture de patience. Après ces deux jours de caresses intimes intenses, j'étais assise à la terrasse du café et comme promis, je vois un jeune homme se diriger vers moi tout sourire :

- "Bernadette ?"
- "Oui"
- " Victor, enchanté !"
- " Enchanté, je t'en prie, assis toi Victor"

Il était tout à fait à mon gout, nous avons discuté 10 bonnes minutes devant un café, mais le désir de le caresser devenait trop imposant, je ne pouvais plus attendre et je lisais dans ses yeux de jeune homme timide son envie de me découvrir.

-" Bien Victor, il est peu etre temps maintenant de passer aux choses sérieuses ? qu'en penses-tu ?"

-"Je n'attends que ca Bernadette, je n'ai jamais ressentis un tel désir pour une femme"

Nous nous sommes dirigé vers un hotel que j'avais déjà repéré à proximité de notre terrasse de café. Une fois dans la chambre, j'avais l'étrange sensation de revivre cette soirée avec mon neveu, il lui ressemblait beaucoup, j'aillais devoir cette fois encore prendre les choses en main. Nous étions debout devant le lit, je me suis collée à lui pour l'embrasser langoureusement, puis, j'ai enchainé :

-"Victor, j'imagine que tu n'as que très peu d'expérience avec les filles et si je suis ici s'est pour prendre comme toi un maximum de plaisir. Je crains que tu ne jouisses trop rapidement, ce qui compromettrait nos plaisirs. J'ai une technique qui va te permettre d'avoir de très fortes sensations sans pour autant que tu éjacules. Si tu es d'accord, avant de passer aux préliminaires, je souhaiterais serrer la base de ton sexe avec un petit cordon de facon à empécher ton sperme de sortir, ce qui te permettra de garder ta vigueur. Tu as d'ailleurs peut etre déjà essayé cette technique par toi meme ?"

-"Non je n'ai jamais essayé, mais bien évidemment, je suis d'accord pour que tu le fasses"

-"Déshabilles toi, je prépare le lacet"

Il ne lui a fallu que quelques secondes pour se retrouver entièrement nu debout devant moi, moi qui à l'inverse était toute habillée volontairement car je voulais limiter son excitation pour le moment. Je dois avoué qu'à cet instant, voir son sexe déjà légèrement raidi par la situation provoquait une certaine humidité entre mes lèvres intimes. Je me suis mise à genoux devant lui, son sexe me faisait face.J'ai pris ses couilles dans mes mains, j'ai tiré légèrement sur ses boules pour bien les faires descendre, j'ai ensuite fais un noeud à la bases de ses couilles avec mon lacet de facon à maintenir ses boules dans le bas de la peau de ses couilles.Après quelques tour de ficelles, les boules étaient belles et bien prisonières. J'ai ensuite étiré la peau de sa verge vers le bas de facon à ce que son gland soi bien libre et j'ai fait un noeud en serrant assez fort la base de sa verge avec mon lacet ce qui lui a laissé échappé un "aie".

-"Excuse moi Victor, ca fait un peu mal, mais tu ne vas pas le regréter, ca va te permettre de durer et nous pourrons prendre du plaisir beaucoup plus longtemps"

L'objet de mon désir ainsi prisonnier, je lui ai proposé de s'allonger avec ses fesses sur le bord du lit en laissant ses pieds au sol, juste le temps de me dévétir, je me suis mise à genoux sur le sol, me retrouvant ainsi entre ses jambes, mes seins généreux posés sur le haut de ses cuisses.J'ai pris son sexe dans mes mains, il était incroyablement tendu et épais.J'ai commencé par carésser son gland avec mes doigts pendant quelques secondes tout en léchant lentement ses boules prisonnières. Victor avait les yeux fermés, il était immobile, la bouche à demi ouverte, il avait l'air d'apprécier ce chatiment
.
-"Victor, s'il te plait, regarde moi, ton plaisir en sera meilleur !"

A ses mots, il a ouvert les yeux pour me fixer et j'en ai profiter pour dessiner le contour de son gland avec le bout de ma langue humide. J'ai pris soin de le lécher très lentement tout en observant son visage se crisper de plaisir. C'est en quittant son regard que j'ai pris son gland dans ma bouche. J'ai entammé plusieurs aller retour vers le fond de ma gorge tout en branlant sa verge d'une main.Je sentais les secousses répétées de son sexe qui voulait laisser échapper sa semence au fond de ma bouche,mais les noeuds étroits l'en empèchaient. Je me suis amusée ainsi quelques minutes jusqu'à ce que son sexe devienne violacé, il était temps de le libérer de ce cordage.De mon coté, je sentais mes lèvres intimes très humides, mon bas ventre en devenait douloureux de plaisir.

-"Bernadette, je n'ai jamais connu un tel plaisir, je crois bien que c'est la première fois que j'atteinds une telle extase!".

Je me suis allongée à coté de lui sur le lit, j'ai pris sa main pour la diriger vers mon sexe trempé.

- " Caresse moi lentement, j'ai envie de jouir !"

J'ai eu droit à une caresse délicieuse, il alternait ses massages entre mon clitoris et l'entrée de mon vagin. Je sentais venir ma jouissance à grand pas mais je désirais autre chose.

-"Tu veux bien caresser mon sexe avec ta langue ? j'en ai très envie!"
Ses nouvelles caresses étaient tout aussi délicieuses que les précédentes. Je devais me rendre à l'évidence, Victor savait me donner un merveilleux plaisir.Je n'ai pas voulu retenir mon extase, je me suis laissée aller vers le point de non retour tout en lui exprimant mon bonheur par de petits gémissements.
Le temps de retrouver mes esprits, blotie dans ses bras, allongés sur le lit, j'ai attrapé son sexe dans ma main.

-"Bernadette, je sens mon envie de jouir très proche, je suis beaucoup trop excité"

Pour réponse, j'ai récupéré dans mon sac un préservatif que j'ai pris soin de dérouler lentement sur son sexe. Je craignais le pire, son visage se crispait à nouveau, allait-il jouir sans meme m'avoir pénétrée ? je me suis allongée à ses cotés.

-"Allez, viens, je te laisse faire, tu arriveras mieux à te controler si c'est toi qui vient sur moi"

Je pouvais enfin apprécier ce sexe qui pénétrait très lentement mon ventre. Rapidement Victor a cessé ses mouvements, s'en était trop, il perdait le controle.

-"Libère toi, nous ferons ce qu'il faut pour pouvoir recommencer ensuite"

Après ces mots, un simple aller-retour de sa verge dans mon ventre a suffit pour remplir le préservatif de son plaisir. Il s'est retiré de mon sexe et s'est libéré du caoutchouc qui moulait sa tige. Je lui ai laissé un court instant de tranquillité pour qu'il reprenne ses esprit,je sais qu'à son age, on retrouve rapidement l'énergie nécessaire qui permet de remettre le couvert. J'ai déroulé un nouveau préservatif sur son sexe qui était déjà au garde à vous.Je le sentais toujours très excité, j'étais ravis et moi aussi toute excité de la situation. Quelle femme de mon age refuserait un tel moment de plaisir avec un aussi jeune homme ? Soyez honnete, aucune !.

Son sexe m'a pénétré à nouveau, ses mouvements étaient plus énergiques, j'en déduisais que son plaisir était plus long à venir, j'allais pouvoir prendre le temps de profiter moi aussi de ce moment. Le fait de penser que j'étais là, entrain de me faire prendre par un très jeune homme augmentait sensiblement l'arrivée de ma jouissance. Quelques courtes minutes ont suffit pour que je jouisse, à cet instant, mon sexe s'est resseré et Victor n'a pu lui aussi retenir plus longtemps sa semence.

Nous sommes ensuite restés une bonne heure nus sur le lit à discuter de choses et d'autres.Il était temps de nous quitter, j'avais passé une merveilleuse après midi, et je suis convaincu que Victor n'oubliera jamais notre après midi du lundi 21 mars 2016.

Nadettedu69

Bises


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :



histoire de sexe avec ma merelivre erotique gratuithistoireserotiquesgang bang candaulistebranlette publiquehistoire de sexe masturbationil baise une inconnuehistoire de sexe et soumissionhistoire de sexe entre femmebonne soeur baisehistoire de sexe par datehistoire erotquehistoire de sexe x storyenculee par surprisehistoires de maturessite d histoire de sexehistoire erotique orghistoire de sexe au travailhistoire erohistoire erotique travestihitoire erotiquehistoire de sexe forcerecit erotismehistoiresgayrecits erotiques doctissimomenu histoire de sexehistoire de sexe parkinghistoire de sexe xxxhistoires vraies de sexerecits erotiquehistoire de sexe pdfhistoire pornographiquesite d histoire de sexehistoire caudaulistehistoire de sexe torridehistoire de sexe dominationhistoire de sexe incestueuxhistoire de sexe amiecandaulismeshistoires erotiques.orghistoires de salopesrecit porno hardrecit maturehistoire bisexuelhistoire de sexe strip pokerhistoire de sexe frere et soeurhistoire de sexe illustreebelle mere histoire de sexesadomaso hardhistoire de sexe jeuxrecit cuckoldil sodomise sa voisineil baise sa niecelecture pornohistoire de sexe film streaminghistoire de sexe mere filsma femme m'enculehistoire de sexe tabouhistoires erotiques lesbienneshistoire de sexe transexuellehistoire vrai de sexerecits candaulistehistoire de sexe smhistoire erotique orghistoire sexe soeurhistoire transexuellerecit cuckoldil encule sa voisinehistoire de sexe pornma femme suce un ami