Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Gonflée !

Quand une jolie représente en lingerie, rencontre le gérant d'une boutique...

Proposée le 10/11/2015 par alain40

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Roman

L'heure de fermeture vient de sonner dans ma parapharmacie.
Mais la barbe, au dernier moment, une représentante, Sonia, vient me visiter.
C'est une nouvelle. Avant j'avais un vioc de 60 balais, qui vient de prendre sa retraite.
Je ne connais pas toutes ses compétences, mais comme beaucoup dans le métier,je sais pourquoi elle a été recrutée. Ils sont malins les DRH : plus elles sont belles et sexy, moins on ne sait dire non à leurs propositions qui ne sont que commerciales ! Elle présente une gamme de collants et bas. Pour bien les présenter, elle en porte une paire sur ses longues jambes, potelées mais pas trop. Quelle aberration, c'est comme mettre une bâche sur un tableau de Van Gogh.

12h30 sonne, les employées quittent le magasin. Nous voilà seuls.
Sonia continue son travail, alors que le rideau est tombé. Ça ne la dérange pas que je n'aille pas déjeuner. J'ai les crocs ! Et elle me donne sacrément faim.
Elle se penche pour prendre des catalogues dans son sac de présentation. La jupe noire est bien ajustée et laisse apercevoir des rondeurs délicates. Son fessiers semble ferme augmente mon appétit. Elle se penche un peu plus et... la jupe étant un peu courte, on voit apparaître la bande de maintien de ses bas puis quelques centimètres de peau. Elle est sacrément canon.
Je ressens l'excitation de mes 15 ans, quand dans le métro, une femme s'est assise à mes côtés, et a laissé apparaître le haut de ses bas. Tout de noir gainée, elle fut mon premier souvenir de bandaison sur des dessous. Juste sur un souvenir, il pourrait me prendre l'envie de m'isoler quelques minutes et de me faire plaisir...

Mais je n'ai pas fini mon histoire...

Ses seins sont petits à Sonia. On ne les voit même pas par l'embrasure de son chemisier transparent. C'est sûrement pour cela qu’ils ne sont pas emprisonnés d'un soutien gorge.
Ses lunettes lui donnent un côté sévère très fantasmant, genre bibliothécaire qui va me punir car je n'ai pas été très sage...

Elle se retourne et passe près du bureau et oups.... maladroitement, elle s'accroche, et son bas se file!!! Quel comble !
Mais ayant du stock, je lui trouve vite une paire neuve que je lui tend. Je les ai choisis moi-même:des clairs, très satinés limite brillants, et doux au toucher.
Elle va se changer dans la petite salle réservée aux essayages, salle entourée de plusieurs miroirs pour pouvoir se regarder. J'imagine qu'à chaque fois qu'elle passe devant un miroir, elle se regarde et est contente de la ligne qu'elle entretient. Elle peut en être fière.
Je la laisse, puis m'aperçois qu'elle n'a pris qu'un bas de la paire que je lui ai tendue.
La porte n'étant qu'à moitie fermée, je me permet d'entrer... oups elle était en culotte... Une petite culotte rose,avec un tissu en dentelle transparent laissant devine un fin duvet brun.
Elle était la plus gênée. Ne sachant quoi faire, elle a mis deux minutes avant de me dire merci pour le bas. Pendant cet instant, je lui ai maté les jambes... sa peau semblait douce et blanche, comme un prélude à la sensualité.

Je retourne dans mon bureau. Elle me rejoint et s'excuse de la situation. Je lui dis qu'il n'y a pas de raisons de s'excuser. La manière dont je lui ai dit ça a dû me faire passer pour un gros pervers.
On s’assoit, elle relève ses lunettes, et a du mal à se concentrer. J'en suis troublé, ce qui augmente son trouble.
On se regarde sans se parler. On a le regard fixé l'un vers l'autre.
Puis on se jette littéralement l'un sur l'autre. L'un et l'autre avons capté cette fraction de secondes, cette fraction qui nous envole dans l'impulsion et la bestialité quasi animales.
On se relève et d'un grand geste magistral du bras je met par terre tous les papiers qui se trouvaient sur mon grand bureau.
Elle s'allonge sur le dos.
Je lui remonte la jupe.
Elle m'arrache les boutons de ma chemise.
J'en fais autant sur son chemisier blanc en satin.
Elle ouvre ma ceinture.
Je lui masse les seins.
Elle me déboutonne.
Je passe une main sur sa chatte humide.
Elle me tire la queue du shorty.

Je la laisse me branler en essayant tant bien que mal de m'enlever le pantalon, les chaussures etc...
"C'est la première fois que je fais ça avec un client" me dit elle.
"C'est pas la première fois pour moi", je lui répond.
Ça semble l'exciter au vu de ses lèvres qui se pincent.
Elle se contorsionne et se libère de sa culotte. Ses lèvres sont charnues. Je les ouvre pour découvrir la beauté de son sexe en entier.
« J'ai le choix sur les préservatifs dans ma parapharmacie » je lui souris...
Elle me rejoint vers les capotes, et prend un tube de lubrifiant. Ça lui a donné des idées...
Elle l'ouvre et en met sur son doigt en le suçant. Puis en m'allumant du regard en remet sur sa main et commence à se masser sa fente avec... Elle fait cela avec vice et provocation, si lascivement... Elle se claque les seins si petits. Il n'y a que ses tétons durcis qui bougent.
Assis toi, m'ordonne telle.
Et elle commence son show... elle s'y rente un doigt, puis deux, puis trois tout en m'observant et en se massant le clitoris. Elle fait ça pour me faire plaisir, mais se prenant au jeu, se fait aussi plaisir à elle même. Elle est torride et ses yeux sentent le sexe. J'aime cette odeur.

Moi c'est simple: je me masturbe. Pas trop énergiquement, pour pas tout gâcher... mais avec ardeur.
Elle retourne vers le bureau, pose ses seins sur celui-ci et m'offre une croupe déjà béante qu'elle lubrifie.. Pourquoi parler ?!!
Je me lève et l'encule.
Je sais que là où l'on est, on est dans l'objectif d'une des caméras de surveillance, mais j'évite de le lui dire... j'aime bien revoir mes SEXPLOITS; tout est est enregistré.
Elle se laisse faire ;elle ne peut plus bouger de toute façon.
Elle crie plus qu'elle ne gémit. Dommage mes caméras n'enregistrent pas le son.
Elle ne bouge plus, elle est comblée. Les yeux au ciel, elle me voit l'empaler sans lui laisser de répit.
Elle sort mon sexe, le suce un peu... puis s'allonge sur le dos sur le bureau. Elle se remet du gel dans son fion, et sur sa chatte.

Elle sait ce qu'elle veut.
Je la reprend par derrière, et elle me tend le tube de lubrifiant à l'aspect moderne et phallique. Je suis d'accord pour pénétrer son sexe trempé avec celui-ci. Ce godemiché improvisé à la taille prétentieuse rencontre mon gland à peine séparés d'une fine muqueuse.
"Crache moi dessus "me crie t-elle!!.
Je suis interloqué. J’exécute pour lui faire plaisir mais sans réelle motivation.
Elle me griffe les deux fesses .. non elle ne me les griffe pas, elle me les lacère pour que je le fasse mieux... Ça me redresse d'un coup et ça ne fait que planter mon dard plus profond en elle.
Pour lui faire plaisir j'envoie ma salive sur son bas vente et masse son clitoris avec, ce qui a l'air de la combler. Mes sécrétions mêlées à sa salive inondent son corps.
Autant lui cracher dessus ça m'a fait ramollir, autant l'excitation que ça lui a procurée m'a fait redécoller... trop peut-être...
Vite, je m'ôte d'elle et enlève ma capote.
Elle se met à genoux et se prend un premier jet violent sur le front. Le deuxième lui arrive près de l’œil et pour les autres.... sa bouche me les a absorbés...

Dans nos aventures, son nouveau bas s'est filé...

Vous me croirez ou non... elle me les a facturés!!


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
EXCELLENT ! Et j'adore le final moi aussi. Bravo.
Posté le 6/02/2017

laurasolo
Très bien écrit, sensuel, sexuel, vivant et avec une fin très rigolote. Mes draps s'en souviendront...
Posté le 11/11/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :


Online porn video at mobile phone


branlette publichistoire de soumisehistoire erotique mere filshistoires de candaulismehistoires de candaulismehistoire de soumissionhistoire de sexe en vacancehistoire de sexe 69enculer par sa femmema femme et une salopehistoire de sexe incestueuxtextes erotiquetexte erotiquehistoire de sexe jerem 19histoires gays gratuiteselle baise son gendrehistoire de sexe entre freresrecits trashmaman veut ma biterecit fesseehistoire de sexe bisexuelbaise sur le chantierbaisee sauvagementhistoire de sexe revebebej'ai baise ma soeurhistoire sexe mere de famillehistoire taboue gaypucelle baisehistoire de cul hardhistoire de sexe sauvagehistoire depucelagehistoire de sexe en couplehistoire herotiqueelle se fait depucelerje baise ma petite fillerevebebe histoirehistoire erobranle par une inconnuestory erotiqueje baise ma petite fillesexe chez le medecinma femme en club echangistehistoire de sexe a troishistoire pornographiqueelle se caresse sur la plagehistoire erotiqueshistoire de sexe avec ma belle filledoigtee en publichistoire de sexe xxx.comrecit trio hhfforum recits erotiqueshistoire de sexe xstoryfessee erotiquema femme aime s'exhiberhistoire revebebehistoire de sexe avec cousinebourgeoise soumisej'ai senti battre ses couilles contre ma chattehistoire de sexe transexuelrecit travestilire histoire de sexerecit erotique voyeurhistoire de sexe punitionunion histoire de sexeencule par surprisenouvelle erotiquehistoire depucelagehistoire gay soumishistoire de sexe depucelagehistoire de sexe profil baise sa niecefemmes candaulisteshistoire de sexe cousinhistoire secehistoire de sexe trixiema femme suce des inconnushistoires coquinegrosse bite pour ma femmehistoires de sexehistoire de sexe avec mamanil se tape sa voisinema femme en gang banghistoire de sexe au collegehistoire porno gayhistoire d echangismecougar erotiquesodomie erotiquebaise avec ma belle mererevebebe recits recentshistoire de sexe tabouhistoire de sexe bizarrehistoire porno gayrecit de sexeil encule sa tantehistoire gay gratuitebranlette publiquehistoire de maturehistoire de sexe incestueuxsite erotique