Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Les bizuthes 1 - La mise en bouche

Le bizutage des années 90 était l'occasion pour les étudiants et étudiantes de se lâcher en arrivant enfin au dernier stade de leurs études après s'être privé des années. C'est exactement ce qui arrive à ces deux bizhutes.

Proposée le 30/04/2021 par Pollux

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: Groupes
Lieu: Bureau, travail
Type: Histoire vraie

Le bizutage, dans les années 90, que de bons souvenirs.
Cette année nous bizutons, et la nouvelle promotion a son lot de jolies étudiantes, qui ont passé deux ans la tête dans les livres et qui intègrent maintenant leur école pour 3 années à s'amuser plus qu'à étudier.
Nous allons les mettre sur la voie.
Pour éviter les soucis, les bizuths sont par deux, tirés au sort au hasard, et du même sexe.
Les bizuths et les bizuthes sont par paire en permanence pour les 2 semaines que durent le bizutage.

Premier jour, chaque paire passe dans un bureau, une salle de cours, avec 5 anciens assis derrières des bureaux côtes à côte, pour poser des questions souvent salaces aux bizuths et les impressionner. 5 bureaux sont organisés, et je suis le président d'un des bureaux.
Avec moi 4 potes, tous prêts à s'amuser.

Les 3 premiers couples sont des mecs, plutôt rasoirs, à qui on met un coup de pression avant de leur offrir à boire et de les envoyer au bureau suivant.

Le quatrième couple est composé de Ludivine, jolie brune, portant un débardeur avec un mini-short en jean, et de Julie, superbe blonde, portant un chemisier blanc très léger sous lequel on distingue son soutien gorge à dentelles et une jupe plissée lui arrivant juste au dessus du genoux.
Ludivine et Julie font 1m60 et 1m65, 95D et 90C respectivement.

Inutile de vous dire que leurs tenues nous ont immédiatement mis des idées en tête.

Le questionnaire commence:
Moi: vous vous êtes habillée ainsi pour allumer le bureau?
Julie: je ne peux pas parler pour Ludivine, mais pour moi oui
Ludivine: suis je vraiment tellement habillée?
M: vous qualifiez vous d'allumeuses?
J: les allumueuses ne font que chauffer, alors non je ne suis pas une allumeuse
L: si je vous disais que je n'ai pas de soutien gorge, je serais une allumeuse, mais je vais vous le prouver, et vous prouver en même temps que je ne suis pas une allumeuse

et Ludivine lève son débardeur pour nous dévoiler une poitrine très ferme en forme de pomme, avec de gros tétons sombres qui commencent doucement à durcir.

M: ok, Ludi, tu es en bonne voie pour nous prouver que tu n'es pas une allumeuse. Julie, tu dis que tu ne fais pas que chauffer, qu'as tu à offrir?

A peine ma phrase terminée, Julie attrape sa jupe, la remonte, pour nous laisser voir sa chatte, avec un ticket de métro blond, très fin, certainement épilé du matin, en écartant légèrement ses cuisses pour nous montrer sa chatte et ses lèvres.
Nous sommes tous tombé sous le charme de ces deux bizuthes qui ne se connaissaient pas le matin même et nous offraient le spectacle de leurs seins de te leur chatte.

M: mesdemoiselles, vous nous avez chauffé, pour le moment vous êtes des allumeuses.

Julie et Ludivine se regardent, échangent des messes basses, nous regardent avec des yeux brillants, et Julie nous dit: et si on vous suce tous les cinq, je pense qu'on ne mériterait plus cette désagréable appellation.

M: bien, nous sommes le bureau, nous avons d'autres bizuths à voir, vous vous occuperez de nous sous le bureau pendant que nous allons voir vos camarades.

Aussitôt dit, aussitôt fait, je les dispose à chaque extrémité, en pensant bien me faire sucer par les deux quand mon tour viendra.
Les mecs ont déjà leur pantalons sur les genoux, et les filles se mettent à l’œuvre.
Les prochains bizuths entrent, deux mecs assez bêtes, bien sur ils ne se doutent pas que mes potes se font sucer par Julie et Ludivine, et mes potes eux ne sont plus que des queues pour les bouches que j'imagine agréables et bien chaudes des filles.
Alors que nous jouons notre jeu avec les deux mecs, Antoine met une grosse claque sur le bureau, je comprends que Ludivine l'a fini, et 30 secondes plus tard c'est Cyril qui tape à son tour sur le bureau.
On expédie les deux gars, Ludivine et Julie sortent de sous le bureau. Ludivine prend un petit mouchoir de sa poche, et crache le sperme d'Antoine dedans. Julie elle nous dit: ça m'a excitée et je suis prête à passer au prochain tout de suite, ne perdons pas de temps
M: tu as vidé les couilles de Cyril n'est ce pas?
J: absolument, et je n'en ai pas perdu une goutte, j'ai tout avalé. Et avec une moue aussi innocente qu'excitante elle ajoute: je n'aurai pas du?
M: tu as très bien fait et tu continueras comme ça. Le mouchoir de Ludi est tout petit, il ne pourra pas prendre une deuxième dose. Ludi, quand tu auras fait jouir Clément, tu garderas son jus en bouche.
J: ça serait dommage de gâcher et qu'elle aille cracher un jus de couilles frais, si vous voulez, elle peut le faire couler dans ma bouche et je l'avalerai.
M: Ludi, tu as compris ce que tu dois faire?
L: je n'ai jamais fait ça, mais oui je vais garder le sperme de Clément et le donner à Julie.

On est tous excités a bloque, Ludi et Julie retournent sous les bureaux, deux filles entrent. Une est jolie, l'autre pas du tout. Clément et Arnaud eux profitent juste de leur pipe, et on questionne les deux nouvelles sans trop s'impliquer, on est bien plus au spectacle qui nous sera offert dans quelques instants.
Clément tape sur le bureau. Un sourire illumine nos cinq visages. On pense tous à Ludivine avec sa bouche pleine de sperme sous le bureau. On attend qu'Arnaud tape sur son bureau. On dirait que Julie a décider que Ludi devrait garder le fruit de son travail encore quelques temps. 3 bonnes minutes se passent avant qu'Arnaud ne tape sur le bureau.
Les deux filles sont expédiées en quatrième vitesse, Julie et Ludivine sortent de sous leurs bureaux et se placent au centre de la pièce. Julie se met à genoux, Ludivine se penche, Julie ouvre grand la bouche, et Ludi commence à faire couler ce liquide blanc dont on a l'impression qu'il ne fini plus de sortir de sa bouche. Une fois tout donné, Ludivine s'écarte. Julie garde la bouche ouverte, se relève et vient nous montrer à chacun la quantité phénoménale qu'elle a dans la bouche avant de fermer la bouche et d'avaler d'une traite tout ce sperme. Julie nous fait un joli sourire. Nous les félicitons pour le spectacle avec quelques applaudissements.

C'est à mon tour de me faire sucer. Les deux m'excitent beaucoup. Je dit à Julie que si c'est dans sa bouche que je vide mes couilles, qu'elle devra garder tout jusqu'à ce je lui donne mes instructions. Les mecs ne regardent en se demandant à quoi je pense. Elles passent sous mon bureau, mon pantalon est sur mes chevilles, elles m'embrassent le gland, et les 2 suivant entrent. Je ne participe absolument pas aux débats. Les gars eux sont tous soulagés, et moi je profite. Je sens des coups de langues le long de ma bite, une est en train de me lécher de la base jusqu'au gland. Je sens ses lèvres au bout de ma bite. Ses lèvres se ferment, pressent et je la sens aspirer la tête. En même temps je sens des coups de langues sur mes couilles. Quel pied! L'aspireuse descend et monte, tout doucement, sûrement pour ne pas gêner la lécheuse. Elles sont très bien coordonnées. La lécheuse laisse mes couilles, et la suceuse descend doucement, en continuant d'aspirer, elle n'arrête plus de descendre. Elle me fait une gorge profonde. Je sens ma bite taper dans le fond de sa bouche, elle continue de presser comme pour la faire passer dans sa gorge. Et elle remonte, et entame une pipe assez lente ou je sens ses joues contre ma bite. Elle remonte, libère ma bite. Je sens de nouvelles lèvres sur mon gland, et une nouvelle langue, plus fine, me lécher les couilles. La technique de la deuxième suceuse est différente, elle met beaucoup de salive et joue avec sa langue sur mon gland quand ses lèvres sont serrées sur la tige. La vache, elles savent toutes les deux y faire. La lécheuse s'écarte, ma suceuse entame une pipe plus rapide que la première. Je sens sa salive couler sur mes couilles pendant qu'elle fait ses va-et-vient. Elle se donne vraiment. Elle s'arrete et libère ma queue de sa bouche. Je sens les filles se faire des signes sous le bureau. Et d'un coup ce sont deux langues qui remontent le long de ma bite. Elles montent et descendent en pressant assez pour que j'ai des sensations divines. Puis une monte, l'autre descend, une me prend en bouche, l'autre me lèche, elles changent encore 3 fois, je n'en peux plus. Mon gland gonfle, elle sent et moi aussi que le point de non retour est atteint, les lèvres sur ma bite changent en une fraction de seconde. Mon gland à peine dans cette bouche, se sont 4 giclées bien grasses que j'envoie dans cette bouche qui aspire comme si elle voulait vider mes couilles jusqu'à la dernière goutte.
Je tape sur le bureau. Le gars dégagent les 2 pauvres bizuths en une seconde.

Ludivine et Julie sortent de sous le bureau. Elles ont toutes les deux un sourire sur les lèvres, satisfaites. Elles me regardent, Ludi ouvre la bouche, donc Julie a la bouche pleine. Avant qu'elle n'ai le temps de parler, je dis à Ludivine d'aller se positionner comme Julie l'avait fait avant elle, à genoux et la bouche ouverte. Pour la rassurer, je lui dis que je sais qu'elle n'avale pas. Ludivine s'exécute. Sans avoir besoin d'en dire plus, Julie fait couler tout le jus que je lui ai versé dans la bouche. Je demande à Ludi de venir nous montrer comme Julie l'avais fait. Il y a un peu moins de sperme que tout à l'heure. Je suis quand même fier de moi. Je demande à Julie de se mettre à genoux, et Ludivine lui rend le jus de mes couilles, remet se sperme là ou il a initialement été giclé. Julie l'avale.

Quel spectacle!

Antoine prend la parole et dit que ce n'est pas juste. On le regarde, étonné, on a tous giclé dans une bouche ou un autre.
Antoine: il n'a a que moi que tu n'aies pas goûté Julie
J: ni goûté ni avalé (en faisant un clin d’œil)
M: tu as raison Antoine, il faut que Julie puisse nous dire lequel d'entre nous elle préfère, tu as été le premier, tu es prêt pour remettre ça?
A: je bande déjà
L: je vais t'aider Julie, je vais m'occuper de ses couilles pendant que tu le suces

Julie ne se fait pas prier, elle fonce sous le bureau d'Antoine, avec Ludivine. Les derniers bizuths entrent. On les taquine, deux boutonneux, pas très futés. Il y a une odeur de sperme dans la salle, on leur demande d'ouvrir les fenêtre pour nous. Antoine tape sur le bureau. On demande aux gars de sauter par la fenêtre ou de prendre immédiatement la porte.

Julie et Ludivine réapparaissent, tout sourire. Je les replace au centre de la pièce, avec cette question:
M: Julie après avoir goûté cinq nectars de couilles différents, lequel préfères tu?
J: sans hésitations le tien, mais ce n'est qu'un premier jet, il faudra me donner l'occasion de vérifier
L: meme si je n'ai pas avalé vos spermes, j'en ai eu 3 différents dans la bouche aujourd'hui, et pour moi c'est plutôt celui d'Antoine
M: très bien les bizuthes, il est temps pour vous de poursuivre votre petit parcours de la journée, on se recroisera sûrement plus tard. Chaque bureau doit organiser une fête ce soir ou seront invitées le couple de leur choix. Vous êtes donc invitées chez moi ce soir pour une vraie fête après la mise en bouche que nous venons de vivre.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

beautyfrance.ru lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

shinghouz
Excellente mise en bouche, à suivre !
Posté le 5/05/2021


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Allumage et mise en bouche entre amis
Lèvres Bouche Langue
Ce n’est pas une prune qu’il m’a mise...
Lucie s'est mise à son compte !
Candaulisme en famille. 2. Mise en place du piège.



histoire de sexe .netcouple soumisexhibition de ma femmegang bang candaulisteffm engage sporthistoire de sexe forceehistoire de sexe hardcorehistoire de sexe cochonnehistoire de sexe scatohistoire de sexe zoopremier trio pour ma femmeerotique sexehistoire de sexe incestebelle mere histoire de sexerecit erotiquesescort de luxehistoire sexe cocubaise sortie de boitemenu histoire de sexehistoire erotique gayhistoire de salopehistoire de sexe entre couple matureetudiante coquinehistoire de sexe sadomasophoto erotiqbranlette publichistoire de sexe mere et filshistoire de sexe(s)histoire de sexe tres hardnue chez le docteurnouvelle histoire de sexestory histoire de sexehistoire de sexe hard violrecit de fesseehistoire erotique.orgma femme enculeehistoire de sexe*mere fille nueshistoire hard de sexeencule par un transhistoire coquinesune histoire de sexerecit dominahist erothistoire de sexe gratuiteshistoire de baisehistoire hdsmeres et filles nueshistoire de sexe hardtextes erotiquedoigtee en publichistoire de sexe comhitoire erotiquelesbienne erotiquebaise avec un inconnuhistoire de sexe prise par son beau filfemme candaulismehistoire erotique adoj'aime me faire enculerhistoires desexehds recitsoumise exhibeerecit depucelageechangisme entre amisrecit erotiques incesterecit pornhistoire de sexe soumishistoire de sexe campinghistoire erotique xhistoire de sexe campinghistoire sexe femme de menagevisite medicale coquinehistoire de sexe avec belle soeurpapa encule moirecit erotique lesbiennehistoire de femme sexehistoire de sexe enfanthistoires de sxecoulybacahistoire de sexe dans le metrorecits erotiquesdepucelage vaginaleforum candaul