Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Francis, Monique et moi

Une demande surprenante d'un copain de plus de 20 ans

Proposée le 25/08/2015 par mj31000

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Alain 48 ans retraité de l’armée donc assez libre en journée, Francis 51 ans un copain de longue date marié à Monique une belle femme de cinquante ans, un jour Francis viens me voir, il était embarrassé.
- j’ai quelque chose à te demander, c’est gênant, et si tu refuses je te comprendrais et ne t’en voudrait pas
Je reste perplexe mais bon
- dis toujours
- Voilà, Monique souhaite avoir une expérience à trois, moi je suis OK mais que si c’est avec toi, elle est d’accord, qu’en pense tu ?
- C’est délicat il faut que j’y réfléchisse
- Pas de problème donne-moi ta réponse quand tu veux

A l’instant même où il m’a fait cette proposition je savais que j’accepterais, Monique et moi avons eu une relation amoureuse bien avant qu’elle rencontre Francis mais lui n’est pas au courant, je m’arrange pour la contacter et elle me confirme la demande de son mari.

Je donne donc une réponse favorable à Francis qui parait enchanté de ma décision, rendez-vous est pris pour vendredi après-midi.
Le jour J est arrivé, ils ont un pavillon discret à l’écart de la route, nous voilà tous les trois dans le salon, Francis pousse sa femme à venir s’occuper de moi, nous échangeons un baiser plein de promesses, je la caresse, elle ne porte rien sous sa robe légère, elle ne reste pas inactive, elle me caresse le sexe par-dessus mon jeans, je bande déjà depuis mon arrivée, elle a un regard que je reconnais bien, elle a très envie que l’on s’occupe d’elle, son mari s’est collé contre elle par derrière et se frotte contre ses fesses, il me fait un clin d’œil et m’invite à passer aux choses sérieuses, direction la chambre, je fais glisser par le haut la petite robe de Monique, elle est nue , superbe, j’embrasse ses seins, je caresse son abricot doré, elle se cambre, Francis lui caresse les fesses, je la guide au bord du lit, elle s’assoie, je m’agenouille entre ses cuisses qu’elle écarte, je m’accapare de sa chatte déjà mouillée, son mari se fait sucer, ma langue fait des va et viens, je suce son clito, je j’aspire, le mordille du bout des lèvres, cela dure une bonne dizaine de minutes, elle se contracte, elle va jouir, de mes doigts j’écarte sa chatte pour que ma langue pénètre d’avantage, elle jouis, Francis en fait autant, je m’allonge sur elle et je la prends, ma bite va se caler au fond de son vagin, j’ai les couilles bien calées contre sa chatte mouillée, je la baise par de grands coups de reins, la première fois je jouis assez rapidement, Francis se couche sur le dos, elle s’empale sur sa queue, c’est elle qui se baise, il me montre les capotes sur la table de nuit, je comprends qu’il veut que j’encule sa femme, je m’exécute, je lui mouille abondement le cul, je présente mon gland à l’entrée de son orifice, je pousse doucement, ça rentre tout seul, je reste un instant immobile au fond de ce puits d’amour, Francis la baise avec vigueur, je commence mes va et viens, ma queue gonfle de plus en plus, elle me demande de la défoncer, je ne me fais pas prier et je lui bourre le cul, elle couine, puis elle pousse de petits cris, Francis éjacule, elle pousse un grand cri suivis de râles, je jouis à mon tour, elle se couche sur son mari, je m’allonge sur son dos, nous restons emboîtés tous les trois sans un mot, seul nos souffles saccadés retentissent dans la chambre, je débande et je me sort de ce merveilleux cul, je ne l’avais jamais enculée pendant notre relation passée, on se lèves, j’enlève la capote, elle part à la salle de bain se rafraîchir.

Notre belle revient, elle nous demande si on est d’attaque, bien sûr toujours prêts, elle se penche et prends ma bite pour la sucer, Francis en profite pour mettre une capote et il l’encule, on n’insiste pas trop, on a d’autres projets, il enlève le préservatif, va se coucher sur le dos, elle s’empale sur cette belle bite, se penche en avant, j’introduis ma queue, et on la baise en double vaginale, elle remue son bassin, nous demande d’aller plus vite, plus fort, plus profond, on coordonne nos va et viens, on s’active à lui faire plaisir, Francis jouis le premier je sens son sperme sur ma queue, on continus de plus en plus vite, elle pousse un cri et s’effondre sur son mari pendant que je lui déverse mon jus au plus profond de sa chatte, on débande rapidement, direction la salle de bain, Monique en profite pour me chuchoter qu’elle voudrait bien que je vienne la voir seul sans son mari, pour aujourd’hui c’est terminé, je pense que Francis est comme moi, sur les genoux.
- Alors les mecs ça vous a plus ?
- bien sur ma chérie, j’ai eu une bonne idée d’inviter Alain ?
- Oh que oui, et toi Alain ça t’a plus ?
- je suis au paradis
- on pourra recommencer ?
- bien sûr et je suis certain qu’Alain sera d’accord dit Francis en me regardant avec un petit sourire complice.
J’embrasse Monique et je prends congé de mes amis, sur le chemin du retour je réfléchis à la tournure que prend notre relation, Francis qui veut qu’on forme un trio régulier, Monique elle veut que je devienne son amant, et moi je suis perdu aux milieux de tout ça.
Mercredi je rencontre Monique à la boulangerie, pas un mot, juste un regard, je sors le premier, je pars en direction du parking de la gare, elle m’a suivie, il y a du monde donc pas d’effusion, elle me demande si je veux passer chez elle le lendemain, elle est de repos et Francis travail, je ne lui promet rien, je ne sais pas si ma femme travaille, elle me dit que si je me libère je n’ai qu’à venir chez elle, dans tous les cas elle y sera, OK pour moi, on se sépare, je rentre chez moi, je regarde le planning de ma femme, normalement elle bosse le lendemain c’est parfait.
Jeudi 14h, j’arrive chez Monique, il n’y a pas la voiture de Francis, elle me voie par la fenêtre, elle m’ouvre le portillon électrique, j’entre, elle se colle de suite contre moi, je sens son corps nu sous sa sortie de bain, on s’embrasse longuement, je la caresse, lui enlève le seul rempart entre sa nudité et moi, j’embrasse ses seins, elle me guide vers la chambre, je me déshabille en un tour de main, elle décide de s’occuper de moi, drôle d’idée mais j’y consent avec joie, elle s’agenouille devant moi, prends ma queue, la branle, suce mon gland, enfourne ma bite dans sa bonne bouche humide, la gobe bien à fond, remonte ses lèvres tout le long, me titille le gland, redescend le long de ma hampe tout en l’a suçant, s’empare de mes couilles qu’elle suce une à une, les gobes, remonte le long de ma queue en la léchant, s’arrête sur mon gland qu’elle gobe et elle redescend en avalant la totalité de ma bite, elle me prodigue des va et viens dans un mouvement très sensuel, je suis prêt à exploser, elle a compris, elle met ses bras autour de ma taille pour que je ne m’échappe pas de son emprise, je jouis en lui remplissant la gorge de mon sperme, elle l’aval et continue à me sucer, elle se dégage, se relève, je veux lui rendre la pareille mais elle ne veut pas, elle a eu ses règles ce matin, elle n’est pas encore ménopausée, par contre elle veut bien que je l’encule, il me faut un petit moment pour reprendre de la vigueur, j’ en profite pour lui embrasser les seins, je mordilles ses tétons, elle se met à quatre pattes sur le lit, avec ma langue je m’occupe de lui graisser le petit trou, je le mouille, le pénètre avec ma langue, elle écarte ses fesses avec ses deux mains, elle est dilatée, je mets une capote, j’approche mon gland de son Œillet, je pousse doucement, ça rentre sans difficultés, Francis la sodomise régulièrement, je l’encule par des vas et viens de plus en plus rapides, je sors entièrement et à plusieurs reprises ma bite et la re rentre d’un coup jusqu’au fond, elle couine, me demande de lui défoncé le cul, je la pilonne à grands coups de rein, elle gémit, elle crie, je jouis, je continu par de petits va et viens, je débande, on s’allonge côte à côte, elle m’embrasse, me dis être ravie que Francis ai accepté qu’on forme un trio, elle ne veut pas que son mari sache qu’on se voit seuls, elle veut que la situation actuelle dure très longtemps, pour moi c’est pas un problème, par contre le trio prévu vendredi tombe à l’eau.
Je rentre chez moi, vers 18h30 Francis passe me voir sous prétexte de m’emprunter un outil, on part au fond du jardin, j’y ai une cabane où je bricole, il m’annonce la « mauvaise nouvelle », je le rassure,
- ce n’est pas grave, mais elle n’est pas ménopausée ? (je ne suis pas censé être au courant « hypocrite »)
- non pas encore et aussi bien elle que moi il nous tarde que ça vienne
- Lucie (ma femme) qui est plus jeune l’est depuis au moins 5ans
- tu as bien de la chance
- surtout elle
- on remet ça la semaine prochaine ?
- oui si ça conviens à Monique
Je lui donne une paire de pinces et on revient vers la maison, Lucie lui propose l’apéro, il refuse poliment, comme moi il ne bois pas d’alcool, il repart.

Cela fait maintenant 2 ans qu’on se rencontre soit en duo avec Monique seule, soit tous les trois, tout se passe merveilleusement bien d’autant plus que Monique a eu ses règles pour la dernière fois le fameux jeudi où pour la première fois nous avons été seuls tous les deux, donc plus de problème de ce côté.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Monique


Online porn video at mobile phone


mature devergondeebaise sur le chantiercoiffeuse coquinerecits erotiqueshistoire de sexe xxx.comrecit smhistoire de sexe hotrevebebe erohds recithistoire de secema femme et une salopeerotique maturerecits de sexe hardexperience candaulistebaise a la campagnepremiere fois club libertinstrip tease erotiquehistoire de sexe revebebema femme m enculetexte eroencule sa tantehistoire de sexe gaysa tante le sucegangbang candaulistehistoire de sexe avec animauxhistoire de sexe a la campagnema femme est une saloperecit herotiquepremiere partouzehistoire erotique orghistoire de sexe parkinghistores erotiquesil baise une inconnuehistoire de sexe beau frerebaise femme marieehistoire de sexe smhistoire erotique premiere foisbranlette publiquehistoire de sexe maturesmere et fille nuesexe en camping cartante neveu sexehistoire de sexe vecuhistoire x gratuitema cousine me sucehistoire porno gaypetite histoire de sexesexe chez le docteurcandauliste plagehistoire de sexe femme murehistoires erotiques.orghistoire de sexe unionhistoire de sexe incestemon pote me sucehistoire de sexe au lyceehistoire salopebaise entre copinehistoire de sexe merebranler par une inconnuehistoire de sexe tres hardj'encule ma voisinehistoire de sexe collanthistoire de sexe photohistoire de sexe mere et filsphotos erotiques orghistoire de sexe maturessites erotiquehistoires de travestiserotiqueehistoire erotique cousinehistoire de sexe raconterwww.candaulisme.frhistoire sexe gay