Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Ma première expérience candauliste avec mon conjoint

Moi qui suis si stricte et sérieuse, je me suis retrouvée à moitié nue, les fesses en l’air et dans une position que beaucoup de femmes, y compris moi, trouveraient dégradante. Avec le recul, je ne regrette pourtant pas de m’être laissée faire. Mais quelle honte quand j’y pense.

Proposée le 1/04/2021 par Nadia

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: FHH
Lieu: Forêt, campagne, nature
Type: Histoire vraie

Ce n’est qu’à l’âge de 40 ans que j’ai finalement cédé aux sollicitations de mon conjoint, Laurent.

Ma première expérience candauliste avec mon conjoint Cela faisait en effet plus de dix ans qu’il me demandait régulièrement d’avoir un rapport avec un inconnu sous ses yeux. C’est également suite à sa demande que j’ai rédigé ce premier récit, s’il devait y en avoir d’autres.

Je ne suis pas une femme frivole et tromper mon conjoint ne fait pas partie de mes valeurs. Je joins, à sa demande, une photo récente, floutée, afin de me dispenser de la rédaction de ma description.

Cela s’est produit un samedi après-midi de printemps. Laurent venait de faire des travaux sur ma voiture et il voulait l’essayer.

Nous rejoignons un parc situé à une vingtaine de kilomètres de la ville où nous habitons. J’en ai pris conscience au fur et à mesure que les kilomètres défilaient. Bien évidemment, il me vient à l’esprit la réputation de cet endroit, aussi bien familiale que coquin. Heureusement, me dis-je, que ma tenue n’a rien d’affriolant. Je suis en jean baskets avec un tee-shirt blanc.

Laurent se gare sur un parking de gravier afin d’ouvrir le capot de la Mini et de procéder à un contrôle de sa réparation. Je sors de la voiture pour le rejoindre. Il y a trois à quatre voitures éloignées sur le parking dont une avec un type dedans.

« C’est tout bon, parfait » me dit-il. « Il faut que je me rince les mains à la rivière, viens ». La rivière est légèrement en contrebas et je le suis. Il est accroupi en train de se laver les mains et je me tiens debout derrière lui à une dizaine de mètres quand je sens une chaleur et une pression sur la base droite de mes fesses. Je me pousse et me retourne et je découvre un type d’environ cinquante ans qui me sourit et me demande gentiment « vous voulez venir avec moi un peu plus loin ? ».
Je le regarde bouche bée en fronçant les sourcils, les pensées défilent dans ma tête « heureusement que Laurent est là, que veut ce type, cette caresse sur mes fesses était agréable… » et j’entends Laurent dire au type « merci, nous n’avons pas le temps, nous allons partir », et ce bonhomme s’en va.

Laurent : « Désolé, Nadia, je pensais que ces histoires libertines étaient un mythe »
Moi : « ça va »
Laurent : « qu’est-ce qui s’est passé ? »
Moi : « il était gentil mais il m’a mis une main au fesses »
Laurent : « et alors ? Ca t’a fait de l’effet ? »
Je haussais les épaules mais effectivement, je n’arrêtais pas de penser au culot de ce type et à l’espèce de réconfort que m’avait apporté cette pression sur mes fesses.

Nous n’étions pas encore à la voiture que Laurent me dit « viens, on va voir ce que fait ce type, peut-être qu’il est en train de se branler. » Et bêtement je le suis, et bien évidemment nous tombons sur le type à une vingtaine de mètres de là. Il est surpris quand il nous voit le pantalon ouvert en train de se masturber. Il continue en me regardant et Laurent lui lâche « on peut regarder ? ». J’ai tout de suite noté que sa queue ne m’était pas repoussante, elle était de taille normale mais très clean. Et là, mon conjoint me demande de préciser si j’ai mouillé, et la réponse est oui. Oui ça m’a excité et ça me dérangeait vis-à-vis de Laurent.

Le type : « vous pouvez me montrer vos fesses nues pendant que je me masturbe ? »
Moi : « non, non je ne me mets pas à poils ici comme ça moi »

Et là je me souviens parfaitement :

Le type en regardant Laurent : « Vous pouvez approcher pour que je caresse madame à travers ses vêtements et pendant que je me masturbe ? »

J’ai eu les jambes coupées lorsque Laurent lui a répondu « mais bien sûr ». Il me prend aussitôt la main pour m’amener vers le type qui vient immédiatement coller sa queue contre ma cuisse. Oui j’ai senti la chaleur et la dureté de celle-ci à travers mon jean, oui ça m’a excitée, d’autant plus que Laurent, que j’avais regardé droit dans les yeux, m’avait clairement fait signe qu’il appréciait de voir cette scène. J’étais excitée et tétanisée en même temps.

Je me souviens de cette première fois comme si c’était hier. Le type sans gêne ni aucune hésitation est collé contre mon côté droit. Je me tiens de temps à autre à un arbre avec ma main gauche tant il me pousse. J’ai l’impression que ses mains sont partout.
Il a commencé par me caresser tout en pressant ses deux mains entre mes jambes, directement. J’ai été obligée de les écarter un peu pour laisser passer ses mains. Je sentais ses doigts presser ma vulve et mon anus en même temps. Oui c’était agréable. Puis il est remonté pour passer sous mon tee-shirt en me caressant le dos et en malaxant les seins, il en profitait pour décrocher mon soutien-gorge et je sentais à présent sa main directement posée sur mes seins, il remontait mon tee-shirt sur mes seins.

Cela m’était agréable et j’avais en même temps le sentiment d’être humiliée devant Laurent, en plus d’être une moins que rien, une fille de joie...

Que dire lorsque je l’ai laissé déboutonner mon jean et qu’il a aussitôt glissé sa main dans ma culotte pour me doigter et me masser le clitoris. Je reculais les fesses en arrière par réflexe tout en souhaitant qu’il continue, ma respiration s’accélérait et plus j’essayais de le cacher plus mes expirations de plaisir étaient perceptibles. D’un coup il s’est mis devant moi, il m’a poussé le dos contre l’arbre, et ma baissé le jean et ma culotte aux genoux puis il m’a embrassé la chatte en essayant de me lécher. Mon jean aux genoux m’entravant pour écarter les cuisses, il baissait à nouveau le tout jusqu’aux chevilles et parvenait à écarter mes cuisses. J’ai clairement senti sa langue me lécher, je regardais Laurent, il avait ouvert son pantalon et se masturbait devant nous. Sans lâcher un son je le vois articuler « suce-le ». Je lui fais signe que non avec ma tête et il réitère sa demande mais cette fois-ci à voix haute « Suce-le ».

Le type a mis sa couverture devant moi, il m’a pris sous les bras pour m’amener à genoux au sol. Pendant ce temps-là j’ai lâché des « non, non, ça suffit comme ça » mais j’étais à genoux devant lui, sa main derrière ma nuque pour diriger ma tête sur sa queue. J’ai réussi à esquiver deux fois en tournant la tête une fois à gauche et une fois à droite. J’ai alors senti sa queue lisse et chaude sur mes joues. Il prenait enfin ma tête à deux mains, une derrière ma nuque et l’autre sous ma mâchoire.

Pour ne pas compliquer les choses j’ai cédé, j’ai ouvert la bouche et il a enfoncé sa queue dans ma bouche et oui je l’ai sucé goulûment. Je voyais bien qu’il appréciait. Je bouillonnais de sensations mais je me demandais quand cela aller s’arrêter, j’avais peur qu’il me pénètre alors je faisais le maximum pour le faire jouir dans ma bouche.
Mais bien évidemment, et sans demander l’autorisation à personne, il m’a basculé en avant, je n’avais pas d’autre choix que de me retenir avec les bras. Puis il s’est mis debout sur mon côté, m’a pressé la nuque vers le sol tout en me mettant les fesses en l’air, j’ai senti sa main sur mon ventre et son avant-bras entre mes fesses.

Je me retrouvais la tête contre le sol et les fesses en l’air, le jean et la culotte roulés à mes chevilles, le tee-shirt remonté sous les aisselles, le soutien-gorge ouvert les seins ballants. Le pire c’est que je suis restée dans cette position peu gratifiante, le temps qu’il enfile un préservatif et qu’il me pénètre en levrette devant Laurent. Et il m’a baisée à grand coups de boutoir. Laurent s’est approché « vas-y laisse toit aller, jouis » et il m’a encouragé comme cela jusqu’à ce qu’enfin je jouisse. Oui j’ai joui et le type aussi, juste après moi. Il s’est aussitôt retiré et Laurent a pris sa place, il m’a baisée à son tour, je n’ai pas eu le temps de jouir à nouveau et j’ai juste senti sa semence chaude dans mon vagin puis s’écouler le long de mes cuisses. Le type était parti entre-temps.

Avec le recul je me dis que c’était un bon souvenir. Je ne me suis jamais livré à quiconque sur cette aventure ni sur celles qui ont suivi. Personne ne peut soupçonner les cochonneries que j’ai faites et c’est tant mieux. Mon couple n’a jamais souffert de ces aventures.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

beautyfrance.ru lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Desorby
Belle histoire pour le couple
Posté le 9/04/2021

Luckyluke68
Très belle première fois, j'espère que ce n'était que la première d'une longue liste et que vous voudrez bien nous en faire partager les recits. Bonne continuation
Posté le 7/04/2021

Couple02
Quelle belle histoire! J'espère qu'il y en a eu d'autres...Cela serait un plaisir de les lires!!
Posté le 5/04/2021

Anonyme
En meme temps le risque n'est pas la souffrance la mais le fait de se chopper 1 MST ou IST et le papillomavirus vu l'absence de capote lors de la fellation !!!!!
Posté le 2/04/2021

Filou78
Bonjour et merci pour votre récit. Sans vulgarité votre histoire est très plaisante à lire. N'ayez pas honte, vous n'avez qu'une vie, faites vous plaisir !! Cordialement
Posté le 2/04/2021

Anonyme
Tres belle histoire a quand la suite
Posté le 1/04/2021

Nadia
Bonjour à tous, Désolée, j'ai mal classé l'histoire. Il s'agit d'une histoire vraie. Cordialement
Posté le 1/04/2021


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Ma première expérience...
Ma première expérience sexuelle homo
Première expérience en club échangiste
Première expérience en club échangiste 4
Première expérience en club échangiste 3



histoiresgayhistoire secehistoire erotique massagehistoire de sexe avec belle merehistoire de sexe mere et filshistoire de sexe avec ma soeurhistoire de sexe a la fermema cousine me branleexhib terrassehistoire de sexe jeuxhistoire libertinecartoon erotiquestreap pockerhistoire de sexe ovidiehistoire hardeerotisme gratuitpartouze violentehistoire de sexe femme de menagerecit smje baise la copine de ma filleil se tape la voisineerotielle se fait depucelerhistoire cochonehomme soumis sexehistoire de sexe extremehistoire de sexe cochonnehistoire de sexe photohistoire de sexe entre amije baise avec ma tantehistoire de sexe adohistoire de transexuellehistoire de sexe depucelagehistoire de sexe mariagehistoire de sexe adoskuatrecits erodepucelage vaginalil se tape sa tantehistoire de sexe avec voisinehistoire de sexe(s) streamingrecit erotiques incestesite:histoires-de-sexe.net histoire de sexehistoire reelle de sexedepucelage vaginalecocu humiliesodomie erotiquemenu histoire de sexehistoire de sexe comhistoire courte de sexecoquine exhibcandaulisme une autrehistoire porno gayrecits sexfessee recitma femme baise avec des inconnushistoire de sexe sans capotehistoires erotiques incesteexhib terrassehistoire de sexe ma profhistoire sexe mere de famillehistoire de sexe beuretteune grosse bite pour ma femmehistoire femme soumisehistoire de sexe collanthistoire erotique cousinehistoire de sexe hommerecits xje sodomise ma voisinecandaulisme hardsa tante le sucehistoires erotiqueshistoire vecue de sexehistoire de sexe cousin cousinemaman veut ma bitehistoire de sexe soumishistoire erotique incesthistoire de sexe jeunehistoire lesbienneshistoire de sexe a la piscineerotique maturehistoire erotique premiere fois