Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Rentrée éducative

Après avoir découvert la jouissance avec un ami de son père, Emma le retrouve de nouveau, pour plus de plaisirs inédits.

Proposée le 14/09/2020 par Carolina

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: Hôtel
Type: Histoire vraie

Cela fait plus d’un mois que je suis rentrée de vacances. A chaque fois que je fais l’amour avec mon copain Thomas, je pense à Pierre, je me dis oh Pierre fait ça mieux, je préfèrerais avoir la bite de Pierre dans la main… J’essaie d’introduire des nouvelles positions, et de pimenter un peu nos ébats, mais Thomas est très classique et n’aime pas le changement. Nous continuons donc à faire l’amour comme toujours, mais cela ne me suffit plus.

J’ai revu Pierre une fois déjà, lors d’un diner chez mes parents, j’étais avec mon copain, lui avec sa femme, nous n’avons bien sûr pas pu nous retrouver seuls. Mais… oh que j’étais excitée. Pierre m’a envoyé un texto pour me demander d’enlever ma culotte et de la mettre dans la poche de sa veste. Sans hésitation, je suis allée dans l’entrée, j’ai retiré mon sous-vêtement et l’ai glissé dans sa poche. Je suis ensuite retournée à table, à côté de Thomas, je n’osais plus croiser le regard de mes parents. J’étais gênée de me comporter comme une petite chienne, à ses ordres, alors que nous passions un moment agréable en famille. Sur tout le chemin du retour, j’ai prié pour que Thomas je ne s’aperçoive pas que j’étais nue sous ma jupe. Il ne lui est pas venu à l’esprit de glisser sa main entre mes jambes.

Une semaine après cet épisode, Pierre m’annonce qu’il viendra me chercher jeudi soir et que je devais être disponible pour passer la nuit avec lui à l’hôtel. Cet homme me manipule à sa guise, je mens à mon petit ami, j’ai peur que mes parents, sa femme ou même ses enfants ne l’apprennent, que penseraient-ils de nous ? de moi ? Mais rien ne pourrait m’arrêter ! Je veux me retrouver seule avec lui.
Jeudi soir à l’heure convenue, j’embrasse Thomas et descend attendre Pierre au bout de la rue. J’ai fait du shopping pour l’occasion, je porte un ensemble de lingerie qui ne laisse que peu de place à l’imagination. Pierre nous conduit dans un restaurant chic, comme Thomas et moi ne pouvons nous l’offrir. Toutes les têtes se tournent quand nous entrons. Il faut dire qu’un homme de 60 ans avec à son bras une jeune femme de 25 ans, cela fait souvent cet effet-là. Nous savourons ce moment. Pierre me demande de décrire mes sous-vêtements.
- Je porte un soutien-gorge balconnet en dentelle noire, des bas et porte-jarretelles noirs aussi, pas de culotte, car je sais que tu aimes ça.
- Va enlever ton soutien-gorge tout de suite.
Je le regarde dans les yeux et hésite un instant. Le haut de ma robe est un peu transparent et on pourra certainement deviner la pointe de mes seins si je ne porte rien dessous.
- Je veux que tous les hommes du restaurant te désirent et qu’ils pensent à toi ce soir quand ils feront l’amour à leur femme.
Je me rends donc aux toilettes et enlève mon soutien-gorge. Quand je ressors une femme me toise et me demande si je ne suis pas un peu trop dénudée pour un diner avec mon père…
Je reprends place en face de Pierre et le serveur vient prendre notre commande, il a du mal à décollé ses yeux de mes seins, car oui on les distingue clairement à travers ma robe. Pierre sourit et commande pour nous deux.
Nous passons une très bonne soirée, nous rions beaucoup et je bois surement un (ou deux) verre de trop.
Lorsque nous quittons le restaurant, je sens la main de Pierre remonter le long de ma jambe, il soulève légèrement le bas de ma robe, ce qui dévoile le haut de mes bas, je devine les regards plus ou moins choqués des autres clients.
Il nous conduit dans un très bel hôtel, lorsque nous sommes à la réception, je sens bien les regards appuyés du personnel et des autres clients. Je crois qu’ils me prennent pour une prostituée, je baisse les yeux.

Nous entrons dans une grande chambre avec un lit immense. J’ai une petite appréhension, je me souviens de la promesse que j’ai fait à Pierre et il n’a pas oublié non plus. A la fin des vacances, je lui avais promis ma virginité anale.

Je pose mon sac et Pierre se colle à moi, il approche sa bouche je sens son souffle sur mon visage. Il me caresse les seins à travers ma robe. Mes tétons se dressent. Il me retourne brusquement et me fait me pencher sur le lit. Ainsi penchée, je dévoile mes fesses qu’il caresse doucement, il semble apprécier le spectacle. Je l’entends qui se déshabille, il enlève sa chemise puis son pantalon, en slip il s’approche et se frotte contre mes fesses. Je sens son sexe durci. Il me redresse et enlève ma robe. Il me demande si je suis mouillée, je glisse ma main entre mes jambes et répond que oui. La pointe de mes seins est si dure que s’en presque douloureux, nous nous embrassons lentement, Pierre me soulève et j’enroule mes jambes autour de sa taille. Il me pose sur le lit et dépose des baisers le long de mon cou, gobe mes seins dans sa bouche, continue sur mon ventre et arrive finalement à mes cuisses. J’écarte les jambes pour lui donner accès à mon intimité et je sens enfin sa langue sur mon clitoris. Aaaaahhhh… sa langue m’avait terriblement manquée, je me détends à ce contact. Son doigt se fraie un chemin dans mon vagin, je suis déjà trempée. Je le voie qui regarde son doigt aller et venir en moi. Puis il se lève et retire son caleçon. Il s’allonge sur le lit à son tour, je l’embrasse et descend vers son sexe. Il est dur et droit, je le branle légèrement et approche ma bouche de son gland. Je le prends tout entier dans ma bouche et commence à le sucer. J’essaie d’avaler son pénis autant que je peux car je sais que Pierre adore sentir le fond de ma gorge. J’entends son souffle s’accélérer, je continue de plus belle. Je le branle tout en gardant le bout de sa queue dans ma bouche. Mais il me demande de m’arrêter, sinon il va éjaculer dans ma bouche. Je stoppe donc et retourne l’embrasser. Je m’allonge sur lui, j’écarte légèrement les jambes et je sens son sexe sur ma chatte, je le regarde dans les yeux et le glisse doucement dans ma chatte toute mouillée.
- Toujours aussi étroite, murmure-t-il
Je commence à remuer sur lui, de plus en plus vite, il tient mes seins dans ses mains et me demande de me pencher pour qu’il puisse les prendre dans la bouche. Je me penche et l’embrasse, il avale mon sein droit puis mord légèrement mon téton. Je gémis doucement. Il me tient fermement par la taille et fait des vas-et-viens très rapides et puissants, je crie. Il s’arrête et me demande de me retourner. Je le chevauche toujours et lui présente maintenant mes fesses. Il les caresse, puis les écarte.
- J’adore voir ma bite en toi
Je sens son doigt sur mon anus. Il le mouille et appuie, je continue mes mouvements, je sens son doigt dans mon cul. Il l’enfonce de plus en plus. J’arrête de bouger.
- Tu sais que je vais t’enculer.
Oui je sais. Je ne dis rien.
Je me relève et me met à quatre pattes. Il approche sa bouche de ma fente, qu’il lèche, s’arrêtant sur mon petit trou, je me laisse aller, c’est bon.
Il me prend en levrette, j’adore ça, je ne peux retenir un cri lorsqu’il remet son doit dans mon cul. Pierre annonce qu’il a prévu du lubrifiant. Il va le chercher, je ne bouge pas. Il le fait couler le long de ma raie, me masse l’anus et me reprend, vite, fort. Je crie, il va et vient dans mon cul avec son doigt. Il remet du lubrifiant, son doigt glisse beaucoup plus facilement maintenant, j’adore le sentir dans tous mes trous.
Il se retire et je retiens mon souffle. Il me fait allonger et s’allonge derrière moi, en cuillère. Il me pénètre, il me tient la jambe, il m’embrasse le cou, je sens sa langue dans mon oreille. Il ressort et place son sexe sur mon petit trou, sans attendre il introduit son gland, je sens mon anus s’élargir, sa queue dans mon cul. Ça fait mal, je hurle, mais il continue, il pousse, je sens sa bite avancer entre mes fesses. Je lui demande d’arrêter. Il s’immobilise donc, le temps de m’habituer. Je suis tétanisée, je n’ose plus bouger. Pierre se retire légèrement puis s’enfonce en moi, il fait de légers va-et-vient, c’est très douloureux. Il continue, il glisse sa main sur ma chatte et me caresse. Ses doigts me font toujours de l’effet, je me détends. Il m’embrasse, je m’essouffle, je gémi, c’est un plaisir inédit, brut et douloureux. Sa bite entre maintenant sans effort en moi, je me surprends à penser que c’est bon, mes jambes tremblent, mon vagin se contracte, je sens l’orgasme arriver. Je jouis très bruyamment. Pierre continue quelques instants puis se retire. Il m’enlace quelques instants puis me demande si je veux aller prendre une douche.

Je me rends dans la salle de bain, me regarde dans la glace, scrutant si un détail avait changé en moi. Je fais couler l’eau et entre dans la douche. Quelques minutes plus tard j’aperçois Pierre, il me regarde me laver, le sexe dressé, il se branle en me regardant me savonner, j’insiste sur mes seins, puis je me penche pour laver mes jambes. Il me rejoint dans la douche, je le savonne copieusement, je nettoie son sexe puis le rince. Je le suce de nouveau. Il me relève et me retourne, me forçant à me pencher en avant. J’appuie les mains contre le mur, sa bite cherche une entrée en moi, il s’enfonce dans mon vagin, mon dieu sa queue me remplit si bien, je me caresse, il me prend très fort, je hurle sous ses coups de boutoir, et d’un coup, il m’encule de nouveau, sans prévenir, il est en moi. Je continue de me caresser, je me sens si écartée, si offerte. L’eau me coule dans le dos, je le sens entrer et sortir, je vais jouir de nouveau, Pierre m’avertit qu’il va éjaculer dans mon cul. Nous jouissons ensemble.

Nous nous lavons mutuellement, puis allons nous coucher. Il me prend dans ses bras et pose un baiser sur mon front. C’est la première fois que nous passons toute la nuit ensemble.

Le lendemain matin, je me réveille en sentant sa main fouiller ma petite chatte. Je me retourne et colle mes fesses contre son sexe. Il bande déjà. Je me frotte contre lui. Il murmure dans mon oreille qu’il veut m’emmener dans un club échangiste.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
L'humiliation éducative partie 1



premier trio pour ma femmemon histoire de sexehistoire de lesbiennehistoire xcoquine exhibtexte erotiquesma meilleure amie me sucema mere aime ma bitehistoire dominatriceil fait enculer sa femmehistoire de sexe groupedressage de putehistoire sexyhistoire de sexe reelhistoire de sexe avec ma soeurhistoire de sexe hardrecit porno gayrecit gay sexhistoire de sexe avec ma belle soeurpremier trio sexetonton baise sa niecehistoire x gayffm engage sportmec suce mechistoire de sexe gaycomment je suis devenue une putainhistoire de lesbienneshistoire de sexe gros sexetexte herotiquema femme veut une grosse bitesexe exibhistoires erotiques orghistoires de maris cocushistoire de sexe soumisehistoire de sexe ultra violentcouple soumishistoire de sexe humiliationhistoire de sexe hopitalhistoire de sexe x storyhistoire vrai erotiquewww candaulismehistoire de sexe prise par son beau filsite d histoire de sexehistoire bisexuelsexe story: la premiere histoire de la sexualite en bdhistoire salopehistoire de sexe avec grand merehistoires candaulistema femme se deshabillerecits erotiquerecits erotiquema femme baise avec des inconnushistoires erotiques lesbiennesrecit gayrecits xhds erotiquehistoire de sexe amateurhistoire de sexe fellationsexe punitionsodomise par surprisesexe erotiquehistoire de sexe hdshistoire intime de sexehistoire de sexe a troisma femme est une salopehistoire de sexe hdshistoire erotique triohistoire porno gayhistoire femme soumiserecit erotiques incesterecits de sexehistoire de sexe dominationexhibition sexehistoire de sexe avec belle mamanhistoires erotiques illustreesstrip poker sexehistoire de sexe amateurhistoire de sexe au lyceehistoire de sexe illustreehistoire de sexe interracialhistoire de sexe xstoryhistoire de sexe(s)recit erotique gratuithistoire de sexe entre adoshistoire de sexe orgiehistoire deculma femme se deshabillehistoire femdomrevebebe erohistoire de sexe illustreeunion erotiqueil baise sa colocataireexibition sexeon baise ma femme a deuxhistoire de sexe mamiehistoire de gayhistoire de sexe unionje baise ma colocataire