Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Après 10 ans j'ai craqué

J’ai un ami véritable, et pour ceux qui me connaissent, ils savent que je ne galvaude pas ce mot « d’ami » voici 10 ans un garçon est venu s’installer dans l’appartement en face du mien, nous avons 2 ans d’écart d’âge mais lui est hétéro, moi Gay, dés notre première rencontre le courant est passé...

Proposée le 23/06/2020 par jpbe01

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Ce garçon est d’une beauté à tomber, un charme fou et en plus d’une gentillesse incroyable, nous sortons souvent ensemble, cinéma, resto etc. mais ni lui ni moi ne faisons d’allusions à nos vies sexuelles
Tu sais moi le cul des mecs ce n’est pas ma tasse de thé, ok dis-je mais quand on en voit un beau faut le dire.
Et le mien tu le trouve comment ? dit il Toi tu es hors catégorie mon grand.

Sur quoi nous sommes partis dans un grand éclat de rire.


Evidement presque tous les weekends il ramène une de ses conquêtes féminines, et c’est rarement deux fois la même, le nombre de fois ou je me suis donné du plaisir en l’imaginant faisant l’amour.

Mais il allait changer d’appartement, sans pour ça partir à des kilomètres, il changeait juste de rue, donc pas de problèmes pour nous continuer à nous voir, il me demanda de l’aider à faire ses valises.

Tiens met le contenu des deux tiroirs de la commode dans la première valise, j’ouvris le premier tiroir et là se trouvait ses boxers, caleçons et slip, mon Dieu mon sang ne fit qu’un tour, dans le second tiroir je découvris ses shortys et quelques jock strap toute sa lingerie était blanche.

Dis donc je ne savais pas que tu mettais des jock.

J’aime ca avoir les fesses à l’air dit il en rigolant.

La tentation fut trop forte et je m’emparai d’un de ses shortys le dissimulant dans mon pantalon.

Deux jours avant son déménagement c’était par une belle soirée d’été, chaude, nous avions décidés d’aller manger en terrasse, lorsque je le vis sortir de chez lui j’en eu les jambes coupées, il portait un jeans blanc taille ultra basse, un long t-shirt, heureusement car je crois que son pantalon arrivait à la naissance de son sexe, je le trouvais très provocant, étais ce pour moi ? mais j’ai chassé cette idée de mon esprit.
Seconde surprise, lorsqu’il dut se pencher en avant, son jeans descendit et je vis les trois quarts de son beau cul bien rond, il ne portait aucuns sous vêtement, je commençais à être très émoustillé et devait à grand peine ne pas montrer une érection naissante, car moi aussi j’avais opté pour un jeans moulant, mais dessous j’avais un boxer.

La soirée est passée très, trop vite il me proposa de prendre un dernier verre chez lui, nous étions coutumiers du fait, et là pour la deuxième fois il dut s’accroupir pour saisir la bouteille à la différence que là je voyais tout son cul.

C’est la que je me suis dis pas possible il m’aguiche, il est venu s’asseoir à coté de moi et c’est la que j’ai craqué j’ai pris son visage entre mes mains et l’ai embrassé, il eut d’abord l’air surpris, moi me rendant compte de ce que je venais de faire : excuse-moi, je ne sais pas ce qui m’as pris, il ne répondit rien.

Alors je l’embrassai de nouveau plus fougueusement, mes mains commençant à le caresser.

Il mit ses bras autour de mes épaules, cela voulait dire qu’il était consentant, des larmes roulèrent sur mes joues, il me regardait
Tu pleures ? Oui mais de joie, c’est un des plus beaux jours de ma vie
J’ai deviné depuis longtemps que tu me désirais, mais je n’étais pas prêt et je ne voulais pas gâcher notre amitié par du sexe.

C’est la même chose pour moi, mais tu étais tellement provocant aujourd’hui que je n’ai pus me retenir plus longtemps.

Je vais t’avouer que c’était exprès pour toi.

Je lui enlevai son t-shirt et n’eu aucun mal à lui ôter son pantalon, ensuite chaussures et chaussettes, il était la nu devant moi, j’appréciais chaque détail de son corps, sa belle toison recouvrant tout son torse et descendant vers le nombril pour atteindre sa forêt pubienne.

Je voyais pour la première fois ses trésors, une belle verge pas trop longue mais grosse et massive, et dessous sa bourse renfermant ses précieux biens et surprise il bandait.

Je commençai par caresser son torse, mais mains fouillant ses poils, je lui titillais les tetons et la première réaction il émit un petit gémissement, je descendis le long de son torse et lui caressai son entre cuisses, mais sans toucher son sexe là encore il gémit mais plus fort, ce garçon était une zone érogène ambulante.

Je remontai et lui volai un baiser, je descendis le long de son torse, le léchant, passant ma langue sur ses tétons, la encore gémissements mais plus fort, il c’était allongé complètement offert, la tête en arrière les yeux fermés, je voyais à l’expression de son visage qu’il adorait ce que je lui faisais.

Je pris enfin sa bourse caressant ses belles boules, les léchant, là ce n’est plus gémir qu’il faisait mais poser de petits cris.

Je pris sa belle queue en bouche léchant son gland il tentât de se relever pas pour échapper mais parce qu’il était déjà loin, après l’avoir bien décalotté je pris enfin son gland en bouche, le léchant, le relâchant, mais surtout je donnais des petits coups de langue la ou arrive le frein du prépuce, à ce moment il devint comme fou.

Oh oui, ouiiiiiii, encore, encore tu n’arrêtes pas svp.

Je repris son gland en bouche et le suçai d’abord doucement, branlant le reste de sa tige, la il criait carrément, je sentis les premiers spasmes de sa verge, il n’allait plus tarder à venir, je ralentis le mouvement pour qu’il sente bien la jouissance monter en lui, après trente secondes un spasme d’éjaculation et je reçu en bouche trois ou quatre giclées de foutre que j’avalais avec gourmandise, lui essayait de s’accriper au divan, la tête en arrière il criait maintenant, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, hooooooo ouiiiiiii j’avais peur pour les voisins.

j’ai déjà fais jouir des mecs mais lui les dépassait tous.

Après quelques minutes et quelques caresses il revint sur terre.

Ha la vache tu sais faire jouir un homme toi,
Peut être mais avec une telle intensité jamais, tu es vraiment un jouisseur

Je n’ai jamais joui avec une telle intensité, me voilà devenu pédé,
Ne dis pas ce genre de mot j’ai horreur de pédé, enculé, tapette ou autre, tu es hétéro moi gay chacun sa sexualité, je n’ai jamais entendu d’autres adjectifs concernant les hétéros.

Pardon je ne voulais pas te choquer.

Sa main venait de se poser sur mon entre jambes.

A toi maintenant de prendre ton pied.

Mais j’ai pris mon pied, en te menant sur les chemins du plaisir, et en t’ayant vu partir et surtout jouir j’ai pris mon pied, pas besoin d’éjaculer pour jouir, donner un maximum de plaisir à son partenaire est une jouissance aussi forte pour moi.

Sur quoi je me levai et lui dis : Ne sois pas choquer, tu es un garçon merveilleux, et tu ne sauras jamais à quel point tu m’as rendu heureux ce soir, je plane.

Mais je veux te voir aussi jouir.

Ecoute un de ces jours prochain si tu y tiens vraiment, ce soir tu es dans ton trip avec moi, je rentre ne gâchons pas ce merveilleux moment.

Je me dirigeai vers la porte lui toujours nu m’accompagna Dieu que ce mec est beau, avant de sortir, je déposai un tendre baiser sur sa bouche et je sorti avant de rentrer chez moi je me retournai et je vis sa tête dans l’embrassure de la porte il me souffla un baiser que je posai sur mon coeur.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Gilbert me craque la craquette et plus...
L'après vin d'honneur
Un après-midi de rugby
Après-midi chaud
Une après-midi à l'hôtel


Online porn video at mobile phone


histoire de sodomietrio erotiquemaman suce ma bitehistoire de sexe transexueldoigtee en publicje baise avec ma tantehistoire de sexe entre couple matureforum recits erotiqueshistoire de sexe a lirehistoire de sexe*histoire de sexe d adorecit maturewww histoires de sexepartouze entre amismeres et filles nuesexhibe magasinrecots erotiquesma femme m'enculeforum recits erotiqueshistoire de sexe zone rougehistoires de sexeshistoires de cocushistoire de sexe avec ma belle merejeune fille sodomiseehistoire de sexe ma femmehistoire de sexe femme murerevebebe recits recentshistoire de sexe adosreve de sexe histoireje dresse des salopeshistoire de sexe travestihistoires libertineshistoire de sexe smhds recitshistoire de sexe 2015recits erotiquehistoire sexe soeurenterrement de vie de jeune fille baiserecits erotiques doctissimocouple erotiquehistoire de sexe au skiles seins de ma voisinesoumis a ma femmehistoire de baisema femme suce mon poteelle baise son gendrehistoire de sexe adultereforum candaulhistoire de sexe au boulotvieux suceurhistoire de sexe illustrehistoire de sexe entre soeurrecits coquinshistoire de sexe entre hommeshistoire sexe mere filsvrai histoire de sexehistoire sexe femme de menagehistoire de sexe soumiswebcam coquinhistoire depucelagecandaulisme histoireshistoire de sexe putehistoire de sexe entre pere et filleaction ou verite pornorecit porno violmec qui suceetudiante coquinecougar erotiqueertiquerecit erotique premiere foishistoire pornographiquehistoire de sexe orgiehistoire de sexe reelelle suce le livreurhistoire de sexe excitantehistoire de soumiserotiqeprend moi le culbranlette dans la piscinehistoire de sexe travestihistoire de sexe massagehistoire de sexe pdfhistoire erotique orgrecits travestishistoire de sexe massagebelle histoire de sexerecits sm