Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Comment avoir un enfant quand on est lesbienne. 4

Les filles sont mainteant déchainées, surtout Laure. Après avoir fait un moulage de la verge de Claude devenue énorme grâce aux élastiques qui en étranglent la base, elle ne peut résister et glisse dans son fion cet exemplaire vivant encore plus gros que le plus gros de ses godes, et on dirait qu'elle adore ça.

Proposée le 11/06/2020 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

-Oui ouuuiii ! Arrêtez…Arrêtez c’est trop fort !

Encouragées par mes suppliques, elles poussent encore plus loin le supplice. Je me raidis et couine comme une truie qu’on égorge, me cabrant et expulsant la queue toujours raide de Claude de mon intimité pour exploser comme ça ne m’est encore jamais arrivé. Ma cyprine gicle si puissamment que le visage de Léna est complètement inondé. Je jouis encore et encore…
Mon corps n’est plus qu’une machine à jouir. Claude me retient dans ses bras tellement j’ai des spasmes violents, mes yeux sont presque révulsés dans leur orbite et je suis prête de m’évanouir.
Léna m’encourage :

– Tu vois ma chérie, Ce n’est pas si terrible la queue d’un homme… Et avec un peu d’aide, c’est même formidable !!!

Nous sommes toutes ravies de cette soirée, ne regrettant pas d’avoir enfreint nos tabous sexuels.
Mais apparemment, Laure n’a pas l’air d’être entièrement satisfaite.

-Je veux me faire sodomiser par son défonce-cul, j’aime les gros godes mais je veux faire l’expérience avec cette formidable queue. Mais avant, je veux en garder un exemplaire en 3D.

Elle va chercher un kit de moulage pour créer son propre gode à l’image de la pine de Claude
Je me suis sentie un peu trahie à l’idée que par la suite à chaque fois qu’elle utilisera ce gode, nous penserons à son propriétaire. Mais je ne peux pas lui en vouloir car moi aussi, j’ai connu le plaisir avec l’original.
Pour qu’il ne débande pas le temps de la prise du moule, elle passe à la base du chibre plusieurs élastiques très épais pour bloquer le sang dans la verge. Une fois le moule durci, elle le retire de son support. Les élastiques ont fait l’effet inverse, ils sont si serrés que la queue c’est encore gorgée de plus de sang et est devenue monstrueuse.

-Tu ne vas pas te mettre ça dans le fion, s’inquiète Emilie, il est encore plus gros que ton « gode spécial » !

Mais Laure ne veut pas revenir sur son projet, elle saisit le plus gros des godes et l’enduit abondamment de lubrifiant, badigeonne aussi son anus et le fait pénétrer dans son conduit, le tourne en elle avec sa main en gémissant de plaisir. Elle dilate encore un peu son sphincter pour l’assouplir du mieux qu’elle peut avant de libérer le passage.
Elle enduit enfin de gel lubrifiant la hampe démesurée du sexe de Claude avec ses deux mains et le fait glisser sur son anus encore dilaté qu’elle a re-tartiné abondamment. Nous restons médusées devant la scène.
Elle soulève ses cuisses et pointe le gland monstrueux à l'entrée de son œillet.
Elle est folle, elle va se faire éventrer, pensons-nous. Elle a beau aimer les gros diamètres, là elle risque d’avoir des problèmes avec cette énormité.
Elle pousse sans discontinuer, l’élargissement doit être atroce. L’engin force le passage et elle pousse un hurlement d’enfer lorsque l’anneau cède. Elle arrive enfin à dire :

-J’ai l’impression que mon rectum va éclater mais je vais vers le bonheur suprême !

Lentement l’engin poursuit son chemin, elle pousse de petits cris, appuyant sur le pieu qui reprend sa progression dans son cul.
Nous sommes ébahies, nous contentant de regarder l’exploit. D’une seule main, Laure réussit à défaire le lien qui retenait Claude au niveau du bassin.

- Casse-moi le cul salaud ! Hurle-t-elle.
Il donne un formidable coup de reins et le monstrueux engin s’enfonce à fond dans son canal anal.

– Vas-y ! Vas-y ! Je suis prête, ramone-moi!
Claude augmente la cadence, elle râle de plus en plus, l’anus distendu au maximum, j’ai l’impression qu’il va l’éclater mais les gémissements de Laure montrent que je me trompe.

– Plus fort je ne suis pas en sucre ! Oui, oui c’est booooon !

Dilatée par le pieu énorme elle ce cabre et hurle comme un animal blessé. Sa jouissance est aussi terrible que la mienne, elle agite sa croupe, libérant elle aussi une cyprine abondante qui coule entre le sillon de ses fesses avant de descendre le long de la hampe de Claude et finir sur le sol de la chambre. Elle tremble sur ses jambes, reprenant doucement ses esprits. Son souffle est court et sa respiration haletante. Son fion doit lui faire terriblement mal.

-Ça va Laure?
-Oui ne vous inquiétez-pas, mais il faut me laisser le temps de récupérer! Lâche-t-elle avant de s’expulser de la verge de Claude et de lui annoncer aussitôt :

- Ton sexe, j’ai envie de ton sexe !

Elle s’accroupie sur le sol de la chambre, retire les élastiques qui étranglaient la lance de Claude et le préservatif et commence à lui tailler une pipe d’enfer sans se préoccuper de l’endroit qu’occupait son chibre quelques secondes auparavant.

- Venez les filles ! Vous n’allez pas me laisser seule sur un si gros morceau ! Nous harangue Laure.

Nous nous relayons sur son vit et sous ce régime démentiel de bouches, de langues et de mains expertes, il ne peut pas résister et lâche malgré ses deux premières éjaculations encore de gros jets de foutre épais au fond de la gorge de Laure qui s’empresse ensuite de nous en faire profiter avec un baiser assez spécial. Emilie n’a pas l’air d’apprécier et recrache avant de s’écrier:

-Pouah ! C’est âcre, et toi Nicole, tu aimes ?
Je déglutis avant de lui répondre :

-Beeenn…oui ! Je suis surprise par le goût salé qui me plait bien, je ne dis pas que je m’en ferais des tartines mais ce n’est pas si terrible que ça !

Léna libère enfin son frère. Qui croirait en le rencontrant dans la rue que ce jeune homme, pas très grand et très quelconque cache dans son pantalon un organe aussi démentiel et des capacités insoupçonnées d’étalon infatigable et de donneur de sperme inépuisable ?

Toujours aussi discret, il se rhabille et quitte avec sa sœur notre appartement.

Neuf mois plus tard, Emilie donna naissance à une admirable petite fille qu’elle prénomma Claudine.
Léna et Claude en sont bien sûr les parrains.
Laure a fait trois exemplaires de la teub de Claude avec le moule, un pour chacune d’entre nous. Les godes sont hyper réalistes avec les veines bien apparentes suite au traitement barbare que Laure avait fait subir au modèle. Et nous en abusons souvent dans nos folles soirées.

Peut-être qu’un jour nous lui demanderons de revenir, mais cette fois sans le ligoter au lit ???


Fin.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Pongodu21
Merci. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire
Posté le 12/06/2020


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment avoir un enfant quand on est lesbienne.
Comment avoir un enfant quand on est lesbienne. 2
Comment avoir un enfant quand on est lesbienne. 3
Comment après avoir été féminisé et dressé par ma femme je suis devenu cocu
Pas si lesbienne que ça



recit de travestihistoire erotique mere filshistoire de sexe strip pokerhistoire gay gratuitehistoire de sexe belle fillesexe chez le gynecosexe camping carrecit smhomme soumis sexehistoire de sexe soeurexhib bibliothequehistoires candaulismehistoire de sexe zoorecit fesseerecit homme soumishistoire erotique premiere foishistoire de sexe ultra violentrecit pornohistoire vecu de sexehistoire de sexe sans tabousexes enormeshistoire de sexe a la pechehistoire de sex gayrecits gayshistoire de sexe en famillehistoire de sexe massageeducation soumisehistoire de sexe sans tabourecit candaulismehistoire de mari cocuil suce un mecelle se fait depucelerexhib au bureauhistoire sexe boite de nuitmes histoire de sexehistoire-erotiquehistoire de sexe mamiehistoires de sexhistoire de sexe urohds histoire de sexehistoire de sexe depucelageffm engage sporthistoire de sexe en boite de nuithistoire candaulistehistoire de sexe plan a 3cocu candaulistema femme pose nuerecit erotiquehistoires-intimes.comwebcam coquinrecit erotique premiere foisrecit candaulismesexe histoireshistoire de sexe brutalrecits de sexe hardhistoire de sexe belle merehistoire de sexe reveune inconnue me branleencule devant sa femmerecits erotiquehistoire sexe gratuithistoires gays gratuiteshistoire de sexe animalsoumis a ma femmehistoire de sexe a la plagej'ai baise ma tantehistoires de cocushistoire de sexe.jeune couple candaulistesamia nuehistoire de sexe trixierecit bondagehistoire de sexe gayhistoire de sexe ovidiecandauliste.comhidtoire de sexehistoire de sexe jerinakje suis candaulisterecit erotique belle mereles histoires tabousrecits lesbienshistoire de sexe putesamia nuecondolistehistoire de sexe mere et filsforum recit erotiquehistoire de sexe frhistoire de sexe en boite