Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Les Prisonnières (2ème partie)

Rien ne sert de fuir dans de telle situtation, il faut sagement obéir aux ordres

Proposée le 9/07/2015 par LeFou

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Roman

Le clown, probablement surpris de la tournure des événements, s'attendant a ce que je reste une fille sage et obéissante, mis du temps a réagir. Puis il se mit a rigoler d'un rire effrayant à glacer le sang. Stressée,tremblante, et mes talons ne me félicitant pas la tache, je courais difficilement a travers les rayons. Je finis par arriver a la porte donnant un garage. Mais il faisait désormais le noir le plus totale. Mais ma vie en dépendait, et j'entendais le clown arriver. Il ne me restait plus qu'une ligne droite avant la sortie. Dehors, je courrais jusque a la première personne que je verrais et lui dirais d'avertir au plus vite la police. Mais dans ce dédale je trébuchais sur un quelconque objet.
-Aiie !!
Je tentais de me rattraper et retombait sur le dos, tout en perdant un talon. Je me relevais difficilement quand une main se plaqua sur ma bouche et un bras s'entoura autour de mon cou.
-Mmmmph!! Poussai-je,ouvrant de grands yeux. Le clown avait prit une voix menaçante.
-Alors mademoiselle, on a tenté de fuir ! Mais on ne s'échappe pas de mes griffes. Je pense que ma tendre Anouk va être punie... En plus elle a laissée seule son amie Mélanie, quelle égoïsme..
J'essayais en vain de me libérer du clown, gigotant, mes bras battant dans le vide. La sortie n'était qu'à quelques mètres !
Le clown me tira face à lui, me tenant les cheveux d'une main, l'autre me pinçait la joue.
-Je vous conseille vivement de rester sage désormais.
Je fis oui de la tête. J'avais bien trop peur. Jetais entre ses mains, je ne pouvais rien retenter. Qu'allait t'il faire de moi !?

Face a la figure menaçante du clown et qe qu'il venait de m'annoncer, je n'avais d'autre choix que de lui obéir, hélas.
-Mademoiselle va gentiment se mettre à genoux désormais, dit le clown avec autorité toute avec une pointe d'excitation. Je ne me fis pas prier.
-Excellent.
Il sorti des cordes d'une de ses immenses poches qu'il avait sur son costume, et il commença à m'attacher les poignets.
-Pourquoi faites vous cela ? Qu'est ce qu'on vous a fait ?demandais-je.
-Gna gna gna, fit mon agresseur en rigolant. Si mademoiselle Anouk était gentiment rester où elle était, elle n'aurait qu'à me donner son portefeuille et je les aurais gentiment libérée.. Mais la jeune Anouk a voulue fuir... Elle va le payer très cher ah ah ah !
Je sentis le stress monter, ce mec était dingue, il avait immobilisé Mélanie sans raison, là il m'avait rudement attachée les mai's, qu'est ce qui m'attend putain de bordel de merde !
-S'il vous plait, monsieur, dis je, peureuse, laisser moi, je ferais ce que vous voudrais mais s'il vous plaît..
-Oh mais tu vas faire ce que je veux, ma petite Anouk ! Ne t'inquiète pas pour ça ! En attendant, tu as une bien belle voix douce et tendre, mais je préfère les filles réduites au silence, c'est mieux.
Avant que je puisse repondre, il enfonça une boule, de latex sûrement, entourée dans un fin foulard blanc, dans ma bouche.
-Mmmmmm
Il fit plusieurs nœuds quil serra très fort, laissant la boule profondément enfoncée dans ma bouche, m'interdisant la parole. Le bâillon était très serré sur mes joues, la boule amplissant ma bouche, bloquant ma langue, rendant tout sons inaudibles. J'étais la parfaitement bâillonnée !
-Mmmmmmm !
-Ah ah on ne va plus vous entendre de sitôt mademoiselle Anouk !
-Grmmmmmm
Il était désormais impossible de m'entendre. Je secouait la tête quelques secondes, pour faire bouger mon entrave, mais rien n'y faisait, il était trop serré.
-Et maintenant concluons..
Il dit cela en commençant à enrouler une grande corde autour de moi. Il débuta par un peu en dessous des épaules, jusqu'au haut de mes poignets, la où il y avait les liens liant mes mains. Ma corde n'était pas très large et épaisse, aussi il fit de nombreux tours de cordes pendant que je l'observait, impuissante et apeurée. Il restait un long bout de corde, qu'il fit passer autour d'une partie de la corde m'entourant, fit un nœud à cet endroit et prid le bout de corde qu'il restait, tout de même assez long. il tenait dans une main se bout relier à moi, m'empechant définitivement toute fuite. Je remuais quelques peu mais avec ces cordes qui m'entourait c'était vain, en plus elle était très serré, faisant mal à mes seins. Il parla, tenant la corde :
-Alors ma chérie, te voilà ligotée et bâillonnée bien comme il faut, à genoux, soumise. Tu es ma soumise. Ma prisonnière ! Ahahaha
Je le regardais. Mes yeux traduisaient l'apeurement dont je faisais preuve. J'étais à genoux, ligotée et bâillonnée, il me tenait, j'étais offerte à lui. J'étais terriblement sexy ainsi. J'étais sa prisonnière. Bâillonnée sans espoir. Ou cela me mènerait t-il ?


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Les Prisonnières (3ème partie)
Rochefeuille - Chapitre 8 : L’éducation du petit Marquis (2ème partie)
Ma découverte du candaulisme, 2ème partie, je regarde ma femme se faire sauter
Je vais baiser ma belle-mère pour me venger. 2ème partie
Les Prisonnières


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe culotteil se tape sa voisinetexte erotiquehistoire cocu contentsexe story: la premiere histoire de la sexualite en bdsexe avec ma tanterecits candaulismemon premier triomon mari est candaulisterecit porno gayerotisme amateurconcours branlettehistoires erotiques doctissimomec qui sucehistoire de sexe sodomiejeune puceau nuexhib au bureauhds histoirehistoires erotiqueshistoire erotique vecuehistoireerotiquehistoire pornographiquehistoire libertinenue chez le docteurhistoire de sexe le filmpremier fistmari lopettemere et fille nuehistoire erotiqurcandaulisme parkingnouvelles erotiquestante et neveu baiserecit lesbienhistoire de sexe femme murerecit erotiqueshistoir de sexehistoire de sexe hermaphroditehistoire de sexe adultererevebebe erotiquehistoire de sexe film streaminghistoires erotiques doctissimobaise au couventsodomie erotiquehistoire de sexe reelleexhibition sexevisite medicale nuhistoire vrai erotiquepetite histoire de sexehistoire de sexe mere filshistoires taboushistoire erotique illustrelavements erotiqueshistoire de sexe sodomieune histoire de sexe gayhistoire de sexe sans capotehistoire gros seinshistoire erotique gratuithistoires eroticrecits intimeshistoire de sexe violentbaise avec le voisinhistoire de sexe excitanterecits gayssoumis a ma femmevoisine cougarmanuela nuerecits erotiquestemoignage erotiquehistoire x gratuitecondolistesodomise par surprisehistoire de sexe cuckoldhistoire de sexe jeune fillehistoire de sexe couplebaiser ma belle merehistoire x gratuitesex voisineelle baise avec son gendrehistoires coquineshistoire de sexe hdshistoire de sexe en publicexib magasinhistoire de soumiserotique couplehistoire:de sexereciterotiquepute offertesexe entre voisincondolistehistoireerotiquehistoire de sexe cousine