Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

De séducteur à soumis - mon parcours

J'ai toujours été ce que l'on peut appeler un homme à femme, un séducteur. pourtant, en la rencontrant ma vie allait changer radicalement, celle qui allait devenir la femme de ma vie à fait de moi son homme idéal, un homme-objet prêt à lui obéir aveuglement...

Proposée le 22/05/2020 par Morningstar

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme soumis
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Comment je suis devenu un homme soumis?
Avec le recul je pense que tout a commencé il y a quelques années, à l’époque j’étais encore ce qu’on peut appeler un homme à femmes, plutôt bien fait physiquement, j’ai eu de nombreuses conquêtes, et ayant toujours été ouvert au libertinage, j’ai eu l’occasion d’initier plusieurs de mes partenaires à ces jeux...
La première partenaire à m’avoir fait amorcer un virage vers la soumission était simplement une jolie femme jalouse, qui avait du mal avec les pratiques libertines.
J’ai malgré tout tenté de l’initier à cet univers, lui proposant de découvrir les lieux libertins de la région, en promettant de mon coté de me contenter de simplement « regarder » si elle n’était pas prête encore à me « partager » et franchir le pas.
C’est là que tout a commencé…
Dans le milieu libertin, les femmes sont reines, et elle s’est mise à apprécier ce nouveau statut. Bien sur elle n’était toujours pas prête à me partager, mais elle à découvert le plaisir d’avoir d’autres partenaires, puisque son homme à elle n’était pas jaloux!
Ce fut l’engrenage, de plus en plus de libertés pour elle, tandis que je devenait doucement candauliste.

Un jour, alors qu’elle participais à un festival entre amies, Elle a fait la rencontre d’un homme avec qui le feeling est tout de suite passé, sur place les choses se sont enchaînés et elle a rapidement quitté son groupe d’amies pour passer la nuit avec ce nouvel amant.
Lorsqu’elle est rentrée elle n’a pas manqué bien sûr de me faire part de cette nouvelle rencontre, en me précisant qu’elle souhaitait le revoir.
Quelques semaines plus tard, cet homme était donc invité à venir passer le week-end à notre domicile, elle s’occuperais d’aller le chercher à l’aéroport.

Ils sont donc arrivés tous les deux chez nous, main dans la main, elle, toujours aussi jolie, brune, fine, des petits seins mais un cul et des jambes exceptionnelles.... et lui surprise, une montagne de muscle black d’1m90...

Elle me l’as présenté, et c’est avec une main déjà sur ses fesses qu’il me dit alors bonjour poliment. Les choses se sont bien sûr enchaînées rapidement, l’excitation était palpable, elle l’a guidé directement dans notre chambre en le tirant par la main, la porte s’est refermée devant moi et les gémissements ont commencés… j’ai eu le loisir d’entendre les cris de plaisir de mon amie durant plus d’ 1h30, on était alors que samedi midi!

Cela à donné le rythme du we, elle s’est fait prendre un nombre de fois incalculable par se colosse black. Je suis devenu l’invité de ma propre maison observant ma chérie jouer avec cet homme. J’ai passé la nuit sur le canapé, elle souhaitait profiter au maximum de son amant avant qu’il ne reprenne l’avion le lendemain.
Au milieu de la nuit j’ai vu mon amie ressortir de la chambre pour boire un verre d’eau, elle est venue me voir sur le canapé pour me demander si tout allais bien, elle m’a alors avouée qu’elle adorait cette situation; que je patiente comme ça sur le canapé alors qu’elle passe la nuit avec un autre homme.... et c’est avec un regard brillant qu’elle ma demandé de la lécher.
Je suis venu me placer à genoux entre ses cuisses, elle à écarté ses jambes pour moi, elle à posé ses mains sur ma nuque, et m’a guidé jusqu’à son sexe, qui, il y a quelques minutes a peine, accueillait encore celui de son amant.
Je l’ai léché de longues minutes jusqu’à la sentir se crisper, et couler. Elle m’a alors repoussé doucement, elle a sourit en observant mon sexe tendu, et en m’embrassant, m’a dit que je devrait maintenant me soulager tout seul, ce week-end étant réservé à son amant.
Je l’ai regardé à nouveau partir nue vers la chambre ou quelques minutes après ses gémissements le plaisir se faisaient à nouveau entendre.
J’avoue ne pas avoir résisté. J’ai entrouvert la porte et observé le spectacle qui s’offrait sous mes yeux :
Elle était à cheval, empalée sur le sexe de cette homme, les seins dressés en avant, et les mains sur son torse musclé elle criait son plaisir. Lui, les mains agrippées à ses fesses s’enfonçait violemment et profondément en elle. J’ai jouis en même temps qu’eux simplement en les observant.

Cette histoire à été le début de la fin de cette relation, les aventures qui ont suivis nous ont éloignés de plus en plus, mon image avait changé, je n’étais plus l’homme viril et séducteur qui l’avait séduit à notre rencontre, j’étais devenu malgré moi trop régulièrement le spectateur de ses ébats.

A notre séparation, la vie à repris son cours peu à peu, renouant avec mon rôle de célibataire séducteur, libertin découvrant également le monde de la domination avec des partenaires de plus en plus soumises à mes désirs de mâle.

Et puis j’ai rencontré ma chérie, la femme qui allait changer ma vie… Ça a tout de suite matché entre nous, un coup de foudre, une évidence, elle a su lire en moi comme un livre ouvert.
Nous nous sommes confessés l’un à l’autre, nos vies, nos aventures. De son côté, elle faisait depuis longtemps peur aux hommes qu’elle rencontrait, très femme fatale, sûre d’elle et de ses envies. De mon côté profondément libertin et non conformiste, une relation « classique » avec moi était difficilement envisageable.

Nous avons tout de suite évoqué le libertinage, la séduction, les jeux de domination et soumission, j’ai vu son regard briller lors ce que je lui ai évoqué mes aventures condauliste. De son côté elle appréciait l’idée de dominer un homme, l’inverse était inconcevable pour la femme alpha qu’elle était.

Notre relation c’est donc établie rapidement et naturellement, un soir elle m’a invité chez elle, elle m’attendait comme une déesse, vêtue uniquement d’une parure de lingerie de dentelle blanche...comment la décrire... blonde, fine, des seins magnifiques, un cul de rêve, bref une bombe atomique!!! Et alors que je l’observais, la mâchoire ouverte.... l’ordre a cinglé:
« Déshabille toi, je te veux à genoux à mes pieds ! »
Vous auriez fait quoi à ma place? Sans même réfléchir je me suis exécuté, mon sort était jeté, j’étais désormais à ses pieds. Elle m’a observé un moment, de toute sa hauteur, le regard satisfait.
«  j’ai réfléchis un peu à nos discussions et à toutes tes aventures passées, en particulier ton expérience en tant que candauliste. Je pense que malgré ton expérience de dominant, tu es fait pour être un homme soumis. De mon coté, il est évident que je suis une dominatrice dans l’âme, alors si cela te conviens j’aimerais que tu deviennes mon homme objet, j’aimerais t’éduquer à m’obéir désormais pour notre plaisir à tous les deux, que l’on découvre ensemble ce mode de vie. Qu’en penses tu? »
Moi, j’étais déjà nu à ses pieds, tremblant de désir pour elle, et simplement incapable de lui résister. Avant même que je ne réagisse, elle renchérissait:
« Je veux que tu me donnes une réponse maintenant! je veux t’entendre me dire que tu veux être mon soumis, que tu obéiras à toutes mes envies désormais, et que tu souhaites que je t’éduque pour devenir mon homme parfait. » Devant la fermeté de cette demande inattendue, je lui ai obéis immédiatement sans réfléchir, et j’ai répété sa phrase mot pour mot. Les dés étais jetés…
A peine quelques secondes plus tard, elle ôtait sa culotte, écartais ses cuisses face a moi et me montrait ma nouvelle place: à genoux, la tête entre ses cuisses.
Je l’ai léché de longue minutes, jusqu’a ce que ses doigts s’agrippent à ma nuque, et que je sente son plaisir exploser. Moi, j’étais nu, a genou devant elle. Elle m’a alors offert ensuite de me laisser me caresser sous ses yeux, elle voulait m’observer et me voir jouir a ses pieds... j’ai obéis.
Une fois le calme revenu, toujours nu a ses pieds, elle m’a expliqué avoir beaucoup réfléchis à notre situation, à mon passif de séducteur, elle voulait que l’on démarre notre relation sur des bases solides, désormais je devais accepter de lui appartenir. Elle m’a tendu alors un petit sachet en toile, et m’as dit simplement:
« Maintenant j’aimerais que tu portes ça pour moi! »
J’ai découvert un objet en metal, destiné à être posé sur ma verge.... elle venait de m’offrir une cage de chasteté.
A sa demande j’ai été me doucher, et je suis ressortit nu portant uniquement ce nouveau « bijou de métal» qui allait désormais faire partit de ma vie. Je lui ai tendu la clé, elle l’à mise a con cou... un pendentif symbole de notre amour. Elle m’a laissé repartir ainsi, elle travaillait tôt le lendemain et désirait se reposer.

Les jours et les nuits qui ont suivis furent compliqués, mais j’ai malgré tout été surpris de m’adapter assez rapidement à ce nouvel accessoire, et c’est avec impatience que j’attendais le we pour la retrouver enfin.
Le vendredi suivant, lorsqu’elle est arrivée, elle m’embrassa, comme si tout était normal, et c’est naturellement après avoir échangé sur nos activités de la semaine, qu’elle glissa la main jusqu’à mon entrejambe pour sentir mon sexe encagé: « Alors, comment se porte ma petite queue? Allez, à ta place, et en tenue bien sur ! »

Elle s’installa confortablement dans le canapé, un verre de vin à la main tandis que je rejoignais ma nouvelle place: nu à ses pieds....
Elle me questionna alors sur ma semaine, elle voulait savoir comment je vivais cette nouvelle situation. Je lui avouais n’avoir pas cessé de penser à elle, et que malgré mon sexe en cage, je me sentais excité en permanence.
Elle avait réfléchis de son coté au problème, et il était important pour elle que son homme soit satisfait sexuellement. Elle m’invita alors à l’attendre dans la chambre sur le lit pendant qu’elle se préparait... Je m’empressais d’obéir à cette demande et couru l’attendre dans la chambre, ma libération était proche !

Lorsque elle fit son apparition dans la chambre, elle était lumineuse comme d’habitude, sont corps parfait forçait l’admiration, mais en baissant le regard, à ma grande surprise, je vis qu’elle portais un god ceinture harnaché à la taille... je l’observait bouche béé.
Devant mon étonnement, elle m’expliqua alors qu’elle avait réfléchis à la situation, et que la meilleure solution pour moi, vu que mon sexe était en cage désormais, c’était d’apprendre à prendre du plaisir autrement... elle voulait prendre possession de son homme, les rôles allais changer, j’allais apprendre à écarter les cuisses pour elle. Devant son assurance je cédais en silence nu et vulnérable face à son engin imposant.
Elle me prit ainsi en missionnaire, en me regardant droit dans les yeux, avec douceur au début, puis de plus en plus sauvagement, m’ordonnant de lui crier mon plaisir, d’assumer d’être sa chienne désormais, et que mon cul lui appartenais… Elle m’a prit comme ça dans diverse positions, m’a fait l’amour, m’a baisé, m’a fait crier, et je lui ai répété tout ce qu’elle souhaitait entendre, jusqu’à ce qu’elle me fasse jouir, le sexe gonflé et compressé dans ma cage.
Elle a souris, satisfaite, moi encore groggy, surpris de ce plaisir étrange ressentit sans même avoir touché mon sexe. J’allais apprendre, ma sexualité c’était de tendre les fesses désormais...

J’ai été son jouet tout le we, et toute la semaine qui a suivie, apprenant à me mettre à ma place sur un claquement de doigts, à la lécher à la demande, ou à lui offrir mon petit cul.
À la fin de la semaine, alors que j’étais à ma place à ses pieds, elle à pris un ton grave et sérieux pour me faire part de ses observations . Elle ressentait un manque, elle adorait ma langue et prenait un plaisir certain à me prendre, mais elle avait des besoins de femme, des besoins qu’elle ne souhaitais plus satisfaire avec moi.
Elle m’exposa alors ce qu’elle avait décidé pour nous, j’étais son soumis et elle souhaitais me garder en cage, elle allait donc devoir faire appel à des amants pour être satisfaite également en tant que femme, et c’est nu à ses pieds, le sexe encagé que je lui ai donné ma bénédiction,, acceptant ainsi désormais officiellement le statut de « soumis cocu » .

La connaissant cela n’a évidemment pas trainé, et c’est l’un de ses ex, une « valeur sûre » pour elle qui fût le premier et heureux élu. Ses amants s’occupent désormais de ses besoins de femme lorsque elle en ressent le désir. De mon coté, celà fait un moment maintenant que mon sexe est en cage. Je vis avec une femme sublime que tout le monde m’envie, mais ce n’est plus moi qui la baise, ce n’est plus mon rôle désormais, et je dois assumer maintenant cette nouvelle situation, j’étais libertin, je suis devenu un homme encagé, en couple avec une femme libertine qui profite à loisir de sa liberté sexuelle, je suis son petit cocu comme elle aime me présenter à ses amants, et j’ai dû m’habituer aux bruits du claquement de ses fesses lorsqu’elle décide de rentrer à la maison accompagnée…

Depuis les choses ont évolués, elle a ses amants réguliers et me baise toujours régulièrement. Avec le temps elle s’est aperçu que mon sexe encagé avais considérablement diminué de volume, un effet secondaire dû au port prolongé de la cage de chasteté. Je porte désormais une cage minuscule adaptée a ce qu’elle appelle maintenant son « micropenis ». Cela l’amuse beaucoup. Elle me laisse parfois essayer de la satisfaire laborieusement: Lorsqu’elle m’enlève la cage, le sexe dont j’étais autrefois très fier est devenu minuscule, je peine à la pénétrer, et je jouis maintenant en moins d’une minute. Mon désir est tel qu’il est devenu incontrôlable, elle a fait de moi un éjacuateur précoce, incapable de la satisfaire comme un homme, incapable désormais de satisfaire une femme. Je suis d’ailleurs libre désormais de lui demander les clés de ma cage pour rencontrer une autre femme en tant que libertin moi aussi, mais je sais maintenant que je ne suis plus en mesure d’assurer en tant qu’homme... j’ai été castré par ma chérie. Éjacuateur précoce, micro pénis, c’est l’ordre des choses pour moi d’être cocu par ma femme, et elle aime que je remercie ses amants pour leurs services.

Il y a quelques temps je suis rentré à la maison alors que ma femme discutais avec une amie de longue date. Elle prenaient le café tranquillement et semblaient rire de bon coeur.
Lorsque je suis arrivé j’ai embrassé ma femme et alors que je saluais notre amie, j’ai été tétanisé… «  MET TOI A TA PLACE ! »
Le regard incrédule je fixais ma chérie, mais elle me répéta son ordre…. « DEPECHE TOI, NE REFLECHIS PAS ! »
Je commençais alors à me déshabiller timidement sous leurs yeux, de son coté ma chérie commentais « tu vois ce que je t’avais dis, il n’a plus rien à voir avec l’homme qu’il était, je l’ai maté fis t’elle en riant »
De mon coté, j’étais tétanisé, en caleçon face à ces deux femmes elle ajouta «  n’est pas peur, je lui ai parlé de ta petite cage, elle souhaite découvrir à quoi cela ressemble »
Honteux, je baissait mon caleçon exhibant mon micro pénis en cage devant cette amie que je connaissait depuis des années.
Les rires fusèrent, ma femme lui expliqua alors tout en détail, comment elle m’avait mis en cage, comment mon sexe était devenu à ce point minuscule, l’éjacuateur précoce que j’étais devenu, le fait qu’elle n’avait désormais plus d’autres solutions que d’avoir des amants pour être satisfaite. Je ne bougeais plus, incapable de lever les yeux, j’assumais tant bien que mal mon statut d’homme dressé sous les rires des deux femmes. Ma chérie me demanda de la supplier de faire de moi un cocu sous le regard stupéfait de notre amie qui découvrait ainsi la liberté sexuelle absolue dons jouissais désormais mon épouse.
Lorsque notre amie posa la question fatidique concernant mon plaisir, ma femme lui expliqua sans détours comment désormais elle m’avait habitué à tendre les fesses et le pied qu’elle prenait à baiser son homme de cette façon et me faire crier de plaisir.
Ni une ni deux, elle exhiba son « jouet favori » un god ceinture de belle taille, amusée par le regard et les questions intéressées de notre amie commune.
Quelques minutes plus tard, j’avais les mains posées à plat sur la table, les fesses tendues en arrière, et j’était utilisé comme cobaye afin que notre amie découvre le plaisir de baiser un homme.
Notre amie m’a pénétré de toute la longueur du god, timidement au début, elle a fini par me labourer sauvagement, faisant claquer mon cul bruyamment en me tirant les cheveux en arrière.Lorsque mon sexe s’est mis à couler, elle ne s’est pas arrêté pour autant, elle était comme une furie derrière moi, prenant littéralement son pied à me baiser sauvagement comme une chienne. Elle à fini par se plaquer derrière moi, épuisée et tremblante de plaisir.
Comme un automate, je l’ai remerciée et me suis mis à ma place, aux pieds de ma chérie, sous le regard médusé de notre amie qui constatais de visu a quel point j’étais dressé désormais. En regardant notre amie dans les yeux, et à la demande de ma chérie, j’ai du alors lui dire que j’étais a sa disposition à l’avenir et que ma place était de toute façon maintenant à ses pieds également...

Voila comment en moins d’un an, je suis passé de l’homme à femme séducteur, à cocu soumis.... Nous sommes un couple depuis plusieurs années maintenant, et notre passion l’un pour l’autre n’a pas cessé de grandir, je suis un homme comblé. J’obéis à ma femme aveuglement, je suis désormais sa lope de mari, sa petite pute qu’elle prête à ses amies, son cocu, sa petite queue, sa chienne, et il semblerais même que l’un de ses amants réguliers soit intéressé pour participer également à mon éducation... une autre étape, mais je suis habitué a tendre les fesses désormais!


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Des soumis et des hommes
Soumis à ses désirs
Un couple soumis partie 1
De compagnon à cocu soumis
Itinéraire d'un perdant soumis



recits candaulistebranlette dans la piscinerevebebe histoirescandauliste a la plagehistoire de de sexehistoire fetichiste des piedshistoire de sexe forumhistoire desexevendeuse coquinerecit de femme soumisehistoire de sexe plagesexe punitionhistoire erotique transhistoire de sexe lesbiennessado maso francaishistoire de soumiscomment je suis devenue une putainbranlette publiquebranlette au cinemahistoire de sexe belle mererecit fellationhistoire de sexe transhistoire de sexe doctissimosexe avec le plombierhistoire erotique tabouhistoire de sexe premiere foishistoire sexe tanteplage coquinerecits erotiques gayhistoire de sexe a la plagedoigtee dans le bushistoire de sexe gynecologuehistoires de sexe gayhistoire erotique tabouehistoire etotiquehistoire de sexe gros seinshistoire erotique belle soeurhistoire de sexe hard violhistoires erotiques lesbiennesbixexuelrecit erotique gratuithistoire erotique et de sexehistoire de sexe hardbranlettes en publicrecit erotiqueshistoire de sexe mere et fillesexe erotiquehistoire de sexe avec mon filshistoire de sexe jerinakhistoire de sexe mhistoire cocuhistoire de sexe travestishistoires candaulistesrecit erotiquevoisine enculeehistoire de gros sexehistoire erotique tabouehistoire erotique beurettehistoire de sexe entre cousinexhib au travailrecit erotiquewww.candaulisme.frje baise ma belle-merexxx histoire de sexehistoire herotiquehistoiregayhistoire de sexe secretairehistoire de sexe au campingencule par surprisehistoires lesbiennesje baise avec ma belle merehistoire de sexe avec animauxexhibition de ma femmehistoire de sexe hardhistoire de sexe enfanthistoire d homme soumisbranlette a la piscine