Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Agnès, Secrétaire Dévouée - 5/5

Les dernières aventures d'Agnès. Contrainte de quitter son travail, elle organise sa succession ...

Proposée le 26/04/2020 par Hellion

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FFH
Lieu: Bureau, travail
Type: Fantasme

C’était un mercredi. Agnès comme à son habitude était éclatante de sensualité. Mais je sentais bien à son attitude que quelque chose n’allait pas. Depuis son retour de vacances - bien méritées il faut le dire - elle était un peu "à coté de ses pompes".
  
Peut-être trouvait-elle que j'avais poussé trop loin en l’utilisant après du fournisseur pour obtenir de conséquents rabais. Ou bien peut-être son mari lui avait il fait une scène à ce sujet ?

 Je m’apprêtais à la questionner quand elle m apporta la réponse : elle était enceinte?! Ce fut un vrai choc. Selon elle, je n’avais pas à m'inquiéter d'une éventuelle paternité, d'après les dates elle était dans cet état depuis ses vacances donc par la "faute" de son mari. Il faut dire que depuis notre arrangement il la baisait plus que de raison. En fait elle était très heureuse, mais cela l’obligeait à quitter son poste à terme. Avec bientôt 3 enfants à la maison elle n’avait pas d'autre solution que de redevenir femme au foyer pour quelques temps du moins. Cela m’embêtais fortement de perdre ma si précieuse assistante, mais que faire ?

Les semaines puis les mois passaient, son ventre s’arrondissait et ses seins grossissaient pour mon plus grand plaisir. Elle continuait à s’occuper de moi, mais elle avait de plus en plus de mal à s’agenouiller pour me soulager avec sa bouche ou entre ses seins. Même du coté purement professionnel cela devenait de plus en plus difficile. 
 ?Un matin elle m’annonça qu’elle restait jusqu’au bout de sa grossesse, ce qui nous laissait encore quelques semaines pour lui trouver une remplaçante et qu’elle agit déjà passé une annonce dans le journal local, une annonce purement professionnelle bien sûr, et une autre sur un site plus spécialisé ... Et pour parfaire le tout, elle se proposait de faire les premières sélections. 

Elle s’était organisée pour recevoir les candidates "normales" le matin et pour rencontrer les "spéciales" dans une brasserie à coté pour une premier contact et éventuellement un entretient plus poussé en soirée. 
Le fait d'avoir une rendez-vous avec une femme surprenait et rassurait les rares femmes qui se présentaient. Elle ne cachait rien des spécificité du poste, et la plupart étaient très hésitantes, on peut le comprendre. 
Néanmoins l’une d ’elles sortit du lot, Isabelle B. une jeune mère célibataire de 28 ans, blonde, du genre timide et discrète, habillée de façon classique avec de petites lunettes d’intellectuelle. Elle était assez petite, mince mais dotée comme il se doit d’une opulente poitrine. Bref tout sauf un mannequin, mais mignonne.
 
?Elle lui demanda de revenir le soir, en mon absence, mais elle ne le précisa pas pour s’assurer de sa motivation. Isabelle se présenta à l’heure dite. Elle avait fait un effort vestimentaire pour paraitre plus sexy. En pure perte puisque je n’étais pas là. Agnès lui fit passer quelques tests de routine pour s’assurer qu’elle n'avait pas menti sur son cv. Comme tout était en ordre, elle passa à la partie "privée" du poste en filma la scène avec son iPhone pour que je puisse me faire une idée. 
 ?- Très bien, je vais demander de vous présenter à nouveau ... 
- et bien euh ... je m'appelle Isabelle B., j'ai 28 ans, je suis assistante de direction et à la recherche d'un travail. 
- pourquoi avez-vous répondu à cette annonce en particulier ?
- parce que je me suis dit qu’il y aurait moins de concurrence et puis votre annonce précisait "belle poitrine" et je suis plutôt bien faite de ce côté donc ... je pensais que j'avais toute mes chances 
- c’est dire?? quelle taille ?
- mes seins?? c’est du bonnet D 
- vraiment?? Ouvrez votre chemisier que je puisse juger par moi-même. 
 
Un brin hésitante , elle défit les bouton de son chemisier un a un. Agnès zooma sur la poitrine. 
 ?- bien. Enlevez le complètement ... et le soutien-gorge aussi. 
 ?Deux gros seins laiteux s’offrirent alors à la caméra. 
 ?- Très jolis?! Les hommes doivent adorer. 
- Oui j'ai pas mal de succès grâce à ces 2 là?! 
- Vous savez vous en servir ?
- Euh m'en servir?? je heu ... 
- Et bien branler et faire jouir un homme avec vos seins. 
- Oui.. oui, ça m'arrive bien sûr. 
- Très bien. Il va être ravi. Je suppose que vous sucez ?
- Évidement, j'adore ça 
- Vous avalez ?
- Bien sur  
- Et vous aimez ça ?
- Oui ça va pas de problème à ce niveau 
- Bien. Continuez à vous déshabiller. Faites-moi admirer votre cul. 
 
Isabelle s'exécuta sans hésiter cette fois ci. 
- Hum , il y a de quoi s’amuser aussi ...Vous pratiquez la sodomie ?
- Oui, de temps en temps, j'aime bien quand c’est bien fait. 
- Ah de ce côté vous allez être servie. Moi je n'aimais pas mais il m'a convertie. 
 ?
Agnès continuait à filmer sa potentielle remplaçante sous tous les angles. 
 
- Asseyez-vous et écartez les cuisses 
Elle s’exécuta. 
 ?- Maintenant, caressez vous 
 ?Isabelle commença à se caresser les seins , pinça les tétons en fixant la caméra. Puis une de ses mains descendit vers son sexe. Elle commença à se masturber . Doucement d'abord, puis de plus en plus vite. Haletante, son autre main passa par derrière et elle s enfonça un doigt dans l'anus. Elle se fit plaisir encore quelques minutes puis cria un bel orgasme. 
 ?- Magnifique. Il va vous a-do-rer?! Repassez demain soir, vous pourrez faire une démonstrations de tous vos talents. 
- Et ... euh ... je vais avoir le poste ?
- Vous en doutez ? considérez-vous comme embauchée?! On vous fera signer les contrats demain.
 
Ce soir-là, je reçu un SMS : "J'ai trouvé exactement ce qu’il vous faut. Vidéo sur le serveur du bureau." Je m’empressais de me connecter et de récupérer la vidéo. Je dois avouer que je ne put m’empêcher de me masturber en la regardant.
 
Le lendemain, j'étais d’humeur badine et me jetais sur Agnès , mais celle-ci me repoussa : 
- Du calme, gardez vos forces pour ce soir.  
- Sadique, je ne tiendrais jamais jusqu’à ce soir? ! 
- Les hommes ... De vrais gamins?! Bon, juste une petite mise en bouche alors? ? dit-elle en dégrafant ma ceinture.
 
Le soir venu, Isabelle se présenta, vêtue d’un tailleur assez strict mais je remarquais rapidement qu’elle n'avait pas de soutien-gorge.  
Elle était assez nerveuse. Agnès lui servi un café et la fit entrer dans mon bureau. J'avais mis sa vidéo en plein écran sur mon ordinateur. Elle rougit un peu en se voyant seins nus sur l’écran. 
- Comme vous pouvez le constater, j'étais en train d’étudier votre premier entretient avec intérêt. 
- Oui, je vois ça ... j'espère avoir fait bonne impression. 
- C’est le moins que l'on puisse dire. 

Agnès s'approcha d’elle et lui chuchota a l'oreille.  ?Isabelle respira à fond et enleva sa veste puis son chemiser, dévoilant ses trésors. 
Je lui fit signe de s'approcher et commençais à caresser sa poitrine du bout des doigts, puis à pleines mains. Ses tétons étaient déjà tendus. Je pu constater avec plaisir que tout était naturel. 
 ?- Hier soir, vous avez affirmé à mon assistante que vous saviez vous en servir ... 
- Oui, peut-être souhaitez-vous une démonstration ?
- Avec plaisir ... 
Agnès regardait la scène avec un petit sourire complice et me fit un clin d’œil au moment où Isabelle s’agenouilla devant moi. 

?Elle ouvrit mon pantalon, et le baissa jusqu’à mes chevilles puis attrapa mon membre déjà bien tendu. Elle commença par le lécher doucement sur toute la longueur , puis m emboucha et me suça un petit moment. Elle se redressa fit couler un peu de salive entre ses seins et y cala mon sexe. Elle fit long et lents va et vient en me fixant droit dans les yeux. J’étais au anges. Agnès s'approcha de moi, sorti elle aussi ses seins de son chemisier et les colla contre mon visage. Je les pris à pleines mains et les dévorait, léchant, mordillant, pinçant ces superbes mamelles gonflées par la maternité.
  
De son côté Isabelle alternait les plaisirs passant de sa bouche à ses seins et vice-versa. Ne pouvant résister plus longtemps à tel traitement je fini par jouir copieusement sur sa poitrine. Agnès l’aida se relever puis se pencha sur elle pour lécher tout le sperme que j'y avais déposé. 
 ?- hum, ça, ça va me manquer?! Alors toujours prête à signer ?
- Oui, si monsieur est satisfait de mon travail. 
- Croyez-moi?! Il l ’est?!  
 ?Agnès sortit le contrat d'une pochette. 
 ?- Voilà, vous parafez chaque page et vous signez la dernière. 

?Il y avait un coté surréaliste à cette scène : 2 belles femmes, leurs seins à l'air, luisants et gonflés de plaisir, penchées sur la table pour signer des documents.
 
Quand ce fut fait, Agnès posa ses mains sur la poitrine d’Isabelle et commença à l’embrasser : 
- Bien maintenant que vous faites partie de la maison, si vous vous occupiez un peu de moi ?

Elle s'assit tant bien que mal sur le canapé, remontât sa jupe en écartant les cuisses. Isabelle se pencha sur elle, l’embrassa, puis descendit sur la poitrine , le ventre et finalement commença à butiner sa nouvelle collègue. 

De mon côté, je me déshabillais complètement, et admirait le spectacle en prenant quelques photos souvenirs. Puis j'appelais le mari d'Agnès en vidéo pour que lui aussi puisse profiter du spectacle de sa femme avec une autre femme. 
 
Au bout de quelques minutes j’étais de nouveau en bonne disposition, je posais le téléphone de manière à bien filmer la scène, et je rejoignis le duo, caressant la croupe d’Isabelle puis les seins d’Agnès avant de m’enfoncer dans sa bouche. Je profitais un moment de cette bouche si accueillante, puis m’intéressait à ma nouvelle recrue. Je caressais ses fesses, les écartais doucement pour y glisser ma langue. Je lui léchais l’entrejambe un moment avant d'y présenter ma verge. Je m’enfonçais sur toute la longueur et ressorti complètement avant de recommencer plusieurs fois. Elle semblait apprécier le traitement, mais continuait néanmoins à sucer la chatte d’Agnès. Je la baisais ainsi de longues minutes, en passant mes main sur tout son corps. Puis Agnès parti d’un superbe orgasme s’agrippant à la chevelure de sa butineuse. J’accélérais mes coups de rein et me soulageais dans cette superbe femme. 
 
On s’écroula tous les 3 sur le canapé, couverts de sueur. 
?Isabelle demanda avec un grand sourire : 
- c’est tous les jours comme ça ?
- non, il nous aussi arrive de travailler ... parfois?! 
- dommage, en tout cas je sens que je vais me plaire ici  

?Agnès, lui caressa un sein : 
- je l’espère, je crois que je repasserais de temps en temps, pour voir si tout se passe bien ... en tout cas je laisse le bureau entre de bonnes mains … enfin ... on se comprend … 
- bonne idée, je serais très heureuse de profiter de votre expérience professionnelle aussi souvent que possible .. ?


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Agnès, Secrétaire Dévouée - 1/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 2/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 3/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 4/5



recit sexhistoire de baisehistoire erotique lesbiennerecit fellationbourgeoises coquinesil baise la copine de sa femmehistoire de sexe vecuhistoire de sexe vecurecit gayhistoire erotique frere soeurhistoire erotique.orghistoire sexe en famillehistoires erotiquehistoire de sexe mere et filshistoire de sexe en imagecandaulisme .comhistoire secehistoires pornographiquespremier trio pour ma femmeeducation soumisegay histoireshistoire sexe mere de famillehistoire de sexe soumisbelle histoire de sexehistoires cochonnessexe chez le docteurhistoire de sexe frere et soeurhistoires erotiques gratuitessalope allumeusebelle mere histoire de sexeerotique gratuithistoire de sexe premiere foisrecit erotique lesbiennema femme baise avec des inconnusmes histoire de sexema femme baise avec des inconnuspremier trio pour ma femmehistoire etotiquehistoire erotiquehistoire erohistoire sexe mamanhistoire de sexe doctissimobdsmvar histoire de sexemari candaulisterecit sexlesbiennes sado masohistores erotiquesrecits gaysescort de luxeenormes ejaculationshistoire erotique adohistoire de sexe vecuexhib terrassema femme suce un inconnuhistoir de sexebranlette dans la piscinehistoire de sexe a plusieurhistoire de sexe coquinerecit erotique lesbiennehistoire de sexe avec ma fillesoumis a ma femmegai erohistoire erotismehistoire de secehistoire amateur de sexeexhib de ma femmehistoire erohistoire de sexe triorecit erotiques incestehistoire de sexe incestueuxcandaulisme interracialhistoire de sexe humiliationil encule sa voisinerecits sexyhistoire de sexe grosse bitecandauliste.com