Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Un malencontreux accident (3)

Morgane n'a plus le choix, elle doit obéir aux désirs de son agent de sécurité . Et ce mâle dominant lui, a prévu de lui faire repousser ses limites... Histoire écrite à quatre mains , voici la partie de l'autre auteur

Proposée le 12/04/2020 par Blueberry89

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: Autres lieux publics
Type: Roman

Morgane était rentrée chez elle sagement à l'issue du restaurant. Elle avait du repousser un assaut de son mari en prétextant la fatigue et elle avait réussi à se rendre à la salle de bain pour se nettoyer avant qu'il ne découvre le sperme d'un autre coulant de son anus et séchant le long de ses cuisses. Elle ne l'avait pas repoussé que pour cette raison. Il serait incapable de la mettre dans le même état qu'Alex. Son mari était tout ce qu'il y a de plus basique en matière sexuelle. Et elle allait trouver ça fade. Alors, une fois sortie de la salle de bain, revêtue de son pyjama le moins sexy, elle s'endormit en silence.

A son réveil son mari était déjà levé et parti au travail. Tant mieux. Elle prit le temps de réfléchir quelques minutes. Être une putain aux ordres, oui. Mais une putain classe. En se faisant cette réflexion, elle réalisa à quel point elle avait changé en quelques jours. Et à quel point cela avait été facile. Peut être qu'au fond d'elle même, elle avait toujours su qu'elle était cette putain qui aime se faire baiser dans les chiottes et sur un capot de voiture.

Elle opta pour un tailleur jupe classe. Avec un petit chemisier blanc classique. Mais en dessous elle mit sa dentelle la plus fine et la plus sexy. Son soutien gorge était tellement pigeonnant qu'il était tout simplement affolant. Comme son string ficelle, ses bas et son porte jarretelles. Si son mari voyait ça, il deviendrait fou. Il n'avait jamais eu le droit au tout réuni. Elle finit avec des escarpins et en se faisant un chignon strict. Puis elle partit pour sa journée de travail.

La journée se passa plutôt vite. Mais plus l'heure avançait, plus elle sentait le stress monter. Le stress et la chaleur dans son bas ventre. Elle ne pouvait s'empêcher de repenser à ce gros chibre et à la manière dont il allait la traiter. Elle n'avait pas besoin d'y mettre ses doigts pour savoir que sa chatte était humide. Voir trempée. 21h sonna. Elle se leva pour se diriger vers le parking. Elle avait envoyé un message à son homme pour lui dire qu'elle rentrerait tard. En marchant jusqu'à l’ascenseur, elle remarqua qu'il y avait encore pas mal de monde dans les bureaux. Dont son patron. Elle descendit jusqu'au parking.
Inspirant une bonne fois, elle prit son courage à deux mains. Elle marcha de son air le plus assuré et avec son sourire le plus enjôleur vers la cabine du gardien. Il la regarda arriver. Visiblement fier de lui et excité parce qu'il avait sous les yeux. Elle se présenta à la porte de sa cabine. Et avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, elle vit sa queue à l'air et bien raide. Cette simple vue lui fit monter l'eau à la bouche. Elle n'avait pas envie de cette queue. Elle avait besoin de cette queue. Plus que tout au monde. Elle en avait besoin autant que de l'air qu'elle respirait.

Sur un signe de lui, elle entra dans la cabine et ferma la porte derrière elle. Il s'agissait d'une cabine assez exiguë. Une chaise, un bureau, un ordinateur, quelques écrans de surveillance. Vitrée sur toute la partie supérieure mais opaque en bas. De cette manière, on ne voyait que les épaules et la tête du gardien quand il était assis derrière son bureau. Personne ne pouvait voir sa bite. Son énorme bite raide et ses veines gonflées.

Elle déboutonna son tailleur et elle en fit de même avec les premiers boutons de son chemisier. Il la regarda, la laissant dévoiler son soutien gorge et sa poitrine généreuse puis il prit la parole.
"Inutile que tu ailles plus loin. Va plutôt t'agenouiller et montre moi que tu es capable de me vider les couilles à pleine bouche autant que nécessaire"
Il lui parlait comme une vulgaire putain. Elle était choquée et excitée à la fois. Non. Elle était plus excitée que choquée. Sans réfléchir, elle obéit. Elle vint se placer à genoux devant lui, sous le bureau. Et sans se faire prier, elle commença sa fellation. Elle fermait les yeux en le suçant. Elle savourait son plaisir, elle pourrait sucer cette queue pendant des heures sans s'arrêter.

Elle entendait les voitures passer à côté de la guérite, ralentir, puis partir. Si ses collègues savaient ce qu'elle était en train de faire! L'idée de faire ça à leur insu mais presque sous leurs yeux faisait monter son excitation. Elle avait envie de chevaucher cette grosse queue.
Elle sentait sa queue tressaillir dans sa bouche. il allait gicler et elle sentit sa main venir se placer derrière sa tête. Et à ce moment là, elle l'entendit baisser la vitre de sa cabine. Et elle reconnu la voix de l'homme qui lui parlait. Son patron!! Elle entendait le moteur de sa voiture qui tournait en fond. Il lui parlait depuis sa voiture. Elle ne s'arrêta pas de sucer pour autant. Mais elle ralentit le rythme, attentive à ce qu'ils se disaient.

"Bonsoir Monsieur Séri"
"Bonsoir Alex. Des nouvelles concernant celui qui a abimé ma voiture?"
"Non, pas encore monsieur. Mais croyez moi, je suis sur le dossier"
"Je vous fais confiance. Vous aurez une grosse prime si vous me trouvez ce salaud."
"Merci monsieur. Et lui, vous lui ferez quoi?"
"Lui? En plus de le foutre à la porte vous voulez dire?" et il ponctua sa phrase d'un rire plein de sous entendu. "Allez bonne nuit Alex"
"Bonne nuit monsieur"

Son coeur faillit s'arrêter de battre quand elle entendit la réaction de son patron. Elle faillit même s'arrêter de sucer tout en laissant dans sa bouche. Elle l'entendit refermer la vitre et dire:
"Allez suce sinon tu sais ce qui t'attends maintenant"
Elle ne se fit pas prier. Et après quelques secondes, elle oublia ce qu'elle venait d'entendre et son excitation reprit le dessus. Elle le dévorait et en quelques aller retour elle le ressentit frémir. Puis gicler au fond de sa bouche. Sa main ne relâcha pas son emprise derrière sa tête avant qu'elle n'ait tout avalé. Elle leva alors les yeux vers lui, ouvrit la bouche pour lui montrer qu'il n'en restait pas une goutte.
"T'es vraiment une sacré salope. Allez rentre chez ton petit mari, tu m'as assez bien servi pour ce soir. Mais interdiction de te rincer la bouche avant d'être chez toi. Que tu l'embrasses avec le gout de mon sperme sur la langue".
Elle était déçue. Elle avait sorti l'artillerie lourde afin qu'il la baise et il ne s'était occupé que de sa bouche. Elle se sentait humiliée. Comme une pute de bas étage. Mais elle lui obéit. Une fois dans sa voiture, en route pour chez elle, elle se surprit à avoir envie de faire demi tour pour lui offrir sa croupe et le supplier de la baiser. Comme une pute de bas étage...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Un malencontreux accident
Un malencontreux accident (2)
Accident de trajet 1
Un accident bête


Online porn video at mobile phone


gay histoiresil encule sa niecerecit de candaulismedepucelage anal gayhistoire lesbiennesil fait enculer sa femmemari lopettehistoire de sexe femme marieephoto-erotique.orgrecit erotique unionhistoire de vieille salopejeux coquin gratuithistoire de sexe entre pere et filleenterrement de vie de jeune fille sexetexte erohistoire erotique violje baise ma petite fillehistoire de sexe femme enceintemere fille nuesdoigte dans le bushistoire de sexe au skihistoires taboushistoires vraies de sexebaise salle de sporthistoire de sexe chienexhib plombierlesbiennes sadopremier trio pour ma femmetante et neveu baisefemme candaulismerecit gaycandaulisme parkingbaise entre copinema premiere fellationrecit erotique adultererecit pornhdsmenuexhibe magasindouche erotiquema femme fait la salopehistoire/de/sexesecretaire salopehistoires de sexemari lopetteerotiqefantasmeurbranler par une inconnuerecit hotil baise sa colocatairehistoire de sexe soumissionhistoire de sexe masturbationsoumis a ma femmeil baise une inconnuhistoire de sexe dans les transports.histoire sado masosoumis cocuhistoires de gayshistoire de sexe zoophiliefemme mariee baiseerecit porno gaysex erotiquedepucelage vaginalema femme se deshabillehistoire dominatricehistoire de sexe tantej'ai baise ma tantecocu voyeurhistoire x gratuitehistoire de sexe streambelle mere soumisenouvelles erotiqueshistoire de sexe imageje baise ma colocatairehistoire de sexe mariage