Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

A travers la serrure

Partis entre amis pour un week end, je surprends Claire une amie de longue date faire certaines choses derrière la serrure et ça va mettre mon cerveau ainsi que mon pantalon en ébullition... Comment réagir face à ce petit espionnage?

Proposée le 10/04/2020 par Marcialus

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

Nous sommes partis en week-end entre amis dans une maison de campagne sur Air Bnb Nous avons tous entre 18 et 20 ans. Il y’a un couple Caro et Raph, un pote Théo, une très bonne amie Claire et moi. Le temps d’arriver, de nous installer, de prendre chacun une chambre, de dîner, nous terminons la soirée par un petit jeu que mon pote Théo a apporté. Ce jeu c’est Limite Limite. Il y a des cartes questions et de cartes réponses. Le principe est simple. Par exemple, la carte question est « ... provoque le cancer » et il faut compléter la phrase avec l’une des cartes réponses que nous avons en main. Moi j’ai le choix entre « se faire blanchir l’anus » ou « un doigt dans le cul ». Chacun propose sa carte et celle qui est élue la plus drôle gagne. Bon sur ce coup là mon « se faire blanchir l’anus provoque le cancer » a bien fait rire tout le monde. Ce jeu est très axé « cul » et ça peut vite exciter tout le monde. Mais ça fait surtout passer une bonne soirée à tout le monde si bien évidemment on peut rire de tout.

Je ne sais pas pourquoi mais ce soir, avec Claire, nous n’avons pas cessé de nous regarder de nous chercher du regard. Ça fait longtemps que nous sommes amis et j’ai toujours eu beaucoup de respect pour elle. Je sais que je suis au fond de moi amoureux d’elle mais au moment où j’étais libre c’est elle qui ne l’était pas et inversement. Nous sommes toujours considérés comme amis mais sans jamais oser sauter le pas. Et puis, je ne sais pas ce qu’elle pense profondément de moi.

La partie de Limite Limite aura duré trois bons quarts d’heure, on aura bien rigolé.

Tout le monde part se coucher dans sa piaule. Je fais un dernier tour le temps de boire un verre d’eau. En passant devant la chambre de Claire, j’entends des bruits un peu étrange. Je penche l’oreille vers sa porte et je l’entends respirer de manière étrange. Je me baisse pour regarder à travers la serrure. Je vois Claire, sur le ventre, les fesses en l’air, la main dans sa culotte tellement ballottée qu’elle ne recouvre pas la totalité des ses parties les plus charnues de son corps, le bas de pyjama négligemment descendu. Elle est en train de se toucher. Ça m’excite grave. Je reste alors planté là, derrière sa porte un œil rivé sur ce que se fait Claire à travers cette serrure et j assiste à se spectacle magnifique, à ce moment de pure intimité que je n’avais jamais observé. Et là, vu sous cet angle, derrière la serrure et ce jeu de lumière tamisée qui jette une ombre sur pratiquement tout le corps mais laisse le visage quelque peu lumineux et le peu de peau visible de ses fesses reluisantes. Quelle vue!

A cet instant, j’ai le sentiment d’avoir deux personnalités. La raisonnée et l’impulsive. Cette dernière m’ordonne d’appuyer sur la clanche et de sauter sur Claire et l’autre me conseille de ne plus regarder, d’aller me coucher et de la laisser terminer tranquillement. Mais une troisième... Une troisième voix se lève, celle qui se trouve dans mon boxer. Qui main dans la main avec la première pourrait me faire littéralement péter un plomb. Mais toutes ces voix se calment quand j’entends une porte s’ouvrir. Je me lève rapidement et rejoins ma chambre sans chercher à voir qui m’a coupé dans mon voyeurisme. J’en ai des palpitations, j’ai littéralement sursauté, j’espère ne pas avoir perturbé Claire dans son activité solitaire.

De retour dans ma chambre et dans mon lit. Je ne peux tenir en place. Je me lève, m’assois, me couche, me lève, marche et ainsi de suite. Je me défroque pour me soulager en pensant à ce que j’aurais pu lui faire, à ce que j’avais envie de lui faire. Mais je me reprends. Je ne sais pas comment le dire mais je suis trop excité pour me soulager. Je n’ai pas envie de me soulager comme ça tout seul; un bref instant glauque, dans un mouchoir, que je jette à la poubelle. NON! Je veux me soulager avec elle, en elle, sur elle. Même si c’est bref et que c’est précoce tellement je suis chaud bouillant tant pis. Ça sera égoïste mais je n’en peux plus.

Je saisis mon téléphone et lui envoie un pauvre:

_Tu dors?
_Non... pas vraiment et toi?
_Moi non plus... tu fais quoi?
_J’ai du mal à m’endormir alors je fais passer un peu le temps... et toi?
_Pareil, j’ai du mal à dormir et je m’ennuie...
_Tu veux venir discuter?

Il ne m’en fallait pas plus. Je bondis de mon lit et fonce vers sa chambre. J’ouvre la porte et je la vois assise dans son lit, la couette lui recouvrant les jambes. Elle a un visage d’ange qui ne laisse pas imaginer une seule seconde qu’elle est capable de faire ce que j’ai entrevu il y a quelques minutes. J’ai peur de l’avoir interrompue...

_Je ne t’ai pas dérangée?
_Ah non pas du tout. Viens t’asseoir à côté de moi.

Ce que je fis sans peine. Je me suis même carrément allongé à côté d’elle. On commence à discuter. Elle se rapproche de moi et pose sa tête sur mon épaule. Je passe alors un bras par dessus elle et je commence à lui caresser le dos.
Elle se blottit contre moi et passe une de ses jambes au dessus des miennes.
Je descends ma main et la glisse sous son pyjama qui vient s’arrêter à mi fesse droite.

_Donc là tu viens de glisser ta main sous mon pyjama? Me dit elle en me regardant droit dans les yeux
_Oui...

Je ne savais pas qu’elle allait être sa réaction mais dans le doute je pose mes lèvres sur les siennes. J’ai compté jusqu’à trois mais non, sa bouche est encore scotchée à la mienne et elle lâche un énorme souffle par le nez. Un souffle de soulagement de franchir encore cette limite qu’on s’était inconsciemment fixée. Je pense à ce souffle parce que c’est celui que j’exprime au même instant. Mes tripes sont en ébullition, j’en tremble. Nos langues se chevauchent et je deviens maladroit. Je ne sais plus qui je suis, où je suis et ce que je suis en train de faire. Mais aucun doute je suis bien avec Claire. Le fait que je l’embrasse avec un sourire jusqu’aux oreilles doit se sentir. Elle se recule, me regarde droit dans les yeux et me sourit. Bêtement mais me sourit. Je dois avoir le même afficher sur mon visage.

Ma main est toujours agrippée à mi fesse droite. Pour rappeler à Claire qu’elle est toujours sous son pyjama, je la descends et lui empoigne la fesse droite avant de la remontée pour la faire dorénavant glisser sous sa culotte et sentir la douceur de sa peau du bout des doigts qui se régalent. Elle me sourit toujours et m’embrasse à sont tour. Un long baiser accompagné de caresses nous transporte dans un autre monde. Le monde de la découverte, le monde de nouvelles sensations, le monde de connaitre une personne sur un plan jusque là inconnu avec elle, le monde des papillons dans le ventre, de la respiration saccadée, le monde de l’ivresse et surtout le monde de jusqu’où puis je aller avec elle ce soir?

Elle dirige sa bouche vers ma nuque et mon oreille ce qui me fait littéralement fondre et me donne envie de me laisser faire.
_Si tu savais depuis combien de temps je rêve de te faire, me susurre-t-elle à l’oreille et provoque en moins une orgie de frissons. Et bien plus encore, ajoute-t-elle en me mettant un air coquin.

Elle soulève mon t-shirt au plus haut qu’elle puisse et disperse des baisers du haut jusqu’en bas. Elle défait ma ceinture, déboutonne mon jean d’un coup sec, le fait descendre de quelques centimètres et dépose de long baisers bien chauds sur mon sexe à travers mon boxer avant de sortir l’objet de ma troisième pensée et de lui prodiguer un soin particulier comme il n’en avait jamais reçu jusqu’à maintenant pendant quelques instants. Sensation de sa bouche accompagnée des chatouilles provoqués par ses cheveux est d’une autre dimension.

Elle libère sa bouche et remonte vers moi. Elle enlève son bas de pyjama et sa culotte et me dis de rester allongée sur le dos. Puis elle positionne son bassin au dessus du mien et s’agite en faisant de petits ronds. Je sens du bout de mon sexe que c’est chaud et humide et que c’est très agréable jusqu’à ce moment qui devient mille fois plus agréable, ce moment où je suis entré en elle. Quel délice! Elle monte et descends sur moi, elle me chevauche. Elle est au pas, elle passe au trot pour vite aller au galop. Je surélève mon bassin pour être au plus profond d’elle et cette action semble avoir de l’effet, elle a l’air d’apprécier, elle gémit plus. Je la sens frémir. Je sens son sexe se contracter autour du mien. Elle s’écroule sur moi, se laisse glisser sur le coté. Je me retire et la regarde. Elle est allongée sur le ventre et me lance un nouveau regard coquin. Pas de doute, elle veut que je la chevauche à mon tour par derrière.

Je suis comme un fou. Je me positionne comme il faut et commence à lui faire l’amour. D’abord doucement, puis de plus en plus vite. La sensation de ses fesses sur mon entre jambes est divin. Je la vois savourer ce moment. Elle rapproche une de mes mains en appuie de part et d’autre de sa tête sur le lit et met mon pouce dans sa bouche pour le sucer. Je prends tout mon temps et m’efforce de ne pas partir maintenant mais ça va être dur. Et comme si ça ne suffisait pas, je la sens se cambrer. Comme si elle était dans la même position que toute à l’heure et que j’avais remplacé ses doigts. Cette vue fait littéralement monter la sève. Je la sens partir du plus profond de moi jusqu’au bout. Juste à peine le temps de me retirer, je suis gêné de me vider sur ses fesses mais elle en rigole.

Je me remets à côté et nous nous regardons dans les yeux d’un air béa.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Années 60, serrure, vessie, découvertes


Online porn video at mobile phone


ma mere aime ma bitema femme enculeehistoire erotique belle mererecit de cocuhistoire de sexe romantiquehistoire de sexe dans le metroechangisme entre amisaction ou verite pornohistoire de sexe enfanthistoire de sexe chantagehistoires erotiquemere fille nuesnaturiste poiluema mere aime ma biteelle baise son gendrehistoires hdsexhib au travailil baise sa colocatairerevebebe histoiresrecit naturistehistoire sexhistoire de sexe filmcocu candaulistehistoire de sexe vraiehistoire de sexe beau pererecit smrecit erotique illustrehistoire de sexe inceste pere fillehistoire de sexe lesbiennesforum histoire de sexeexhib coquinehistoire de sexe trashhistoire de sexe beau perescenario erotiquehistoire erotique xhistoire de sexe(s)histoire de sexe asstrhistoire de sexe gangbanghitoires erotiqueshistoire.de.sexerecits de sexe hardrecits de sexe hardhistoire de sexe de coupleexhibition sans culottehistoire de sexe en vacancespornodu jourhistoire chaude de sexema femme m enculehistoire de sexe echangismeescort de luxehistoire erotismehistoire de sexzrecits tabousbaise a la salle de sporthistoire de sexe arabehistoire de sexe avec voisinehistoire de:sexehistoire de sexe beau perehistoire de sexe beau pererecits pornographiqueshistoire de sexe comcouple soumissite erotiquehistoir de sexerecits de lesbienneshistoire sado masorecits de fesseesbelle mere histoire de sexeil baise une inconnuerotique sexema femme m'enculehistoire de sexe*histoire de lesbiennehistoire erotique tabouehistoire de bondagehistoire de sexe hermaphroditepapa m'enculerecits de travestishistoires erotiquessites erotiquemaman suce ma bitevoisine enculeehistoire de sexe romantiquelectures erotiqueshistoire de sexe avec grand merehistoire erotique gratuiterecit maturemon mari est candaulistehistoire de sexe bisexuelecrits erotiquesrecits de sexe