Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Novice et menottée 2

Suite de l'histoire, novice et menottée, où une jeun fille novice se retrouve dans les griffes d'un dominateur.

Proposée le 30/03/2020 par Kerozen Monster

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme dominée
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Je rentre dans mon appartement et claque la porte.
Il est 1h du matin et je peux encore voir nos deux tasses sur la table.
La porte de ma chambre habituellement fermée est grande ouverte. La couette par terre, les menottes encore accrochées au lit et son odeur.

Mais qu'est-ce que j'ai fais?
Je m'allonge sur le lit encore humide de nos ébats.
Des flashs me reviennent:
Je la revois il y à 3h au parc, sur la barre de tractions, soulevant son corps si fin transpirant d’effort. Tous les soirs je la voyais mais jamais je ni  prêtais attention.
Sans transition je me revois lui caresser sa peau si blanche et si douce, son corps qui se tend sous mes mains, sa nudité sous mon sweat. Un hybride parfait entre la chaleur et le frisson.
Je me revois l'attacher au lit, pour mieux la contrôler.
Elle est si pure, si...sainte, si jeune...
Je revois son regard apeuré, je revois ses complexes de ne pas avoir d’expériences et cela m'excite.
Une nouvelle journée commence, sur mon téléphone aucun nouveau message et c'est très bien comme ça.
Toute la journée je ne pense qu'à une chose.
La soumettre à moi, que je devienne une obsession.

Quand je rentre chez moi, je me mets à penser à tous ce que je pourrais lui faire, il me l'a faut.
J'y pense, je l'imagine et je commence à me sentir à l'étroit dans mon jean, bientôt je peux sentir mon poud battre dans ma queue qui peine à trouver de la place. J’hésite à me branler, mais je dois rejoindre mon pote au terrain de basket dans 10 min. J'enfile un short et un t-shirt et descends.
Elle est là-bas, rien à changé depuis hier, toujours sur ses barres de tractions à répéter les mouvements réglés comme du papier à musique. La voir me donne automatiquement la gaule et je repense à la liste faite un quart d'heure avant, j'en souris.

Elle sait où j'habite, je ne l'attends pas et rentre directement chez moi, en espérant qu'une chose, qu'elle sonne à ma porte.
Mes fantasmes sont coupés par le bruit de quelqu'un qui frappe à la porte, et je sais que c'est elle.
Je la laisse patienter, voir si elle va partir, je prends mon temps. J'ouvre enfin. Elle est là devant elle me fixe du regard, puis baisse la tête.
Excusez-moi de vous déranger, je viens rendre votre sweat.
(Sweat quelle porte sur elle, qui lui arrive aux genoux).
Elle n'attend pas ma réponse, et le retire devant moi sur le pas de la porte.
J'ai l'impression que son corps est encore plus beau qu'hier.
Les bras en l'air je peux compter toutes ses côtes, les cheveux devant les yeux, son petit short noir, sa brassière qui joue avec des effets de transparences.
Elle ne se doute pas de ce qui l'attend.

Elle me tend son sweat, et fait mine de repartir.
Tu vas où comme ça .
Je rentre pourquoi ?
« Tu ne vas sûrement pas rentrer seule, et encore moins dans cette tenue. » je ne suis pas un con et un inconscient, je m’inquiète déjà de ce qui peut lui arriver sur la route, des hommes sur qui elle peut tomber. Et l'idée de savoir qu'un autre peut la toucher me rend fou.
Elle me regarde et me lance un magistral : sinon quoi . Digne d'une petite insolente de 20 ans.
Sinon je vais devoir te punir ma chérie ! Dis-je en rigolant.
Elle me regarde en rigolant et se met à courir, dans le couloir de l'immeuble en rigolant.
Je retrouve mes 20 ans et pars à sa poursuite, il ne me faut pas longtemps pour attraper son bras et la coincer contre un mur.
Elle me regarde de ses yeux noirs, je l'ai senti intimider de nouveau.


Elle essaye de se dégager mais je n'ai aucun mal à l'emprisonner encore plus.
Je prends le bas de son visage dans ma main et commence à poser mes lèvres sur les siennes, contre toutes attentes ses muscles se relâchent et sa main vient se poser dans mon dos.
Elle se sent en sécurité. Et autorise nos langues à valser.
Je l'a serre un peu plus contre le mur, et prends son entre jambes bouillante dans ma main, je remonte la faisant automatiquement se mettre sur la pointe des pieds. Je la frotte et ses baisers se veulent de plus en plus langoureux.
Je sens des frissons parcourir son corps. Déjà ?

Je pousse légèrement son petit short noir et tente à créer un chemin pour mes doigts, je reprends connaissance de sa petite chatte toute humide, je caresse son clitoris et l'observe s'agiter contre le mur, comme par magie ses jambes s'écartent automatiquement.
Je m'empresse de jouer avec ce petit bout de chaire tendue et déjà bien gonflé.
Des petits gémissements s’échappent de son souffle qui s’accélère encore.
Elle tente de me repousser, et retient ma main m'handicapant dans la tâche.

Pas ici, on pourrait nous voir ! Vous êtes malade !
Je pose ma main sur sa bouche et empêche cette petite de parler.
J’accélère la cadence et sens sa fente ruisseler le long de ses cuisses.
Ses petits gémissements s’accélèrent et sont de plus en plus audibles, elle continue de se débattre, ce qui m'excite encore plus. Il me suffit juste de la tenir au cou un peu plus fermement pour qu'elle comprenne le sens du mot « domination » . Sa petite main tente d’arrêter mon avant-bras toujours en action sur son clitoris, elle râle et tente de camoufler ses petits cris dans mon t-shirt tant dit que son notre main agrippe mon corps.

Je peux la faire jouir à tout moment mais je ne donnerai pas ce plaisir à mes voisins. Je la libère et la porte jusqu'à l'appartement.
Elle me mord le cou sur la route et tente de se frotter à moi. Une vraie petite chienne.
Très jeune mais très excitée. Je l'ai posé par terre et lui fait signe de s’asseoir sur une chaise dans le salon.
Mais il faut croire qu'elle en décide autrement, elle court dans ma chambre et se jette dans mon lit. Je décide de prendre mon air menaçant que je prends lorsque j’entreprends la domination d'une femme.
Elle me regarde avec des yeux de miel :  «  j'ai des courbatures dans le dos, vous pouvez me faire un massage . »
J'hallucine, c’est la première fois qu'on me tient tête et cette gamine me fais bander encore plus.
J’enlève mon t-shirt , fouille dans mon tiroir pour y récupérer une huile de massage.
Je pose mes mains sur elle et sens son corps frissonner, elle est hyper sensible. J'y mets de la force et descends de plus en plus, je sens son bassin se lever, je descends encore, ses jambes s'écartent légèrement.

Je lui rentre deux doigts sans difficulté dans sa petite fente qui mouille encore et toujours, je joue avec la torture, je m'active dans sa chatte et sur son clitoris, elle râle de plaisir, se met onduler rapidement elle se retourne et me regarde comme pour me supplier d’arrêter. Je sors du lit et lui demande de se mettre à genoux, je retire mon jean, mon sexe est enfin libéré, je ne pense qu'à une chose. Sa petite bouche autour de ma queue qui se pointe fermement devant son visage. Je me souviens alors de cette pipe hier soir, sa première... mais je suis stoppé dans mais pensées par ses actions.

Elle me lèche si bien, et avec toute la bonne volonté du monde. Je sens la commissure de ses lèvres se tendre de plus en plus, elle peine à engloutir mon sexe que je sens si chaud, je peux sentir sur ma queue sa langue, plus loin le fond de sa gorge. Je l'attrape par les cheveux, et pousse sa tête encore plus proche de mon ventre, elle s’étouffe et veut reculer. Je veux la soumettre à moi, qu'elle m’obéisse. Je l'oblige donc à me faire une gorge profonde, elle semble partante et tente une nouvelle fois d'engloutir ce qu'elle a dans la bouche. Toujours ma main dans ses cheveux je lui relève la tête pour qu'elle me regarde en même temps qu 'elle me suce. Je vois ses yeux se lever vers moi, ils pleurent d'effort et d’étouffement. Ça y est je la domine enfin.

Je lui remontre la chaise.
Elle se relève baisse la tête et va s’asseoir dessus.
« Non, pas comme ça, met toi à genoux dessus les bras sur le dossier. »
Elle s’exécute
J'ai maintenant son petit cul qui m'est offert, je me place derrière elle et l'attrape par les reins, je commence à me frotter à elle, et rejoue avec sa petite chatte.
Je descends son short en bas de ses chevilles, je bande toujours, et encore plus depuis que le bout de mon gland touche ses fesses.
Je veux la prendre par le cul, mais il est encore trop tôt.
J'enfile un préservatif, et commence à faire coulisser ma queue au niveau de sa chatte en prenant soin de réveiller son clitoris.

Elle se tend et recommence à gémir, j'insiste j’accélère, et elle crie de plus en plus fort, ma queue ne tient plus et cette longue gaule commence à se ressentir dans mon corps.
J'entre doucement en elle, et elle râle.
La sensation de ma queue dans sa petite chatte serrée me donne envie de la prendre violemment.
Je rentre en elle de plus en plus profondément, elle hurle de plaisir et j’entame des vas et viens.
Sa respiration s’accélère et je commence à la prendre plus rapidement et fortement, elle se tend, hurle, s'excite, elle est proche de l'orgasme.
Je lui prends les cheveux et tire sa tête en arrière. Elle gémit de plaisir et je sens ma queue se tendre encore plus. L'entendre gémir me fait venir plus vite que prévu, j'y mets toute ma force et finis en elle.
Épuisé je me retire, retire la capote.


Elle me regarde attendrie et se déshabille complètement.
Je la voit se mettre à genoux devant ma queue encore fière bien que fatiguée. Elle me suce et nettoie de sa langue la moindre partie de cette poutre offerte. Je lui caresse les cheveux.
Elle saute dans mes bras je l'ai porté comme un petit koala, comme une petite chose fragile, et l’emmène dans la salle de bain.



A suivre...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Pongodu21
Histoire très excitante. Merci beaucoup à l'auteur. Y aura_t_il une suite?
Posté le 2/04/2020

Anonyme
Très bon texte, vivement la suite...
Posté le 30/03/2020


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Novice et menottée



lecture pornoelle baise avec le voisinsexes enormeshistoire de salopehistoire de sexe illustreprend moi le culrecit sexhistoire reelle de sexehistoire de sexe a troishistoire erotismerecit culhistoire erotique vraihistoire erotiqurlitterature adulte en ligne gratuithistoire erotique orgje baise la copine de ma femmeil baise une bonne soeurhistoire de sexe medecinexhib coquinetexte erotiquehistoire de:sexehistoire de sexe femmerecits erotiquesexhib magasinelle se caresse sur la plagesexe exibitionma femme suce un blackhistoire de sexe xxx.comil encule sa tantesex erotiquema femme suce un amibaise sortie de boiteexhib de ma femmehistoire de sexe gratuiterecits smhistoire de sexe culottehistoire sexe gratuithistoires candaulisteshistoire de sexe incestehistoire de sexe entre freresbranlette publiquehistoire de sexe punitionsexe exhibitionhistoire de sexe baby sitterbaise a la campagnehistoire intimeshistoire de sexe prof elevehistoire de sexe doctissimophoto erotique.orghistoire de sexe en photorecits gayshistoire de sexe depucelagerecits hardshistoires libertineshistoire sexe cousinedouche erotiquehistoire erotique incestehistoire de sexe .nethistoires smhistoire de sexe en vacancehistoire vrai de sexehistoire de sexe avec mon filshistoiregayma cousine me branlehistoire de sexe gratuithistoire xhistoire de sexe punitionfilm de sexe avec histoirehds sexerecits de sexe hardhistoire de sexe anal