Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une Journée à la Plage.

Dans la série fantasmes, celui-ci à été réalisé. C'est le premier d'une suite que je vous propose. Prenez donc du plaisir à lire des interviews que j'ai réalisé auprès de quelques personnes dont évidement j’ai changé les noms. La façon romancé de l'écrire sera plus agréable à lire, bonne lecture donc !!

Proposée le 20/03/2020 par maximilien7

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FFH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Histoire vraie

Couché en chien de fusil, les yeux mi-clos je somnolais sous le parasol et à quelques mètres seulement j’admirais la subtile beauté d’une jeune femme qui, de temps en temps me gratifiait de ses yeux de biche. Je sentais alors son regard musarder sur mon corps et manifestement elle appréciait mon anatomie.
Je feignais donc la nonchalance pour qu’à mon tour je savoure sa plastique irréprochable. Elle était assise là, délicieusement allouée d’une juvénile innocence, les jambes légèrement repliées. Sur ses genoux elle tenait un livre qu’elle consultait de temps en temps. Je devinais sous le fin corsage de dentelle une poitrine repue et par la transparence d’un léger vêtement replié sur ses cuisses s’offrais tous les trésors qu’un homme pouvait souhaiter. Aux questions que je me posais répondait instamment mon instinct de mâle, ‘‘ avait-elle déjà fait l’amour ce matin ? Où peut être hier soir dans un grand lit ou sur une plage abandonnée ?’’. J’imaginais cette bouche couinant sous le joug d’un amant et je maudissais l’inconnu qui pouvait avoir cette chance.

Ce n’était assurément pas l’endroit pour vaquer à ce genre de pensée et ça devait se voir car la sirène tout en semblant évasive avait sans doute constaté la soudaine protubérance de mon slip de bain, impuissant à retenir un pénis rebelle dont je ne contrôlais déjà plus l’ascension. Elle, elle avait abandonné définitivement sa lecture et son attention s’est fixée sur cet endroit précis tandis que sidéré par ses yeux je restais sans réaction. Immobile elle jouait de son corps une partition d’une extrême saveur, repliant un peu plus ses genoux me laissant désormais une vue imprenable sur l’intérieur de ses cuisses et à la base de son fessier je devinais la légère culotte de soie avec en son centre, le mystérieux sillon dont je devinais le secret.

Margot s’en était allée avec Ronald pour faire quelques brasses dans les eaux turquoise. À côté de moi j’entendais la respiration de Stella, magnifique blonde amie de ma femme et réservée à l’évasif Ronald qui oubliait quelques fois la perle qui couchait avec lui. Je n’ose penser au nombre de fois où j’ai rêvé de l’avoir dans mon lit au point de me parjurer. Ma sirène d’un jour ne tarissait pas d’effort et de façon torride me faisait souffrir au point d’en perdre la tête, elle en était ravie et son petit sourire ne manquait pas d’audace.

‘’ Elle te fait bander la petite ingénue là-bas, hein.’’

Stella avait remarqué le manège, et ses mots à mon oreille n’arrangeaient pas les choses. D’une main furtive elle glissât le long de ma hanche, puis ses doigts suaves se consacrèrent à mon abdomen. Stella s’était collée contre moi et la pression de ses seins dans mon dos accentuait instamment cette irréversible érection.

‘’ Regarde la sourire, Diego, donnons-lui ce qu’elle a envie de voir ! ‘’

Elle venait de franchir la lisère de mon slip et sa main douce et ferme à la fois, s’était emparée de ma verge en ébullition.

‘’ Eh ! bien comme tu y vas mon cher, j’ai l’impression de tenir le phallus d’un pur-sang, allez laisse-moi à faire… ! Regarde-la, la petite dévergondée elle bave de plaisir.
‘’Stella, arrête, si jamais Ronald et Margot revenaient !’’

Elle n’entendait pas retirer sa main et masturbait avec passion cette verge, je n’avais plus la volonté d’imposer une trêve, mais plutôt la lâche envie de subir l’attouchement mené avec dextérité. La douce en face restait immobile et je ne contrôlais déjà plus les spasmes annonceurs de l’orgasme. Je tentais alors vainement de ralentir ma respiration et de reprendre le dessus. Stella ne se pressait pas et d’un geste ferme elle écartât le slip qui basculât sur mes cuisses découvrant brutalement toute ma fierté. Puis elle tempérât le mouvement, laissant glisser de temps en temps un doigt pervers par-dessus le gland embrasé. Je n’en pouvais plus de devoir supporter le refus de l’orgasme, mais Stella très experte savait en jouer.

La jeune femme, emportée par cette vision se vouait aux plaisirs furtifs afin de satisfaire une libido enjouée qui se reflétait sur son visage et les rougeurs qui coloraient ses joues témoignaient de cela. Moi, je suis arrivé au bout de ce que je pouvais supporter, Stella soudain referma sa main et d’un coup sec décalottât la verge puis lentement elle glissa le long du membre. Je retins ma respiration et plusieurs jets giclèrent dans sa paume. Elle retira sa main et en l’ouvrant d’un air victorieux la présenta à la jeune curieuse.

L’effet fut immédiatement visible sur son visage, elle eut quelques soubresauts écartât ses cuisses et de même nous fit voir ses doigts brillants au soleil.
C’est avec un baiser sur ma bouche que Stella m’entraînât dans les eaux limpides puis elle se collât contre moi. Je pris alors ma revanche en plongeant mes doigts dans un sexe d’une douceur affolante. Elle ferma les yeux au moment où je la pénétrais pour la première fois, le mouvement des vagues s’assuraient d’imposer la cadence que devait avoir notre accouplement.

Sur la plage, Margot me fit signe de la main et Ronald s’allongeait sur le sable sans nous jeter le moindre regard. Moi je pénétrais le corps de sa femme qui se laissait porter par la houle puis les yeux clos Stella se raidit un peu plus. Au moment de l’apogée je sentis frémir ce corps magnifique, et nous restâmes ainsi collés l’un à l’autre pendant un long moment en regrettant l’instant où nous devrions nous séparer.

- - Dis-moi Diego, cet après-midi vous étiez très proches avec Stella quand je vous ai fait signe, tu l’as baisé hein ?’’

Je n’avais aucun moyen de me sortir de cette impasse, Margot avait compris ce qui s’était passé cet après-midi-là. Honteux, j’avouais donc mes erreurs Margot me dévisagea un moment avec un petit sourire que me laissa perplexe.

- Eh ! bien tu vois, mon cher amour, c’est elle qui me baise quand tu n’es pas là. Stella est tendre quand il le faut et impitoyable quand je le veux, elle me domine, elle me punit avec célérité, me masturbe et je jouis au point d’en oublier toute pudeur. Pour tout dire, elle voulait de toi depuis longtemps et si nous vous avons laissé seuls ces quelques instants, c’est que nous nous étions mis d’accord elle et moi.
Tu n’as été que le jouet de nos envies et Ronald l'apprendra à son tour ce soir je veux qu’il me baise alors devant vous et j’en retirerai le plaisir de voir dans tes yeux soit la satisfaction du voyeur, ou la gêne du mari trompé !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une journée bien excitante
Une journée bien excitante 2
Le Manoir Aux Fleurs - Journée Délivrance
Julie 4 - Mon amie d'enfance est une salope - La dernière journée
Sur la plage


Online porn video at mobile phone


histoire de.sexeelle baise son beau frerehistoire de sexe prostitueehidtoire de sexehistoire de sexe en vacancevoisine enculeerecit trio hhfhistoire de sexe humiliationma femme suce mon poterecit salopehistoires de sxeelle se fait depucelerrecits coquinshistoire de sexe entre adohistoire de bondagecoquine exhibhistoire erotique candaulismehistoire xcam coquinestrip poker sexerevebebe recits recentshistoire de sexe ma profrecit sexe gayrecits gaysexe erotiquehistoire de sexe avec une vieillehistoire intimeshisoires erotiqueshistoire de sexe film streaminghistoire de sexe tabouerecits hdserotique gratuithistoire de sexe godotbaise a la campagnehistoire de sexe roman photohistoire erotique incestehistoire de sexe adolescentehistoire de cul hardffm engage sporthds histoiresconcours de branlettetrio erotiquehistoire de sexe avec mon filshistoire de sexe tabouhistoire de sexe ma profhistoire de sexe mamanhistoire de sexe avec sa soeurhistoire de sexe en boite de nuithistoire de sexe pornohistoire de sexe frere et soeurrecit bondagebourgeoises coquinesrecits tabousunion recit erotiquehistoire depucelageescort de luxehistoire sexe soeurhistoire eroticj ai baiser ma tantedoigtee dans le busvrai histoire de sexehistoire de sexe ultra violentrecit premiere sodomiehistoire depucelagehistoires gayhistoires travestisje baise ma coiffeuseelle baise son gendrebranler par une inconnuerecits hotje baise ma colocatairewebcam gratuiteescort de luxehistoires intimerecits erotiques gratuitshistoire de sexe pervershistoires candaulismehistoires de maris cocushistoire de sexe entre cousincandaulisme recitma femme gangbangechangisme entre amishistoire de sexe vecuesscenario erotique