Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Un arrangement comme un autre... (3)

Sofia découvre enfin ce que l'arrangement qu'elle a passé avec son colocataire Max implique... Va t elle pouvoir satisfaire l'appétit insatiable de son ami tout en gardant un minimum de contrôle ? Est ce que Max va pouvoir rester raisonnable ? Histoire à suivre, loin d'être finie...

Proposée le 8/03/2020 par Blueberry89

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman

Le lendemain matin, les images d'hier soir me revinrent dès que j'ouvris les yeux. La honte et l'excitation s'emparèrent de moi, et redoublèrent quand j'aperçus mon vibromasseur posé fièrement sur la table de nuit. Je n'en revenais pas d'avoir eut le courage d'accepter sa proposition. Décidément, quand on est désespéré à ce point, on peut faire des choses qu'on aurait jamais eut le cran de faire en temps normal... Il faut bien avouer que j'y avais pris du plaisir. Beaucoup même. Sentir à quel point il aimait ce que je lui avais fait m'avait rendue folle. Heureusement, j'avais décidé de ne pas coucher avec lui. Il voulait faire de moi sa chose? Je n'étais pas prête à me soumettre, enfin pas complètement, même aussi désespérée que je suis... Il aurait autant d'orgasme qu'il veut, mais je ne lui donnerai pas la satisfaction de m'en donner, ni même de me toucher. Il allait sans doute essayer mais je ne devais pas craquer et rester forte. Il en allait de ma dignité, je ne voulais pas la perdre complètement.

J'appréhendais le moment de le croiser ce matin. Comment allait il réagir? Est ce que ça allait être bizarre entre nous? Sans doute... Il fallait que je reste maître de la situation, je devais assumer mes choix. Après tout j'avais accepté son arrangement en toute conscience, je n'allais pas me dégonfler dès le début ! Une odeur de café parvint à mes narines, ce qui me décida à sortir de ma chambre et rejoindre la cuisine. Léo était déjà parti depuis des heures, il travaillait tôt tous les jours. On ne le voyait que le week-end en général. Je ne fus pas surprise donc de découvrir Max, adossé au comptoir, en train de boire un café. Quand j'entrai dans la pièce il ne dit rien mais ses yeux parlèrent pour lui. Ses pupilles se dilaterent tandis que son regard me détaillait des pieds à la tête. Il me déshabillait littéralement des yeux et je vis clairement dans son jogging une bosse se former. Je m'avançai vers le comptoir en lançant un joyeux "bonjour, bien dormi?" dans l'espoir de me servir un café mais il me bloqua le passage d'un bras. Je lui lançai un regard interrogateur, ne comprenant pas son geste.
- Maintenant, dit il simplement d'une voix rauque de désir
- Quoi maintenant ? Dis je, pas sûre de comprendre

Il se rapprocha de moi et s'arrêta seulement à quelques millimètres de mon visage, puis il planta ses yeux sombres dans les miens et ordonna
- Suce moi maintenant.

Sa voix était si grave et son ton si autoritaire, je me surpris à lui obéir de suite et m'agenouillai à ses pieds. Il passa une main dans mes cheveux, rassemblant ma crinière noire en une queue de cheval, et de son autre main, il libéra sa verge tendue puis vînt frotter sa queue contre mon visage. Je commençais par donner des coups de langues sur ses bourses puis en prit une en bouche que je gobai. Il émit un grondement quand je passai à l'autre, alternant entre coups de langue et succion. Il me força à relever la tête pour le regarder puis vint frotter son gland sur mes lèvres rouges d'excitation.
- J'adore tes lèvres, elles sont si douces... je veux jouir dessus tout à l'heure. Je vais t'en mettre plein ce joli petit visage...

Je sorti ma langue, agaçant le bout de son gland. Ma main aggripa son membre et coulissa doucement de haut en bas, en de longs mouvements amples. Sa respiration s'était accélérée et à ses gémissements, je sentais qu'il n'allait pas attendre longtemps avant de prendre le contrôle comme la dernière fois. Je suçotai alors son gland, imprimant un mouvement avec ma langue contre son frein. Il ne tint plus et, agrippant ma tête des deux mains, il s'enfonça entièrement dans ma bouche. Cette fois, j'avais prévu le coup et retenu mon souffle au bon moment, je commençais donc à l'aspirer, ce qui le fit grogner de plaisir. Il ressortit alors presque entièrement puis revint à la charge, adoptant un rythme lent mais profond. La main qui soutenait sa queue était maintenant sur ses bourses et les massai avec application tandis que l'autre s'était frayé un chemin dans le short de nuit tout trempé que je portai. J'adorais ça. Je voulais qu'il y aille plus fort, qu'il me baise la bouche. Je levai les yeux et rencontrai les siens. Il comprit et accentua son rythme. Ses mouvements de reins puissants le propulsaient au fond de ma gorge et bientôt, je me retrouvai le nez collé contre son torse. Il resta immobile quelques secondes, bien enfoncé dans ma gorge puis donna un accoup puis deux, puis trois...et se libéra juste à temps pour voir le premier long jet de sperme s'étaler sur mes lèvres rougies. Il rugit tandis que quatre longues giclées de semence s'écrasa sur tout mon visage. Il me fixa intensément, d'un air sauvage, puis passa sa bite sur mes joues, mes lèvres, avant de me faire nettoyer sa queue, pleine de sperme blanc et collant.
- Putain de merde Sofia tu as une bouche d'enfer! J'ai jamais été si content d'un arrangement, dit il
Je me relevai, cherchant quelque chose pour m'essuyer. Il se colla à moi par derrière et sa main tenta d'entrer dans mon pantalon. Je me degageai vivement.
- Tu ne veux pas que je m'occupe de toi ? Tu es trempée...
- Non merci, je vais me débrouiller. Si tu tiens à conserver cet arrangement, n'oublie pas les règles : tu ne dois pas me toucher.
- Je suis sûr que tu en meurs d'envie, tenta-t-il
- Max, j'ai dis non. Si tu ne comprends pas, on arrête tout tout de suite.
- Ok, ok. Pour rien au monde je ne me priverai de cette fabuleuse petite bouche...
- Bon, je vais prendre une douche, à tout à l'heure.
Une fois dans la salle de bain, je me déshabillais et entraîne dans la douche brûlante. Le jet s'écrasa sur mon visage, lavant les dernières traces de semence. Alors que je glissai une main entre mes cuisses, j'eus la sensation d'être épiée. Me retournant, je découvris Max, droit comme un i,qui me fixait avec intensité. Essayant de me couvrir comme je peux avec mes bras, je lui hurlai:
- Qu'est-ce que tu fous là ? je prends ma douche! Vas-t-en!
- J'en veux encore...
- Encore?! Hors de question, je suis toute nue au cas où tu n'aurais pas remarqué !
- Justement, c'est encore mieux....
- Non.
- Non?
- Tu as très bien entendu j'ai dis non.
- Tu veux vraiment utiliser ton Non de la semaine pour ça ?
- Oui tout à fait.
Il se rapprocha de moi et entra dans la douche. Son air énervé me fit un peu peur et je me collai aux paroies de la douche.
- Tu utilises ton Non un peu trop à la légère je trouve, tu risques de le regretter assez vite...
Sur ce, il sortit, me laissant seule et tremblante. Son ton était si dur que je craignais des représailles particulièrement houleuses...
La journée passa à toute vitesse et une fois mes cours terminés, j'enchaînais avec mon service au bar de la ville. J'y étais serveuse tous les soirs de semaine depuis deux ans.
Quand je vis entre Max dans le bar accompagné de plusieurs de ses amis, sa menace de ce matin me revint à l'esprit, déclenchant un frisson en moi. Il ne me lâcha pas des yeux et quand je m'approchai pour prendre leur commande, ce fut avec une boule au fond de la gorge.
- Salut les garçons, qu'est-ce que je vous sers?
- Sofia! S'exclama David, un des meilleurs amis de Max, toujours aussi belle! Je vais prendre une pression s'il te plaît.
- La même, continua Greg
- Et toi Max? Comme d'habitude ?
Il prit un air narquois et se pencha vers moi
- Oui comme d'habitude, mais avec un petit supplément...
Je me figeai. Un supplément ? Il ne voulait quand même pas dire... Voyant mon air choqué, il se releva et m'empoigna par le bras. Il m'emmena alors dans la réserve sans que j'ai pu en placer une. Dès qu'il eut refermé la porte, je m'insurgeai
- Nan mais tu te crois où ? Je travaille là, je n'ai pas le temps pour ça !
-N'importe où, n'importe quand, c'était le deal. Peut-être que tu y réfléchiras à deux fois avant de te servir de ton Non. Crois moi , il y a des situations bien pires que celle de ce matin et que celle-là.... Maintenant à genoux, suce moi. Et si tu le fais bien, je ne t'en mettrai peut-être pas partout...
Sa voix si autoritaire me donnait des frissons et mon corps obéit de lui-même, poussé par l'envie de le reprendre en bouche.
Cette fois, je ne pris pas mon temps, j'aspirai sa queue dès qu'il la sortit de son boxer, l'avalant comme une morte de faim. Je voulais qu'il jouisse vite, qu'il me laisse bosser. Pour une fois ses mains restèrent sur ses hanches et il fermait les yeux en poussant des gémissements rauques. Il me laissa faire et savoura mes longs va et vients. Je sortais sa queue de temps à autre pour le lécher du gland jusqu'aux bourses, puis revenai le prendre plus profond, comme je savais qu'il aimait. Il ne tarda pas à venir et en un grondement bestial, il se déversa dans ma gorge. J'avalais son sperme prestement puis me relevai et lui lançai
- C'est bon, tu as eut ce que tu voulais? Je peux retourner bosser?
- Oui c'est bon. On se retrouve tout à l'heure à l'appart, dit il en me faisant un clin d'oeil avant de sortir de la réserve.
Mon dieu, je n'en reviens pas! Je pensais que notre arrangement se limitait à notre appartement, curieusement, j'étais loin de me douter que ce ne serait pas le cas....M'avait -t'il provoqué exprès à cause de mon refus de ce matin? J'étais sûre que c'était le cas. Et il ne comptait pas en rester là. Qu'est-ce qu'il avait prévu encore?
Quand je rentrai chez moi, après mon service, je tremblais. De peur ou d'excitation, allez savoir. Mais quand je poussai la porte de l'appartement et que j'aperçus Max assis sur le canapé, comme s'il m'attendait, je sus que ce n'était pas bon signe pour moi... Un regard sur la droite m'apprit qu'il n'était pas seul. David et Greg étaient là aussi, un grand sourire fiché sur leurs lèvres.
- Bonsoir Sofia...

A suivre...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Un arrangement comme un autre...(1)
Un arrangement comme un autre (2)
Un arrangement comme un autre...(4)
Un arrangement comme un autre...(5)
Elle, Lui, et l'Autre...



elle se fait depucelerhistoire de sexe soeurrecit dominahistoire cocu contenthistoire erotique incestehistoire de sxehistoire pornographiqueforum recit erotiquehistoire sexe cousinerecits erotiquehistoire gros seinshistoire de sexe cousineil encule sa niecehistoire sexe tantehistoire de sexe violentwebcam coquinhds histrecit triolismebelle mere histoire de sexelesbiennes sado masocandaulisme histoirehistoires de matureshistoires-intimes.commanuela nuehistoire de sexe avec mon beau perecartoon erotiquehistoire de sexe echangestrip poker sexecoiffeuse coquinetante chaudepremier trio hhfhistoire de sexe filmhistoire gratuite de sexeexhib plombierrecit erotichistoire de sexe georgeshistoire de sexe lesbiennehistoire de sexe filmhistoire gros seinsconcours branlettecandauliste a la plageil se tape sa tantehistoire de sexe en vacancelecture erotique gratuitehistoires de maturesvideo histoire de sexeestheticienne lesbiennehistoire de sexe francaispremiere fois echangistehistoire de sexe tantema mere veut ma biteenculee par surprisefeminisation forceeencule par surpriseelle se fait depucelerhistoire de sexe romantiquemaman aime ma bitehistoire.erotiquehistoire de sexe prof eleveelle suce son gendrerecits taboushistoire de sexe collanthistoire de sexe zone rougehistoire erotique adohistoire de sexe avec ma belle filleertiquehistoire de sexe drolehistoire de sexe insolitewebcam coquinhistoire candaulismecandauliste a la plagehistoire vrai de sexehistoire candaulisteil encule sa tantesex voisinehistoire de sexe orgiehistoire de sexe saunacoquine plagehistoire de sexe x storylivre erotique gratuithistoire de sexe entre couple maturephotos erotiques orghistoire de sexe orgiehistoires sexhds histoire de sexepapa encule moihistoire de sexe intimehistoires revebebebourgeoise soumisecouple erotiquerecit fesseehistoire de sexe dans les transports.je sodomise ma voisinelitterature adulte en ligne gratuithistoire de sexe veuvehistoire insolite de sexerecits gayhistoire de sexe prise par une grosse bitehistoire de sexe a plusieursil baise sa coloc