Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Quentin

Tout fraîchement diplômé du baccalauréat Quentin arrive sur Lille pour y faire des études. C'est sa cousine Margaux qui le logera dans un premier temps.

Proposée le 8/03/2020 par Roleplayer

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Première fois
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Margaux allait recevoir quelques jours sur Lille son petit cousin Quentin. Il venait d'avoir son bac et envisageait de s'installer pas trop loin de la fac, elle l'hébergerait le temps de trouver quelque-chose sur place. 
A vingt ans elle faisait aussi des études et vivait dans un appartement que ses parents possédaient. Deux chambres lui permettaient d'inviter copains et copines de temps à autre. 
Ils se voyaient rarement, peut-être deux fois par an. Quentin arriva avec son balluchon et fut accueilli par sa cousine. 
"-Salut Quentin, t'as fait bon voyage ? Pas trop galère ? 
-Nan, bien". dit-il en lui faisant la bise. 
Quentin a un certain charme, sportif mais d'une timidité maladive. Son t-shirt sans manche laissait apparaitre des bras musclés, ce qui amusa Margaux. 
"-Waow, monsieur muscles ! Fit-elle en lui touchant le bras. 
-Ha ha ha, ouais, enfin pas tant que ça, fit-il gêné. 
-Ummm, sympa quand même" fit-elle avec un clin d'œil en le conduisant dans sa chambre. 
Margaux est une jolie fille, un mètre soixante-deux, fine, une poitrine menue et des cheveux mi-longs auburn. Ils passèrent leur première soirée devant la télé à discuter de tout et de rien.  
Le lendemain chacun vaqua à ses occupations et ils ne se retrouvèrent qu'en fin d'après-midi. 
Quentin était sous la douche quand Margaux revint. Ses écouteurs dans les oreilles, elle entra machinalement dans la salle de bains tombant nez à nez sur son cousin qui venait de sortir de la cabine. Ils se regardèrent, Margaux le parcourut de la tête aux pieds, bouche bée avant de refermer rapidement la porte. 
Pendant quelques secondes, elle avait vu son cousin nu. Il avait effectivement un beau physique, mais la nature semblait l’avoir doté d’attributs avantageux. Un peu troublée, elle rangea ses affaires et se servit un jus de fruits. Quentin finit par sortir, vêtu d'un jean et d'un t-shirt. 
"-Tu veux un verre ? Fit-elle. 
-Oui, je veux bien." 
Ils s'installèrent sur le sofa du salon. 
"-Alors... Euh, t'as passée une bonne journée ? Fit Quentin pour engager la conversation. 
-Oui, et toi? 
-Oui, aussi. 
-Quentin... excuse-moi pour tout à l'heure. 
-Nan, il y a pas de mal, fit-il en rougissant un peu. 
-T'es pas mal baraqué tu sais ! Fit-elle en riant, et puis... c'est ta copine qui doit être contente dis-donc ! Ajouta-t-elle hilare. 
-Ah ?... Ouais, je sais pas" murmura-t-il. 
Margaux vit bien qu'elle le mettait dans l'embarra. 
"-T'as pas de copine peut-être... un copain alors ? Ajouta-t-elle maladroitement. 
-Ha ha ha,  nan, pas de copain non plus... personne en fait." 
Elle le regarda dans les yeux lisant un certain malaise. 
"-T'as... t'as jamais eu de petite amie ? Souffla-t-elle. 
-Si, mais juste comme ça pour flirter... c'est tout." 
Elle le regarda. Son cousin était donc encore puceau malgré un physique plus qu'avantageux. 
"-Bha, je te présenterai une amie si tu veux, tu verras..." Dit-elle pour se rattraper.  
Il sourit à la proposition. Ils passèrent une bonne soirée devant des séries TV. 
Margaux ne lui avait pas menti. Trois jours après, elle invita un midi sa copine Alicia, histoire de le dégourdir un peu. Il fut chargé de l’accueillir quand elle sonna. 
"-Salut!" Fit elle quand il ouvrit. 
Quentin marqua un temps avant de répondre. Alicia, cheveux bruns courts et yeux marrons, était vêtue d'une jupe courte, d'escarpins, d'un chemisier et d'une veste. 
"-Bonjour" bredouilla-t-il alors qu'elle s'avançait pour lui faire la bise.  
Les filles s'étaient misent sur leur trente et un. Ils passèrent un bon moment après un apéritif sympathique et un repas simple. Le courant passait bien entre Quentin et Alicia, ils s'étaient trouvés le crossfit comme intérêt commun. Il était presque quinze heures trente quand Margaux trouva une excuse pour les laisser seuls. 
"-Bon, je peux vous laisser ? J'ai un rendez-vous à seize heures. 
-Ha bon ? Fit Quentin surpris. 
-Oui, un truc de fille... je vais chez l'esthéticienne..." Fit-elle en regardant Alicia, un sourire en coin. 
Une fois partie, les deux s'installèrent sur le sofa, c'est Alicia qui engagea la conversation. 
"-Alors maintenant que Margaux est partie, tu peux me montrer tes pecs ?  
-Hein ? Bha je suis pas super musclé non plus tu sais... 
-Mais siii alleeer, en plus t'as pas mal essayé de regarder les miens, fit-elle malicieuse en écartant un peu son chemisier." 
Quentin rougit. Ne voulant pas avoir l'air de dégonfler il enleva son t-shirt, Alicia se rapprocha pour lui caresser doucement le ventre. 
"-Ooh, mais y a des abdos aussi dis-donc." Sourit-elle. 
Il eut un petit mouvement de recul quand elle lui posa un baiser sur les lèvres. 
"-Alicia, tu... 
-Ouiii, alleeer, t'as pas envie d'un petit câlin ? Fit-elle en remontant sa jupe pour se mettre à califourchon sur lui. Elle le regarda une nouvelle fois avant de l'embrasser. Leurs langues se mêlèrent rapidement et il commença à lui déboutonner son chemisier. Elle avait une jolie poitrine qu'il s'empressa de malaxer. Alicia bougeait son bassin sur Quentin qui commençait à être fermement excité. Elle dégrafa son soutien-gorge pour lui coller la poitrine sur le visage. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il lui mordille un peu fort les tétons. Elle se recula. 
"-Heyy, aaïïïeee ! Doucement bébé !" lança-t-elle. 
Il fit un petit sourire contrit alors qu'elle se glissait pour s'agenouiller face à lui. Il la regarda stupéfait défaire les boutons de son jean et releva le bassin pour l'aider à le faire passer, elle en profita pour tirer le caleçon, laissant jaillir un sexe a demi bandé d'une très bonne taille. 
"-Aaaah ouaiiis!" Fit-elle en levant les yeux vers lui. 
Elle lui saisit le membre qui durcit instantanément. Après quelques va et vient, elle plaça ses lèvres puis sa langue sur le gland pourpre. Quentin laissa échapper un râle de plaisir intense. Elle n'eut pas le temps de le prendre en bouche qu'elle reçut plusieurs giclées de sperme sur la figure. 
"-Hoo! Putain Quentiiiin...!! 
-Pardon, je... je suis désolé, j'ai pas pu me retenir. Désolé... 
-Bha... bon... je... je vais dans la salle de bains." Fit-elle en se relevant déçue. 
Il la regarda partir et remonta son jean pour la rejoindre rapidement. Elle était en jupe et escarpins en train de s'essuyer la figure. Elle tourna la tête. 
"-Ben, t'es déjà rhabillé ? Tu veux pas continuer ? C'est juste un petit incident tu sais... 
-Si si mais... tu sais en fait... fit-il rougissant. 
-Ouais, bon n'en dit pas plus..." dit-elle en reposant la serviette. 
Elle lui prit la main pour l'entrainer dans la chambre où elle se mit contre lui pour lui rouler une galoche. 
"-Enlève ma jupe et lèche moi" lui murmura-t-elle. 
Il la regarda, se sentant rougir jusqu'aux oreilles. Il se dévêtit, s'agenouilla face à elle faisant glisser la jupe et la culotte de dentelles à terre. Elle avait une petite touffe de poils qui ornait son pubis, ses lèvres étaient déjà un peu humides. Il posa sa bouche et la lécha trop timidement au goût d'Alicia qui lui appuya la tête contre elle.  
"-Relève toi et retire ton jean !" Ordonna-t-elle. 
Si elle n'avait pas réussi à jouir du cunnilingus, lui avait visiblement aimé et se relevait avec un sexe tendu qui surprit Alicia. 
"-Ho! Purééee elle est encore plus grosse que tout à l'heure !" S'exclama-t-elle en écarquillant les yeux et en lui caressant le membre.  
Il sourit, fier du compliment. Elle retira ses talons pour s'allonger sur le lit les cuisses écartées. 
"-Viens bébé, j'ai envie de sentir dans mon p'tit minou" fit-elle directive. 
Il se positionna et regarda son gland écarter avec délice les lèvres de son amante. Alicia inspira profondément en gémissant quand il mit toute sa longueur. 
"-Aaarghhh  pfff... doucement Quentin..." 
Il commença à la limer. Alicia n'eut pas trop le temps de prendre son pied qu'il s'activa pour éjaculer de nouveau. 
Leur regards se croisèrent. Elle sourit. 
"-Ca t'a plu ? 
-Ouais, mais pas à toi, hein ? 
-Ben c'était un peu rapide, mais avec un peu plus d'expérience... En tout cas t'as un sacré engin. Fit-elle en se levant pour se rhabiller. 
-Alicia... J'aimerai bien que...  tu sois ma petite amie..." bredouilla-t-il. 
Elle le regarda, finissant de remettre sa jupe. 
"-Margaux va bientôt rentrer..." Fit-elle en sortant de la chambre. 
Alicia quitta ses amis après le retour de Margaux.  
Vers vingt heures, ils se firent un plateau télé. 
"-Alors, ça a été avec Alicia ? 
- (…) En fait t'es pas allée chez l'esthéticienne, hein ? 
-Ben... si, mais c'était pour vous laisser à deux, je dois être honnête. 
-C'était sympa d'avoir monté un plan avec ta copine, mais ça a pas marché, j'ai été ridicule. 
-(…) Bha nooon, c'est pas grave faut bien commencer tu sais. 
-Ouais, mais là je suis grillé avec elle." 
Margaux s'en voulait un peu de l'avoir mis en position délicate. Ils passèrent la soirée ensemble devant des séries. 
Le lendemain, Margaux et Alicia se retrouvèrent dans un café de Lille. 
"-Alors, hier t'as martyrisé mon cousin ? Fit Margaux en riant. 
-Naann, attend, il a vraiment pas d'expérience. Il m'a explosé à la figure en deux secondes, c’est le cas de le dire. Fit Alicia hilare. Cunni, nul, il n'avait jamais vu de minou ou quoi ?  Et puis après, un vrai sprinter, je te dis pas. 
-Pfff, c'est pas de sa faute. 
-Nan, sûr, en plus il est super bien monté, c'est dommage. 
-Ouais, il t'aime bien en plus. 
-Ha ha ha ouais j'ai cru comprendre, il m'a demandé d'être sa petite amie, le lapinou !! pouffa Alicia. 
-Haaan, t'es dégueulasse... 
-Nan, je me moque pas, il est mignon... mais pas au lit. 
-Tu peux pas lui laisser à nouveau une chance ? 
-Pfff... Dis, t'essaye de caser ton cousin ou quoi ? En plus il est plus jeune que moi ! (…) Je sais pas..." 
Les deux copines se quittèrent.   
Une fin d'après-midi, Margaux retrouva Quentin. Comme d'habitude ils s'installèrent devant la télé avant de diner. Margaux posa son verre sur la table et se leva. 
"-J'arrive... 
-Tu vas où ?" 
La question resta sans réponse, jusqu'à ce qu’elle revienne vêtue d'une nuisette de satin bleu ornée de dentelles blanches. Elle prit place à côté de son cousin et le regarda. Il fut surpris et se mit à rougir. 
"-Euuh, c'est quoi cette tenue ? 
-Pour toi... 
-Ha ? Mais...  
-Je ne te fais pas envie ? 
-Si mais... t'es ma cousine quand même... 
-Bha aller, on peut avoir des secrets entre cousins, non ? Fit-elle en le débarrassant de son verre. 
Elle se plaça contre lui pour lui poser un baiser sur les lèvres auquel Quentin répondit timidement. 
"-Alleeeer, fait pas le timide" murmura-t-elle en se mettant à califourchon sur lui, sa nuisette remontant haut sur ses cuisses. Quentin y posa ses mains pour la caresser jusqu'aux hanches. 
"-T'as rien en dessous ? 
-Naaann..."  
Il ne se fit pas prier pour lui passer les mains sur la croupe alors qu'elle le chauffait en lui roulant un patin. Il ne mit pas longtemps à grossir. 
"-Ummm, j'te fais de l'effet quand même" fit-elle en passant la main sur la bosse qui se formait dans son jogging. Ils se mirent à rire. 
"-Naaan, je pourrais pas..., fit-il. 
-Mais si... Tu veux pas récupérer Alicia ? 
-Pfff, elle t'a raconté je parie... 
-Ouais. Alleeer Quentin, j'ai envie en plus." Fit-elle avec une irrésistible moue coquine. 
Elle l'embrassa goulument avant de s'assoir sur le sofa et de tirer Quentin à genoux face à elle, écartant les cuisses et soulevant sa nuisette pour lui offrir son sexe glabre. 
"-Vas-y..."  
Il s'exécuta. C'est vrai qu'il n'était pas très adroit avec sa langue qu'il faisait tourner au hasard. Elle l'arrêta, écarta les lèvres de son sexe avec ses doigts." 
"-Va plus en haut, là, tu vois..." 
Il sourit et appliqua les conseils de sa cousine qui se mit à gémir. Sa langue finit par trouver la petite boule de chair qu'il ne lâcha plus, offrant à Margaux qui haletait son premier orgasme. 
Il la regarda, elle lui sourit et se pencha pour l'embrasser.  
"-Viens dans la chambre" fit-elle en le tirant par la main. Elle le déshabilla prestement, se colla à lui pour lui saisir le sexe tout en l'embrassant. 
"-Tu vas me laisser en nuisette ?"  
Il lui retira l'étoffe de satin et la regarda. 
"-T'as de beaux p'tits seins... 
-Tu vas me les faire gonfler de plaisir ? fit-elle en se mordillant la lèvre alors qu'elle le masturbait doucement. 
Il était raide comme un pieu. Elle s'allongea sur le lit pour l'accueillir, dirigeant le membre tendu vers son intimité. Un long soupir accompagna la pénétration lente. Elle se releva sur ses coudes pour regarder, et jeta la tête en arrière quand il s'enfila jusqu'à la garde. 
"-Haaannn, ouiiiii..." Murmura-t-elle en fermant les yeux. 
Il l'embrassa en lui tenant la nuque. Ils ne se quittèrent plus du regard, lui, restant concentré pour ne pas jouir trop vite. Il finit par accélérer et se laissa aller alors que Margaux gémissait.   
Elle répondit par un large sourire à son regard interrogateur. 
Ils eurent d'autres rapports les jours suivants, Quentin prenait confiance en lui, elle, prenait son pied à chaque fois et se désolait à l'idée de devoir laisser son cousin partir avec une autre. 
Alicia avait finalement accepté de le revoir. Ils s'étaient donnés rendez-vous pour une séance de crossfit dans une salle qu'elle fréquentait régulièrement. Alicia portait des vêtements moulants qui soulignaient ses jolies courbes, lui, avait un débardeur échancré qui laissait entrevoir sa musculature. Elle fut estomaquée quand une quadra vint demander à Quentin de l'assister dans une série de squats. Elle avait l'impression qu'à chaque mouvement la femme essayait de se frotter à lui. 
"-Purée, on peut pas te sortir toi, elle voulait te mettre le grappin dessus la vieille ou quoi ?" Fit Alicia avec une pointe d'ironie quand il revint. 
-Rigole pas, elle m'a demandé si j'étais avec ma petite amie. 
-Ha la salope ! J'espère que t'as dit oui..." 
Quentin ne répondit pas et sourit à l'ouverture faite par Alicia. Leur séance dura une petite heure et demie. Ils se retrouvèrent à la sortie du vestiaire. 
"-Tu repasses par chez moi prendre une douche. C'est à un petit quart d'heure. Proposa-t-elle. 
-Ouais, d'accord." 
Tout en discutant sur le trajet, Quentin lui avait passé une main autour de la taille. Elle avait le bas ventre qui papillonnait.  
L'appartement d'Alicia n'était pas très grand mais plutôt sympa avec une grande chambre et un grand lit. Elle invita Quentin à se doucher en premier. Il ne prit que quelques minutes avant de revenir en jogging et torse nu. Alicia sourit. 
"-Allume la tv ou sert toi un verre, j'en ai pour cinq minutes." Dit-elle avant de disparaître. 
Cinq minutes qui en faisaient au moins le triple. Le séchoir se tut enfin, Alicia arriva vêtue d'un long t-shirt qui lui couvrait tout juste les fesses. Elle s'assit à côté de Quentin qui ne pouvait quitter ses jambes fuselées des yeux. 
"-Alors, t'as aimé la séance ? Fit-elle. 
-Ouais, c'était sympa. J'aime bien ta tenue aussi là. 
-Ah oui ?" 
Elle n'en dit pas plus et s'allongea contre lui en prenant appui au creux de son épaule, Quentin lui caressa la hanche puis initia un long baiser langoureux. Sa main descendit sur la cuisse d'Alicia, remonta doucement en passant sous le t-shirt laissant deviner qu'elle n'avait pas de dessous. Elle inspira quand elle sentit les doigts de Quentin courir sur ses tétons. Rapidement, sa main redescendit vers le sexe de son amie qui écarta légèrement les cuisses. Elle était déjà bien mouillée et son bassin commençait à onduler sous les caresses de Quentin. Il l'adossa sur le sofa en lui retirant son t-shirt. Elle était sublime, ils échangèrent un sourire et Alicia le laissa plonger la tête entre ses jambes. Elle ne mit pas longtemps à gémir, la langue de Quentin s'insinuait loin entre ses lèvres, venant de temps en temps s'attarder sur la petite boule de plaisir qu'il martyrisait en la suçant et en la pinçant avec la bouche. Elle ne résista pas à l'orgasme soudain qu'elle exprima en jouissant fort. Il leva la tête fier de lui, croisant son regard un peu hébété. 
"-Haann, purée Quentin... waow." 
Il ne lui laissa pas tellement de répit. Il se déshabilla, tira le bassin d'Alicia sur le bord du sofa et lui caressa la vulve encore trempée avec son sexe tendu. Elle soupira quand il la pénétra. Il faisait de petits va et viens sur la moitié de sa longueur en lui roulant une galoche. Elle écarquilla les yeux et se raidit quand il entra jusqu'à la garde. 
"-HAAOooww putain, ouiiiii bébé encoooore..."miaulait-elle. 
Il ne se fit pas prier pour la pilonner avec force, ne la quittant pas des yeux. Il se retira, la fit se mettre à quatre pattes et l'embrocha en levrette. Elle se cambra en le recevant poussant de petits cris. Il cognait fort contre sa croupe, lui donnant de temps à autre une petite tape sur les fesses. Elle se sentit jouir une nouvelle fois avant qu'il ne l'inonde. Elle se retourna et le tira vers elle pour l'embrasser avec fougue. 
"-Ooooh puréééee, tu vas me rendre dingue, reste avec moi ce soir, s'il te plaît ! 
-C'est vrai ? D'accord alors." Fit-il heureux. 
Elle le tira à nouveau vers elle pour continuer ses embrassades. 
Ils commandèrent une pizza pour le diner avant de s'installer devant la télé. 
"-Dis Quentin... je voudrais quand même savoir... par rapport à la dernière fois..." 
Il la regarda en souriant. 
"-J'ai pris des cours. 
-Naaann alleeer. T'es allé voir... quelqu’un ? Une prostituée ? 
-Nan... 
-Alleeerr, dis..." 
Un petit silence s'installa, puis il la regarda dans les yeux. 
"-C’est Margaux. 
-Hein ?! S'exclama-t-elle. T'as couché avec ta cousine ?? 
-Oui. 
-Merde, c'est pas vrai... 
-Je voulais avoir mes chances avec toi... 
-Ho! Waow, fit-elle un peu troublée. Et... tu cherches toujours un appart ? Ca te dirait de rester ici ? 
- Tu me fais marcher là... 
-Nan, sérieux.  
Il la serra contre lui pour l'embrasser. Avant de dormir, la chambre raisonna à nouveau des soupirs de plaisir d'Alicia. 
Le lendemain, il informa Margaux qu'il avait trouvé un pied à terre. Elle ne put retenir une larme quand il quitta l'appartement, Quentin fut troublé. 
Il en fit part à sa nouvelle compagne. 
"-Tu sais Al, ça m'a fait de la peine de la voir comme ça, mais on ne pouvait pas continuer de toutes façons..." 
Elle le regarda. 
"-Tu regrettes ? 
-Pfff, je sais pas..." 
L'année scolaire avait bien débutée, les tourtereaux coulaient des jours heureux. En cette fin d'après-midi du 31 octobre, Quentin rentra de la muscu, Margaux était là. 
"-Salut cousin ! Fit-elle quand il entra. 
-Coucou mon amour, fit Alicia en lui posant un baiser sur les lèvres. 
-Oh, salut les filles. Je me douche vite fait et j'arrive. 
-Prend ton temps" fit Alicia en jetant un regard complice à Margaux. 
Quand il revint dans le salon, il marqua un temps d'arrêt. Les deux filles étaient assises sur le sofa, les jambes croisées, arborant le même ensemble soutien-gorge balconnet et culotte tanga de dentelle rouge, des escarpins à talon assortis. Un loup de diablesse leur cachait la moitié du visage, chacune avait un petit fouet à la main.   
"-Oooh waow..." 
Elles se mirent à rire. 
"-Boonne fêêête Quentiiiin ! Firent-elles en se levant. (NDA: le 31 octobre, c’est la St Quentin) 
-Ha ha ha, naaaan ! Très drôle ! En tout cas vous êtes très jolies. 
-On va passer la soirée comme ça, j'espère que tu ne vas pas faire que nous regarder mon amour." fit Alicia en se collant à lui. Il sentit sa main lui caresser le sexe. 
"-Naaan, vous blaguez ? Fit-il en jetant un regard à sa cousine qui lui tira la langue avec une moue coquine. 
-On a l'air ?" Fit Alicia en se pendant à son cou pour lui rouler un patin. 
Alors que leurs langues se mêlaient, il sentit Margaux lui tirer son jogging et son caleçon vers le bas laissant jaillir son sexe contre le bas ventre d'Alicia. 
"-Ta cousine a déjà très envie je crois...” souffla-t-elle. 
La soirée s’annonçait longue...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Quentin & Moi


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe illustreblog de sexe histoirehistoire de sexe vecuhistoire de sexe?trackid=sp-006histoire de sexe triosgay histoirescocu soumiswebcam erotiquehistoire de sexe hermaphroditestrip tease erotiquerecit naturisteelle se fait depucelerhistoire erotique zoophiliehistoire caudaulistehistoire abdlhistoire de sexe trashhistoire de sexe audiobranler un inconnucandaulisme xhistoire de sexe amieje baise ma vieille voisinecocu candaulistehistoire de sexe gynecoje baise avec ma belle merehistoire de sexe reelhistoire de sexe annoncesrecit erotique belle merehistoire de sexe tantema femme suce un potesexe en groupehistoire herotiquehistoire de sexe streamerotisme amateurma femme baise avec des inconnushistoire erotique xhistoire de sexe vecueje baise la copine de mon pererecit soumissionhistoire de sexe avec une vieillehistoire reel de sexehistoire de sexe illustreehistoire de sexe torrentrecit libertingai erohistoire de sexe hardunion histoire de sexerecit erotique tabouhistoires erotiques illustreesrecits de fesseesrecits erotiqueson baise ma femme a deuxhistoire de sexe interdithistoire de maturehistoires intimes.comhistoire de sexe tabouhistoire de sexe(s) (2009)histoires tabouehistoire de sexe reeloeuf vibrant dans la chatteplaisir solitaire femmerecit ero doctiil baise une inconnuhistoire de sexe beurettehistoire de baisedepucelage adotorrent histoire de sexeexibition sexehistoire de sexe comhistoire erotique tabouehistoire de sexe(s) (2009) streamingrevebebe recentsil baise une inconnuerecits erotiques gratuitshistoire de sexe pornhistoire de sexe en vacanceshistoire de cul reel