Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Agnès, Secrétaire Dévouée - 2/5

La suite des aventure d'Agnès, secretaire-objet consentante, ... et un petit peu perverse.

Proposée le 3/03/2020 par Hellion

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme dominée
Personnages: FH
Lieu: Bureau, travail
Type: Fantasme

- Aaaah, ça fait du bien?! Merci Agnès.
- Mais de rien, c’est toujours un plaisir, me répondit-elle en se relevant...

Elle lécha le sperme qui avait coulé sur sa main, puis referma son tailleur.

Cela faisait maintenant un peu plus de 3 mois qu’Agnès avait pris son poste de secrétaire, et il fallait bien avouer qu’elle mettait tout son cœur à l’ouvrage.

Toujours très bien habillée, maquillée à la perfection, elle était d’un point strictement professionnel une secrétaire particulièrement efficace.

De plus, elle se prêtait volontiers au jeu de la femme-objet. Je pouvais tout lui demander, elle s’exécutait immédiatement.

Elle a vite compris que le café du matin s'accompagnait de ses talents linguistiques. Parfois, je me contentais simplement de l'appeler depuis mon bureau par un "Agnès, j 'ai besoin de vous sous le bureau" si je voulais profiter de sa bouche ou "J'ai besoin de vous sur le canapé" pour la baiser. A chaque fois elle me répondait "Toute suite Monsieur" et se mettait à l'ouvrage. De temps en temps une ou deux photos étaient envoyées à son mari...

Un jour, je lui ai ordonné de se mette nue, dès son arrivée au bureau et de rester ainsi jusqu'au soir. Elle obéît sans problème et travailla comme si de rien n'était. J'en profitais bien sûr pour la chauffer à la moindre occasion, caressant un sein, une fesse, pinçant téton dès qu'elle était à portée de main. Le soir venu, c'est elle qui me suppliât de la prendre. Elle eût droit ce jour-là à sa première sodomie.

Le plus étonnant, était que malgré plusieurs séances de débauche, on continuait à se vouvoyer, cela rajoutait un coté encore plus pervers à notre relation.

J’avais vraiment trouvé la perle rare.

Elle ne m'accompagnait que rarement lors de mes déplacements professionnels, mais un jour l'occasion se présentât. Et je comptais bien en profiter...

- Dites-moi, je dois passer quelques jours à Marseille pour rencontrer des fournisseurs et quelques clients dans 3 semaines, accepteriez-vous de m’accompagner? ?
- Oui, pourquoi pas ... je dois en parler avec mon mari. On doit s’organiser pour la garde des enfants, mais je pense que ce sera possible
- Très bien, je vous laisse organiser tout ça
- D’accord... hum... Pour l’hôtel, je prends combien de chambres?? Une ou deux??
- Une chambre double bien sûr. Autant en profiter, non??
- Très bien, ce sera fait comme vous voulez.

Elle tourna les talons, et regagna son bureau et moi je me replongeais dans mes dossiers.

De retour de ma pause déjeuné, avec un client particulièrement pénible, j’entendis Agnès élever la voix au téléphone :

- Écoute, c'est ce que tu voulais, non? ? Tu m’as emmerdée avec tes histoires d’amant pendant des années?! Et bien maintenant, voilà c’est fait, j’ai un amant et c’est mon patron?! Et je vais partir une semaine avec lui et oui?! il va me baiser tous les soirs de la semaine?!
- Mais qu’est-ce que tu croyais?? Que ce serait une fois de temps en temps?? Je l’ai encore sucé ce matin même et j’adore ça?!

Je lui fis un petit signe pour lui demander ce qui se passait. Elle mit sa main sur le micro sans vraiment le cacher :

- Mon mari me fait une scène pour la semaine à Marseille...
- A-t-il changé d’avis au sujet de notre arrangement??
- Non, oui, enfin je ne sais pas...
- (dans le téléphone), mais oui, je sais que tu m’entends... oui, il est là à côté de moi... Comment ça "qu’est qu’il fait " ?

C’est alors qu’il me vint une idée tordue. Je passais derrière le bureau d’Agnès, et commençais à lui masser les épaules, puis j’ouvris sa veste et posais mes mains sur sa poitrine.

- bon, écoute puisque tu veux savoir, là il est en train de me caresser les seins.

Je déboutonnais son chemisier, et continuais mes caresses sur ses seins.

- Ooooh TU M’EMMERDE VOILA?!! TU VEUX SAVOIR COMMENT IL ME BAISE?? ET BIEN, ÉCOUTE?!

Elle mit le téléphone sur haut-parleur et le posa sur le bureau.
Je lui retirais son soutien- gorge, et lui malaxais les seins à pleines mains...

(lui au téléphone ) - Allo?? Allo, Agnès??

Je parlais suffisamment fort pour qu’il puisse m’entendre :
- Levez -vous, et appuyez-vous sur le bureau.

Elle s’exécuta immédiatement, et se positionna juste au-dessus du combiné. Je relevais sa jupe, lui retirais son string, et commençais un bon cunnilingus en règle. Elle commençait à gémir doucement et semblait vraiment apprécier la situation. Je profitais de la position pour jouer avec son petit trou.

Je déboutonnais mon pantalon, déjà tendu à l’extrême, et la pénétrait lentement. Je commençais par de long et lent va et viens dans sa chatte si accueillante.

- (lui toujours au téléphone) Ne me dit pas que tu es en train de faire baiser? ?
- Huuum siiiiii, , oh ce que c'est boooon...

La coquine en rajoutait un maximum côté gémissement, décrivant tout ce que je lui faisais avec des mots très crus. Elle semblait prendre beaucoup de plaisir à torturer son mari de la sorte.

Quant à moi, je restais hypnotisé par son petit trou.
Je crachais donc sur son anus et y enfonçais un, puis deux doigts. Je fis aller et venir mes doigts quelques instants, puis, et y posais mon gland. Elle poussa un petit cri lorsque je poussais pour la sodomiser.

- Oh la vache? ! Il m’encule? ! Tu entends?? Il me l’a mise dans le cul? ! Aaaah c'est trop bon? !

Une fois bien enfoncé dans ce si joli cul, je commençais mes va et vient, d’abord lentement, puis j’accélérais un peu la cadence.

Agnès criait de plus en plus fort au-dessus du téléphone. Je n’entendais plus son mari, mais je m’en moquais, je ne pensais qu’a profiter de ma belle secrétaire.

Elle glissa du bureau et se retrouva à quatre pattes sur le sol, je la repris sans ménagement, lui attrapais les cheveux à pleine main et la tirait en arrière l’obligeant à se cambrer encore plus. Je donnais de vrais coups de boutoir dans son cul, la faisant hurler à chaque fois puis je me vidais en elle en grognant.

Elle se releva, s’approcha du téléphone :
- Tu es encore là??
- Oui, je suis encore là (une pause) Tu as aimé te faire enculer??

Elle me regarda avec un air de défi :
- j’ai adoré? !
- J’espère bien, parce que ce soir je te défonce moi aussi?!

Et il raccrocha.

Nous étions tous les deux un peu surpris par sa réaction... mais elle se mit à rire :

- Tout compte fait, il l’a plutôt bien pris? ! Mais je crois que la négociation risque d’être rude pour Marseille...
- Je crois aussi.

Le téléphone sonna de nouveau. Elle décrocha, à moitié nue, les cheveux en bataille, la jupe troussée, du sperme coulant le long de ses bas.
- Bureau de monsieur ... , j’écoute?? ... Oui, je vous le passe...

Elle me tendit le téléphone :

- Le client de ce midi, il a quelques questions.
- Passez-le dans mon bureau et, vous pourrez partir plus tôt ce soir si vous le souhaitez, je crois que vous aurez besoin de temps pour préparer les négociations.
- en effet...

Le lendemain matin elle arriva un peu en retard et les yeux cernés. Elle m’apporta mon café, et passa sous le bureau. Elle eut un peu de mal à s’agenouiller devant moi.

- Alors, la nuit fut courte à ce que je vois
- (dégrafant mon pantalon) Longue plutôt...
- La crise de jalousie est passée??
- Passée et re-passée... Qu’est-ce que j’ai pris dans le cul? ! Enfin? ! ce n’est pas bien grave, l’important c’est qu’il est d’accord pour le séjour à Marseille...

Sur ces paroles, elle prit mon sexe en bouche en laissant échapper un petit ’hummm’ de satisfaction et commença sa pipe matinale.

Une vraie perle, vous ai-je dis.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Et la suite , elle se protège j'espère.
Posté le 4/03/2020


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Agnès, Secrétaire Dévouée - 1/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 3/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 4/5
Agnès, Secrétaire Dévouée - 5/5



histoire gay soumisrecits erotiquesrecit gaycouple sado masorecit depucelagelire histoire de sexerecit porno gayhistoire de sexe baby sitterhistoire erotiquesencule devant sa femmedepucelage adoma femme veut une grosse bitehistoire de sexe gynecohistoire de sexe en imagerecit dominahistoire de sexe mamierecit de femme soumisetonton baise sa niecehistoire de sexe femme enceintedressage de putehistoire de sexe belle fillehistoire de sexe campingcandaulisme interracialpapa m'enculehistoire de sexe beau perehistoire de sexe campinggay recitfemmes candaulisteshistoire de sexe gratuiterecit erotique belle merehistoire de sexe avec mon beau pererecit premiere sodomiehistoire de sexe lesbienneshistoire de sexe avec ma belle mererecit depucelagehistoire femme soumisehistoire de mari cocuhistoires sexhistoire courte de sexehistoires sexehistoire de sexe roman photovideo porn du jourhistoire de sexe vieux avec jeunerecit maturestrip tease erotiquebranlette publiquemari cocu soumishistoire xhistoire gay gratuithistoire de sexe a la campagnehistoire.erotiquebaise a la campagnehistoire de sexe chaudsexe erotiquecandauliste plagerecit erotique premiere foishistoire de sexe echangehistoire etotiqueil baise sa colocsadomaso hardhistoires xhistoire secedxd histoire de sexehistoire de sexerecit naturistehistoire de sexe francaishistoire de sexe gynecologuehistoire de sexe*je baise ma belle mereelle baise son beau frerehistoire de sexe hermaphroditerecit naturisterecit porno violhistoires sexeshistoire de sexe a lirehistoire sexe hardhistoire sado masohistoire de sexe avec cousinerecit erotique gratuit