Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Aire de repos

Une rencontre imprévue sur une aire de repos qui va déclencher en moi un appétit féroce pour le sexe entre hommes

Proposée le 16/06/2015 par julien5945

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: HH
Lieu: Transport
Type: Histoire vraie

Je me nomme Jean j’ai 55ans bi mais plutôt passif je n’ai malheureusement pas eu beaucoup d’amants, lundi je rentre de Lyon et après 3 heures de route je m’arrête sur une aire d’autoroute pour me dégourdir les jambes et soulager ma vessie, j’entre dans les sanitaires, je suis seul, je commence à pisser, un Magrébin d’une cinquantaine d’années entre à son tour, se met à côté de moi, sort sa queue, un très bel engin long et gros, il surprend mon regard, tend sa main et me caresse les fesses, surpris j’ai un mouvement de recul, il retire sa main mais continu à exhiber sa queue, il se branle lentement, je n’arrive pas à regarder ailleurs, j’admire cette belle bite circoncise, ça l’amuse et il se tourne vers moi, se colle tout prêt de moi, je sens son engin qui touche ma jambe dénudée je suis en short, je ne me retiens plus, je prends sa queue dans ma main et je le masturbe, il me demande si je veux le sucer et qu’il m’encule, je veux bien mais pas ici à la vue de tous et surtout pas de sodo sans capote, il est d’accord, lui il a un fourgon de son boulot mais pas de préservatif, moi j’en ai, je vais les récupérer dans ma bagnole, je le rejoint à l’arrière du fourgon, il est à poil, la bite à la main, il m’attend, les vitres arrières sont teintées mais on peut voir l’extérieur sans être vu, et nous avons une pénombre qui nous permet de nous voir, il est musclé, imberbe, le sexe épilé, vraiment tout ce que j’aime chez un homme, on se caresses, il n’aime pas embrasser, moi pas trop, il bande et sa queue est impressionnante, je me met à genoux, je prends sa bite elle a une odeur agréable, je commence par lui lécher le gland, je descends le long de sa hampe, je remonte, je fais quelques va et viens sans oublier au passage de m’occuper de ses grosses couilles qui je le pressent doivent être bien pleines, enfin je gobe ce pieux et je le suce, Kader (c’est son prénom) me tiens la tête et me baise la bouche, ses jambes se raidissent et il m’envoie plusieurs giclées de foutre, il garde sa bite au fond de ma bouche, j’avale son sperme et je m’en délecte, il est épais, onctueux, délicieux, il sort sa bite de ma bouche, je la lui nettoie, il me demande de me pencher en avant et de me tenir à la barre qui sert à attacher le matériel, j’ai mon cul offert à cet homme qui va m’enculer, je sens ses doigts enduits de gel me pénétrer doucement, quand il sent que je suis prêt il ajoute du gel sur la capote, il présente son gland contre ma rondelle, il pousse doucement, j’en fais de même, il entre d’un coup, il s’arrête pour que mon cul s’habitue à ce beau mandrin, je remue pour qu’il reprenne sa progression, je sens son gros pieux envahir mes entrailles, il écarte mes fesses pour aller plus loin, je dois avoir plus de 20cm dans le cul, il me pilonne, sort entièrement son sexe et le re rentre d’un coup, il le refait à plusieurs reprises, je me régale, on ne m’a encore jamais aussi bien baisé, de ses bras puissants il me tient par la taille, et il se met à me défoncer le cul par de grands coups de reins, il se contracte, me branle et dans un râle il remplit la capote de son merveilleux foutre, je jouis aussi, on reste l’un dans l’autre jusqu’à ce qu’il débande, il me remercie et me félicite pour ma bonne bouche et mon excellent cul, on se rhabille, après avoir regardé par les vitres arrières qu’il n’y avait personne on est sortis du fourgon, il me dit qu’il serait heureux de me revoir, lui habite Carcassonne moi aussi, on s’échange nos adresses mais mariés aucun des deux ne peut recevoir, on échanges nos 06, je me rince la bouche, et je reprends à regret la route, sortie sud il y a beaucoup de trafic en ce mois de juillet, donc beaucoup d’attente au péage, Kader lui a un passe, je le vois arriver à coté de le voie ou j’attends pour payer, il a reconnu ma voiture, il se gare un peu plus loin, je le rejoint après avoir payé, nous somment sur le parking, il me dit avoir encore envie de moi, il connait un coin discret pas loin de la sortie, on remonte dans nos véhicules, je le suit, il prend un petit chemin bordé de vignes, s’arrête à l’ombre de grands arbres, il monte à l’arrière, je le rejoint, il est nu sa bite impressionnante à la main, je me dessape vitesse grand V, je prends sa bite et comme une heure plus tôt je m’en occupe, il me remplis la bouche sans qu’il ait eu besoin de me tenir la tête, j’avale son sperme délicieux, sans qu’il ait besoin de me le demander je reprends la même position que la première fois, ma rondelle est encore dilatée et cette fois il me pénètre sans gel juste un peu de salive, il m’encule pendant plus de vingt minutes, quand je sens qu’il va jouir j’ai un gros orgasme et je jouis du cul, il se retire, enlève la capote, il vient s’agenouiller devant moi et me fait une pipe tout en me masturbant le cul, trop excité je jouis très rapidement, il prend tout dans la bouche et il avale, il se relève et me dit que dorénavant nous étions liés par le foutre, nous nous somment quittés heureux, après avoir pris un rendez-vous pour le surlendemain dans un endroit tranquille que nous connaissons tous les deux, je pense à lui avec un immense désir d’être à nouveau à lui et le temps me parait interminable, enfin mercredi arrive, je suis impatient, j’ai l’impression que les heures durent des jours, rendez-vous à 14heures, j’arrive il est 13heures, je scrute le bout du chemin, 13h30 il arrive, j’ai le cœur qui bat très vite, je le rejoint dans le fourgon, il a une combinaison de travail, il l’enlève, il est nu dessous, moi je me suis débarrassé du short, du slip et du tricot, de suite j’entreprends cette queue tant désirée, il ne tarde pas à jouir dans ma bouche, j’avais remarqué un petit bureau dans le fourgon, de ses bras puissants il m’a fait assoir dessus, m’a basculé sur le dos, a mis mes jambes sur ses épaules a mouillé sa capote et m’a enculé, ses mains serrées autour de mon bassin pour bien me tenir pendant ses assauts virils et brutaux, j’en couinais de plaisir, mon cul s’humidifiait de plus en plus, il me demande s’il peut enlever la capote, j’avais tellement de plaisir que sans réfléchir je lui ai dit oui, il a donc continué à m’enculer sans, quand j’ai senti ses longs flots de sperme envahir mon cul j’ai eu un énorme orgasme, j’ai ouvert les yeux et j’ai vu qu’il avait un grand sourire, il était très heureux, moi j’ avais jouis du cul mais pas de la bite, il a commençait à me sucer et m’a demandé si je voulais le baiser, pourquoi pas, il s’est retourné, mis à quatre pattes et je l’ai sodomisé, il tortillait du cul et gémissait ce qui m’a provoqué une forte éjaculation, dans la foulée il m’a une nouvelle fois enculé, mon cul n’en voulait plus mais moi oui, ça a duré plus d’un quart d’heure, et une nouvelle fois il m’a remplis le cul de sa semence, son sperme me dégoulinait le long des jambes, il avait tout prévu, petits bidons d’eau, poire de lavement, chiffons propres, on s’est nettoyés, habillés, il m’a dit qu’il y avait au moins dix ans qu’il ne s’était pas fait enculer mais qu’il en avait eu très envie avec moi, on est devenus amants, on s’est revu assez régulièrement, j’ai dû déménagé pour mon boulot, on s’est retrouvés pendant mes vacances, mais c’est trop peu et trop court, il me tarde la retraite pour revenir sur Carcassonne et retrouver ce merveilleux étalon.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Gibus
Histoire très bien narrée!....Si ils sont devenus amoureux; je leur souhaite que du bonheur!...
Posté le 28/05/2017

mimi l'escala espagne
Très beau et très bandant, suis moi même passé par les aires d'autoroute mais n'ai pas eu ta chance, je n'y ai que trouvé des cons pas sympa, alors bravo, j'aime
Posté le 27/02/2016

Anonyme
Beau récit qui me ramène à de bien agréables souvenirs où je donnais mon cul à un Maghrébin aussi bien monté que ton ami. Mais je n'ai pas eu ta chance de vivre avec lui un si bel amour. Ni les magnifiques aventures que tu contes dans les suites de ton récit.
Posté le 11/07/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Aire de repos (2)
Aire de repos (3)
Aire de repos (4)
Souvenir d'une aire de pique-nique


Online porn video at mobile phone


fessee erotiquehistoires de sexesma femme m enculeencule par surprisehistoire erotiquetextes erotiqueshistoire de sexe cuckoldhistoire erotique mere filsrecit erotiqueshistoire de sexe chaudil baise une inconnuehds erotiquebonne soeur baisehds histhistoire sexe en famillehistoire de sexe mere filshistoires erotiqueshistoire de sexe couplehistoires gays gratuiteselle baise son gendretrans encule hommehistoire de sexe contraintelesbiennes erotiqueslecture erotiquesfemme doigte hommehistoire de sexe lesbienneshistoire de sexe a la campagnehistoire de sexe avec ma mereestheticienne lesbiennerecit femdomhistoire erotique et de sexehistoire:de sexeconcours branlettema femme suce un amivisite medicale coquineexhib au magasinhistoire sexe gratuithistoire sexehistoire de sexe ultra violentrecit de candaulismebourgeoise soumisehistoire de sexe urohistoire de sexe en afriquema femme baise avec des inconnushistoire de sexe zoopunition sexhistoire de sexe romantiquehistoire cocuerotique couplehistoire de sexe avec belle merehistoire erotismehistoire de sexe menuhistoire de mari cocuhistoire depucelagehistoire de sexe en lignehistoire de sexe gangbangrecits candaulismerecit erotique zoophiliehistoire de mec gayhistoire de sexe hermaphroditerecit erotique incestej ai baise ma fillehistoires hdshistoire erotique frere soeurforum recit erotiquehistoire lesbiennecougar erotiquehistoire de sexe au lyceehistoire de sexe streamerotisme gratuitrecit coquinhistoire de sexe zoophilepapa m'enculerecots erotiques