Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Une colocation très chaude. 5

Il fallait s'y attendre. Le secret ne pouvait tenir longtemps avant que les filles ne se rendent comptent que ce jeune homme serviable devant lequel elles se dévoilaient sans complexe n'était pas ce qu'elles croyaient. Mais de là à ce que le mouton soit un loup dans un troupeau de brebis!!!

Proposée le 29/10/2019 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

Claude, tu es un petit vicieux… Je picore dans les vidéos et tombe sur une avec lui et Shirley. Il n’est donc pas Gay comme certaines le croyaient. Je vois Shirley de dos en train de lui faire une turlute. Elle se redresse soudain et des filets de foutre blanchâtres passent au dessus de sa tête pour finir sur ses reins et ses fesses. On dirait que Claude n’a pu résister à la fellation de Shirley. Je n’en reviens pas de la puissance et de la durée de l’éjaculation de Claude. Un sacré reproducteur !
Elle se relève enfin et j’ai en plein écran le sexe de Claude. Putain de merde ! Quelle bite ! Elle est monstrueuse ! Très grande, très épaisse, toujours dressée vers le ciel malgré son éjaculation.
Il ne récupère même pas et baise aussitôt Shirley qui a l’air d’adorer ça, dommage qu’il n’y ait pas le son. Je suis scotchée et aussi furieuse, mais surtout jalouse de cette pétasse. Dire que ça va faire bientôt trois mois que j’ai un tel étalon à portée de main. Je me suis pourtant souvent baladée pratiquement à poil devant lui sans qu’il n’ait un regard d’envie. Il cachait bien son jeu.
Je quitte la pièce ruminant ma rancœur et cherchant comment lui faire payer. Je coince Shirley et lui reproche assez durement de vouloir garder pour elle seule le seul vrai mâle habitant sous ce toit. Elle me demande comment je suis au courant et quand je lui parle des vidéos, elle aussi monte dans les tours.

-Le petit salaud ! Il veut se faire un tableau de chasse ou quoi ?
-Pourtant, il n’y a que toi qui en as profité ! Je lui rétorque. Et on dirait qu’il vaut le coup ?
-Plus que tu crois ! Me répond Shirley. Je n’ai jamais vu un homme tenir aussi longtemps. Il est infatigable !
-C’est toi qui le dis, je demande à voir.
-Ecoute, reprend Shirley, voilà ce qu’on va faire. On va …………………………………………


Une semaine plus tard :
-Voilà le deal les filles ! On vous a tout raconté et on veut se venger du « voyeur ». Et en plus, on lui a demandé de nous faire le maillot car on croyait qu’il était gay. On va se servir de Claude comme d’un esclave sexuel ce soir. Chelsea étant absente, on a la voie libre. Lee et Dory, vous ne voulez pas participer mais il faut que vous soyez présentes pour garder le secret. On va ligoter Claude et s’occuper de son cas.

Nous passons donc à l’action et ficelons Claude sur son lit après l’avoir trainé dans sa chambre, jambes et bras écartées. Il ne résiste même pas et rigole, se doutant bien de ce qui va se passer. D’après moi, cinq filles en fureur ne lui font pas peur.

-Qu'est-ce que vous voulez faire?
-On va t’enlever tous tes vêtements.
-D’accord, mais si vous enlevez les vôtres.
-OK !

Les filles se tournent vers moi. Je retire mon haut, découvrant ma généreuse poitrine. Les soutiens-gorge se dégrafent et les culottes s’envolent puis on commence à couper ses vêtements aux ciseaux. Apparait enfin son gros paquet. Je suis ébahie aussi de la taille de ses noix. Je suis déjà sorti avec six gars avant, et l'un d’eux avait une bite très longue (environ 8 pouces). Mais du coté des boules, Claude les fait ressembler à des écoliers du primaire en comparaison. Elles sont de la taille de balles de golf, accrochées dans un sac entre ses jambes poilues.
"Look at the size of those balls! They're huge "Quand je regarde les autres filles, je sais qu'elles pensent la même chose.
Claude nous rend notre regard mais aussi se rince l’œil et ça lui fait de l’effet. Les replis de sa bite au repos disparaissent les uns après les autres à nos yeux, sa verge gonfle et prend de l’ampleur. Doucement, elle décolle par saccades d’entre ses cuisses et plus elle s’allonge, plus elle remonte le long de sa jambe droite pour finir pas basculer sur son ventre, cachant d’une dernière reptation, son nombril.
Je commence à travailler son poteau que je coince entre mes seins. Je frotte sa bite dure la cachant à la vue des autres.

"Hey. No touching!" S’exclame Claude.

"Sérieusement. Pas toucher! " Il a dit « Non » et je ne veux pas être accusée de viol ou quelque chose comme ça. Je me penche sur lui laissant mes longs cheveux caresser doucement son visage et son cou et je lui chuchote quelque chose dans le creux de son oreille. Il approuve d’un mouvement de tête avec un sourire carnassier. Je me recule et me déplace vers le bas de son corps laissant mes cheveux en taquiner chaque terminaison nerveuse. J’arrive à son érection et commence à souffler sur la tête rouge, entourant sa verge dans mes longs cheveux. Pour que mes colocataires aient une meilleure vision, je me déplace et passe une jambe de l’autre coté de la tête de Claude, exposant totalement ma chatte humide à sa vue. Je relève la tête pour parler aux filles :

- J’ai passé un pari avec Claude. On va chronométrer le temps qu’il met pour rebander après chaque éjaculation. Partantes les filles ? Regardez la taille de ces boules qui s'adaptent à ma main pendant que je caresse cette bite épaisse avec mon autre main !

Bien entendu, personne ne s’y oppose… Rachel, la brésilienne part même dans la surenchère :

-Avec de telles boules, il doit probablement pouvoir fournir de bonnes doses ! Après que chacune de nous t’aura fait jouir, tu mangeras nos chattes.
-Je peux faire les deux choses en même temps, lui répond Claude, sinon, nous y passerons la nuit !

Il ne doute vraiment pas de lui, le gars… J’abaisse ma chatte humide, droit sur sa bouche et remue des hanches pour l’écraser sur ses lèvres pendant que les autres filles me regardent dévorer l’épaisse queue qui déforme mes joues. Rachel a pris un crayon et un papier pour noter les performances de Claude. Je commence à masser la bite, glissant sur la hampe avec mes deux mains, caressant rythmiquement cette formidable érection. Lui aussi s’active et je mouille tellement que je sens la cyprine couler sur ma cuisse malgré la bouche vorace de Claude. Il me faut un long moment avant que j’entende sa respiration s’accélérer, une main au travail sur le gros champignon et l'autre caressant la base de sa bite et parfois massant ses grosses boules. Pour que les filles profitent du spectacle, je leurs dis d’approcher à la vue de son pré-sperme, me rappelant de la vidéo, elles vont êtres surprises... Des jets dantesques s’envolent à un rythme soutenu de sa verge que je remue pour en asperger copieusement les filles trop curieuses qui se font asperger.

-Jamais vu ça en Russie ! S’exclame Natacha.
-J’en ai tenu entre les mains, renchérit Rachel, la suédoise, mais aucune qui crache comme ça !
-A toi, Rachel ! Je lui jette.
-Mais je note quoi ? Il n’a pas débandé !
-Ben… Zéro ! Je lâche. Putain c’est vrai, elle est toujours aussi raide !!! Tu as aussi chronométré le temps que j’ai mis à le faire jouir ?
-Là, pas de problème, me répond Rachel : Pratiquement huit minutes.

Rachel prend ma place au-dessus de lui et continue à pomper son outil de sa bouche et astiquer le manche avec sa main en l’interrogeant.
"Okay Claude, now it's your turn ", Do you want to empty those huge balls into my wet mouth?
"Are you ready yet . Do you want to cum? Tell me. I can't hear you? Tell me what you want." Claude finally said, "I want you to swallow my cum." Tu veux vider tes énormes boules dans ma bouche ?

La grosse bite dans sa bouche, elle s’active, s’acharne sur le paf entre ses propres couinements quand Claude touche un endroit sensible de sa chatte avec sa langue. Claude est à nouveau haletant, gémissant de sa proche libération mais Rachel ne lâche pas la verge enfoncée dans sa bouche, ne perdant pas une goutte de la précieuse liqueur. Elle ne libère son pénis que quand il commence enfin à ramollir. Rachel me demande :

-Alors ?
-Avec toi, il a tenu douze minutes et dix secondes. J’ai relancé le chrono pour la suivante. Qui veut le faire rebander ?
-Moi, c’est mon tour ! Déclare Natacha en prenant la place de Rachel, bite en main et chatte en attente d’un bon cunnilingus.
Claude est couvert de sueur. Il se plaint de crampes, on donne un peu de mou afin qu’il puisse bouger ses jambes et à sa demande, Rachel lui délie une main. Sa bite a un peu rétréci et relâche un reste de sperme que Natacha se charge de nettoyer sous les encouragements du public.

-Allez Natacha ! Fais redresser la bête ! Et quelques minutes plus tard :

-Récupération, trois minutes douze secondes.

Natacha a de nouveau quelque chose de ferme entre les mains et lèche avec application le mat dressé. Claude aussi a récupéré et reprend son dur labeur. Son visage commence à être poisseux des fuites féminines mais maintenant il peut souffler un peu en se servant d’une main pour titiller le clito ou explorer la grotte offerte. Mais la période de récupération pour retrouver le plaisir s’allonge et il doit laisser Natacha continuer à le traire beaucoup plus longtemps avant de jouir à nouveau. Natacha veut en faire profiter les copines et malgré deux éjaculations très rapprochées, Claude réalise encore un exploit quand je vois la quantité larguée par ses boulles. Beaucoup plus faible qu’avec moi mais qu’envieraient encore beaucoup d’hommes.

-Chrono ?
-Quinze minutes trente deux !

Nous lui accordons cinq minutes de récupération et le faisons boire. Il faut être civilisé quand même. Claude est clairement épuisé et la taille de sa verge s’en ressent.

-Se sera qui la suivante ? demande Rachel. C’est Wendy, la brésilienne qui s’y colle.
-Moi ! À mon tour maintenant ! Mais vous l’avez épuisé, je ne sais pas ce que je vais en tirer !

Wendy :
Je vais leur montrer ce que sait faire une brésilienne mais la tâche sera rude.
"Come on Lisa, you got to make him cum. How fast can you do it."
Les autres filles m’encouragent! Claude semble fourbu, je m’étends sur lui et commence à mordiller son cou, puis ses oreilles. Il me murmure:
- Wendy, tu es ma préférée.

Je le regarde dans les yeux. Il me sourit. Je prends son visage dans mes mains et l'embrasse à pleine bouche. Je presse mes seins contre sa poitrine sentant mes mamelons durcir. Ma chatte est déjà en feu. Je quitte ses lèvres au goût de cyprine et commence à embrasser sa poitrine. Je mordille doucement ses mamelons où quatre poils se battent en duel, les embrassant avant de continuer sur son ventre plat. Sa bite reste amorphe ne voulant plus se lever. Je prends en main son organe mou et commence à le masser. Je frotte ses grosses boules en embrassant tout autour ses cuisses. Pourtant, sa bite reste molle dans ma main. Je continue à masser ses couilles. Je dois dire qu’elles me fascinent. Je les embrasse, les aspire, je suce son sac avant de prendre ses œufs dans ma bouche mais même avec cette gâterie, sa bite ne gonfle pas d'un pouce. On va voir qui est la plus forte !
Quand je commence ma fellation, ma chatte est déjà trempée tellement mon excitation sexuelle est forte. Je suis nerveuse car Sue et Rachel me narguent.

-Les minutes tournent. Tu ne vas pas y arriver !
-Eh les filles. C'est sa quatrième fois, donc si vous pouviez me laisser…

Sue, Rachel et Natacha se sont rapprochées et me disent de m’activer. Je leur propose un défi :

- Si je le fais bander en moins de cinq minutes et jouir en moins de quinze. Vous ferez mes corvées, sinon c’est moi qui ferai votre lessive et le reste pendant un mois.
-Banco ! -Banco ! -Banco !

A suivre…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Une colocation très chaude.
Une colocation très chaude. 2
Une colocation très chaude. 3
Une colocation très chaude. 4
Une colocation très chaude. 6



histoire de soumiserecits sexma mere aime ma bitexxx histoire de sexerecit erotiques incestehistoire de sexe et soumissionbranlette au cinemasamia nuehistoire de sexe annoncesma femme m'enculema femme se deshabillepremier candaulismetante coquinehistoire revebebehistoire de sexe culottefemme candaulismehistoire erotique mere filshistoire sexe soeurexperience candaulistehistoire de sexe bihistoire de sexe au cinemail sodomise sa voisinehistoire de gros sexema femme en club echangistehistoire reelle de sexebourgeoise nymphohistoire de sexe au boulothistoire sado masohistoire de sexe a troishistoire de sexe campinghistoire de sexe travestihistoire erotique et de sexerecits vicieuxhistoire de sexe dialoguerecit porno violhistoire sex gayhistoire erotique gratuiterecits sexypremiere experience candaulistehistoire de sexe gratuitema femme enculeetaxi sexeencule moi papahistoire de sexe ma femmerecit salopehistoire sexe hardhistoire de gayhistoire de sexe tantehistoir erotiquerecit herotiquehistoire de sexe blackhistoire caudaulistehistoire de sexe lyceerecit erotiques incestehistoire de sexe piscinebaise a la campagnehistoire de sexe vecuesencule par sa femmesexe exibhistoire de sexe extremejeune fille erotiquehistoire.de.sexerecit erotique zoophiliebranlette au cinemahistoire de sexe a la plagehistoire erotique et de sexehistoire insolite de sexehistoire de sexe femmetemoignage erotiquesexe camping carhistoire sexe gratuithistoire de sexe vraihistoire gay sexerecits coquinshistoire erotique incesteles seins de ma cousinehistoire de sexe entre adospremier trio hhfnaturiste poiluerecit de culhistoires candaulismehistoire gay sexehistoire de sexe massagestrip tease erotiquevoisine enculeebander chez l'osteopathehistoire erotique beurettesexe histoireconcours branlettehistoire de sexe perversrecit cocu