Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

La vendeuse (troisième partie)

Alors que je nous sommes en plein ébats torrides, un jeune homme entre dans le magasin.

Proposée le 27/05/2015 par Imagine69

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: Groupes
Lieu: Bureau, travail
Type: Fantasme

Un jeune homme entra dans la boutique. Il était grand, brun et un peu musclé. Au premier abord il ne sembla pas comprendre ce qui se tramait à l’intérieur du magasin. Puis il sembla discerner les formes et ce qu’elles faisaient. Le jeune homme était paralysé. Il voyait dans la boutique une femme belle et charmante avec des jambières en position de levrette sur un canapé se faire sodomiser par un homme élégamment vêtu et se faire lécher la chatte par une femme nue et somptueuse. Je m’arrêtai. Clémentine et Claire savaient que nous avions été pris la main dans le sac mais l’une continuait de ramener son bassin vers moi pour que je pénètre son cul plus profondément et l’autre continuait de lécher la première avidement.
- Bon…bonjour, balbutia le jeune homme. Je suis désolé, je ne savais pas que le magasin était fermé. Je repasserais plus tard.
Le jeune homme tourna les talons et alla partir lorsque Clémentine lança :
- Non le magasin n’est pas fermé jeune homme. Je vous en prie, entrez.

Je ne savais pas ce qu’elle avait derrière la tête et je n’appréciais pas trop d’être interrompu dans le feu de l’action. Clémentine me fit signe de m’ôter de son petit trou puis se leva. Claire était encore allongée et envieuse et je décidais de fourrer ma queue dans sa bouche le temps que la situation se débloque. Elle était entre mes jambes et me suçai désormais comme si nous étions seuls et qu’un client ne venait pas d’entrer. Alors qu’elle pompait mon dard, je regardais ma Clémentine s’avancer vers le jeune homme. Elle avait une allure à la fois sensuelle et provoquante, ce qui ne lui ressemblait pas. D’habitude elle était timide et loin de s’approcher d’un inconnu en tenue d’Eve.
- J’espère que nous ne vous dérangeons pas ! Que cherchez-vous? dit Clémentine d’un ton sensuel.
- Non vous ne me dérangez pas Madame, je suis désolé de vous importuné, vous sembliez…prendre plaisir avant que je ne trouble l’ambiance… J’étais venu chercher un cadeau à ma copine mais si vous le souhaitez je peux revenir plus tard, dit poliment le jeune homme.
- Et si je ne le souhaite pas ? répondit d’un air tout aussi suave ma douce Clémentine.
- Je…je ne sais pas Madame, balbutia le jeune homme.
- Mon homme est en train de se faire sucer par la vendeuse du magasin là-bas, souhaitez-vous que je m’occupe de vous en attendant ? demanda-t-elle d’un air joueur.
- Je ne sais pas Madame…c’est que vous êtes très charmante mais…

Clémentine ne laissa pas au jeune homme le temps de finir sa phrase. Elle ferma la porte de la boutique et pris sa main pour l’entrainer à l’intérieur de la boutique. Les deux arrivèrent juste devant moi. Claire ne semblait se lasser de mon sexe. Je déposais ma main entre ses jambes et la doigtais tout en continuant de regarder ma Clémentine. Le jeune homme regardait vers nous. Je ne me sentais plus du tout gêné par son regard. Je pense qu’il n’avait jamais vu une femme sucer aussi avidement un homme. Une grosse bosse déformait son pantalon. Le jeu de Clémentine me dérangea quelque peu. Je ne savais pas pourquoi elle n’avait pas laissé le jeune homme partir pour que l’on profite tous les trois de cet instant.
- Vous aimez ce que vous voyez ? demanda-t-elle au jeune homme.
- C’est que… je n’ai jamais vu une femme prendre autant de plaisir à sucer… même pas ma copine, répondis le jeune homme un peu hagard.
- Et si je te disais… commença Clémentine en se rapprochant dangereusement du jeune homme, que j’ai envie de prendre autant de plaisir à pomper ta queue mon bel étalon ? Et que je ne veux pas que ton gros engin… rajouta-elle en passant sa main sur le pantalon de l’homme avant de la fixer dans les yeux, dans ma bouche ?
Mon cœur s’arrêta un instant. Ma Clémentine venait de proposer à ce jeune inconnu de lui faire une fellation ? Et encore plus ? Décidément je ne la reconnaissais plus ! Mais en regardant Claire me sucer comme une chienne je ne puis émettre la moindre contestation. Quant à lui, le jeune homme semblait pétrifié.
- C’est que…j’ai une copine vous voyez ? répondis le jeune homme non sur de lui.
- Crois moi je vais te faire oublier ta tendre amie, rajouta Clémentine.
Sur ces mots, Clémentine s’agenouilla à quelques centimètres de moi devant l’homme. Sensuellement elle défit son pantalon, le baissa et découvrit un sexe mou mais humide et de bonne taille. Elle saisit le sexe, me regarda, me sourit puis revint vers le pieu et sans que je ne puisse dire mot, le plongea dans sa bouche. Une fois de plus, mon cœur battait la chamade. Je sentais Claire me sucer et je voyais ma douce Clémentine avaler goulûment la queue d’un inconnu. L’homme semblait gêné mais son érection ne tarda pas à se manifester sous les coups de langue avide de ma Clémentine. J’étais jaloux, mais de la voir, elle qui d’habitude est si réservée, sucer ce jeune, m’excité énormément. Le jeune homme semblait de plus en plus apprécier la fellation de ma douce et tendre et je savais qu’il ne pensait déjà plus à sa propre copine. Ses mains se perdaient dans les cheveux d’une femme rencontrée quelques instants auparavant et qui prenait un intense plaisir à le sucer langoureusement.

Clémentine indiqua à l’homme de s’assoir sur le canapé, se glissa entre ses jambes et continua son œuvre. Je voyais sa tête monter et descendre au plus profond. Je savais qu’elle engloutissait le dard de cet homme au plus profond de sa gorge. J’invitai alors Claire à se mettre à quatre pattes derrière Clémentine. Au début, la vendeuse semblait triste de lâcher ma queue et j’aimer cette sensation. Elle l’aimait vraiment ! Claire se mit cependant derrière Clémentine et commença à lécher son entrejambe. Cette dernière lâcher des râles de plaisirs étouffés par le sexe du jeune homme et pousser ses fesses contre Claire pour quémander ses coups de langue. Quant à moi je me mis derrière Claire et m’occupa de son petit trou. Mon engin lui procurait à la fois plaisir et douleur. Tout cela semblait exciter le jeune homme dont le corps se crispa. Clémentine continuai ses allers retours endiablé sur la queue de cette homme et je savais qu’elle était en train de recueillir et d’avaler son doux nectar.
Clémentine lâcha son emprise sur jeune homme et en profita pour reprendre sa respiration.
- Tu aimes la sodomie bel étalon ? lui demanda-t-elle en se faisant toujours bouffer le cul pas Claire.
- Je n’ai jamais essayé Madame, répondis l’homme un peu hagard.
- Très bien, rajouta-t-elle en suçant une dernière fois son sexe.

Clémentine se leva et se plaça dos à l’homme, au-dessus de son sexe. Elle me regardait souriante, sodomiser énergiquement Claire qui râlait de plaisir sous les coups de mon engin. Elle saisit la queue de l’homme et l’enfonça progressivement dans son anus. Ses grimaces en disaient long sur le plaisir qu’elle prenait. Quand elle fut complètement assise sur ce pieu elle commença à faire de lents allers retours. Elle ne me quittait pas du regard et j’adorais ça. L’homme semblait prendre un max de plaisir. Ses mains saisissaient les seins de Clémentine qui prenait son pied.
L’après-midi fut long et sensuel. Le jeune homme appris à connaitre par cœur le petit cul de ma douce et tendre et moi j’appris que je vivais avec une vraie chienne. L’homme avait à plusieurs reprises juté en Clémentine et celle-ci avait jouie pas mal de fois, toujours en me regardant. J’avais adoré la voir se faire prendre par un autre et elle avait adoré me voir prendre Claire. Cette dernière aussi avait pris son pied cette après-midi-là. Malgré les multiples orgasmes qui l’avaient frappé, elle me suppliait toujours de continuer. J’avais éjaculé dans son petit cul, dans sa bouche et sur son visage. Je me sentais vidé de toute force mais à chaque fois elle savait me redonner du cœur à l’ouvrage. Finalement, notre aventure prit fin alors que le soleil de couchait.

Le jeune homme nous quitta et nous remercia, Clémentine et moi, pour ce moment partagé. Clémentine s’adressa à la vendeuse.
- Je vais vous prendre cet ensemble, il semblerait qu’il porte bonheur, dit-elle avec un sourire.
Nous ne pûmes nous empêcher de rire tous les trois. J’étais avec ces deux magnifiques femmes pour lesquelles je ressentais des sentiments différents mais forts et je savais que désormais ma vie ne serait plus un long fleuve tranquille. En se dirigeant vers la sortie, Clémentine lança :
- Nous devrions nous revoir bien assez tôt, belle vendeuse.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Fetischphotographer
Bonjour , nous avons été charmé avec ma femme par votre récit!.Nous serions ravie d'avoir cette adresse de boutique de lingerie , on a des achats à faire ! en vous remerciant par avance de votre réponse au plaisir cel/JP
Posté le 22/10/2016

Petitange
Ce magasin porte vraiment chance et je souhaite m'y trouve un jour.
Posté le 10/04/2016

Anonyme
J'ai adorer je voudrait y alez au magasin que la vendeuse m'aide a choisir un ensemble
Posté le 1/04/2016

Anonyme
très belle histoire l
Posté le 8/08/2015

Anonyme
Deux belles coquines!!!
Posté le 13/06/2015

Anonyme
Changez de secrétaire, … ou de correcteur !!! Ou trouvez-vous une maîtresse qui vous corrige, au propre et au figuré. C'est insupportable et ça gâche tout le plaisir.
Posté le 5/06/2015

Anonyme
je ne sais si c est une histoire reele ou un fantasme mais il est sublime et tu es chanceux d'avoir une femme qui sait se faire chienne pour son homme
Posté le 1/06/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
La vendeuse (première partie)
La vendeuse (deuxième partie)
Rencontres du troisiéme sexe,
Dentelles et chiffons 4 : Une nouvelle vendeuse
La Fouineuse (Partie 1)


Online porn video at mobile phone


histoire reelle de sexehistoire de sexe jerem 19enterrement vie de jeune fille sexehistoire de sexe massagehistoire de sexe chez les paysanslevrette brutalehistoire de sexe bihistoire de sexe docteurvoisine enculeecousine coquinehistoire de sexe gay soumiselle suce son beau frererecits sexyhistoire de sexe gros sexehistoire de sexe homme soumiscandaulisme une autrerecit triolismehistoire de sexe avec mon mariehistoire vecu de sexetexte erotiquehistoire de sexe avec mon filshistoire gaycocu voyeurrecits erotiquerecits lesbienssexe erotiqueles histoires tabousrecit pornographiquehistoire de sexe hypnoseerotisme gayovidie histoire de sexesexe chez le medecinoeuf vibrant dans la chattehistoires taboopremiere levrettehistoire de sexe sodomiehistoire de sexe inconnuhistoires de salopeshistoire de sexe pere fillehistoire de sexe candaulismerecit erotique belle merehistoire de sexe 69histoire erotique vecuerevebebe recicocu soumihistoire erotichistoire erotique candaulismebaise a la campagnehistoire de vieille salopehistoire de sexe reelhistoire de sexe romantiquehistoire de sexe animalhistoire de sexe entre soeurhistoires travestismon histoire de sexerecit erohistoire de sexe entre voisindepucelage anal douloureuxhistoire de sexe bisexuelhistoire de sexe prise par une grosse bitehistoire de sexe bourgeoisehistoires de gayshistoire de sexe interactivesoumise punielitterature adulte en ligne gratuitsex erotiquebranlette publiquehistoire de gangbanghistoire de soumishistoire de sexe chaudcandauliste plagema femme m'enculeenterrement de vie de jeune fille baise