Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Lucienne et ses amants plutôt gays mais pas que 2

Après avoir fait connaissance de René et Roger,je rencontre enfin Albert...

Proposée le 4/04/2015 par jeanmi

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: pratiques sexuelles
Personnages: Groupes
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Enfin arrive ce jour tant attendu, j’ai profité que ma femme soit partie faire des courses, je me suis fait un bon lavement et je me suis rodé le trou du cul avec un gode improvisé, je prends une pilule, Jean viens me chercher, en cours de route il me demande si je veux participer pour une double pénétration en duo avec René dans un premier temps car il est moins membré que Roger, après on verra, je pense qu’il est ou courageux ou inconscient vu la taille des chibres de nos deux compères, je lui donne mon accord, il me sourit, on se gares devant la maison de lulu, la voiture de Roger est là, c’est lui qui nous ouvre, René est déjà occupé à baiser lulu, à peine rentrés on se met à poil, Roger nous demande qui veut commencer en premier avec lui, comme j’hésite Jean réponds à ma place, lui moi je vais m’occuper de lulu, Roger me met une main au cul et me guide vers la deuxième chambre, c’est pas le scenario que j’avais envisagé, je voulais me faire roder avant de prendre sa grosse queue, tant pis j’espère m’en sortir sans trop de mal, direction le lit, il me pousse dessus, je suis sur le dos, je pense « il ne va pas m’enculer comme ça de suite en arrivant » non il vient se positionner en 69, ouf je respire, dans un bel ensemble on s’occupe de se sucer, je suis le premier à jouir mais ma queue reste raide (la pilule), il avale tout sans sourciller, et il m’inonde la bouche de son bon sperme, vu ma position je ne peux que l’avaler, de toute façon je l’aurais quand même fais, je lui nettoie la pine, il se roule sur le côté, se met à quatre pattes et m’invite à l’enculer je veux y aller doucement, , je crache sur son trou pour le lubrifier, mais dès qu’il sent mon gland contre son anus il se recule brusquement et s’empale sur ma bite, je le baise de plus en plus fort, il tortille du cul, je le pilonne mais je viens de jouir alors je n’arrive pas à éjaculer, je sors ma bite, et je prends la même position que lui, il se présente derrière moi me lubrifie avec sa salive, enduit sa grosse queue de salive présente sa bite contre mon cul et me demande de me pénétrer tout seul, je me recule doucement sur ce monstrueux engin et je reste étonné de voir qu’il rentre sans me faire trop de mal, excité au plus haut point je recule plus vite et je sens ses couilles contre mes fesses, il me dit tu vois ça c’est bien passé, il a commencé ses lents va et viens en accélérant progressivement, j’ai senti un énorme plaisir envahir tout mon corps, je me faisait enculer par cette énorme bite, et je lui demandais de me baiser encore plus fort, il m’a pilonné avec force et a éjaculé, j’ai senti ses longues giclées au plus profond de mes entrailles, j’étais comblé, je lui ai demandé de rester en moi au maximum, on s’est allongés, il était sur mon dos je sentais sa queue frémir en moi, son souffle dans mon cou, un léger bruit m’a fait tourner la tête, lulu était là à côté du lit, elle nous regardait, elle avait l’air émue, je lui ai souris, elle est partie, on s’est relevés j’ai embrassé Roger, il m’a rendu mon baisé, il m’a serré très fort dans ses bras et il est allé se laver, j’avais les jambes en coton mais mon cul réclamait encore d’être rempli par un beau manche, René est arrivé il avait la bite bien raide, je me suis penché en avant, une invitation, il ne s’est pas fait prié et m’a enculé pendant plus d’un quart d’heure, quand il a jouis j’étais en sueur, j’avais le cul en compote je voulais que Jean vienne me prendre à son tour, il est arrivé, m’a fait mettre sur le dos, mes jambes sur ses épaules et m’a embroché, lui aussi m’a enculé pendant longtemps, j’étais aux anges, il s’est mis à me branler en même temps qu’il me pilonnait, je n’avais jamais eu une aussi grande jouissance, il a éjaculé et j’en ai fait de même, mon sperme s’est répandu sur mon ventre, il l’a recueilli avec ses doigts et il l’a bus, il m’en a versé dans la bouche, je me suis régalé, on est partis se laver, de retour dans le salon lulu m’a demandée si je m’était régalé, je lui ai répondu bien sûr, elle a souris et m’a dit que j’étais presque aussi endurant du cul qu’elle, un sacré compliment, Roger qui était le seul à ne pas s’être occupé d’elle l’a prise par la main et l’a conduite dans la chambre, elle m’a fait un signe pour que je les rejoignes, il s’est couché sur le dos et elle s’est empalée sur cette énorme queue, elle s’ait baisée par de longs va et viens rapide, au bout d’un moment elle est restée embrochée à fond, s’est penchée en avant et j’ai de suite compris ce qu’elle voulait, je me suis mis derrière et je l’ai enculée, elle a recommencée a se baiser sur la bite de Roger, elle s’est mise à gémir, j’ai accéléré la cadence, elle a grognée, j’ai passé une main pour sentir le gros pieux qu’elle avait dans sa chatte et quand j’ai senti sa cyprine couler sur le gros chibre j’ai éjaculé, elle se dandinait dans tous les sens, Roger s’est mis à la pilonner avec de grands coups de reins et il a jouis, on a relâché notre étreinte, lulu a embrassé Roger, je me suis dégagé de son superbe trou, elle s’est retournée et m’a embrassée, on est allés se laver tous les trois, pendant qu’elle se lavait sur le bidet, je me suis dégagé rapidement je voulais garder du jus pour Jean, l’effet de la pilule était encore efficace, René est venu me voir et me demande si je suis d’accord pour prendre Jean en double, Ok direction la chambre, mon amant habituel à les yeux qui brilles quand il nous vois arriver, René se couche sur le dos, c’est lui qui a la plus longue queue, Jean ne perd pas de temps et s’empale, je me positionne derrière et je m’introduit dans son fondement, il couine, je sais qu’il a eu mal mais il ne dit rien, avec René on coordonne nos aller-retour et on l’encule de plus en plus vite, il râle, crie, hurle que c’est bon, je sens le sperme de René envahir son cul, je jouis à mon tour, on de désengage de son cul, je vois ce trou béant qui recrache notre jus, il a des frissons, René a le ventre plein du foutre de Jean, c’est merveilleux il a jouis sans se toucher la bite, je suis heureux pour lui, Roger qui n’a pas perdu une miette de notre prestation en profite pour lui en remettre une dose, après un passage dans la salle d’eau on se retrouve tous les 5 au salon, lulu est à côté de moi, je remarque qu’à chaque fois c’est pareil, je la caresse et m’excuse d’avoir accaparé les trois autres, ne t’inquiète pas au départ quand tu étais avec Roger, René et Jean ont bien remplis mes deux trous, avec Roger vous m’avez bien gâtés, je suis rassuré, on se désaltères, on papote, j’aide lulu à débarrasser, à la cuisine elle me demande si un jour je pouvais me libérer une partie ou toute une nuit, elle veut me présenter son plus ancien amant Albert, elle lui a parlé de nous et des 4 il voudrait bien faire ma connaissance, je lui dit que cela sera difficile mais dès que j’ai une occase je la préviens, Roger a envie de me baiser il vient me voir à la cuisine sa queue bien raide, lulu a compris et me dire d’aller le soulager, je m’empresse de retourner dans la chambre, je me met sur le dos les jambes sur ses épaules et là il m’empale et s’enfonce ni trop vite ni trop lentement, je sens sa queue rentrer jusqu’au bout, ses couilles contre mes fesses, et il commence à m’enculer, je lui demande d’accélérer, il ne se fait pas prier, à grands coups de reins il me défonce le cul, je sens que pour la première fois avec lui je vais jouir du cul, je prends un énorme plaisir, il me caresse la bite en même temps, je ne peux pas retenir un cri tellement mon orgasme est puissant, je mouille du cul en éjaculant en même temps, c’est nouveau pour moi, je lui serre la taille avec mes jambes, je l’attire vers moi, je l’embrasse fougueusement, je desserre mon étreinte, il se retire, il n’a pas jouis, René lui fait un signe et il va dans la deuxième chambre, je me lève le cul endoloris mais comblé, pendant que je me lave je pense à ce que j’ai raté toutes ces années où j’ai refusé de me faire prendre par des mecs trop membrés et pourtant ils l’était bien moins que René et Roger, Jean me rejoint, il me suce et à mon tour je le suce aussi, pas pratique sous la douche, on décide d’aller sur le lit, on s’installe et on commence un 69, je sens un gland dure et froid me pénétrer, j’ai un mouvement de refus, mais trop tard, j’ai un gode dans le cul, les mains de lulu me tiennes par la taille, je comprends qu’elle m’encule avec un gode ceinture, et elle sait s’en servir, elle me baise comme un homme, Jean éjacule, elle se retire et lui demande s’il veut y gouter (demande à un aveugle s’il veut voir) il se met à quatre pattes elle l’encule sans ménagement, il tortille du cul, il aime ça le coquin, surtout que quand elle lui a introduit l’engin j’ai vu qu’il était plus court mais aussi gros que celui de Roger, j’encule lulu, on fait le petit train, un wagon se rajoute René viens de me pénétrer, je sens une nouvelle secousse c’est Roger qui baise René, on est les 5 emboités les uns dans les autres, c’est pas vraiment pratique, on se sépare en deux groupes lulu encule Jean, René m’encule et Roger se fait sucer alternativement par Jean et moi, voilà la séance de baise se termine bien pour tous, des après-midi semblables se sont déroules très fréquemment, toujours dans la bonne humeur et la convivialité, la sœur de ma femme se fait opérer et doit rester couchée, sa fille s’en occupe mais elle doit s’absenter pour son boulot, ma femme me demande si ça me dérangerait si elle allait passer la nuit chez sa frangine et me dit que ce serait bien si je l’accompagnait, non je ne m’entend pas avec ma belle-sœur et surtout je pense à l’opportunité de passer une partie de la nuit chez lulu, l’excuse de faire le plein de la voiture de ma femme, je téléphone à lulu, elle est ravie, elle va prévenir Albert, ma femme partie je me prépare, 20 heures j’arrive chez lulu, elle m’accueille avec un grand sourire, elle a son déshabillé transparent, de voir ce magnifique corps j’ai de suite une érection, je me demande même si sans ce cachet lulu ne me ferait pas bander, je pense que oui, mais je ne serais pas aussi endurant, Albert arrivera en retard, elle veut me déshabiller, je la laisse faire, on s’embrasses en même temps, ma chemise vole dans le salon, le pantalon tombe sue mes chevilles, en même temps qu’elle baisse mon skip elle s’accroupie, sa bouche arrive à hauteur de ma bite elle la gobe, j’ai droit à une superbe pipe, elle de relève, je me débarrasse de mes chaussures et de ce qui entrave mes chevilles, je me relève, lui retire son léger déshabillé, ma bouche parcourt son corps, j’embrasse, je suce, je titille avec mes lèvres et mes mains, je la fait assoir sur le canapé et je m’occupe de son minou, surtout de son clito, elle se déhanche, soupir, je sais qu’elle va jouir, elle jouis et je sens sa cyprine envahir ma bouche, on se lèves direction la chambre, une séance de baise, elle se lève sort de l’armoire, son gode ceinture, je remarque que c’est un double, le gode extérieur n’est pas celui de la dernière fois, il est plus souple, plus long, plus gros, elle se met la ceinture en s’enfilant le gode intérieur plus court mais plus gros que celui qu’elle projette de me mettre dans le cul, je me met sur le dos, je veux la voir en train de m’enculer, deux oreillers sous les fesses, et je sens cette bite artificielle me pénétrer, elle passe sa langue sur ses lèvres, elle m’encule comme un mec, elle a l’habitude, ses va et viens font qu’en même temps elle se baise, elle ferme les yeux et s’excite elle me pilonne de plus en plus vite, moi je me branle, elle pousse un petit cri et je sens son jus couler entre mes cuisses, ça d’éclanche mon éjaculation, j’ai le ventre plein de sperme, on le ramasse avec nos doigts et on le déguste, le téléphone nous ramènes à la réalité, elle va répondre je vois *sa bite* bien raide se balancer pendant qu’elle marche pour venir me rejoindre, le train d’Albert a beaucoup de retard, elle enlève sa ceinture, elle en démonte les godes, on s’allonges côte à côte, pour un petit somme réparateur, je sens qu’elle se met un gode dans le cul, elle me fait mettre sur le côté et m’introduit l’autre, elle se colle contre mon dos et on s’endort, je suis réveillé par des va et viens lents, j’ai l’impression que ce n’est pas le même gode, il a l’air plus gros, comparable à celui de Roger, en effet c’est la bite d’Albert, il s’aperçoit que je suis réveillé, il me tourne face contre le matelas, me met à genoux, et m’encule à grands coups de reins, il grogne à chaque poussée, je le vois dans le miroir, un bel homme, il est à poil bien sûr, je me régal de le voir me pilonner le cul, je vois sa bite entrer et sortir, je suis aux anges, j’adore me faire enculer et là je suis servi, lulu viens se mettre sur le dos devant moi, elle se glisse pour que sa chatte atteigne ma bouche, je m’en empare et je lui bouffe son beau minou, elle a toujours le gode dans le cul, je la branle avec, Albert est très endurant, ça fait un bon quart d’heure qu’il m’encule, lui aussi doit prendre la pilule miracle, lulu dandine de cul elle va jouir, comme à son habitude elle gémit, pousse des petits cris et je sens son jus sur ma bouche, Albert se déchaine et il m’envoie des flots de sperme au plus profond de mon cul, on restes dans cette position un bon moment, Albert lui a continué à me baiser très lentement, lulu se dégage, elle a la chatte trempe, le gode s’est échappé de son cul, le trou est encore ouvert, je me demande comment est le miens, je le dis à lulu, elle nous fait signe de ne pas bouger, Albert bien sur continu ses va et viens, je tremble de plaisir je sens que pour la deuxième fois de ma vie je vais jouir du cul, elle reviens elle tiens dans sa main un appareil photo, je lui dis d’attendre, je sens mon corps s’envahir d’une langueur absolue, ça y est je jouis du cul, Albert s’en aperçois il s’active et me remplit à nouveau de son foutre, il se retire, lulu en profite pour prendre ma rondelle en photo, sur mes conseils lulu a fait poser une douchette entre les WC et le bidet, je vais me laver, je vois l’eau couler de mes entrailles avec de grosse traces blanches, après trois passages l’eau est redevenue claire, je vais pour les rejoindre au salon, ils n’y sont pas je regarde dans la chambre, Albert est sur le dos, lulu est empalée sur sa bite quand elle me vois elle se penche en avant, à la vue de ce spectacle j’ai de suite une érection, je me met derrière elle et je l’encule, pas besoin de prendre de précautions vu ce qu’elle a pris avec le gode, ma queue rentre comme dans du beurre et je l’encule, Albert la baise, elle ferme les yeux se mordille les lèvres, se crispe et dans un râle elle jouis, nous pas, on se sparts, lulu va se laver, elle revient au salon, va à son ordinateur connecte la carte et nous montre les photos, la coquine n’a pas pris que mon trou, les première on voie nettement la bite d’Albert presque complètement sotie, ses cuisses contre mon cul, une autre un peu floue mais la bite à moitié rentrée etc..

Et enfin trois photos ou on voie très bien un énorme trou, je n’aurais jamais imaginé qu’il pouvait s’agrandir autant, en voyant ces photos Albert s’est mis à rebander, il me caressait l’anus en y pénétrant deux doigts puis trois, j’ai regardé le réveil, 5 heures, je devais rentrer avant ma femme, il ne nous restait pas trop de temps, il nous propose un trio, lulu sur le dos, moi au-dessus en position de 69 et lui m’enculera, je ne peux pas refuser j’en ai trop envie, une fois de plus j’ai le cul bouché par cet énorme bite qui rentre sans problème, il m’encule de plus en plus fort, lulu me jouis sur la bouche, Albert lui ne veut pas jouir, il n’en a pas fini avec elle, moi par contre j’éjacule dans la merveilleuse bouche de lulu, je vais me laver, et pendant que je me rhabille elle vient me voir, me demande si j’ai aimé, pour toute réponse je l’embrasse passionnément, elle me demande ce que je pense d’Albert, je ne taris pas d’éloges à son sujet, elle me demande si je sais qu’el est son âge, je lui réponds une petite soixantaine comme moi, la réponse me laisse muet, il a 73 ans passées, il est uniquement actif, ils sont amants depuis plus de dix ans, elle me demande si je veux le revoir, oui mais ça va être compliqué, une occasion comme cette nuit n’est pas prête de se retrouver, elle m’annonce qu’il doit se rapprocher de notre ville et qu’il sera beaucoup plus dispos en journée, et qu’à partir de là il n’y aura plus que lui, Jean et moi, René et Roger sont déjà au courant, d’autant plus que Roger divorce et que René pourra aller chez lui quand il le veut.

Voilà ça fait 5ans que ça dure, au début 3 à 4 fois par semaine, l’âge aidant nous n’en somment plus qu’à 2 fois, Albert malgré les pilules n’est plus aussi performant, par contre lulu est toujours aussi demandeuse, il va nous falloir trouver un gars plus jeune pour nous suppléer, mais ceci sera peut-être pour un autre récit si on trouve cette perle rare qui baisera lulu, Jean et moi.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Lucienne et ses amants plutôt gays mais pas que
Les Visions de Lucienne
Une famille plutôt coquine
Les amants black de Julien.
Les amants black de Julien.(2)


Online porn video at mobile phone


bander chez l'osteopathehistoire soumiserecits hothistoire de sexe massagehistoire de sexe excitantescenario erotiquehistoire de sexe violrecit gayhistoire de sexe en famillehistoire gros seinsrecit erotismehistoire de sexe entre hommehistorie de sexefemme doigte hommeerotique histoirehistoire intimeshistoire de sexe streamrecit erotique unionhistoire de sexe cousineerotisite histoire de sexehistoires intimeshistoire erotique vraihistoires de sexe gaypremiere fois club libertinpunition erotiquerecit triolismeoeuf vibrant dans la chattehistoire de sexe pokerhistoire de baisesecretaire soumisesexe camping carrecits de sexe hardpetite histoire de sexehistoire de sexe a troismon pere baise ma copinehistoire de sexe soumiselle baise avec son gendrebaise erotiquesexe camping carforum recits erotiqueshistoire secehistoire de sexe meilleure amieerotique sexdoigtee dans le bushistoire de sexe hothistoire de sexe georgeshistoire de sexe arabehistoire de sexe(s)baise ma belle merehistoire de sexe partouzewww histoires de sexehistoire de sexe*histoires de sexfemmes candaulistesconcours branlettemec qui sucehistoire de sexe travestishistoire de sexe xxx.comrecits gayshistoire erotique vecuehistoire de sexe massagehistoire de sexe avec un chiencocu soumishistoire pornographiquebelle mere baise son gendrehistoires erotiques illustreeshistoire de sexe entre amishistoire erotique ma femmehistoire erohistoire cocurecit sexe gayhistoire de sexe a lirehistoire de sexe urohistoire desexehistoire taboue gayhistoire erotique lesbiennehistoire de sexe voisinhistoire de sexe entre mere et fillecougar erotiquesexe entre voisinhistoires erotiques gayhistoires hdsje baise la copine de ma fillecondolistehistoire de sexe ma femmehistoire erotique lesbiennedepucelage anal douloureuxhistoire de sexe parking