Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Le gîte naturiste 11 - La danoise

De retour au gîte, Patrick et Anne cherchent de nouveaux partenaires pour combler leur envie de sexe. Patrick va s'occuper d'une danoise qui ne parle pas un mot de français. C'est son voyeur de mari qui fait le traducteur.

Proposée le 25/01/2018 par mlkjhg39

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FH
Lieu: Vacances, voyages
Type: Fantasme

ANNE
Bonjour, moi c’est Anne. Si vous avez lu les épisodes précédents, vous devez déjà me connaître.
J’ai 54 ans et vis seule mais je fréquente Pierre un ami. J’ai des petites rondeurs que j’assume. J’aime les balades, le tennis, les restaurants et danser.
Je fréquente moins assidument un ami, Patrick, avec qui je sors rarement car on habite assez loin mais on se retrouve en vacances.
Nous sommes naturistes et cinq ou six fois par an, surtout pour décompresser, nous allons dans des centres naturistes, plus ou moins grands.

Nous nous retrouvons au gîte après un mois d’absence. Je suis impatiente de le revoir.
C’est la fin de saison et il y a peu de monde. Nous avons loué la caravane près du grand abri ou il y a un billard. J’ai fais un tour pour découvrir les campeurs présents. A coté de la piscine il y a un homme seul d'environ 40 ans, dans un camping-car un couple de danois et les éternels mordus du naturisme qui ont dépassé allègrement les 65/70ans.
Cet après-midi alors que je suis au bord de la piscine je vois arriver une voiture qui se dirige vers ma caravane... C'est toi.
Tu t’installes, je me promène dans le camping et te rejoins près de ta voiture.

- Patrick, tu as oublié la règle N° 1 on dirait, dans le gîte on doit être ?...
-Oui, oui, je retire mes vêtements tout de suite, tu ne vas pas me cafter à la direction quand-même ! Tu es toujours aussi belle et dorée à point, beau bronzage.
Il vient me coller une grosse bise, posant sa main droite sur mon sein gauche comme si c’était naturel et commence à se déshabiller. On ne peut pas faire plus rapide, il passe son tee-shirt par-dessus sa tête et déboutonne son short, descend la fermeture éclair et le laisse choir, il ne porte rien dessous. Je redécouvre toujours avec plaisir la partie de son corps qui me fait tant vibrer, toujours aussi bien monté, le bougre.
Nous passons le reste de la journée à profiter des installations du gîte.

Après un petit resto, nous regagnons la caravane et mon bel étalon saillit sa pouliche préférée. Bon Dieu que ça m’avais manqué !... Dommage qu’on n’habite pas au même endroit sinon son plantoir serait venu plus souvent visiter mon petit jardin.
Le lendemain, le dirigeant du gîte a organisé une compétition de pétanque, il fait ça régulièrement pour que les résidants se retrouvent pour faire connaissance.
On lance chacun une boule au plus près du cochonnet pour former les équipes. Je me retrouve avec le quadra et le danois, blond bien sûr, et Patrick avec la danoise, une grande blonde d’une trentaine d’années avec une poitrine vraiment magnifique et un vieux beau.

La partie bat son plein et Jean, le quadra, n’arrête pas de me faire du rentre-dedans.
Patrick, voyant ça, a un sourire en coin et essaie de baragouiner quelques mots avec sa coéquipière danoise, Ida, c’est de bonne guerre.
Jean est plus petit, plus râblé que Patrick et très poilu, un vrai singe. Quand il s’accroupit pour pointer, j’ai sous les yeux son service 3 pièces, il a un sexe court mais qui me parait assez épais.
Je peux admirer et comparer « les formes » des uns et des autres, surtout quand ils lancent les boules.
L’ancien devait être bien foutu dans sa jeunesse, Ida n’a pas eût de chance, son homme a une queue minuscule. Elle a beau faire attention qu’on ne la surprenne pas, je vois bien que son regard est attiré par le long tuyau de Patrick qui bringuebale à chacun de ses pas. Voilà ce que c’est que d’avoir une grosse bite…


PATRICK
On dirait que je plais à Ida, la danoise. Mais même si Anne et Jean flirtent un peu, ce n’est pas pour ça que je vais sauter sur la première belle chatte qui passe à portée de ma main. Surtout que son mari me regarde avec un drôle d’air, on dirait qu’il veut me dire quelque chose.
La partie finie, Anne et Jean s’éloignent en direction du bois, elle va lui faire le coup de l’étang, ils vont aller jusque là et elle va lui dire de s’asseoir sur le banc de bois et voir s’il la drague. Elle adore les compliments et s’il se débrouille bien, il a ses chances. Je sais qu’elle m’est fidèle mais ne dédaigne pas tester de nouvelles « spécialités ».

Ah, Kurt le mari de la grande blonde vient vers moi.
-Euh, je peux vous parler en toute franchise ? J’espère que je ne vais pas vous choquer par ce que je vais vous demander.
-Dites toujours, je lui rétorque, vous verrez bien.
-Voilà, comme vous avez dû le remarquer, coté sexe je suis loin de contenter ma femme. On est un couple solide mais je sais que je ne la comble pas. Je profite des vacances pour relâcher la pression, quand elle trouve quelqu’un à son goût et qu’il est d’accord, je la laisse se faire baiser par lui et tout le monde y trouve son compte. Vous seriez partant ?
-Ma foi pourquoi-pas ? Ce ne sera pas la première fois.
-Il y a une condition, j’assiste à tout. Je ne participe pas mais comme ma femme ne parle pas un mot de français, je fais le traducteur et disons que comme ça, j’ai aussi le sentiment de ne pas être trompé.
Ce n’est pas commun ce qu’il me demande là, quand je vais vouloir qu’Ida me suce, il faudra que ce soit Kurt qui lui traduise, ça va être coton.
-OK, je marche.
-Bien, on vous attend dans notre camping-car.
Je vais les rejoindre dans leur véhicule. Il est très spacieux, une grande partie se transforme en une immense chambre en quelques manips. Je suis surpris par le confort, du grand standing.

- du kan spørge ham, om jeg kan kærtegne hans peni.
Ma femme vous demande si elle peut caresser votre sexe.
-Je suis tout à elle, je lui réponds en opinant de la tête.
Elle ne perd pas de temps, la salope. Il n’a pas besoin de me traduire, elle vient se coller à moi, me passe un bras autour des épaules et m’embrasse à pleine bouche pendant que son autre main descend lentement sur mon corps pour se saisir de ma queue.
Entre sa langue entrepreneuse, ses caresses et ses doigts qui pétrissent mon pénis, la réaction est immédiate. Le sang afflue dans ma verge qui se met à prendre du volume. Ida se laisse glisser au sol, s’agenouillant devant moi et continue son travail avec ma bite, sa main glisse sur mon engin encore entre mes cuisses mais qui s’est gorgé de sang.
Elle le soulève, soupesant la marchandise, sa deuxième main vient rejoindre la première et elle me branle en cadence.

- Min Gud, hvor stor er en reel hingstbyen !
Elle continue à me branler, décalottant mon gland, sa langue vient en goûter le parfum. Elle sait s’y prendre et ma queue a atteint sa plénitude, toujours aussi raide et droite.
- hans penis er enormt, har jeg aldrig set så store !
-Que dit-elle ?
- Elle vous félicite pour la taille de votre pénis, elle n’en a jamais vu de si grand et de si gros, et je dois dire que moi aussi, vous êtes vraiment très bien monté.
Elle ne parle plus car elle ma prise en bouche, c’est une femme expérimentée et la taille n’a pas l’air de la rebuter, putain que c’est booonnn…..
Au bout d’un moment, je lui dis d’arrêter sinon je vais lui juter dans la bouche mais elle continue son travail de sape. Kurt traduit :

- hvis du fortsætter, vil det nyde i munden, den når point of no return.
Je ne sais pas ce qu’il lui a dit mais ça arrive trop tard, je me vide dans sa bouche en grandes giclées. Mes mains dans ses cheveux l’empêchent de se retirer et elle doit déglutir pour ne pas s’étouffer.
Je la libère enfin et elle reprend son souffle dans une grande inspiration, du foutre coule sur son menton.

- Damn det gjorde mig en hellig dosis, det er ikke ligesom dig. Og se på det, er det stadig i fuld erektion! Fortæl hende at spise min fisse !
-Euh, ma femme veut que vous lui bouffiez la chatte et vous félicite pour votre euh… production !
C’est vraiment bizarre d’entendre ces mots dans la bouche d’un mari.
Je relève Ida et vais l’étendre sur le lit, je découvre sa petite chatte aux replis déjà bien humides, J'enfonce mon majeur dans la faille béante de sa fente déjà dilatée, mon doigt franchit l'entrée de sa caverne secrète. Elle est mouillée, que dis-je ? Elle est trempée !...
J’explore l’entrée de sa grotte étroite et légèrement rugueuse qui laisse place à des parois plus lisses et plus vastes à mesure que j’enfonce mon doigt.
Je reviens à l’entrée de sa chatte pour découvrir en haut de sa fente un clitoris assez développé que je titille avant de le prendre en bouche, de l’agacer de la langue, de le sucer entre mes lèvres. Son bourgeon est dur et proéminent, elle tressaille de tout son corps quand je m’active un long moment dessus.

- Ah Chow mig fisse, ja igen, ah! Jeg kan ikke holde op med at nyde, stop, jeg kan ikke stå, det er for følsom, fortælle ham til at stoppe!
- Elle vous dit d’arrêter, elle ne peut plus supporter vos caresses.
Je n’en tiens pas compte et enfonce mon nez et ma bouche entre ses cuisses humant cette odeur si forte de femme en pleine jouissance…. Je m’abreuve à son jus puis descends entre ses fesses pour m’occuper de son anus, j’en lèche abondamment tout le pourtour, lui donnant des coups de langue, tandis que mes doigts ont reconquis son vagin.
Elle crie comme une folle se pétrissant la poitrine de ses mains. Je continue de plus bel à la bouffer de partout, lui mordillant tout ce qui se présente sous mes dents, ma langue s’active de sa rondelle à son clito. Je suce, j'aspire… Un de mes doigts fouraille son cul pendant que deux autres s’activent de plus en plus violemment à l'intérieur de son vagin

- Aaarrgg, kan jeg ikke, jeg vil have hende hale, jeg vil have hans pik i min fisse, fortælle ham, fortælle ham!
-Baisez-là maintenant, elle ne supporte plus vos doigts et votre bouche mais elle vous implore de la prendre avec votre gros sexe. S’écrit Kurt un peu inquiet des hurlements de sa femme qui doivent s’entendre dans tout le camping.
Je m’étends sur elle, elle me caresse le dos, le cou et m’embrasse goulûment de baisers passionnés, avant d’explorer de ses lèvres mon visage, mon cou, mon torse…
Je passe une jambe entre ses cuisses pour les écarter, descends légèrement pour positionner mon gland contre ses lèvres intimes, le frotte plusieurs fois sur son clitoris en feu avant de le glisser un peu plus bas vers l'orifice de sa grotte et la pénètre d'un seul trait…!
Elle pousse un cri de démente alors que ma verge s’écrase tout au fond de son vagin…

- Aaaahhh, det eksploderer min fisse, fuck det er stort, det er vidunderligt at være fuld med en reel hale. Ja min lille fransk, slår mig som jeg aldrig har været!
-Elle veut que vous la ramoniez avec votre gros gourdin, je ne veux pas vous traduire le reste.
Je la tronche avec vigueur, modifiant les positions, dessus, dessous, par derrière, tout y passe.

- han vil dræbe mig sådan! Det er for godt, for meget! ... tage det roligt venligst ... Gå væk blidt, lad mig fange min ånde, vænne sig til berøring og tryk af dit køn ... Ja tilbage op langsomt ... ved haaaann baggrund ... ... ja, ja, ja ....
Elle n’arrête plus de jouir, je sens soudain que moi-aussi j’arrive bientôt au bout, je ne fais plus aucun mouvement puis me lance pour un baroud d’honneur, de plus en plus fort, de plus en plus vite…
Je la pilonne …. Elle me repousse et s'accroupit devant moi, m’offrant son cul… Pas besoin de traduire, elle veut que je la tronche en levrette.
Je mets mes mains sur ses hanches, présente mon gourdin à sa fente et la pénètre d'un coup de reins jusqu’à la garde… Je couvre son corps de mon corps, lui pétrissant les seins, lui mordillant le cou, son corps ondule sous le mien.
Je reprends cette saillie digne d’un animal, je vais de plus en plus vite, d’un pilonnage intense jusqu’à la délivrance.
Dans un râle, je décharge mon foutre en giclées puissantes dans son vagin, me retire et aussitôt lui défonce le cul…

- Nej, jeg satte hende i røven, jeg aldrig troede, han kunne voldtagende mig med sin stråle, men gå som smør, forpulede fransk, hvad mennesket, hvad en pik!
Son mari ne traduit plus, vous en serez quitte pour traduire sur internet.
Je prends un peu de repos dans cet anus si serré attendant qu’il se détende un peu et commence des va-et-vient, mes boules tapent sur sa vulve à chaque pénétration…
- Hoooo .... Damn det er for godt! Ja kom nu store dreng, knepper min røv !!!! Tag mig, blæser mig røv ... kneppe mig !!!!
Elle se cambre pour garder ma queue dans son cul. Nous repartons pour un nouveau round avant que je ne lui graisse son dernier trou avant de m’écrouler, complètement épuisé.

-Alors, est-ce qu’elle est contente de son choix, je ne l’ai pas trop déçue ?
- Patrick spørger, om du fyldt dine forventninger, det var en god elsker. En hellig fucker, eh?
Ida lui répond aussitôt :
- Jeg skruet omkring, han ikke var en stor pik, han ved, hvordan man bruger og det har en hellig karakter. han udfører hele og ikke små doser. Fortæl ham om det, hvis du ikke modsætte dig der, kan han kneppe mig så meget, som han ønsker under sit ophold.
-Bon, pour résumer, elle est plus que contente de votre prestation et reste à votre disposition si vous voulez encore faire l’amour avec elle pendant votre séjour. Elle a peur de devoir marcher comme un canard tellement vous lui avez dilaté le fion.

J’embrasse Ida et lui promets en souriant.
-Ca sera avec plaisir et vous êtes une partenaire formidable vous aussi.
Cette partie de Pétanque c’est terminée par un jeu de boules bien agréable, J’espère qu’Anne en a aussi profité. Je regagne ma caravane pour prendre un peu de repos bien gagné.

Je laisse maintenant Anne raconter la suite….


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Le gîte naturiste 7
Le gîte naturiste 8
Le gîte naturiste 9
Le gîte naturiste 10
Le gîte naturiste 12 - Poilu comme un singe


Online porn video at mobile phone


histoire hdsrecit soumisehistoire de sexe avec mon filscunilingus erotiquehistoire lesbienneshistoire de sexe insesteil offre sa femme a des inconnushistoire de sexe mere et filshistoires erotiques incestesado maso gratuithistoire de sexe collanthistoire erotiqurbaise femme marieenouvelle histoire de sexehistoire de sexe abusepremiere experience candaulistehistoires revebebehistoire libertinerecit erotique premiere foisrecit fesseehistoire de sexe parkingrecit maturehistoire de sexe famillehistoire hard de sexehistoire de sexe coquineplage coquinerecit erotichistoire de sexe gynecorecits erotiques lesbienshistoire de sexe au lyceehistoire de sexe gynecologuehistoire de sexe abusehistoire de sexe publicunion recit erotiquemari cocu soumishistoire de sexe avec mon beau perehistoire de sexe infirmiererevebebe recentsje baise ma niecehistoire de sexe avec un chienhistoire erotique gayx-erotiquehistoire de sexe adolescentehistoire de sexe avec belle soeurwebcam coquinehistoiregayhistoire salopehistoire de sexe depucelageorgie entre amisjeux coquin gratuithistoire de saloperecit gayje baise avec ma belle merehistoire de sexe sous la douchehistoire de sexe saunaelle suce pour la premiere foispetite histoire de sexereciterotiquehistoire de sexe zoophiliefantasmeurrecit triolismetrio erotiquecocu candaulisterevebebe erovendeuse coquinehistoire porno gayrecits erotiques incestehistoireserotiqueshdsmenuhistoires erotiquestonton baise sa niecerecit gay sexhistoire drole de sexehistoires de sexe gayhistoire de sexe.histoire desexehistoire erotique tabourecit erorecits vicieuxhistoire de sexe annoncescam coquinetonton baise sa niecestory erotiquema mere aime ma bitehistoire vrai erotiquehistoire de sexe forumrecits erotiques gratuitshistoire de sexe belle soeurrecits erotiqueshistoire de sexe maturehistoire de sexe ovidie streamingrecit candaulistecouple sado masoexibition sexehomme soumis a sa femmevoisine cougarhistoire de sexe interactive