Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Vacances grecques

Une nuit inoubliable entre une inconnue mais tout aussi bi que moi.

Proposée le 19/11/2017 par Elsa bi

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FF
Lieu: Vacances, voyages
Type: Histoire vraie

J'ai passé le mois de juin et juillet dans notre maison de Grèce, sur une petite île du Dodécanèse à quelques encablures des côtes turques, elles furent idylliques, excepté les secousses ressenties à la suite du tremblement de terre de Kos.

Notre vedette qui était amarrée "cul à quai" et j'en profitais pour monter à bord mettre un peu d'ordre.

Est venue aussi se mettre bord à bord et aussi "cul à quai" une vedette presque équivalente à la notre, elle battait pavillon Turc.

Parmi les gens à bord, une jeune femme dans les 35 ans, blonde, de petits seins aux longues pointes bien visibles sous son chemisier très fin et largement ouvert; un short d'un joli bleu ciel extrêmement court et dont la couture soulignait sa fente intime, détail que mon œil perspicace avait tout de suite remarqué. Ses jambes, très bronzées, étaient mises en valeur par une paire de tropéziennes et ses ongles vernis d'un bleu assorti à son short.

Notre bateau étant immatriculé à Kingston ils me saluèrent en Anglais, mais la jeune femme, Afife (prénom d'origine arabe qui signifie chaste), la suite montrera que ce prénom lui allait comme un collier de perles à une truie, m'ayant entendu parler français avec un ami elle continua dans cette langue qu'elle maîtrisait fort bien.

Ils étaient sympathiques, c'était la fin de l'après midi.
Je leur ai proposé de venir prendre l'apéritif avec nous dans un café du port où nous avions nos habitudes.

Installés confortablement j'ai remarqué qu'elle avait demandé à un ami de changer de place afin de se trouver en face de moi. Pendant que la conversation allait bon train elle ne cessait pas de me regarder et croissant et décroisant les jambes, à chaque fois qu'elle faisait ce mouvement son pied dont elle avait quitté la sandale, venait effleurer mon mollet.
Je lui souriais d'un air mutin et voyais dans ses yeux qu'elle n'y était pas insensible ce qui me laissait à penser que son mouvement n'était pas volontaire.
Pour en avoir le cœur net je lui ai pris la main en disant:

- Ton vernis est ravissant ainsi que ta bague.
- Tu aimes ?
- Beaucoup et tes doigts sont très fins.

Ma main tenait la sienne en la caressant sans qu'elle la retire et semblait même y prendre un certain plaisir.

Les heures passant celle du dîner arrivait, ses amis me demandèrent si je pouvais leur recommander une taverne ? Ce que je fis bien volontiers; ils me proposèrent de me joindre à eux mais Afife d'un léger mouvement de tête et d'un regard qui en disait long me fit comprendre que je devais décliner leur invitation.

- Je vous remercie mais suis un peu fatiguée et vais me contenter d'un yiro avec un autre ouzo.
- Je vais tenir compagnie à Florence dit Afife, moi aussi suis un peu fatiguée.

Je lui ai fait un grand sourire d'un air entendu…..

J'avais envoyé ses amis dans une excellente taverne mais à l'autre bout de l'île.

- Je suis heureuse que nous soyons enfin seules me dit-elle en changeant de fauteuil pour s'asseoir à coté du mien
- Moi aussi et je t'avoue ne pas être spécialement fatiguée et je connais une autre excellente taverne spécialisée dans les cigales de mer. Mais prenons avant un autre ouzo.
- Excellente idée me dit elle en posant sa main sur ma cuisse.

Main que vint rejoindre la mienne et doigts s'enlacèrent.

- Je pense que tu as compris, Florence, que j'aime les femmes et je te trouve ravissante.
- Il en est de même pour moi et tu es ravissante!

Lui dis-je en posant mes lèvres sur les siennes et j'ai senti, avec délices sa langues forcer le passage.

- Il est temps d'aller dîner, tu n'as pas peur de monter sur mon quad ?
- Pas du tout j'adore ce genre d'engin et tu verras……

Nous avons enfourché le dit engin et elle est venue coller son pubis étroitement contre mes fesses et au lieu de se tenir à ma taille elle a croisé ses bras sur ma poitrine.

- C'est le vent qui te fait durcir les pointes de seins?
- Idiote tu sais fort bien que se sont tes mais et en plus tu le fais exprès, mais tu ne perds rien pour attendre!

Arrivées à la taverne nous nous installâmes, face à face, à une table dressée sur la plage à la façon des tavernes grecques. Après avoir commandé la cigale de mer grillée nous avons entamer une bouteille de vin résiné en dégustant des oursins.
Nous parlions de tout et de rien et une fois de plus elle a enlevé sa sandale et j'ai senti son pied venir frotter mon entre jambes.
Ce contact était des plus délicieux et je sentais ma fente commencer à s'humidifier d'autant plus que j'étais nue sous mon short.
Pour entrer dans son jeu je fis de même et nos jambes se caressèrent tandis que nos pieds tentaient de découvrir ce qui se cachait sous les shorts.

- Tu rentres coucher à bord après le dîner ?
- Cela dépendant de toi mais j'aimerais bien que tu me fasses visiter ta maison.
- Ce sera avec plaisir mais dans ce cas je pense fortement que tu ne rejoindras tes amis qu'à l'heure du petit déjeuner.
- Aucune importance, je vais leur passer un coup de fil pour qu'ils ne s'inquiètent pas.

Le dîner fut excellent et nous savions qu'il nous fallait prendre des forces pour aller contempler les étoiles sur la terrasse de ma maison.

De nouveau sur la quad elle reprit la même position qu'à l'aller mais cette fois ses mains étaient passées dans mon corsage et faisaient, sans vergogne durcir mes pointes que j'ai très sensibles.

Arrivée à la maison je l'ai conduite sur la plus haute terrasse où la vue sur la baie est superbe. Si trouve une grande balancelle où j'aime à me masturber au rythme de ses balancements.
Je l'ai fait s'asseoir à mes cotés.

- Tu as voulu m'émoustiller sur le quad à moi de prendre ma revanche.

Dans le même temps je tournais ma tête vers elle et lui pris les lèvres afin que nos langues puissent entamer un pas de deux. Ma main est partie sur sa cuisse pour remonter vers la fermeture de son short que j'ai dégrafé prestement afin d'atteindre son intimité que je désirais tant.

Si elle était blonde, comme ses cheveux le laissaient supposer j'ai eu la surprise de découvrir que sa toison était taillée en forme de cœur avec un emporte pièce et dont la pointe se terminait au début de sa fente d'où pointait, déjà, un clitoris de belle taille.

Elle ne resta pas en reste et fit de même avec ma fermeture afin d'avoir accès à mon coussin pubien en forme naturelle de ticket de métro.

Très vite nos vêtements furent de trop et chemisiers et shorts partirent se promener où bon leur semblait. Nous étions enfin nue et je pouvais contempler, tout à loisir, ses pointes de seins en forme de fraises bien rigide. Nos langues continuaient à faire connaissance mais quittèrent nos lèvres pour venir inspecter nos corps.

Je faisais rouler les fraises sous ma langue tandis que son index s'insinuait dès ma fente suintante de cyprine.
Ma langue de frayait une chemin de ses seins vers son nombril et son "cœur" d'où pointait un clitoris décapuchonné et d'une grande longueur. Ma bouche l'a aspiré avec délices, il etait brillant d'une mouille au goût iodé des plus délicieux.
Son majeur a rejoint son index pour me pénétrer aussi loin que possible, sensation délicieuse.

Nous nous sommes assises en tailleur sur la balancelle, entrelaçant nos jambes nous avons furieusement frotté nos pubis l'un contre l'autre tandis que nous caressions le clitoris de l'autre.

La lune s'est levée venant éclairer nos ébats débridés.

La langue de l'une caressait les seins de l'autre, la langue de l'autre s'abreuvait à la fontaine de l'entrejambes.

Afife me dit:


Elle est partie se doucher en attendant l'arrivée du taxi, nous nous sommes quitté- J'aime que l'on me regarde pendant que je me masturbe, cela me fait beaucoup couler et je voudrais que tu ouvres la bouche pour recevoir mon nectar ?
- Ton plaisir sera le mien et tu vas sucer mon clitoris en même temps, il a trop envie que tu le fasses rouler dans ta bouche et que ta langue vienne l'exciter.

Nous nous sommes mises en position de 69, mais elle en levrette au dessus de moi.

Ce fut pour moi des instants inoubliables et nous avons eu de nombreux orgasmes.
Le tissus du coussin de la balancelle était tout mouillé et la cause n'en était pas la rosée de cette nuit fort chaude.

Nous sommes restées enlacées, nous embrassant, nous caressant, nous faisant jouir avec la langue, les mains. Nos cyprines imbibant nos toisons de gouttes brillantes sous la lune.

Les heures ont passées et le jour à commencé à se lever sur les cotes de son pays.

- Florence je vais rentrer au bateau, cette nuit fut un délice mais commande moi un taxi et ne me raccompagne pas au bateau.
- Comme tu voudras ma belle.
es avec un bref baiser sur la bouche.

Quand je suis arrivée au port dans la matinée son bateau n'étais plus à quai, je ne connaissais pas son numéro de portable, ni elle le mien. Elle restera pour moi Afife mais le souvenir d'une amante d'une nuit que je ne suis pas prête d'oublier.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Jean Pierre
Belle histoire... mais pas assez de détail sexuel
Posté le 21/09/2018

Capelanul
Pas mal.... faut peut être développer le sujet.....
Posté le 7/08/2018

Le Voyou
Très domage que ça n'a pas continuer avec cet afife
Posté le 25/01/2018

Anonyme
Très belle histoire. mERCI
Posté le 19/12/2017

Nino
Vraiment excitant meme pour les mecs grrr
Posté le 23/11/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Pendant les vacances
Aventure de vacances
Vacances orgiaque 1/2
Vacances en camping car
Vacances candauliste



histoire de sexe gynecoerotiqerecit gay erotiquehistoire de sexe illustreeje baise avec ma tantehistoire de sexe avec niecerecit herotiquehistoire de sexe voisinwebcam gratuitehistoire de mec gayelle baise avec son gendrebelle histoire de sexehistoire de sexe 69histoires erotiques illustreesrecit de baiserecit hotrecits xhistoire de sexzhistoire de sexe sodomierevebebe recits recentspremiere experience echangistehistoire erotique unionhistoire de sexe meilleure amieerotiqefantasmeurhistoire de grosse bitehistoire de sexe chaudenterrement de vie de jeune fille baisehistoires hardshistoire de sexe avec mon filshistoire de sexe soeurpartouze entre amisrecits de culhistoire:de sexehistoire de sexe 2015branlette publichistoire de sexe echangehistoire erotique massagehistoire de sexe entre frere et soeurrecit coquinhistoire de sexe mots cruserotique sextante coquinerecit erotique zoophiliema femme me godehistoire de sexe mere et filshistoires de lesbienneshistoire de soumisehistoire maturehistoires erotiques incestemari lopettehistoire de sexe violentsite:histoires-de-sexe.net histoire de sexesexe chez le docteurhistoire sexe tantehistoire de sexe gayhistoire de secehistoire sexe femme de menagesado maso francaissexe chez le gynecohistoire de sexe entre fillela force du sexe faible. contre-histoire de la revolution francaiserecits de lesbienneshistoire sexe boite de nuithistoire de sexe mere et filshistoire erotquehistoire de sexe x storygay histoiresil sodomise sa voisinehistoire de sexe saunaaction ou verite pornolevrette erotiquerecit fesseehistoire dominatricehistoire de sexe asstrrecits intimeshistoire de sexe comfilm de sexe avec histoireexib magasinma premiere pipemlkjhg39une grosse bite pour ma femme